Sign in to follow this  
Followers 0
Guest Pascal Chauvaux

Propulseurs Préhistoriques.

22 posts in this topic

Quelques répliques de propulseurs préhistoriques.

De haut en bas :

1) Faon de la Bastide - bois de renne - par Emmanuel Demoulin

2) Faon aux oiseaux du Mas d'Azil - bois de renne - par Pascal Chauvaux

3) Faon aux oiseaux du Mas d'Azil - bois de cerf - par Jean Speckens

4) Hyène de la Madeleine - ivoire de mammouth - par Pascal Chauvaux

5) Mammouth de Bruniquel - bois de cerf - par Jean Speckens

IMG_5496.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et hop, une carte pour y voir plus clair !

carteprop.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe les propus!Ce sont de belles oeuvre d'art :29:

Merci aussi des infos avec la carte :)

PS:Au fait encore merci pascal pour les images de cibles préhisto, à l'entrainement, çà ajoute un petit plus :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, Pascal. J'ai séparé tes 2 posts pour en faire un nouveau sujet histoire que ce soit plus visible car c'est très interessant.

Tous les propulsuers connus sont localisés sur la carte?

je rajoute ceci qui provient de Cattelain (P.) 1988.: fiches typologiques de l'industrie osseuse préhistorique: les propulseurs, publications de l'université de Provence, Aix en Provence.

tableau%20propu.jpg

ent: entier

fr.d.: fragment distal

f.p.: fragment proximal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que Pascal, je puis employer ces photographies sur l'emplacement de PaleoPlanet? Il y a plusieurs membres là qui serait intéressé pour voir ces photographies, mais elles comprennent seulement l'anglais.

En outre, beau travail sur les spearthowers que vous avez faits! Tom

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tom:

Please feel free to put my pictures on your website.

Legend for your members:

From up to down:

1) Ibex from la Bastide - reindeer antler - by Emmanuel Demoulin

2) Ibex with birds from le Mas d'Azil - reindeer antler - by Pascal Chauvaux

3) Ibex with birds from le Mas d'Azil - deer antler - by Jean Speckens

4) Hyena from la Madeleine - mammoth ivory - by Pascal Chauvaux

5) Mammoth from Bruniquel - deer antler - by Jean Speckens

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre,

Non, tous les propulseurs connus ne sont pas localisés sur la carte. J'ai utilisé les photos de la thèse d'Ulrich, et je n'ai conservé que les fragments de propulseurs qui avaient une morphologie reconnaissable. Certains fragments sont à peine identifiables...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci.

LEs repros sont de vraies beautées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes, ces propulseurs :29:

J'ai encore du boulot.... :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment magnifique.

Qu'elle est leur longueur ou qu'elle doit être la longueur d'un propulseur?

Sur le site de Pierre j'ai vu que ses sagaies mesuraient environ 2m était-ce aussi la longueur des sagaies préhistoriques?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour connaitre la longueur de sagaies prhéhistoriques encore faudrait il en avaoir retrouvé, même chose pour les propus. On en est donc réduit a des extrapolations et a se tourner vers le domaine ethnologique. Et la les longueur tant de propus que de sagaies vareinte beaucoup, de même que les poids de projectiles. Pour l'Australie par exemple on a des sagaies en roseau d'une petite centaine de grammes pour 130cm (si je ne me trompe pas) mais aussi des death spears de 3m de long et de 500gr. De même les longueur de propus peuvent beaucoup varier et les plus grand (pièces exeptionnelles) peuvent atteindre et dépasser le metre.

Il faut s'en remettre a la methode empirique et faire des tests.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les précisions.

Merci aussi pour le sujet concernant les propulsuers et celui concernant les sagaies.

Comme disait STRING çà donne vraiment envie de se lancer dans la réalisation d'un ensemble propu sagaie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci.

J'ai fait allusion à STRING alors que je voulais citer LINK, désolé pour la confusion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vraiment superbe, bravo pour les repliques, elles sont magnifiques, et merci pour tous les renseignements. On va bien finir par craquer, c'est vrai que quand on est sur une manche préhisto le samedi avec les archers c'est super sympa, mais le dimanche on regrette de ne pas avoir de propu, alors qui sait, peut etre cette saison, entre 2 bricolages...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce que ça tient bien le coup les propus en 2 parties ?

C'est beau en tout cas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a pas de problèmes. ligature en tendon plus colle de peau c'est super efficace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux que ça intéresse : voilà un graphe qui montre la variation des longueurs de propulseurs (atlatls) et des sagaies associées (darts), ainsi que le rapport (de longueur). C'est ainsi que chez les Eskimos, les sagaies sont (en moyenne) 2,6 à 3 fois plus longues que les propulseurs. Graphique tiré de la thèse de doctorat d'Ulrich Stodiek (1993). Autres constatations : les propulseurs les plus longs sont les propulseurs papous, tandis qu'on trouvera les sagaies les plus longues en Australie.

variation.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Propulseur inédit !

Il s'agit d'une re-découverte, en fait. En 1993, A. Debénath et J.-F. Tournepiche ont publié la photo d'un propulseur complètement inédit (sans description) dans une plaquette du musée d'Angoulême. Ils ont proposé à Pierre Cattelain d'étudier l'objet en 2004. Donc, ce (petit) propulseur provient d'une collection d'objets de la Grotte du Placard, collection léguée en 1932 au musée d'Angoulême. Cette collection provient d'un leg de Jean Fermond, l'inventeur de la Grotte du Placard (Charente), un peu avant 1860. Pierre Cattelain affirme que ce propulseur, très proche des deux exemplaires du Roc de Marcamps (Gironde), peut être attribué au magdalénien à navettes (ca. 15.500 BP). On remarquera le biseau de la partie proximale, qui suggère évidemment un emmanchement, et les stries de la face interne de cette même partie proximale, qui devaient améliorer l'efficacité du collage. Je mettrai l'intégralité de l'article en ligne dès que possible (format PDF).

Pascal

placard1.jpg

placard2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

en effet. Il me semblait toutefois que les propus du roc de marcamps étaient plus assimilés à du solutréen final (type combe saunière) En tout les cas c'est un jolie piece.

Ou cela a t'il été publié? Je vais surement en faire une copie. (et puis c'est bien plus facile a copier que le faon à l'oiseau par exemple....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pierre,

Ca a été publié dans Notae Praehistoricae 24-2004 : 61-67.

Je le scanne ce week-end pour le mettre en ligne.

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci,

Avec un peu de chance on le recevra au labo. AU pire, je pourrais toujours aller faire un tour à Angoulème...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0