Jump to content
Cécile

Fabrication D'un Arc Pour Le Kyudo ?

Recommended Posts

Mais d'ou te vient ce apriori, comme quoi le yumi utilisé pour la guerre n'était ni fiable ni robuste? Pourrais tu développer tes arguments?

Ces arcs sont à utiliser avec précaution? Ils sont donc fragiles et demandent beaucoup d'attention et d'entretient... :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont à utiliser avec précaution comme tout arc, que ce soit un yumi, un longbow médiéval ou bien un arc composite. et surtout c'est une erreur grossière que de croire que le yumi actuel et identique à l'arme utilisée pour la guerre. Depuis la fin du XVIeme siècle l'usage guerrier de l'arc au Japon n'est plus qu'anecdotique, tout au plus.

Il y a à peu près autant de oints communs entre le yumi actuel et l'arme utilisée pour la guerre qu'entre le longbow victorien et le grand arc de guerre médiéval anglais....

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toutes façons, le kyudo n'a plus la finalité guerrière ni de chasse. le kyujutsu en sont temps servait à ça. Le kyujutsu actuel est fait par de charmants archers rêvant d'un passé fantasmé (je crois). Pour ceux qui font du kyudo, ils savent bien que ce qu'ils visent (ou cherchent) au bout de quelques années n'est plus vraiment la cible. C'est difficile à comprendre mais c'est peut être ce point là qu'il faut voir pour expliquer la raison de l'utilisation d'un yumi qui n'est pas vraiment performant.

lorsque on regarde la vidéo du championnat du monde de kyudo (le lien se trouve quelque part sur une autre page du forum), ce n'est pas le résultat sur la cible qui est regardé mais aussi le tireur. l'avantage du yumi sur la précision d'un arc de compétition occidental se réduit à rien.

pour info, dans un tournoi de kyudo: 1 point quand la flèche est dans cible, 0 quand la flèche est dehors; il n'y a pas de points en plus lorsqu'on s'approche du centre de la cible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

élément de réponse pour ceux qui disent qu'un Yumi ne saurait être un arc de guerre :

le Yumi est si grand qu'il est difficile de la bander soi-même

dans le Japon médiéval, les arcs étaient mesurés en .... hommes !

en clair : "à combien faut-il s'y mettre pour bander ce truc" :

un arc de deux hommes, de trois hommes, de quatre ...

je ne connais pas cette échelle, mais j'aimerais savoir à quoi elle peut correspondre dans des unités moins ésotériques ;) .... S'il vous plait

quand au décalage de la corde, c'est parce que le Yumi est naturellement un poil vrillé, et c'est ce qui lui donne cette technique de tir unique

rappelez vous que le Japon est un archipel, ce qui peut causer des méthodes caractérisées par leur ... "insularité"

quant à ceux qui disent : "woah, c'est nul", qu'ils passent aimablement leur chemin.... :109:

Share this post


Link to post
Share on other sites

élément de réponse pour ceux qui disent qu'un Yumi ne saurait être un arc de guerre :

....

Trouvé sur paleoplanet, sous le clavier de Mr Kinjo, un facteur d'arc vivant au japon qui présentait sur le forum un yumi de faible poids :

Old war yumi must be very powerful indeed. My core is only 8 mm thick, though, core of warbow yumi I saw at Sanjusangendo has core thickness of ~18 mm. It must be well over 100#. There are still a few small groups in Japan that practice mainly on shooting heavy weight yumi in 130# draw weight so we can expect that a yumi in old days must have been very powerful.

Traduction : Les yumis de guerre anciens peuvent être en effet très puissants. L'âme de mon yumi fait seulement 8 mm d'épaisseur, mais j'ai vu à Sanjusangendo un yumi de guerre dont l'âme mesurait environ 18 mm d'épaisseur. Il devait être bien au-dessus de 100 lbs. Il existe toujours quelques rares groupes d'archers au Japon qui tirent des yumi très puissant de l'ordre de 130 lbs, donc nous pouvons supposer que le yumi des temps anciens a dû être très puissant.

Edited by Corbeau

Share this post


Link to post
Share on other sites

très intéressant : je me souviens d'une traduction d'un texte datant du Japon médiéval où il était question d'un homme (un héros, forcément) qui avait accompli je ne sais plus quel fait d'armes à l'aide d'un arc de quatre ou cinq hommes....

on est donc bien dans ce contexte là

de même, aujourd'hui, plus personne ou presque ne tire avec un Longbow Anglais de plus de 100#, de même au Japon, la disparition dans l'arsenal ordinaire de l'arc du guerrier Bushi au profit d'une pratique plus tournée vers l'artistique et l'intellectuel...

donc les Yumis d'aujourd'hui, ceux avec lesquels on pratique le Kyudo, sont moins puissants que leurs ancêtres médiévaux, de même les grands arcs de notre époque tendent à se regrouper, à de TRES rares exceptions près, en dessous des 60#

il parait qu'on appellerait ça la civilisation...... :lol:

Edited by PhilPlessis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×