Jump to content
Sign in to follow this  
Fabien

Un Pistolet Arbalète

Recommended Posts

Fabien   

Voici mon pistolet arbalette fait il y a quelques années.

L'arc est en acier, 40 cm longueur, 4 cm largueur max; 1 cm aux poupées; et 4 mm épaisseur non dégressif.

l'arbrier est en chêne et la poignée en hêtre. Je n'ai pas pris le temps de le dégrossir, il y a encore trop de bois.

L'arc est à percussion centrale, la corde ne frotte pas sur l'arbrier.

post-58-1135950818_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien   

La détente est en avant par rapport à la "noix".

Le système de détente s'inspire sur les décocheurs flechmatics; il se réarme tout seul quand on ramène la corde.

Armée:

post-58-1135951037_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien   

L'arc est maintenu en hauteur par rapport à l'arbrier par cette pièce de fer, fendue à l'emplacement de l'arc.

le carreau passe donc au milieu avec ses deux plumes, il y a 2 mm d'espace mais ça n'a pas l'air de toucher quand ça part.

Dans la lumière de l'arc, on voit le tranche fil de la corde derrière ;)

post-58-1135951255_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien   

Détail du mécanisme vu de dessus, avec le guide pour que la corde file droit au départ.

La vis tout au milieu sert à régler la sensibilité de la détente.

Bon, ça fait pas très Moyen-Age quand même...

post-58-1135951380_thumb.jpg

Edited by Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
PEDRO   

:29: Ca ressemble au PM Ingram.

C'est du beau travail, un peu de finition et c'est top.

Tu peux préciser le mécanisme de détente et les performances?

Share this post


Link to post
Share on other sites
JMG   

c'est sur que les VIS au moyen age :22:

mais je trouve ton pistolet pas mal du tout... :20:

même question que PEDRO .... :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robin 60   

pareil : très beau boulot, manque plus que des finitions.. et tes impressions lors du tir (ainsi que la puissance si tu as pu la mesurer)

voilà un exemple encourageant de centershot :24:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Massi   

Trés beau ton engin :24: le systeme de fixation de l'arc est trés bien pensé, on ne peux pas faire plus simple. :29:

excuse mon ignorance, mais à quoi sert le petit mecanisme qui se trouve entre la fixation de l'arc et le systeme de retenue de la corde? :28:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien   

Oups, c'est ma faute je n'en ai pas parlé;

c'est le repose flèche "langue de vipère", il est réglable en hauteur et en largeur.

La lamelle souple est faite avec les baleines des caoutchouc d'essuie-glasse...

On le devine sur la troisième photo, au milieu, juste en dessous du tranche fil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien   

Je n'ai pas trop d'idée pour la puissance, mais il est dur à armer.

pour les performances, faudra que j'essaye le tir de distance, sinon c'est très précis; mais je suis un peu déçu par la vitesse, je m'attendais à plus.

Voici le mécanisme de détente

Toutes les pièces et les axes sont pris dans une cage en métal.

post-58-1136028523_thumb.jpg

Edited by Fabien

Share this post


Link to post
Share on other sites
JMG   

:24: beau mécanisme...

cinématiquement la petite "biellette" juste après l'équerre et la vis de réglage me gêne un peu...(risque de coincement non ? il n'y a aucun axe de pivot fixe pour elle) , mais si cela marche parfait .... :29:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ishi78   

La biellette est indispensable : c'est un mécanisme dit "à genouillère" qui se bloque lorsque les 3 axes sont parfaitement alignés. la vis de réglage permet d'obtenir cet alignement "parfait" ou l'axe du milieu légèrement plus haut pour plus de sécurité.

Pour votre culture, c'est le mécanisme utilisé sur le Luger. :104:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robin 60   

joli mécanisme

si j'ai bien compris c'est le réarmement de la corde qui remet le mécanisme en place.. bravo, ça n'a pas l'air d'être simple à fabriquer :29:

Share this post


Link to post
Share on other sites
JMG   
La biellette est indispensable : c'est un mécanisme dit "à genouillère" qui se bloque lorsque les 3 axes sont parfaitement alignés. la vis de réglage permet d'obtenir cet alignement "parfait" ou l'axe du milieu légèrement plus haut pour plus de sécurité.

Pour votre culture, c'est le mécanisme utilisé sur le Luger. :104:

:topmerci: Ishi...

en plus si c'est du LUGER c'est forcement "ORDUNG" donc ça marche... :29:

merci pour l'explication technique...et historique :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ishi78   
luger : s'agit-il du luger P08 de 1898 ou d'une arbalete portant ce nom?

Du Luger P08 de.... 1908... comme son nom l'indique :P

Il ne me semble pas qu'il y ait d'arbalète sous ce nom :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
gilles77   
si j'ai bien compris c'est le réarmement de la corde qui remet le mécanisme en place..

C'est pour ça alors, le guide fixé derière la corde sur le décocheur (enfin la partie tenant la corde)

Sinon le 2eme ressort (celui de droite) sur la 1ere équerre, on ne pourrait pas l'éviter en solidarisant par un axe, la tige derrière la gachette et cet équerre.

Je me doute que l'axe de mouvement de la gachette et celui de cet équerre n'est pas identique et qu'il faudrait peut être que cet axe de maintien soit partiellement libre (en le plaçant dans une rainure par exemple, ou bien en découpant aussi l'axe de la gachette en 2?)

Bon a chercher une autre solution, je suis peut être encore plus compliqué. Mais le peut d'expérience que j'ai en méca me dit toujours d'un ressort est chiant à placer et peut casser ou user des pièces!

Maintenant, des systèmes à renvoi solidaire les uns des autres, c'est peut etre pire encore?

Enfin je découvre de beaux mécanismes et de bien belles réalisations!

(c'est pas avec un PC que je pourrais faire ça moi !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fabien   

L'arc a été découpé dans une lame ressort de suspension de je ne sais quel engin, récupérée chez mon grand père. Peut etre des suspensions de charette ou d'un "carrosse".

Si on solidarise la tige derrière la gachette et l'équerre, l'arc a plus de masse à déplacer au départ, et le fait de réarmer fait bouger la détente...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jihaif   
luger : s'agit-il du luger P08 de 1898 ou d'une arbalete portant ce nom?

Du Luger P08 de.... 1908... comme son nom l'indique :P

Il ne me semble pas qu'il y ait d'arbalète sous ce nom :huh:

Je ne connais pas non plus d'arbalète "Luger"...mais à "luge" :lol::lol:

Pour un clin d'oeil à Ishi, grand puriste par devant l'éternel, je dirais que la culasse en genou date de 1897 et fut inventée par Hugo Borchardt puis reprise par Luger qui avait assisté à la présentation de la chose devant une commission suisse.

D'ailleurs, si quelqu'un possède dans un grenier un pistolet Borchardt, il se trouve à la tête d'un joli capital...

Edited by Jihaif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Massi   

Pour le luger P08 j'ai bien posté 1898

Produit la premiere fois par Luger en 1898, s'inspirant de Hugo Borchardt . Repris par les suisses en 1902, qui le modifiérent en le chambrant avec une munition 7,65. Adopté definitivement et produit par l'Allemagne à partir de 1908, avec une munition differente de 8,97 mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jihaif   
Pour le luger P08 j'ai bien posté 1898

Produit la premiere fois par Luger en 1898, s'inspirant  de Hugo Borchardt . Repris par les suisses en 1902, qui le modifiérent en le chambrant avec une munition 7,65. Adopté definitivement et produit par l'Allemagne à partir de 1908, avec une munition differente de 8,97 mm.

Massi, Ishi est dans le vrai pour la correspondance P08==>1908

Luger n'a fait que s'inspirer, voire copier le principe de Borchardt en plaçant le ressort récupérateur dans la crosse pour éviter l'excroissance disgracieuse à l'arrière du Borchardt mais cette excroissance fait aussi son charme.

Il est vrai que certains ouvrages traitant du Luger l'appellent "Luger-Borchardt"

Mais les auteurs doivent être suisse... :lol:

La munition du Luger a toujours été la "9mm Luger" qui est devenue dans ce calibre "9mm Parabellum" une munition courante utilisée dans la plupart des PA et PM européens et par extension dans le monde entier.

Le fameux Borchardt:

borchardt20ui.jpg

Edited by Jihaif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Massi   

8,97mm ou 9mm ça veux dire la même chose. Mais il a existé le luger sous licence produit par les suisses avec une minution de 7,65 mm parabellumet les suisses l'ont même adapté comme carabine avec une crosse suplementaire et un canon long.

Edited by Massi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×