Jump to content
The Shadown

Taille des poulies sur une arbalète

Recommended Posts

Bonjour,

je souhaiterai me fabriquer une arbalète à poulie pour le tir de loisir ( donc pas besoin de performances énormes )

et j'aurai une question sur la taille des poulies que je vais fabriquer à la main

se seront des poulies en formes de disques ( plus facile à réaliser avec une scie-cloche)

Faudrait il les faire d'un diamètre plutôt élevé ou d'un diamètre plutôt petit ?

Merci d'avance pour vos réponses

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

si tu connais le principe de fonctionnement d'un arc à poulies avec la démultiplication tu auras ta réponse...(avantage et inconvénient)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, The Shadown a dit :

se seront des poulies en formes de disques

Les "poulies" des arcs compound sont en réalité des cames : elles ne sont pas rondes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je le sais, mais pour des soucis de manque de matériels 

je ne pourrais que en faire en forme de disque et c'est pour cela que je l'ai mentionné dans mon message

Mais merci à toi de le faire remarquer 

Share this post


Link to post
Share on other sites

les premières "poulies" étaient rondes et excentrées, sinon on tombait simplement dans le systeme du palan avec 2 poulies rondes non excentrées.
A savoir que certains arcs actuels ont toujours une poulie ronde centrée (mais c'est plus le standard actuel)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à toi Shadow, 

Si tu veux faire une arbalète à poulie pour le tir loisir (ou pas), mais fonctionnelle, il va falloir te documenter sérieusement et beaucoup "cogiter". 😤

Je suis en plein dans "le truc" à échelle réduite mais le principe est le même > 

Ce que je peux te dire c'est qu'avant d'envisager de faire des poulies à la scie cloche (pas une bonne idée) il faut surtout que tu fasses les plans côtés de ton arbalète ! 🤓

Ces plans déterminent (entre autre), la course de puissance (longueur d'armement), la longueur et la largeur des branches d'arc au repos, la largeur des branches bandée, etc, etc.

Une fois que tu sais quelles sont ces distances de base, tu peux assez précisément calculer le diamètre de tes cames (mauvais terme, il s'agit plutôt de périmètre utile).

Pour répondre à ta question "petite ou grosse poulie" tout dépend de la conception de ton arbalète.

Pour simplifier plus la came principale est de grand diamètre plus tu pourras enrouler du câble dessus et plus la course d'armement sera importante.  

En prenant ton idée, tu fais une came à la scie cloche de 60 mm, tu auras donc 1 longueur d'enroulement de câble P = 2 π r (30 mm) = 188,57 mm en théorie car le câble ne s'enroule que sur une partie de la came (environ 3/4 soit 141 mm dans ce cas). Cette longueur d'enroulement (x 2) te permettra en rajoutant la longueur de corde entre tes 2 cames (arc détendu) de connaitre la longueur de corde utile et donc ta longueur d'armement maximale... Tu me suis ? 🤪

Admettons que ton entraxe de poulies fasse 400 mm (arc détendu) plus les  282 mm (2 x 141 mm) d'enroulement des cames = 682 mm de longueur de corde utile...

Si ton entraxe armé fait 200 mm (pour simplifier on va dire que les axes des poulies-cames restent sur le même plan...ce qui n'est malheureusement pas le cas !)... 

Ta course utile d'armement ne pourra pas dépasser 200 mm (reste de corde entre poulie) + 282 mm = 482 / 2 (2 branches) soit  241 mm ce qui est ridicule pour une arbalète à poulie ! Ce résultat est très approximatif,  il ne tient pas compte de l'angle que fait la corde entre les cames et la noix d'armement. 

Sache que pour une arbalète comme la Scorpyd Orion les chiffres sont course d'armement 470 mm, axe poulie à axe poulie armé 327 mm, axe à axe désarmé 498 mm le "diamètre des grande cames fait entre 120 et 130 mm ! 

Enfin je terminerais par les dimensions des petites cames... tout aussi importantes que les "grandes" car elles déterminent la nervosité de l'arc...

Fabriquer une arbalète à poulie est complexe, très complexe ! 😓

Il existe sur YouTube une foule de vidéos , certaines avec plans et dimensions qui pourront t'aider dans tes recherches. En voici une avec des petites cames très bien faite >

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord, un grand merci de t'être donné le mal de tout t'écrire

Et tes nombreux conseils me seront d'une aide précieuse

Je vais travailler le principe, de tout façon mieux vaut avancer " doucement mais sûrement 

Encore merci Comtedelanorena et tout les autres

 

Shadown

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant mes recherches sur le fonctionnement des poulies sur un arc, j'ai trouvé ce document pdf  :  http://f3.quomodo.com/346DD77B/uploads/1740/reglage_arc_a_poulies.pdf

Il est à mon goût bien fait et je pense, pourra en intéresser certain novices comme moi

Il n'est pas moi de moi, mais je n'est pas retrouvé son auteur

Le document est initialement prévu pour mettre des poulies sur un arc, mais je pense que les fonctionnement des poulies sur un arc d' arbalète est à peut près similaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, The Shadown a dit :

Pendant mes recherches sur le fonctionnement des poulies sur un arc, j'ai trouvé ce document pdf  :  http://f3.quomodo.com/346DD77B/uploads/1740/reglage_arc_a_poulies.pdf

Il est à mon goût bien fait et je pense, pourra en intéresser certain novices comme moi. Il n'est pas moi de moi, mais je n'est pas retrouvé son auteur

Le document est initialement prévu pour mettre des poulies sur un arc, mais je pense que les fonctionnement des poulies sur un arc d' arbalète est à peut près similaire ?

Ce document est extrêmement bien fait et très complet. Il faut toutefois bien faire distinction des lois qui régissent 1 arc et 1 arbalète compound.

Le système de démultiplication et le principe des poulies/cames sont similaires, certes ! 👍 Mais après il y a beaucoup de différence...

La torsion des longues branches d'un arc n'a rien à voir avec celle courtes, massives et très raides d'une arbalète. Puissance maxi Arc 60 lbs arbalète compound 180-200 lbs...🤪

Le(s) câble secondaire d'un arc est // à la corde de tir, sur une arbalète, ils passent dans le coulisseau sous l'arbrier (en se croisant "fortement") et font un angle qui génère une torsion importante. J'en sais quelque chose cet AM j'ai essayé d'armer ma mini reverse draw le câble saute de la came à cause de cette inclinaison !  

Franchement, sachant ce que je sais (difficulté de fabriquer les branches, de faire les poulies, les cordes et câbles, les flèches, etc, etc.) si j'avais le choix entre faire une arbalète compound pour le tir loisir ou l'acheter...je crois que je l’achèterais sans hésiter !  😁

Tu en trouves de très correctes à moins de 400€  >  https://www.hattila.com/fr/181-arbaletes-a-poulies

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec cela, mais j'ai du temps à perdre 

et il y a quand même la satisfaction d'avoir créée soi-même son arbalète,

tu en sais quelques choses, s'y j'en croit ta chaîne youtube ( tu as d'ailleurs gagner un abonné ;-))

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 23 heures, Comtedelanorena a dit :

Ce document est extrêmement bien fait et très complet. Il faut toutefois bien faire distinction des lois qui régissent 1 arc et 1 arbalète compound.

Le système de démultiplication et le principe des poulies/cames sont similaires, certes ! 👍 Mais après il y a beaucoup de différence...

La torsion des longues branches d'un arc n'a rien à voir avec celle courtes, massives et très raides d'une arbalète. Puissance maxi Arc 60 lbs arbalète compound 180-200 lbs...🤪

Le(s) câble secondaire d'un arc est // à la corde de tir, sur une arbalète, ils passent dans le coulisseau sous l'arbrier (en se croisant "fortement") et font un angle qui génère une torsion importante. J'en sais quelque chose cet AM j'ai essayé d'armer ma mini reverse draw le câble saute de la came à cause de cette inclinaison !  

Franchement, sachant ce que je sais (difficulté de fabriquer les branches, de faire les poulies, les cordes et câbles, les flèches, etc, etc.) si j'avais le choix entre faire une arbalète compound pour le tir loisir ou l'acheter...je crois que je l’achèterais sans hésiter !  😁

Tu en trouves de très correctes à moins de 400€  >  https://www.hattila.com/fr/181-arbaletes-a-poulies

 

Tout à fait pour toutes les recommandations ...

Juste un point, il existe pour les arbalètes nouvelle génération un nouveau système de tension des branches chez plusieurs fabricants (moyenne et haut de gamme) qui permettent de s'affranchir de traverser l'arbrier pour les tendeurs ... mais la contrepartie, c'est que les poulies deviennent plus complexes.

On trouve ça à la fois en branches et poulies conventionnelles (Ravin, Tenpoint, CenterPoint), mais aussi en reverse (TenPoint avec ses célèbres Nitro-XRT ou Vapor RS 470).

Toutes ces marques utilisent le concept Ravin à double enroulement pour la tension, c'est à dire qu'il y a 2 petites gorges de chaque coté de la "poulie-came", et donc 2 brins pour la tension de chaque branche (4 tendeurs au total). L'avantage, c'est que placé entre les 2 branches d'un même coté, tout est parfaitement réparti, et les charges sont équilibrées.

Et ceci permet à la fois de limiter le frottement de la corde de propulsion sur l'arbrier, (usure moindre à la longue), supprime le problème de l'angle puisque les branches ne sont pas sollicitées en torsion, plus de corde à passer au travers de l'arbrier, branches pouvant avoir un écartement réduit.

C'est à ma connaissance les seules 3 marques qui proposent une technologie quasi identique, à quelques petites variantes près (fixation tendeur sur support branches ou sur arbrier)

https://www.arbalete-centre-alsace.fr/arbalètes/tenpoint/

https://www.hyperprotec.com/arbaletes-a-poulies/9277-arbalete-ravin-r20-gunmetal-sniper-package.html

https://www.francearcherie.com/center-point-arbalete-cp400-xml-1016_1018-18717.html

L'inconvénient, c'est que l'on est dans des tarifs entre 1000 et 3000 € la bête !

 

Edited by marco63

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/04/2020 à 22:22, The Shadown a dit :

Je suis d'accord avec cela, mais j'ai du temps à perdre 

et il y a quand même la satisfaction d'avoir créée soi-même son arbalète,

tu en sais quelques choses, s'y j'en croit ta chaîne youtube ( tu as d'ailleurs gagner un abonné ;-))

Ton argument est imparable, si tu as du temps, la satisfaction de fabriquer soi-même est sans prix ! :fighting27:

Merci, tu es le 2827 ème abonné ! Malheureusement pour moi, ma chaîne n'est pas monétisée ! 😂

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/04/2020 à 21:32, marco63 a dit :

Tout à fait pour toutes les recommandations ...

Toutes ces marques utilisent le concept Ravin à double enroulement pour la tension, c'est à dire qu'il y a 2 petites gorges de chaque coté de la "poulie-came", et donc 2 brins pour la tension de chaque branche (4 tendeurs au total). L'avantage, c'est que placé entre les 2 branches d'un même coté, tout est parfaitement réparti, et les charges sont équilibrées.

Et ceci permet à la fois de limiter le frottement de la corde de propulsion sur l'arbrier, (usure moindre à la longue), supprime le problème de l'angle puisque les branches ne sont pas sollicitées en torsion, plus de corde à passer au travers de l'arbrier, branches pouvant avoir un écartement réduit.

https://www.arbalete-centre-alsace.fr/arbalètes/tenpoint/

https://www.hyperprotec.com/arbaletes-a-poulies/9277-arbalete-ravin-r20-gunmetal-sniper-package.html

https://www.francearcherie.com/center-point-arbalete-cp400-xml-1016_1018-18717.html

L'inconvénient, c'est que l'on est dans des tarifs entre 1000 et 3000 € la bête !

 

Oui Marco, c'est une autre option, mais si tu veux mon avis, ce n'est pas mieux en terme de rendement , même 1 petit cran en dessous.🤓

Les branches restent bien // et ne se "tordent" pas, mais à quel prix ? Une grande complexité des poulies et 1 système de double enroulement générateur de très nombreux frottements !

Mais surtout pour supprimer le "bête" et léger coulisseau sous l'arbrier, ces arbalètes ont recours à un pontet intermédiaire supportant les petites poulies à enroulement. 

Ce pontet très costaud et lourd doit être solidement fixé à l'arbrier. Cela complique sérieusement la construction et rajoute du poids sur l'avant (qui n'en a pas besoin !) 🤪

Le coulisseau entraîne une légère torsion des branches certes, mais cela est facilement compensé par une légère inclinaison des branches dans l'étrier.

La torsion imposée par l'angle  que fait le câble sur le coulisseau contrecarre l’inclinaison (quelques degrés) des branches qui se retrouvent parfaitement horizontales.

D'un point de vue rendement, si ce concept était plus efficace les vitesses seraient supérieures ce qui n'est pas le cas.

La TenPoint RS 470 valide 470 fps avec une flèche de 370 grains contre 480 fps pour la Scorpyd  Némésis pour le même poids. 😉

De plus la course de puissance est supérieure sur la Scorpyd, la simplicité a souvent du bon ! Le seul vrai avantage du système est sa plus grande compacité (largeur)

MAIS SURTOUT cher Marco, n'oublions pas le but de ce post, aider l'ami Shadown a fabriquer son arbalète compound...

C'est pas en lui montrant les modèles les plus sophistiqués et compliqués à réaliser que l'on va l'aider !!! 😂🤪

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Effectivement, coté complexité pour les marques et modèles évoqués, il faut des cames parfaitement usinées, et des tendeurs parfaitement identiques pour assurer un équilibrage parfait, réalisable dans le cadre d'une industrialisation, difficilement faisable artisanalement, mais le but était surtout de donner un autre éclairage sur ce qui se fait en nouvelles technologies, tout en sachant que l'on peut aussi adapter ce concept.

En effet, nos amis manufacturiers ont opté pour un point fixe des tendeurs ... mais rien n'empêcherait de les relier à nouveau aux branches pour démultiplier l'effort par 2, comme c'est le cas des tendeurs traversant l'arbrier, avec juste une poulie de renvoi placée de chaque coté de l'arbrier pour repartir vers les doubles branches. Je suis étonné que parmi ces grandes marques, personne n'y ait encore pensé, à moins que ce ne soit l'objet d'une prochaine étape.

Et là, ce serait tout à fait faisable, même avec une Skorpyd, sans changer grand chose à la conception d'origine, juste renvoyer le brin vers les propres branches ... au lieu de traverser l'arbrier.

Par contre, nécessite de bien calculer les efforts au niveau de la poulie de renvoi, et des tas d'autres choses à regarder de près notamment sur sa fixation, énergie cinétique (en rotation) donc de jolis pbs en perspective.

Edited by marco63

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...