Jump to content

Recommended Posts

Bonjour,  je cogite dans le but de construire un composite .

D'abord pour commencer, quelques question à propos des siyahs  :  Parmi les bois durs dont je dispose pour leur fabrication::

Frêne.- Chêne de la forêt de Tronçais - If  (en navigant entre les nœuds!) - HouxNoyer et bois exotiques africain (sipo, iroko , azobé,)

Je comptais  utiliser du  houx  qui donne un beau rendu blanc comme de l'ivoire ou de l'os lorsqu'il est patiné , mais en débitant un  jeune  tronc de 15 cm de diam  coupé il y a une dizaine d'années, il y a plein de départ de branches (nœuds) et les pièces seront donc fragilisées.

Tous sont plus ou moins utilisables me direz-vous, sauf peut-être l'azobé (bois de fer) hyper dur et lourd. puis ces bois exotiques ont des fibres larges.

J'ai  surtout pensé utiliser le  frêne pour sa  ténacité , mais je n'en dispose qu'en épaisseur de seulement  25 mm maxi  .Est-ce suffisant pour la largeur de l'enture en V dans le branches ?  Allonger la profondeur,  coller des renforts latéraux a leur base par dessus la branche ou carrément dans l'enture pour en améliorer la fixation ?

Voici un schéma  avec cotes , vous me direz si ça se tient ou s'il faut modifier certains points comme la profondeur  de l"enture  ? Comme je ne compte pas faire un cintrage à la vapeur des pièces brutes  (trop courtes , trop épaisses et pas facile à faire) je mettrai probablement un insert dans les branches des siyhas .

L 'âme de l'arc quant à elle, sera d'une seule pièce toujours  en frêne  pour ce premier, car c'est à peu près le seul bois convenable pour cela dont je dispose encore pas mal en planches . Sortie dans le dosse en épaisseur de 5.5 mm largeur 40 mm ou plus ?  Sinon pour un deuxième, quel bois idéal  puis-je me procurer  pour l'âme ?

montage siyahs.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Daniel, Olivier, ...et les autres... y a des questions pour vous !!! 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de questions d'un coup, à vrai dire.

C'est embarrassant  parce que le frêne peut être le moins mauvais, mais cela dépend du frêne... Nous savons par expérience qu"une même essence peut offrir le meilleur ou le pire bois d'arc. A part l'osage et l'hickory qui sont assez fiables à mon sens, les autres bois peuvent être excellents ou médiocres suivant les morceaux dont on dispose. En règle générale : choisis pour la lame de bois quelque chose qui résiste absolument à la traction, n'hésite pas à sacrifier une ou deux lames pour voir à quel niveau d'effort elle(s) casse(nt). Un bois qui résiste bien à la traction est convenable même s'il "suit la corde" et que la traction le déforme car l'essentiel est qu'il ne se brise pas (d'ou l'intérêt de l'osage, de l'hickory, du bambou, du néflier...).

Pour les siyahs et là encore en " règle générale", ne cherche pas à tout prix un bois très dur mais choisis plutôt la plus grande légèreté possible même au détriment de la solidité que tu pourras compenser en effectuant des pièces en contrecollé (avec oppositions de fibres). Là encore le frêne quoiqu'un peu lourd peut convenir. L' érable est beaucoup  plus intéressant car il est léger, résistant et "prend bien la colle". Je pense qu'un contrecollé  de cinq à sept lamelles de deux  ou trois millimètres proprement réalisé peut convenir même s'il est réalisé en tilleul, aulne, peuplier, bouleau ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...