ZOL

Arc Composite Seconde Methode

216 posts in this topic

Au contraire, à longueur de dustar (partie flexible des branches) égale, à angle dustar/siyah égal, des siyah plus longs, pour arriver à une même allonge, dessineront un angle plus ouvert et donc solliciteront moins les dustar. Fais un dessin, tu verras tout de suite la différence.

Maintenant, à longueur d'arc égale, le problème est très complexe, car alors il faut prendre en compte le rapport de longueur dustar/siyah, l'angle siyah/dustar (plus il est fermé, plus la précontrainte est importante, et partant également les contraintes à pleine allonge) et le dessin général de l'arc, certainement le facteur le plus déterminant pour les performances .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien vu, il y a sans doute des proportions qui optimisent l'efficacité, mais tout est sans cesse remis en cause par la moindre variation d'angle des siyahs et totalement à réétudier en fonction des matériaux et des épaisseurs des dustars.

J'opte pour la formule empirique en espérant qu'elle nourrisse l'expérience acquise mais j'admire ceux qui, plus cartésiens, sont capables de calculs savants et de plans précis. :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai changé des siyahs sur certains des arcs afin que l'angle soit plus raisonnable et j'ai achevé le tout premier dont je posterai bientôt quelques photos.

Dans le courant du mois de février, je présenterai aussi quelques phases des finitions... rien ne presse, et il y a douze arcs à achever...les plus anciens ont été renforcés au mois de novembre et les plus récents, il y a un mois seulement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus que onze arcs à achever car celui-ci est terminé et il est déjà passé entre plusieurs mains avec satisfaction.

Pas plus de trente-cinq livres, pas de secousse à la décoche et une efficacité digne de plus de quarante livres. :109:

post-17-1138275092_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment agréable à tirer n'est ce pas Momo ...

post-17-1138275187_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Evidemment, Mohamed a un peu de mal à l'amener à trente pouce d'allonge :22:

Quelques détails...

post-17-1138275314_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

la poignée est recouverte d'une peau de raie : matériau étrange par l'aspect et confortable dans la main.

post-17-1138275453_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je retourne travailler sur les suivants :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est absolument magnifique ! J'aime beauoup cette alternance de blancs et noirs.

C'est fait en quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réponse est arrivée pendant que je posais la question. Vraiment superbe. Encore bravo. Au fait, qui l'a fait ?

Zol tout seul ? Momo ? C'est une réalisation collégiale ?

Rayez les mensions inutiles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du galuchat....

mazette, monsieur ne se refuse rien.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le galuchat c'est un cadeau. L'arc est l'un de ceux de Zol, Momo a eu la gentillesse de l'armer pour la photo. L'alternance de blanc et de noir vient des ligatures de tendons peintes en noir. sur un fond de peau de morue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un rien chic le galuchat ! :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin je me suis occupé du suivant... C'est un de ceux sur lesquels j'ai éliminé les siyahs pour en coller de plus adaptés. Mardi, en présence de Brutus, Plessis Owl et Le legosalas, j'ai pu l'encorder et tirer un peu dessus. De l'avis général, il est prometteur, donc c'est à son tour de passer par la phase finitions.

post-17-1138888249_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est en osage et les siyahs, on le voit bien sont en érable. La partie qui suit va présenter le collage d'une peau de serpent.

post-17-1138888461_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les premiers essais d'encordage, j'avais ligaturé aux deux points délicats : sortie de poignée et collage des siyahs.

post-17-1138888550_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai donc commencé par débarrasser l'arc de ces ligatures.

post-17-1138888650_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

:105: Trace de bronzage ...

post-17-1138888722_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai préparé des bandes de tissus qui seront enroulées autour de la peau pour la maintenir contre l'arc tout en absorbant un peu l'humidité. Pendant ce temps, la peau prédecoupée est mise à tremper dans l'eau.

post-17-1138888864_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chaque bande de peau recouvre la moitié de l'arc ( une bande par lame).

post-17-1138888938_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'excès d'humidité est éliminé en tamponnant avec un chiffon et la peau retournée va être encollée.

post-17-1138889144_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La lame qui va recevoir la peau est aussi encollée.

post-17-1138889255_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La peau est alors ajustée sur la lame et va être rapidement ligaturée à ces deux extrêmités : au niveau du siyah et au niveau de la poignée. Tendue, elle n'adhère pas à la lame.

post-17-1138889420_thumb.jpg

1 person likes this

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.