Jump to content
LOTHAR

EXCALIBUR 420TD ASSASSIN ET 400 BULLDOG

Recommended Posts

oui on constate bien la différence de longueur, est-il possible que plusieurs longueurs soient disponibles chez le fabricant ?

J'ai vu un autre modèle chez HAWKE mais l'élévation n'est que de 30 MOA, insuffisant pour une arbalète.

A vérifier pour le modèle que vous avez trouvé. Je pense que c'est plutôt un modèle destiné aux carabines air comprimé ou pcp.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, j'en ai vu plusieurs en fait ... et il y en a un allongé, et un autre plus court. J'ai cru comprendre que le modèle court était le plus récent. Quid de l'autre ?

Mais il y a également d'autres fabrications, pas forcément plus abordables.

https://s301.photobucket.com/user/jjron99/media/DSC00246web.jpg.html

Sinon oui, c'est plus destiné à du paintball, mais la trajectoire des billes de peinture doit se rapprocher assez de celle de nos traits j'imagine.

Edited by marco63

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Concernant le paintball, je ne peux pas vous renseigner. HHA étant un spécialiste des systèmes de visées en archerie, je me repose sur leur savoirs faire et je peux vous dire que je ne regrette absolument pas mon achat.

Que ce soit en terme de qualité de fabrication ou de la rapidité pour ajusté la distance grâce à la molette graduée. 

L'ergonomie est excellente et la douceur de fonctionnement : géniale. 

Toutefois, la qualité et la spécialisation arbalète se payent. Sur YOUTUBE, on voit une PSE TACT 15 équipée et qui réalise des tirs magnifiques. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, impressionnant de précision. Cette arbalète a je crois un des plus grand "power stroke" des générations d'arbalètes modernes. Est ce que ça aide à la précision une longueur de guide pareille ?

Il est vrai aussi que la qualité des traits et leur masse est importante. Avec des traits plus lourds, la précision est meilleure, même si on perd un peu en vitesse.

Je ne sais pas trop ce que valent mes traits Skorpion en terme d'équilibrage et de régularité dans la conception des tubes, mais maintenant que j'ai un peu plus de puissance sous le pied, je peux effectivement les alourdir un peu en changeant mes pointes 100 grains pour des 145.

Extrait de "elsass crossbow" qui va dans le sens de ce que l'on disait :

<<Nous conseillons toujours de tirer des traits plus lourds que le trait avec le poids minimum indiqué par le fabricant .

Vous stressez moins vos branches, vous diminuez le bruit, vous augmentez la précision et avez une meilleure pénétration même si vous perdez de la vitesse. La vitesse ne fait pas tout Tirer à 360 ou à 340 fps à 50 m, vous ne verrez pas beaucoup de différence.>>

Je devrais soulager de 10% l'énergie résiduelle dans le mécanisme (soit passer de 40 à 36 joules) et le trait va embarquer cette différence au moment du tir (de 198 à 202).

Pour un tir à 100 mètres, c'est 2 dixièmes de degrés de hausse à compenser (je ne parle pas encore en minutes d'angle, mon tableur préfère les décimales), car je descends à 400 FPS avec ce "surpoids". Les pointes sont commandées. Je n'ai pas encore décidé pour le rail ajustable, je me donne encore un peu de temps de réflexion (et de prospection).

Je confirme ce que j'avais lu :

The new version the famed Tiberius Arms FSR is now a reality. The best optic riser in paintball went on a diet but lost none of its capability. You get 9 degrees of adjustment with multiple adjustment points to fine tune your range. Ambidextrous system gives you very tactile knobs on either side for easy adjustment. This new version is 30% shorter and 20% lighter than the original.

Features:

18 vertical adjustments

Universal rail mount

Ambidextrous adjustment knobs

Solid aluminum construction

Autrement dit, 1 cran correspond à 1/2 degré d'angle. J'aurais préféré l'ancienne version ! Quand j'ai vu le débattement angulaire sur quelques clichés, j'ai été un peu refroidi.

Edited by marco63

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

La tac  15  fut une révolution dans le monde des arbalètes à poulies. PSE a appliqué les techniques d'archeries au monde des arbalètes. 

En reprenant des traits similaires à des flèches (encoches, spin, longueur) et aussi en supprimant tout frottement de la corde et du trait sur un rail. En partie avant, le trait repose dans un cercle composé de poils synthétiques (idem que sur un arc).

Ce qui rejoint notre sujet précédent : aucune pression n'est nécessaire sur le trait hormis celle requise pour son maintient en place.La longueur de course avait été adapté à celle des traits (très grande). Cette arbalète fut un échec car trop longue et inadaptée à la chasse (trop fragile mais surtout des traits à longueur trop spécifiques) Toutefois, elle a inspirée tout les autres manufacturiers qui ont gommé les défauts en gardant les qualités : Ravin par exemple.

Concernant la compensation des hausses, elle doit être capable de corriger 150 MOA minimun voir jusqu'à 250 MOA suivant le poids des traits (plus vitesse) et la distances. (250 MOA=4 degrés environ). RAVIN fournit des caractéristiques détaillées.

Je reconnais que l'unité MOA est rébarbative à appréhender  mais c'est celle utilisée  pour les montages et les optiques de visées dans le mondes entier (uniformisation ) Une fois habitué, c'est super facile. 

C'est comme pour les distances et les vitesses, je ne travaille qu'en yards et fps pour les arbalètes dont c'est le standart (réticule gravé en yards et réglage en fps)

La hausse HHA reprends ces unités pour sa roue grauduée mais surtout il n'y a pas de clic de réglage, cela se fait en continue : bien meilleur.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je ne connaissais pas l'historique de PSE, mais grâce à vous, "les faits sont prescrits" ... heu, non, je voulais dire "lacune comblée".

Pour les calculs, je préfère de loin le système ISO ou SI, (kg, m, s,) ce qui permet de s'y retrouver en matière de balistique par rapport à notre esprit européen.

Je n'ai pas envie de devoir raisonner en FPS, FT-LBS, OZ, etc ...  mais je comprends parfaitement que les fédé de tir à l'arc raisonnent en yard, feet, LBS, etc pour se conformer à l'esprit international.

Et je comprends aussi que les graduations, l'optique, et tout un tas de paramètres propres à l'exercice soient ainsi, et bien sûr, quand il le faut, je sais m'adapter

 

Autre sujet déjà évoqué, je viens de procéder à ma série de tests, avec des traits de masses différentes pour parvenir à déterminer l'énergie potentielle de ma Kornet sans en passer par une mesure de tension de la corde pour une distance donnée ... les intégrations successives trop approximatives, non merci.

25.3 g, avec brosse de guidage, 118 m/s (exclus de l'analyse).

25.3 g sans brosse de guidage, 125.0 m/s

61 g  sans brosse de guidage,      80.3 m/s

97 g sans brosse de guidage,       64.5 m/s -  Ce dernier trait (97 g)  s'est engouffré avec l'empennage jusqu'au milieu du BlackHole, ce qui témoigne bien d'une énergie embarquée supérieure pour une moindre vitesse.

Je vais exploiter maintenant les résultats, je reviendrai après. Un peu de maths en perspective.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien au premier abord, c'est relativement stable, contrairement à ce que je pensais.

Je viens de compléter les valeurs de l'énergie restituée en face des différentes masses de traits testés.

Globalement, il manque 4 m/s pour trouver l'équilibre énergétique à la fois pour la 61 g et pour la 97 g.

Ça peut être dû aux  frottements du trait sur le rail, car avec des masses beaucoup plus importantes (double pour un et triple pour l'autre) possible que ça ait une influence, notamment dans ces domaines de vitesse.

Je referai d'autres tests avec les pointes 100, 125 et 145 grains que je vais bientôt recevoir. On sera dans une gamme de vitesse comparable, pour un écart de masse négligeable en ce qui concerne les frottements.

A suivre donc...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est vrai que les poids des traits lors de votre premier test étaient énormes (1500 GRS). EXCALIBUR recommande un poids de 350 grains mini jusque 500 grains maxi sur tout ces modèles.

Ces recommandations sont motivées pour préserver la mécaniques des arbalètes mais aussi pour la chasse : il faut de la vitesse pour que le gibier est un temps de réaction minimun quand il entends le départ du tir.

Attendons votre nouvelle batterie de test.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, marco63 a dit :

Pour les calculs, je préfère de loin le système ISO ou SI, (kg, m, s,) ce qui permet de s'y retrouver en matière de balistique par rapport à notre esprit européen.

ça rappelle Mars Climate Orbiter avec un logiciel de contrôle de poussé en unités impériales alors que le logiciel ne navigation attendait des données en système métrique...

800px-Mars_Climate_Orbiter_-_mishap_diag

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

C'est vrai que le mélange des unités n'est jamais bon pour la compréhension. Chacun pourra choisir celui avec lequel il est le plus à l'aise, sachant que c'est toujours les mêmes valeurs qu'importe l'unité. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de revérifier un paramètre important que je considérais comme acquis, comme quoi il faut toujours tout checker !

J'ai pesé ma corde ... qui est loin des 20 g dont j'avais initialement parlé. En fait, sa masse n'est que de 10 g. Dont acte, mais ça remet en cause l'appréciation, qui n'en est que plus satisfaisante !

Ce qui fait que par rapport aux valeurs que je devrais trouver, sans tenir compte des frottements dû à la masse des différents traits, on est sur la base suivante :

Masse des traits      vitesse mesurée                 masse de la corde                énergie trait              énergie corde        énergie totale        vitesse théorique     écart vitesse th - mes

25.3 g                            125.0 m/s                                      10 g                         197.5 Joules              19.5 Joules           217 Joules                     125.0 m/s                    0.0 m/s

61 g                                 80.3 m/s                                      10 g                         208.5 Joules                8.5 Joules            217 Joules                       82.7 m/s                    + 2.5 m/s

97 g                                 64.5 m/s                                      10 g                         211.5 Joules                5.5 Joules            217 Joules                       66.0 m/s                    + 1.5 m/s

On est sur des ordres de grandeur plus conformes entre pratique et théorie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Merci de nous avoir transmis vos résultats qui sont très parlants et qui rejoignent ceux que fournissent Excalibur (j'ai essayé d'insérer leurs données mais le fichiers était trop grand) et d'autres manufacturiers.

Tout est histoire de compromis et du résultats que l'on souhaite obtenir.

Si un trait de 350 grains nous offre vitesse et une trajectoire tendue, il embarque une énergie minimun (mais conséquente) mais ce retrouve aussi plus sensible aux vents latéraux. A l'opposé, un trait de 1500 grains, aura une trajectoire très parabolique qui ne permettra pas un tir sur longue distance sans une contrevisée énorme voir même au delà de ce que la lunette peut fournir sans parler des contraintes imposées à l'arbalète.

Comme quoi vous avez mis en évidence que les extrèmes ne sont pas toujours payants surtout au vu du gain minime (15 joules gagnés pour une vitesse presque divisée par 2)   

Personnellement, avec mes deux arbalètes après de nombreuses séances de tests sur des distances comprises entre 20 ET 100 yards, j'ai opté pour des traits de 18 pouces et de 375 grains. C'est le meilleur compromis que j'ai obtenu mais j'insiste que ce n'est valable que pour moi, d'autres tireurs font des choix différents et obtiennent aussi des résultats excellents.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/12/2019 à 09:32, Lap1 a dit :

ça rappelle Mars Climate Orbiter avec un logiciel de contrôle de poussé en unités impériales alors que le logiciel ne navigation attendait des données en système métrique...

800px-Mars_Climate_Orbiter_-_mishap_diag

Merci de ce rappel sur les erreurs de calcul, ça m'a incité à revoir tous mes paramètres, et notamment celui de la masse du propulseur ... la corde.

Bien évidemment, il y a d'autres paramètres qui devraient rentrer en ligne de compte, telles la masse des poulies et leur inertie en rotation, et autres pertes dues aux divers frottements.

Quand on arrive à mettre les derniers paramètres complexes dans une boite noire qui donne satisfaction pour une modélisation qui permet de coller aux différentes mesures, on est bigrement content.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...