Jump to content
Sign in to follow this  
Gallus Sinensis

Arbalète chinoise ancienne

Recommended Posts

Pourquoi vous ne faites pas une copie des mécanismes chinois Han ? C'est robuste et pas besoin de mettre des ressorts à boudin non traditionnels.

Pour un ingénieur équipé, ça doit être du gâteau à faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

c'est en bronze c'est ça?

Il faudrait les pièces originales pour en faire des moulages mais ensuite c'est pas trop dur....

Share this post


Link to post
Share on other sites
string   

sinon, pour le mecanisme han: y aurait moyen de goupiller qcq chose avec des rondelle de joint de vis (comme je l´ ai deja dit plus haut!)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robin 60   

l'avantage de cette platine c'est que la détente passe par des pièces intermédiaires, il suffit donc d'une pression sèche pour déclencher. alors que pour les systèmes "directs" avec point de blocage de la gachette directement sur la noix, c'est beaucoup plus dur et la précision en fait les frais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, j'ai confié mon mécanisme Han de l'Est (photographie un peu plus haut) au facteur d'arcs pékinois. D'ici 2 ou 3 mois, je devrais récupérer une arbalète complète avec arc composite d'une puissance (modeste) de 60 a 70 livres.

On va rigoler au club de tir !

:109:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ishi78   

C'est déjà pas mal pour une arbalète en matériaux naturels. Et ça devrait te permettre de l'armer à la main (enfin les deux) sans pied de biche. :rolleyes:

Je n'ai pas bien réussi à comprendre comment est organisé ton mécanisme Han, la tige du bas me semble être la détente, la noix semble articulée sur le même axe que la détente et possède apparamment une tige droite destinée à la faire basculer en arrière lors de l'armement, et la gâchette est articulée sur l'axe avant, mais on ne voit pas comment se fait le contact gâchette/noix. Peux-tu nous faire un petit schéma ?

:07:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ishi78   

Tu peux scanner et poster le schéma, même s'il n'est pas exact, ça peut donner une piste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais essayer de vous eclairer...

A la limite, ca vaudrait peut etre un sujet, dans un dossier encore a venir sur l'arbalete...

Je vous mets deja un eclate emprunte au livre de Stephen Selby :"archery traditions of asia"

post-17-1110027659_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La piece la plus complexe a dessiner et a faire est la noix (ou piece AB sur le plan du dessus).

Je vous ai fait une serie de photos de celle que j'ai chez moi pour que vous puissiez en refaire une chez vous (bonne chance!)

Tout d'abord, coté droit de la noix (l'avant de l'arbalete est a droite)

post-17-1110027839_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une fois que vous avez bien digere la forme complexe de la noix, vous pouvez comprendre comment ca marche avec l'eclaté....

post-17-1110027659.jpg

1) Armement :

-la corde tiree vers l'arriere avec les 2 mains pousse le grand levier A de la noix vers l'arriere

-ce faisant, le devant de la noix qui comporte un petit cylindre transversal logé entre les 2 branches de la gachette D la pousse vers le haut en faisant pression contre sa branche superieure

-au bout de l'armement, la branche inferieure de la gachette D vient au contact puis repousse la detente C vers l'arriere, jusqu'à penetrer dans une gache pratiquée dans la détente. Comme l'arbalete est tenue vers le bas pendant l'armement, la detente C par son simple poids retombe et vient emprisonner la branche inferieure de la gachette D.

2) en position armee :

-La corde par sa tension veut faire basculer la noix AB vers l'avant, mais elle en est empechee par la branche inferieure de la gachette D

-La gachette D veut elle aussi basculer vers l'arriere mais en est empechee par la gache de la detente C dans laquelle elle est engagee...

3) le tir :

-l'arbaletrier actionne la detente C vers l'arriere, ce qui libere la branche inferieure de la gachette D, ce qui libere la noix AB....

EN conclusion : ce systeme est complete par 2 axes F et par un boitier qui n'est pas nomme sur l'eclaté.

Il est subtil et neanmoins tres simple, ne comportant que 3 pieces mobiles, aucun ressort et offrant en prime une hausse verticale a l'arriere (la partie A de la noix) permettant de tirer a longue distance...

Si Jihaif pouvait nous faire un petit croquis animé et en couleurs...

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robin 60   

ça y est, grace à tes explications j'ai compris le fonctionnement, 'men frais bien une un de ces jours..

offrant en prime une hausse verticale a l'arriere (la partie A de la noix) permettant de tirer a longue distance...

là par contre je vois pas le rapport .. :28: :28: :28:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robin 60   

autre chose : faire gaffe de pas se prendre le retour de la pièce D dans le doigt (ouïe ! surtout si il fait froid ..)

dit aussi, la pièce AB là... elle ressemblerait pas de profile à un certain geste insultant idéal pour s'attirer des embrouilles ? hah ben non c'est dans le mauvais sens :107: :107: :107: :107:

Share this post


Link to post
Share on other sites
PEDRO   
là par contre je vois pas le rapport ..  :28:  :28:  :28:

Mais si, comme au temps de Napoléon, on visait soit le long du canon du fusil pour les courtes distances, soit on mettait le pouce de la main droite (pour les droitiers)en l'air et on alignait le bout du canon et le pouce pour les longues distances.

Fallait mettre en l'air le poid en plomb de chaque ennemi abattu...........mais bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×