Jump to content

Recommended Posts

bbruno   

Je voudrais fabriquer un four,(étuve) pour le séchage de la colle sur les arcs en lamellé. quelqu'un a t'il des tuyaux sur les différents moyens de chauffage. merci à tous .

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

Je prépare quelque chose sur le four que je me suis fabriqué. je poste ça d'ici une heure ou deux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raph   

certain mettent leur arc dans un sac noir, le tout dans une voiture au soleil. pour ma part, je recouvre mon arc d une bache, et place dessous un radiateur electrique ( attention: maintenir une ventillation pour ne pas faire fondre la bache, ou pire, mettre le feu). Le four a lampe est aussi une bonne alternative.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

Le but du jeu est de fabriquer un « four » qui puisse atteindre une soixantaine de degrés en température maximale. Il ne s’agit pas de cuire véritablement mais d’accélérer la vitesse de séchage des arcs en lamellé collé et d’améliorer la polymérisation des colles époxy. Un moyen économique d’atteindre ces températures est d’utiliser des lampes a incandescence (de bêtes ampoules quoi).

Le four mesure 200cm de long pour 40cm de large et 50cm de haut j’ai donc utilisé 4m² de panneau d’aggloméré. Les panneaux sont maintenus en place par 14 équerres métalliques. J’ai fixé 3 entretoises qui servent a poser l’arc qui sèche. Ces entretoises servent aussi à rigidifier les parois.

J’ai utilisé de l’isolant mince que l’on trouve dans toutes les grandes surfaces de bricolage. J’ai pu récupérer le mien gratuitement auprès de couvreurs qui refaisaient une toiture à proximité de chez moi. L’isolant est indispensable. Sans cet isolant, j’arrivais a augmenter péniblement la température intérieure de 25° par rapport à la t°c ambiante. Avec l’isolant J’obtiens une écart de plus de 50°c. cet isolant n’est pas ignifugé mais Il est destiné a être placé sous les toitures la ou la température dépasse allègrement les 60° en plein été donc je ne risque rien

interieur.JPG

four.jpg

tous les détails ici http://www.archerie-primitive.com/fabrication/four.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Corbeau   

Et ça pourrait servir de boîte de séchage du BOIS. Une ébauche "encore verte" doit atteindre les 10% d'humidité en quelques jours là-dedans, et sans fendre s'il n'y a plus de grosses épaisseurs.

Mais peut-être faut-il prévoir des orifices pour laisser respirer la boîte (et chasser l'humidité) sans trop faire baisser la T°, je ne sais pas ???

Certains équipent leur boîte d'un ventilateur pour homogénéiser la T° et accélérer le séchage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

yep mais séchage trop rapide, c'est risque de déformation du bois. meêm en petite épaisseurs. Si je dois l'utiliser pour sécher du bois, je le ferais plutot pour enlever les quelques % d'humidité qui me genent encore (passer de 10% à 8% par exemple.

Pour ce qui est d'homogénéiser, avec les 3 empoules, je pense que ça va. j'ai bien pensé au ventilo mais j'ai un peu peur de trop descendre en température.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Corbeau   
.....Pour ce qui est d'homogénéiser, avec les 3 empoules, je pense que ça va. j'ai bien pensé au ventilo mais j'ai un peu peur de trop descendre en température.

Yep ;) 3 ampoules ça doit être bien.

Un petit ventilo de microprocesseur ferait cicrculer l'air chaud dans la boîte, sans échanges avec l'extérieur. Il ne faudrait pas le monter pour extraire l'air chaud de la boîte ou y faire rentrer de l'air frais.

Et ça peut se récupérer gratos sur un vieux PC.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   
.....Pour ce qui est d'homogénéiser, avec les 3 empoules, je pense que ça va. j'ai bien pensé au ventilo mais j'ai un peu peur de trop descendre en température.

Yep ;) 3 ampoules ça doit être bien.

Un petit ventilo de microprocesseur ferait cicrculer l'air chaud dans la boîte, sans échanges avec l'extérieur. Il ne faudrait pas le monter pour extraire l'air chaud de la boîte ou y faire rentrer de l'air frais.

Et ça peut se récupérer gratos sur un vieux PC.

le four fait eviron 1/2 m3 je ne sais aps si ça serait très utile. Sur des unités plus grandes et/ou la source chaleur proviendrait d'un seul endroit la par contre....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raph   

L energie se transmetant de l ampoule a l arc par rayonnement, l air n a qu un role secondaire (a mon avis), par contre ce qui a de l importance c est l angle avec lequel la lumiere entre en contact avec l arc donc multiplier les points lumineux. 6 lampes avec a la limite 2 circuits pour une montee en temperature progressive.

Et de l alu sur les paroies

Mais la on coupe les cheuveux en 4...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest   
Guest Guest
L energie se transmetant de l ampoule a l arc par rayonnement, l air n a qu un role secondaire (a mon avis), par contre ce qui a de l importance c est l angle avec lequel la lumiere entre en contact avec l arc donc multiplier les points lumineux. 6 lampes avec a la limite 2 circuits pour une montee en temperature progressive.

Et de l alu sur les paroies

Mais la on coupe les cheuveux en 4...

Dubitatif:un convecteur comment ça marche? (sans lumiere)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raph   

Si tu fais un four avec un radiateur, tu fonctionne en convection, c est l air qui chauffe l arc. donc isolation thermique

Si tu chauffes avec des lampes tu fonctionne principalement en rayonnement, c est la lumiere qui chauffe principalement l arc. d ou l alu

en convection il y a un interet a brasser l air, pour l omogenninninser, mais un ventilo ne brassera pas les rayons en rayonement...

Dubitatif:un convecteur comment ça marche? (sans lumiere)
certain radiateur utilisent la lumiere: Les panneaux rayonnants

un corps en ceramique est chauffé, Il rayonne (Fonction rayonnant), puis lorsque qu il est coupé, le corps ceramique restitue la chaleur stockée par rayonnement et convection (fonction restitution de chaleur)

j vois pas ou on peut dubiter

Edited by Raph

Share this post


Link to post
Share on other sites
Corbeau   

Mef', on va être obligé de passer par la loi de Kirschoff et tutti quanti :wacko:

Le filament d'une ampoule est très chaud, alors il rayonne beaucoup : il transmet de l'énergie sans avoir besoin de l'air.

Le bulbe de la même lampe et son culot sont déjà moins chauds et ils sont en contact avec l'air : dans ce cas la convection (passage de la chaleur dans l'air) ne doit pas être négligeable. Et dans une enceinte fermée et isolée, l'air va fatalement se réchauffer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:wacko: J'ai les fils qui se touchent tant c'est physique tout çà.

Question (bête forcément :lol: ): le four ne présente d'intérêt que pour les epoxy ou bien pour les autres colles aussi (monocomposants type Tite bond... :unsure: )?

Share this post


Link to post
Share on other sites
padawan   
Question (bête forcément laugh.gif ):

Pas bête du tout la question,mais bon je me la pose aussi alors...je ne peut pas répondre :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

C'est interessant dans la mesure ou cela te permet de mieux controler le séchage mais tu n'auras surement aps besoin de monter à 60°c...

Pour ma part mon atelier n'est aps chauffé. Donc en hiver, même pour une "simple" colle a bois ça va aider d'avoir une T°c de 25 ou 30° permanente.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Corbeau   
Pour ma part mon atelier n'est aps chauffé. Donc en hiver, même pour une "simple" colle a bois ça va aider d'avoir une T°c de 25 ou 30° permanente.

Effectivement c'est intéressant.

MAIS pour un collage fiable, il vaut mieux stabiliser la t° du bois.

Donc si l'atelier est froid, le bois doit - avant collage - passer dans la boîte assez longtemps pour être à une t° raisonnable proche de celle du séchage, cela afin d'éviter les tensions voire les ruptures dans le joint de colle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

Une photo du four fini avec l'isolant. Il ne me reste plus qu'a mettre la main sur le thermometre qui va bien.

Ici, les empoules sont reglées pour que j'ai une température d'une grosse trenatine de degrés. J'ai deux arcs d'arbalète en orme qui sèches ainsi que deux biellets d'if qui viennent d'un petit morceau que Jean D'Arcus m'a offert. Il est bourré de noeuds mais les cernes sont supperbes. je vais tenter le longbow joint à la poignée, autours de 30 à 35 lbs....

isolant.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a l'air bien comfortable ton four.

Pour le thermo, j'utilise ( j'en ai deja parlé) un th.electronique à affichage digital pour le froid (modifié) delta t° reglable (parait-il) là il est de 2° qui sert donc à couper l'alimentation des lampes et qui donne en temps réel la t° à l'interieur par une sonde: l'idéal (permet de monter jusqu'a 70-80° en fonction des lampes utilisées.Le prix? j'en sais rien c'est un ami qui me l'a donné. Pour info j'ai le meme pour le groupe froid de mon aquarium.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

Pour ma part, j'utilise un thermomètre de chaudière de navire de guerre :20:

Mais un simple thermomètre qu'on utiliser pour stériliser les conserves monte à 100°, et fait très bien l'affaire.

On peut trouver ça dans les drogueries ou dans les GSB.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus important c'est d'arriver à la t° recherchée apres il n'y a pas beaucoup de variation dans l'ensemble forme-arc-presse.Le tout met assez longtemps à refroidir ou l'inverse, le thermo va indiquer le t° de l'air ambiant + le reste mais à l'extinction des lampes l'air descendra plus vite en t° que la masse forme......... donc n'importe quel thermo fera l'affaire si le delta T° n'excede pas 15° -20°.

J'oubliais le plus important:

NE JAMAIS SORTIR L'ARC CHAUD (attendre qu'il soit à la t° ambiante sinon tout il est foutu.. :104: :22: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
savoyard   

la question a certainement ete deja pose mais je n ai pas vu

faut il cuire l arc lorsqu il est colle a l epoxy mais sans fibre de verre?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×