toffa6

Corde Tressée

34 posts in this topic

Bonjour, j'ai lu dans le livre de Chaptal la méthode pour faire une corde tressée mais je dois avouer n'y avoir rien compris !

Est-ce que l'un de vous saurait faire ? :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas moi mais tu as pierre ricoche et quasiment tout ceux qui fabriquent des arcs!!! puis il y a aussi un tutoriel dessus

ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as aussi ce tutorial de PIERRE... :29:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, non, non, non, non, pas une corde "torsadée" mais une corde "tressée". Dans une corde "torsadée" on travaille avec deux brins en permanence mais, apparemment, avec un corde "tressée"on travaille avec trois brins. dans le livre de F.Chaptal il y a bien quelques dessins mais... c'est incompréhensible !!! Ou bien j'suis pas fin ! C'est possible ça ! :wacko:

Share this post


Link to post
Share on other sites

il existe une plaquette ecrite par jm coche qui est pratique et claire

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la corde tressée, seule la boucle est tressée, le reste de la corde est torsadé. J'ai eu pratiqué mais finalement une corde torsadée est plus jolie et pas plus lente à faire.

Si tu cherches quand même j'essayeras de te faire un schéma ( bien que celui de chaptal soit très clair à mon sens).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Pierre, je pensais que cette manière de faire évitait "les p'tits bouts' près des boucles, mais après avoir essayé le problème reste entier. Je fais donc des cordes torsadées en prenant 20" suppléméntaires en lieu et place des 16" conseillés et cela fonctionne parfaitement. D'ailleurs pour ceux que ça interresse pour faire une corde torsadée je prend :

La longueur initiale de la corde (celle vendue avec l'arc par Ex) + 20" pour les boucles et "roule ma poule" !

Encore merci pour vos réponses.

Toffa :07:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apparemment ceci est bien une corde tressée à 3 torons et boucle à épissure.

post-40-1125113793_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si la boucle est bien faite avec une épissure (j'ai testé et j'ai pas trouvé super par rapport à une boucle torsadée...) la corde est torsadée et non tressée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:P je trouve que la méthode Chaptal est claire, celle de Coche à 3 torons ne l'ai pas!! perso je fais de la torsadée donc méthode Chaptal depuis pas mal de temps, j'en fait à tous le monde au club, et pas de problème c'est chouette et ça tiens parfaitement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sait que la corde torsadé est ples facile a faire mais aussi plus rapide

Mais est elle plus resistante ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant dans le cas des cordes ou la boucle est toursadée que dans le cas ou la boucle est tressée, je n'ai jamais eu de casse au niveau de la boucle donc les deux sont suffsament resistants....

Share this post


Link to post
Share on other sites

:P jamais eu de casse non plus, l'avantage dans ce type de corede c'est qu'on l'intégralité des brins autour de la;poupée, pour casser, il doit falloir avoir une usure extérieure genre frottement avec le sol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la question des corde si vous voulez mon humble avis il faut d'abord savoir quel type de corde vous voulez : une corde filée, une flemish ou une endless.

La corde filée est tordue sur toute sa longueur. c'est solide, mais long à faire un peu moins souple que les deux autres modèles (ce qui peut parfois calmer un arc trop nerveux).

La corde endless est constituée d'un écheveau de corde qui court d'une poupée à l'autre. les boucles sont formée en réunissant les fils par des ligatures (bon je résume). c'est la corde typique des arcs modernes.

La corde flemish est un intermédiaire entre les deux premières. Seules les extrémités (qui s'accrochent aux poupées sont filées ou tressées) le reste de la corde est consituée des fils parallèles plus ou moins tordus, comme dans la corde endless.

Réaliser la ou les boucles par tressage n'est qu'une variante dans la fabrication. Quand on a un peu d'habitude, le filage est plus rapide que le tressage et le résultat est plus beau et plus net que par tressage. Dans le bouquin de chaptal on en parle comme solution de rechange en cas de rupture de corde lors d'une partie de chasse (c'est le petit côté survie Rambo du bouquin).

Pour moi la question la plus importante, c'est le nombre de brins et surtout au niveau des parties filées ne nombre de torons.

Pour moi l'idéal c'est de répartir les brin en trois torons. Ca permet d'obtenir un bon compromis entre la facilité de filage et la solidité, car une répartition des fils en trois torons permet une meilleure répartitions des frictions et donc des charges entre tous les brins.

A l'expérience, et c'est confirmé depuis perpét dans tous la corderie navale et ailleurs (voir le bouquin de Duhamel Dumonceau ingénieur es corde de l'époque de Louis XIV) une corde consitué de 3 torons de 4 fils (total 12 fils) est plus solide qu'une corde de 2 torons de 6 fils (total 12 fils).

Enfin je vais pas vous faire un chapitre sur le sujet je sors d'en prendre

BF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cas des épissures de marine comme proposé dans un schéma joint est pas mal, ca peut être une alternative au simple noeud (en terme de solidité et d'esthétique), mais je suis d'accord avec Pierre, il vaut mieux une boucle torsadée (que je préfère appeler boucle en queue de rat).

Pratiquement la réalisation d'une boucle au moyen d'un noeud affaiblit votre corde de manière importante (référence prise dans un autre domaine : la spéleo : une corde dans laquelle ont fait un noeud en 8 perd 45 % de sa résitance initiale (chiffre provenant du livre Technique de spéleo Alpine de Marbach une référence dans le domaine)

Une épissure affaiblit une corde d'environ 20 % (chiffre que je n'ai pu recouper avec d'autres infos mais je que je crois crédible).

Une corde avec boucle torsadée (en queue de rat) devrait encore être plus solide.

En fait un noeud crée toujours un point de faiblesse dans une corde, car il crée des points ou les filbres sont étirées et d'autres, ou elle sont comprimées voires soumises à des cisaillement. Elles en travaillent donc pas de façon homogène. dans l'épissure, les etirements et les cisaillement sont présents mais avec de moindres amplitudes (ce qui exlique sans doute son meilleur rendement)

Dans une corde torsadée, les fibres ne subissent ni étirement ni cisaillement, mais les efforts se transmettent entre les fils et fibres du fait des contacts et des friction. La boucle n'est en fait qu'en morceau particulier de la corde c'est ce qui fait à mon sens sa solidité et son efficacité

Ouf !!!

Sorry si vous avez des migraines, mais je m'emballe je m'emballe ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zyva, te gène pas, on est là pour apprendre, et c'est bien intéressant d'avoir des avis éclairés................. :29: :07:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:29: Moi je fais des cordes flamandes (flemish string)

j'avais posté un didacticiel ...... corde flamande

et en efffet c'est des cordes tres resistantes et pas trop compliquer à fabriquer avec de la pratique

il y a pas mal de sujet à lire sur l'experience de chacun d'ailleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

:05:

une corde consitué de 3 torons de 4 fils (total 12 fils) est plus solide qu'une corde de 2 torons de 6 fils (total 12 fils).

comprend pas bien , pourquoi plus solide? car en fait les torons ne sont pas isolés mais mélangés au reste de la corde donc la tension s'effecture bien sur les douze fils et non sur les trois torons!!

ou alors je n'ai rien compris c'est possible, à mon âge les neurones diminuent !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est facile : plus il y a de torons plus il y aura de surface de fibre en contact les uns avec les autre donc plus ca va générer de résistance.

Deux torons uniquement ca donne beaucoup trop de creux et de bosses (donc moins de surface de contact entre les fibres) que trois torons qui vont mieux se mouler les uns dans les autre (donc plus de surface de fibres en contact).

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon ba je vous ai ecoutés,

j'ai realisé cette nuit ma premiere corde flamande à 3 torons

le depart est un peu plus compliqué mais le coup de main viens vite

et le resultat est tres sympa, car les torons plus fins se melangent mieux ....

Je l'ai faites en fast flite noir 3 torons de 6 brins (18) pour reconnaitre chaque torons j'ai ajouter dans l'epissure de 2 torons un fil dacron jaune et 1 brun qui ne devraient pas nuire à la structure

j'essayerais de faire la prochaine avec un accessoire vu sur le stand de Stan "la fleche instinctive" une boule en bois de 4 - 5 cm de diam avec 3 rainures a 120° pour guider les torons et les tourner ensemble de fassons tres reguliere et sans risque d'en inverser ...

resultat en photo :

post-40-1131976272_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

:29: :24: C'est vraiment chouette :wub:

Le cordier de Guédelon utilise aussi un morceau de bois (en tronc de cône) avec des rainures correspondant au nombre de torons et qui avance au fur et à mesure que les torons se rapprochent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait quelqu'un aurai idée de comment on fait avec cette boule strié pour les 3 torons ????

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tout simple : la boule est coincée entre les torons de la corde qui est tendue entre un point fixe et la main de l'opérateur qui tourne la corde pour "commettre" les torons qui ont été vrillés.

Mais à mon avis ça ne sert que pour une corde torsadée sur toute sa longueur, pas pour une flemish classique qui n'est torsadée que dans les 20 cm de chaque extrémité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pour faire une corde à partir de lin assez fin (acheté chez casto, les petites bobines, dont je me sert pour les ligatures), est-ce pareil qu'avec le Dracon? Combien de brins faut-il mettre (sur l'emballage, ilétait marqué que çarésister à 12 kg... enfin je pense que ce "12 kg" voulait dire ça!) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now