Jump to content
gérar

Du Chêne ! oui je sais, mais quand même !

Recommended Posts

En revenant de ma "ceuillette" j'avais une billette sur chaque épaule ( Frêne et Acacia),

Voila t'y pas que mon regard se pose sur une chose merveilleuse coupée depuis 1 mois :

2.50m de long parfaitement rectiligne, sans noeud, sans branche ni cicatrice, sans entrée d'aucune sorte.

Le coeur, le bois et l'aubier totalement symétriques radialement. (diamètre 12cm Coeur 4 cm)

C'était du chêne, d'accord, je sais, mais J'ai pas pu résister....

Je l'ai écorcé, retiré 1/3 du bois autour du coeur et mis à vieillir tranquillement plaqué serré sur une poutre droite.

Maintenant je suis bien embêté et j'ai besoin de vos conseils:

Quand il sera ressuyé, je vais Quand même essayé de faire un longbow

Questions en fonction des caractéristiques pas top du chêne:

Section en D, ou trapéze (ou carrément rond) ???

Que du coeur ou je garde du bois plus tendre pour l'extension du dos ?

J'ai peu de chances d'y arriver mais je vais quand même faire l'essai, ce morceau est trop beau!

Merci de votre attention et de vos retours.

Gérard

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, gérar a dit :

Section en D, ou trapéze (ou carrément rond) ???

Que du coeur ou je garde du bois plus tendre pour l'extension du dos ?

Les chênes blancs et rouges américains sont des bois d'arcs réputés. Ce n'est pas le cas des chênes européens classiques (pédonculé et sessile), sans doute pour de bonnes raisons... Cela dit on ne sait jamais et je comprends bien l'attrait d'une belle pièce de bois !

Les considérations dont tu parles ne sont pas des recettes magiques : elles constituent normalement une adaptation aux qualités particulières d'un bois.

Un test de flexion peut permettre de savoir quel design utiliser. Tu peux aussi essayer de faire des mini-arcs.

Sinon j'aime bien le test de flexion "sur le genou" de Tim Baker (Traditional Bowyer's Bible vol 4 page 116 - Design and performance revisited / "determining tension vs compression strength") :

Citation

Certaines essences sont intrinsèquement meilleures en compression ou en traction. Alors quand vous utilisez une essence peu familière, un test de flexion "sur le genou" d'un échantillon ayant l'épaisseur d'une branche d'arc, combiné avec des considérations sur la densité du bois, vous indiquera assez précisément le design à adopter. Si la latte casse en traction avant de se déformer un peu, le bois est faible en traction par rapport à sa résistance en compression - il y a lieu de surdimensionner l'arc, ou renforcer le dos, ou adopter une section trapézoïdale inversée (ventre arrondi ou plus étroit que le dos). Si la latte se déforme modérément avant de casser normalement, l'échantillon présente les caractéristiques classiques du bois. Si elle se déforme énormément avant de casser, le bois est super résistant en traction par rapport à sa résistance en compression - il y a lieu d'adopter une section trapézoïdale (dos arrondi et/ou plus étroit que le ventre).

Il faut des échantillons réguliers et bien secs pour réaliser un tel test.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup de ta réponse

J'ai en effet gardè 2 morceaux qui continuaient ce tronc, et je leur appliquerai en temps voulu le test du genou que tu suggère.

Je vous tiendrai au courant des essais et de l"issue de ce chantier atypique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'à faire, essaie un échantillon tout aubier, un aubier + duramen, et un tout duramen... :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...