Jump to content
Sign in to follow this  
Émile

orme, vapeur ou chaleur sèche?

Recommended Posts

Bonjours, depuis que je travaille l'orme je trouve ce bois difficile à plier pour faire les recurves tant avec la vapeur qu'avec la chaleur sèche( fusil à décaper)

Avec la vapeur, j'ai fait un seul essai et de grosses éclisses de bois se sont levée sur le ventre, dans la région ou j'appliquait les recurves

Avec le fusil à air chaud, même chose, mais encore pire, je viens tout juste de sévèrement endommager un beau projet, j'espère que l'époxy pourra faire un miracle

Aussi peut être le problème réside dans le fait que je ne dispose pas de bandelettes d'aluminium, qui sont d'apparence populaires et efficaces, avez vous une idée où je pourrais en trouver..? 

Merci, j'attends vos conseils, il est si décevant de voir des éclisses lever :weeping::10:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Emile :wink: !

Ça fait un petit moment que je m'essaie à la chaleur sèche sur l'orme et ça m'a plutôt réussi jusque-là. J'utilise un décapeur (j'imagine qu'un québécois appelle ça un "fusil à décaper") et quant au "fusil à air chaud", j'avoue que j'essaie de traduire ça dans mon patois à moi mais il me manque une petite initiation au français jacté dans la Belle Province, tabarnak (sans vouloir non plus vexer nos amis canadiens que je salue au passage) :original: !

Si c'est d'un chalumeau que tu veux parler, il vaut mieux éviter : l'intensité de la chaleur est beaucoup plus facile à gérer au décapeur (sans parler du fait qu'une flamme allumée dans un atelier peut toujours être potentiellement dangereuse).

Avec le décapeur, il faut prendre son temps et s'assurer que le bois est vraiment chaud à l'intérieur si tu veux réussir à le déformer à la chaleur. La force exercée par des serre-joints sur un gabarit doit aller de pair avec la montée de la température interne du bois.

Mais avant tout, il faut réfléchir à comment déformer ta pièce de bois.

Là je fais agir des poids à un bout de l'ébauche qui elle-même est fixée à un autre point dans l'étau :

 

 

Emil(1).jpg

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

...ensuite il y a l'option gabarit : avec de l'habitude, on arrive à reproduire exactement les mêmes courbures aux deux bouts de l'arc (sur la photo le reflex est obtenu par la technique du kerfing et non par courbage à la chaleur) :

 

emileWA-2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Le Paresseux a dit :

Là je fais agir des poids à un bout de l'ébauche qui elle-même est fixée à un autre point dans l'étau :

Idem, et ça fonctionne avec tous les bois. Prévoir un peu de marge car le bois se redresse un peu en refroidissant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Émile a dit :

Bonjours, depuis que je travaille l'orme je trouve ce bois difficile à plier pour faire les recurves tant avec la vapeur qu'avec la chaleur sèche( fusil à décaper)

Avec la vapeur, j'ai fait un seul essai et de grosses éclisses de bois se sont levée sur le ventre, dans la région ou j'appliquait les recurves

Avec le fusil à air chaud, même chose, mais encore pire, je viens tout juste de sévèrement endommager un beau projet, j'espère que l'époxy pourra faire un miracle

Aussi peut être le problème réside dans le fait que je ne dispose pas de bandelettes d'aluminium, qui sont d'apparence populaires et efficaces, avez vous une idée où je pourrais en trouver..? 

Merci, j'attends vos conseils, il est si décevant de voir des éclisses lever :weeping::10:

Ben c'est tout bêtement de l'aluminium ménagé que tu trouves dans tous les magasins d'alimentation....grande surface ou pas.

C'est vendu en rouleau de X mètre...

Ici on appel ça "albal"...qui est en fait une marque 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai essayé de nouveau sur un arc vite fait en orme et ça fonctionne! j'ai pris du grillage serré que j'ai coiné entre deux épaisseurs de papier collant aluminium, ça a bien fonctionné c'est durable et solide. Je l'ai fait avec la chaleur sèche, mais malgré tout je trouve que l'orme ne plie pas aussi bien que le frêne.., mes recurves ne sont pas aussi prononcé..:weeping:

Le 05/08/2019 à 17:15, Le Paresseux a dit :

Ça fait un petit moment que je m'essaie à la chaleur sèche sur l'orme et ça m'a plutôt réussi jusque-là. J'utilise un décapeur (j'imagine qu'un québécois appelle ça un "fusil à décaper") et quant au "fusil à air chaud", j'avoue que j'essaie de traduire ça dans mon patois à moi mais il me manque une petite initiation au français jacté dans la Belle Province, tabarnak (sans vouloir non plus vexer nos amis canadiens que je salue au passage) :original: !

haha je ne crois pas que c'est parceque je suis québécois, je ne savais pas comment l'appeler et je me suis dit que fusil à décaper était viable:biggrin: forcément fusil à air chaud ne l'étais pas plus:10::crazy:

Le 06/08/2019 à 13:32, Lap1 a dit :

 

 

 

Je savais qu'il existait déja un sujet qui en parlais de ces deux technique!!, seulement je ne savais pas où chercher merci

 

merci pour vos réponses!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...