Jump to content
Chinook

LONG-CROSSBOW !

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour !

Depuis hier, j'ai commencé la fabrication de ce que j'espère deviendra une arbalète extrêmement puissante, qui pourrait propulser des gros carreaux de 200 - 300 grammes comme certaines arbalètes de remparts suisses et allemandes du IVème siècle...

Ci-joint les photos, l'arc mesure 1 m 50 de long :20: , 9 cm de large et 4 cm d'épaisseur ! Il est fait en bois de châtaignier sec depuis plus de 10 ans (ancien piquet de parc)... L'arbrier fait 65 cm de long, en châtaignier également. La puissance de l'arc est tout simplement ÉNORME, je l'ai posé entre deux cales puis je me suis mis debout dessus, il a bougé de même pas 3 cm...

Lien images https://goopics.net/a/2KlmJuS8

wZLKw_tb.jpg X5glV_tb.jpg dVklE_tb.jpg

                 Arc et arbrier                                         logement pour la détente                                   Vue avec le treuil

Et voilà, maintenant je vais aller continuer...

Edited by Chinook

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu comptes mettre un système d'armement à manivelle ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un joli projet et je m'en voudrais de refroidir ton enthousiasme, mais le châtaignier n'est pas connu pour être un bois d'arc.

C'est joli et imputrescible, mais en général pas très dense ni dur. De meilleurs résultats sont envisageables avec du frêne, de l'orme, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Chinook a dit :

La puissance de l'arc est tout simplement ÉNORME, je l'ai posé entre deux cales puis je me suis mis debout dessus, il a bougé de même pas 3 cm...

Donc il peut fléchir et emmagasiner de l'énergie, ce qui est encourageant mais c'est aussi le cas de tous les bois. Peut-être qu'à 6 cm de flexion il va casser net ou commencer à se déformer... Ce qui fait qu'un bois est un bon bois d'arc, c'est qu'il n'a pas tendance à casser sans préavis (suffisamment fort en traction) et qu'il supporte de fléchir sans trop se déformer (élasticité réelle).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, JMG a dit :

tu comptes mettre un système d'armement à manivelle ?

C'est bien ça, il est impensable d'armer le bestiau à la main...

Il y a 3 heures, Corbeau a dit :

C'est un joli projet et je m'en voudrais de refroidir ton enthousiasme, mais le châtaignier n'est pas connu pour être un bois d'arc.

C'est joli et imputrescible, mais en général pas très dense ni dur. De meilleurs résultats sont envisageables avec du frêne, de l'orme, etc.

...En effet je ne sais pas ce que ça donnera, mais je voulais essayer le châtaignier car ici, dans le Limousin, cet arbre est très fréquent. Au pire si l'arc casse ou se déforme, j'en referais un autre peut-être en frêne, une chose est sûr c'est que lors des essais je me méfierais d'une éventuelle catastrophe... :vava:    Juste une question, un de vous sait-il ce que vaut le mélèze comme bois d'arc ?

Ci-joint les photos de l'avancement du projet :

Lien images https://goopics.net/a/MIFY9dW2

kXK2o_tb.jpg gnNq5_tb.jpg

Logement de la plaque métallique de renfort près de la gâchette, creusé au ciseau à bois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Ce qui me surprends un peu pour un tel projet,  c'est que la dimension de l'arc et de l'arbrier sont déjà calés, et après, advienne que pourra (enfin, à la lecture du post, c'est l'impression que ça me donne, mais peut être je me trompe).

J'aurais plutôt amené le sujet comme ceci, je veux envoyer des carreaux de 200 à 300 g, à telle vitesse, ce qui a dimensionné l'énergie nécessaire à mon projet, donc un mix Force x course d'armement qui fait que j'ai besoin d'un système à manivelle pour l'armer (400 lbs de traction par exemple)... et donc, un petit calcul de résistance des matériaux, Moment fléchissant,  flexion, etc ... m'amène à privilégier une section de tant pour mon arc, etc ...

Mais si tout ceci a été pensé en amont, et que cette présentation est déjà le fruit de ta réflexion, alors super, tu n'auras pas de mauvaises surprises.

Parce que avec la puissance que tu évoques, (un truc ENORME), si ça casse au moment de l'armement, j'imagine que ça risque de faire très mal vu les tensions qui vont être libérées d'un coup.

Ceci dit, je ne suis pas spécialiste de la construction d'arbalète, je demanderais l'avis éclairé de  JMG.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

À la fois on ne peut pas vraiment dire que j'ai "calculé" (je suis allergique à tout ce qui est maths, physique...), mais j'ai quant même beaucoup réfléchi et fixé les performances nécessaires à l'aide de calculateurs sur internet, et le but est d'envoyer des carreaux de 230 g (c'est celui que je viens de fabriquer 😉) à environ 50 m/s, ce qui donnerait à peu près 287 j d'énergie cinétique. Et après avoir déjà réalisé plusieurs arbalètes expérimentales à arcs en bois de tailles normales, j'ai estimé que cet énorme arc serait le mieux pour faire ce que je lui demande... Mais c'est en essayant qu'on saura ce que ça fera, et même si ça ne marche pas tant pis, je réessayerais autrement...

...Et ça a d'ailleurs encore bien avancé : le mécanisme de détente est fini et fonctionne à merveille, et comme j'ai dis plus haut, il y a aussi un "petit carreau" de fait, :stuart: bon, sérieusement il pèse 230 grammes et rien que la pointe, de type "perce-armure" fait 15 cm de long, 46 cm en tout :shok: :w00t: :tournepasrond:...

 

EAJYK.jpg

W78bk.jpg

KAZ81.jpg

Edited by Chinook

Share this post


Link to post
Share on other sites

m'est avis que les essais vont être épiques (école et drame ...!)

prévois un support pour déclencher à distance au début

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, si c'est expérimental, je m'incline.

Par contre, il y a intérêt à se tenir à (portée de) carreau ! Il faut compter 320 joules pour prendre en compte les pertes de rendement du joujou et disposer des 290 joules de propulsion nécessaire.

Trajectoire quasi parabolique, portée à peu près jusqu'à 200 m sous un angle de 43°, énergie restituée à l'impact environ 200 joules, vitesse à l'impact 42 m/s, temps de vol de 6 secondes et demi.

Aucune cible du commerce ne résiste à ça, mais ça tombe bien car coté précision, ça va planter directement dans le terrain de jeu, faut simplement ne pas être là au mauvais endroit au mauvais moment pour que le ciel ne nous tombe pas sur la tête :bow_arrow:

Bon bah j'ai hâte de voir la suite maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça y est, l'arbalète à tirer ! ( l'arc est assemblé et tout et tout...)

Tout c'est bien passer, elle n'a pas explosée :original:,  je suis vivant :original: !! Par contre, l'arc en châtaignier c'est vraiment pas terrible pour ce qui est des performances (Corbeau avait raison), c'est dur comme tout pour tendre, mais ça fait un tir flasque, mou-mou et tout ce qu'on veut... :28:

Mais pas de panique, j'ai viré la corde et je vais lui installer un kilo de corde élastique à la place, c'est ce que je fais toujours dans ce cas-là, et souvent ça donne des bons résultats... 😃 😃 À priori le reste ne sera pas modifié.

Photo :

ea33x.jpg

Désolé la photo n'est pas très belle, j'ai dû la prendre à l’intérieur car il pleut dehors... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu n'as pas mis la corde ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Chinook a dit :

ça fait un tir flasque, mou-mou et tout ce qu'on veut... 

Tu arrives à bander l'arc ou tu utilises carrément une corde de la longueur de l'arc ?

La distance entre arc et point d'accroche de la corde a l'air très courte = très peu d'allonge pour propulser le carreau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, JMG a dit :

tu n'as pas mis la corde ?

Non car comme j'ai dit dans mon message précédant, je l'ai enlever pour y monter des gros élastique (c'est fait 😉 , 4 m de corde élastique de 10 mm de diamètre enroulée sur l'arc, essais et photos demain !) La première corde n'est restée que 2 heures le temps des essais (et des échecs :oops:)...

Il y a 6 heures, Corbeau a dit :

Tu arrives à bander l'arc ou tu utilises carrément une corde de la longueur de l'arc ?

La corde était tendue même au repos, j'ai d'abord tiré sur l'arc avec une fausse corde, puis installé la vrai, puis relâché la fausse corde, la méthode classique... Mais alors, pour tourner la manivelle du treuil, c'était hard :weight_lift:( il peut tirer 600 lbs maxi...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 17 heures, Chinook a dit :

Non car comme j'ai dit dans mon message précédant, je l'ai enlever pour y monter des gros élastique (c'est fait 😉 , 4 m de corde élastique de 10 mm de diamètre enroulée sur l'arc, essais et photos demain !) La première corde n'est restée que 2 heures le temps des essais (et des échecs :oops:)...

La corde était tendue même au repos, j'ai d'abord tiré sur l'arc avec une fausse corde, puis installé la vrai, puis relâché la fausse corde, la méthode classique... Mais alors, pour tourner la manivelle du treuil, c'était hard :weight_lift:( il peut tirer 600 lbs maxi...)

Bonjour Chinook,

Ce qui m'interpelle, c'est l'harmonie visuelle du prototype.

Les branches de l'arc paraissent beaucoup trop longues par rapport à la longueur de l'arbrier (petit arbrier donc course limitée qui limite l'énergie à emmagasiner) et la section du cœur vers les extrémités de l'arc n'est pas suffisamment progressive pour faciliter la flexion des branches. C'est probablement pour ça que les performances souhaitées ne sont pas au rendez vous pour un armement pourtant difficile.

Et j'imagine que quand l'énergie est libérée, une grande partie va être consommée rien que pour mettre en mouvement les branches (lourdes) de l'arc, l'autre partie restante étant consommée par le projectile, ce qui explique sans doute la mollesse ressentie au moment du tir.

 

Edited by marco63

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous ces problèmes d'arc en bois sont résolus !!! :biggrin:

Les gros élastiques sont montés est ont été testés cet après-midi, et c'est bel et bien l'arbalète la plus puissante que j'ai jamais essayée, elle propulse le gros carreau beaucoup mieux que ce que j'avais imaginé, son tir est TRÈS bruyant et l'impacte est terrifiant... J'ai dû m'installer dans ma grange pour tirer car il pleuvait, (rassurez vous les mûrs sont épais et en pierres) et chaque impacte sur la (pauvre) cible en bois faisait trembler toute la baraque !!! J'ai donc pu me mettre qu'à 12 m de la cible, mais je suis sûr qu'on peut atteindre la cible à au moins 20 m et peut-être plus... Plus besoin du treuil pour armer, j'y arrive à la main, assis parterre, les deux pieds sur l'arc, c'est vachement dure mais c'est possible :weight_lift:, l'élastique à des très bonnes performances : on a besoin de moins de lbs qu'avec un arc en bois ou en acier pour au final avoir plus de pêche !

Le recul est énorme, il faut la tenir très fort, et même comme ça il faut se concentrer pour ne pas tomber en arrière :shok: !!! Et surtout ne pas poser la crosse contre l'épaule, sinon j'ai bien peur que ça serait fini pour cette épaule-là... Les jours à venir je vais lui fabriquer des nouveaux carreaux et continué les essais...

                                                    windlass_crossbow.gif.745cfbac30b2963baae587c8ad47a60c.gif

Photos :

Z7bNl.jpg

Y7jdA.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui j'ai fais de nouveaux essais, mais dehors cette fois-ci, il a arrêté de pleuvoir , et ça ne ma pas pleinement satisfait : vitesse trop faible, chose que je n'avais pas pu voir en tirant dans la grange hier... Je vais donc démonté l'arc et l'élastique :fighting27: et y monter un arc en fibre de verre du commerce de 150 lbs (le power stroke a déjà la bonne longueur), à espérer que ça ira mieux...

Ce sera plus compacte et il n'y aura plus l'effet "disproportionné" de l'arc dont Marco parlait. J'emballerais l'arc avec du cuir, pour que ce soit beau... :original:

La suite dans les prochains jours !

Share this post


Link to post
Share on other sites

du recul à se trouver sur le cul avec une arbalète à sandow ? y a truc qui cloche quelque part
je suis loin d'un des spécialistes du forum JMC sur ce sujet,  mais celles que j'ai tenues dans les mains, celle que j'ai fabriquée, ou vu utilisées à coté de moi (celles de JMC en l'occurence à Auneau) n'avaient pas de recul notoire

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est parce que le recul ne vient pas des sandows mais du carreau, sur les arbalètes, plus le carreau est lourd (plus de 100 grammes) plus il y a du recul, et ce phénomène est valable pour toutes les arbalètes... Il n'est pas connu avec les arbalètes du commerce car celles-ci tirent souvent des carreaux légers. J'ai remarqué qu'avec des carreaux de 100 grammes le recul commence à être présent , alors avec un de 230 grammes... Houlàlà !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant que je sache, une arbalète n'a pas de culasse, fixe ou mobile, sur laquelle la réaction du départ du coup peut s'exercer et provoquer un recul. J'ai tiré avec une reproduction d'arbalète de 500 # avec des dondaines en chêne bien lourdes, mis à part un tremblement du à la détente des branches de l'arc, pas de recul notable...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des élastiques à la place de la corde et un arc très rigide, je pense que les élastiques exercent à la fois une force vers l'avant qui pousse le carreau et une force vers l'arrière qui pousse l'arbrier.

Mais je peux me tromper. Ce n'est pas le cas avec un arc flexible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, PEDRO a dit :

J'ai tiré avec une reproduction d'arbalète de 500 # avec des dondaines en chêne bien lourdes, mis à part un tremblement du à la détente des branches de l'arc, pas de recul notable...

Pas de recul NOTABLE mais la 3ème loi de Sir Newton n'ayant pas été abrogée (héhéhé :wink:) il y a nécessairement un recul de l'arme en réaction à la mise en mouvement du carreau. Il est généralement trop faible pour être notable pour diverses raisons : ratio masse de l'arbalète/masse du carreau, accélération moins "explosive" que sur une arme à feu...

On peut vraiment dissocier recul et vibration due à la détente des branches ?

Ça fait vraiment plaisir de te voir de retour sur le forum. :icon_super:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 23 minutes, Corbeau a dit :

On peut vraiment dissocier recul et vibration due à la détente des branches ?

Avec un arc, à la libération de corde, il y a principalement (pour ne pas dire exclusivement) une force exercée par le retour des branches dirigée vers l'avant et transmisse à la flèche par la rigidité de la corde. Si on ne tiens pas la poignée de l'arc ou si l'on utilise pas une dragonne, l'arc sera projeté en avant et pas vers l'arrière.

C'est je pense la grande supériorité des arcs (+ corde peu élastique) pour propulser une flèche ou un carreau d'arbalète sur les élastiques ou ressorts.

Avec un système à élastiques , ce n'est plus du tout la même chose. Principe du lance pierre ou de l'élastique qui casse et que vous prenez dans la tronche.

Un ressort comprimé  ou étiré, de même qu'un élastique tendu exerce une force identique et de sens opposés à ses deux extrémités. Idem pour un gaz qui se détend (explosion) dans la chambre de combustion (arme à feu, moteur, ...)

Edited by Picpic45

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Picpic45 a dit :

Avec des élastiques à la place de la corde et un arc très rigide, je pense que les élastiques exercent à la fois une force vers l'avant qui pousse le carreau et une force vers l'arrière qui pousse l'arbrier.

Mais je peux me tromper. Ce n'est pas le cas avec un arc flexible.

mouai, et au vu de du ratio arc rigide et arbrier de notre ami, ça doit expliquer.
gamin j'avais fait des arbalète avec des cintre en bois pour l'arc et un "arbrier" avec la crosse d'une carabine à plomb et des sandows, sans jamais ressentir de recul notable.

mais j'avais le ratio à l'inverse petit arc, et grand arbrier...et petit projectile contrairement à lui...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on imagine les forces aux deux extrémités de l'arc ( ce n'en est pas vraiment un) et au niveau de l'extrémité arrière du carreau et que l'on imagine l'évolution du système au cours du cycle de projection du carreau, on peut avoir une idées de l'évolution des forces mais aussi de leur directions car les angles vont varier. D'où le recul ressenti mais aussi les mouvement latéraux si l'ensemble n'est pas bien équilibré.

Mes souvenirs des cours de physique et de RDM sont un peu loin, mais je pense en effet qu'avec le prototype à élastiques  proposé dans ce sujet, il y a toutes les condition pour que la puissance (énorme ?) à l'armement se traduise en fait par beaucoup de recul et une perte très importante au niveau du carreau, par ailleurs très lourd.

L'empirisme peut aboutir à certains résultats mais un peu de maths et de physique peut s'avérer tout de même utile pour la conception d'un prototype.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici comment j'imagine le système de forces de cette arbalète à élastiques et l'explication du recul (si l'arc est rigide et ne fléchi pas).265702798_Sanstitre.jpg.6afecc8148e199e2d4bdb848b622c6d1.jpg

 

Proportion arc/abrier différente dans les 2 schémas. Efficacité meilleure avec arc court et arbrier long (recul de la corde) mais plus de recul.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...