Jump to content
Patrick C

Mon nouveau projet " Assyrian composite "

Recommended Posts

Les lames de bois que j'utilise font 4 mm d'épais et sont en érable .

Maintenant je suis nul en arc lamellé collé et j'avoue ne rien comprendre. Concernant l'influence sur le poids final, c'est pour moi peanuts p/r au poids de tendon et de corne non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, ketene a dit :

Les lames de bois que j'utilise font 4 mm d'épais et sont en érable .

Maintenant je suis nul en arc lamellé collé et j'avoue ne rien comprendre. Concernant l'influence sur le poids final, c'est pour moi peanuts p/r au poids de tendon et de corne non ?

Tu parles de masse et dans ce cas je suis d'accord avec toi compte tenu de la densité du tendon et de la corne. Mais je parlais de poids=force, ou de la puissance de l'arc si tu préfères... :wavy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut les gars,

bon j'avais collé les lames de cornes et bambou mais c'est trop raide avec ces épaisseurs , j'ai diminué l 'épaisseur du bambou et de la corne de matière dégressive =  sortie poignée , toujours environ 10 mm et au départ des siyahs environ 6 mm .. J'ai testé la souplesse ( sans les tendons ) et je pense qu'avec le tendon en plus , je ne devrais pas être loin de la puissance souhaitée . C'est marrant mais c'est l'inconnu et  j'ai l'impression d'être au début de mes constructions d'arcs lamellé avec fibre à propos des épaisseurs et profiles  :hmm:...

Je vous fait des photos dès que j'ai avancé un peu ...  ( j'ai d'autres commandes à avancer aussi :23: !! ) ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut à tous,

j'ai encore un peu avancé, en fait je n'ai plus que les tendons à poser maintenant , pour l'instant tout va bien je croise les doigts :57:   :sweatingbullets:    ....

Comme promis voilà des photos de l'avance de mes travaux !!

une ici et la suite sur l'album que j'ai fait pour le client !!  https://photos.app.goo.gl/4As4uxSxMkaDHReb7

Gm4AxlEwp00L842MIt9b9CGGko7SeFw8ju_YfcCh3IVTAG94cwuWvv24e1_odAscFD273iLAXYFjcRrBz5Juzcd3gZdjsm5ZagoKq2ol8JDed8zA4ft7ZQIasFkLJFGeuTFwuxhXkIBU0JupWMoM2GVPREX3FJnISZHdUbS79bRal2h0MTwAlF1Gj1kliF36FOwPfotARDfjuKBsrZXvrcDY2Q7TPz_-gk3vY1ZAUPaCtMl098zkax2qgr5MZzlKHVDrH_Pr-4muUwWTlecRtR2g39WBhsILAS72gQjQIbc2I01FGbO93EbfE5dtTrW8FUTfHKkuCwY7Gh2Lbc-wtJzl7qOl1eiI7CUtw5rSef4gtMevGAdWvoXqxGirkYIStdpnDYaD1eATfCFD-vR9iqBNHJhF0QFerz49eZVzRUTQbl6avjXVWbPmWEBKqbPJFf_wclCkI5E8n6kxpsTIWneCEbNFuFDSbp7gClw710adJXPot_-lrnvOINK84uHxwUQGumO9jPIEnsqki0t7ga9W6JsVP3cS5Fb6wsE8kiudNFyovPq1wn5VKx9byk5NXfYHYoMQ9P7NkzniIcYdyKGxvHe8XozED7rbNuIiEjmYWCN-z7InMArETU2EXVB3KU84gTH9wQmaHq5NmNbS8E00=w656-h492-no

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça m'a l'air d'un sacré beau boulot.............

Ton client sait qu'il faudra attendre pas mal de mois avant de s'amuser? Le plus dur n'est pas de poser les tendons, c'est d'attendre ensuite que ce soit bien sec (pas loin d'un an) et SANS Y TOUCHER........... et ça, ça demande une volonté d'acier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui je lui ai dit un an mais effectivement,  je sais que ça va me travailler parce que je ne suis pas particulièrement patient ....

En fait il y a un truc qui m'interpelle, je regardais ici chuck de chez heartwoodbows  et lui il dit qu'au bout de 6 mois, il force un peu pour enlever le surplus de reflex et détordre l'arc quand il a vrillé,  j'aurais peur de décoller le tendon , à moins que j'ai mal compris ???

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, si tu courbes juste un peu pour tester la souplesse, qques centimètres, ca ne risque pas de se décoller (si le collage est bien fait), en fait c'est sec, mais c'est l'osmose bois tendons colle qui n'est pas encore au point. Il ne faut pas risquer d'étirer les tendons pas encore prêts, sinon ils ne reviennent pas à leur longueur d'origine.

En fait, le plus sûr, tu le confies à un pote de confiance avec comme consigne de t'interdire de le toucher pendant un an..........

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, PEDRO a dit :

En fait, le plus sûr, tu le confies à un pote de confiance avec comme consigne de t'interdire de le toucher pendant un an..........

j'ai intérêt de faire gâffe à la sélection car j'ai pas mal de potes qui aiment bien tester mes arcs :hmm:

merci à tous pour les encouragements !!

Il y a 2 heures, ketene a dit :

Les lames de cornes ne sont pas jointives sous la poignée ?

j'ai préféré remonter un peu plus les lames sous les siyahs pour les renforcer  et coller une plaque d'os entre celles-ci sous la poignée  et puis les plaques de cornes brutes ne faisaient pas plus de 50 cms avec une base très fine , pas évident tout ça   :headscratch:.....

 

Te7SgPkuk7iQ1Ex_UxYMPtDR6EFtu09LZeeuIFnJW_GwhluQklVcIntZvS9KSA11mHOStJNY1_nW81R1sJ89w0D5r4epfQqzIQJZTbVms7ONkeXQKvciK31EfZlzNlmjuHlVFKyt86-asV5bFGkNe8f_bS4fCP75bMwP2x613uDCKXHf8gkIf7VPpSF7mxLLaUt7cBaA7_Zgf44rMfuVzU3ICVKCAdl_tFM1HAbu8xjfD-avKsQbj6L67ggNerJI9B3D414vieCookm9174IcCwA3md76DbMh1Wia4k_9HC5K94aiwnJWpt58L3L7xYQ2sLWVuo_nQ88cCnwpvPGN9KzJ7laA-qz6cl4qrgGtOjpJcDc91GAtciMCE0HTkAiHbQy4Fpz4zJ-ctXc5ICgXZAx4g6VhXX5fYfcj32DdFAkwYNbX1BFgI5cTyB_JwL7sQvxb_TSwMbjxG88gkXbeQRJH24HUiBLYrUwb-ECHOH2y1RiTjGJ-h4CnUY3eg3R2sJo-WeAIGrt4LvQVYdXOQpEG6gjjTNVjL7FKjQIqvMkMcX4fb6UPg0rRqj3FUW2lmkBEXrsRHF67FHq7qrPUK3wL_12XE2EEiiak8dWLQWo01HWLi_Q_mPxRUG4MaPFHL74mxHKZMnYJYgYqa5FqGCDR6WuL-5vrOMrt42_uHWUL7oTfq0xuCF5R4GL_vKhJHzflcS7QOsxP0UAJQ=w331-h248-no

Share this post


Link to post
Share on other sites

As-tu rainuré pour coller tes lames de corne ?

Quelle colle as-tu employée ?

Ca me semble bien parti cet arc. Un futur heureux en perspective ce Laurent.

Concernant la vidéo que tu as postée, elle est intéressante. Mais il fait des arcs assez court et semble coller directement le tendon sur la corne.

Nos arcs composites utilisent une lame de bois qui sert bien de pompe à colle pour bien fixer la corne et le tendon. En plus cette lame permet de rabouter, par exemple ta lame intercallaire en os entre tes deux lames de corne. En plus la corne de buffle d'eau ne semble jamais utilisée pour faire des arcs uniquement en corne-tendon ( ou alors c'est juste une limitation géographique ).

Je reste ébahi quand je vois le type redresser ses lames de corne ( j'en ai c.... pour redresser mes lames ). Bon je me méfie quand même un peu des vidéos, tout y est si facile...........

Sinon tu en fais plusieurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

j'ai juste rainuré avec une lame de scie à métaux et pas plus, le dos aussi pour une bonne accroche du tendon ....

arrff , " j'ai pêché monsieur le curé "  , j'ai utilisé ma colle époxy pour coller tout ce qui est boiserie et corne , il n'y a que le tendon qui sera collé bio, par contre j'ai envie d'acheter de la colle d'esturgeon  , c'est cher mais bon ??

Je n'ai pas redressé mes plaques de corne, je les ai collé avec leur reflex ??

C'est clair pour l'américain, c'est un sacré boulot , en plus scié et limé entièrement à l'huile de coude , après comme tu dis on ne vois pas la scie à ruban et le tank à poncer :original:Perso je me suis gauffré sur mes cornes de watusi à l'achat,  elles sont trop tordues ...

Je vais voir pour en sortir un deuxième mais j'ai un peu de commande à honorer alors pas facile de joindre les 2 bouts .....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve quand même un gros avantage à la lame de bois.

En cas de vautrage, tu peux récupérer avec un peu d'huile de coude la corne et le tendon. Il suffit de bousiller gentiment la lame de bois.

Si tu pars sur du corne - tendon c'est moins facile.

J'ai donc recyclé des lames de corne récupérées sur mes essais ratés de Greyhound composite. Au prix ou c'est vendu ça vaut le coup.

Pour le tendon, on récupère des " lames " ou l'on a pris soin de laisser un peu de bois. Quelques trempages successifs plus tard et on voit réapparaître le tendon défibré et le bois qui flotte à côtè.

Pour moi, lors du séchage de la colle de peau de lapin utilisée lors de la pose du tendon défibré il n'y a pas de changement. Pas de " polymérisation " comme on le lit des fois. Ne perdons pas de vue que l'on travaille à température ambiante, en milieu disons stérile ( alors que dans le corps humain ou animal, il y a des tas de phénomènes et de produits qui entrent en jeu ).  La colle sèche ( compter 4 % de retrait ). Comme on a pris soin d'humidifier le tendon défibré avant de l'enduire de colle chaude, on fait une sorte d'ensimage ( comme en industrie on ensime les fibres de verre ).  Et c'est donc un phénomène réversible.

Alors si on colle à la colle ( réversible ) de vessie natatoire d'esturgeon femelle ( VNEF ), on se prépare des jours heureux. Si on utilise l'époxy, ben va falloir gratter !

En plus les bons utilisent un mélange, ils dopent la colle de peau de lapin à la colle de VNEF.

 

 

Edited by ketene

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, ketene a dit :

'ai donc recyclé des lames de corne récupérées sur mes essais ratés de Greyhound composite. Au prix ou c'est vendu ça vaut le coup.

c'est clair ça vaut le coup , ce n'est pas donné tout ça ....

 

il y a 55 minutes, ketene a dit :

Si on utilise l'époxy, ben va falloir gratter !

je ne pige pas ? je n'ai pas l'intention de coller les tendons à l'époxy,  j'ai juste coller la corne au bois avec l'époxy  ???

Justement je voulais te poser 2 questions : j'ai préparé pas mal de tendons et en les plaçant humides sur l'arc je trouve que ça fait quand même assez épais . Si c'est trop épais, peut on poncer le tendon une fois sec pour baisser la puissance de l'arc au cas ou stp ??

Et j'ai vu quelque part que la colle ne doit pas être trop chaude, à combien à peut près la température, pas envie de la bousiller au prix ou ça coûte  ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis mal expliqué.

J'ai collé mes premières lames de corne à la colle de VNEF. Puis ensuite j'ai utilisé l'époxy sur les tentatives de greyhound.

Donc si tu as une casse, par trempage dans l'eau ( un bout de gouttière fermé des deux cotés ) tu récupères facilement le tendon et la lame de corne. Il faut juste un peu de patience et changer l'eau ( à 30 ou 40 °C ça va vite ).

Si tu as collé les lames de corne à l'épox, le trempage à l'eau te permettras de ne récupérer que le tendon. Il te faudras gratter le bois pour récupérer la lame de corne.

Imagine que tu ais rainuré ta lame de corne..........à la colle de VNEF tu récupères ta lame intacte, à l'époxy tu va arrêter de gratter quand tu verras apparaître tes rainures, et tu devras refaire tes rainures.

 

Pour la pose des tendons, le mieux c'est de peigner les nappes de tendon, ça te permet d'aligner les fibres et d'éliminer des fibres qui n'auraient pas été alignées. En gros ça ressemble à un réseau cristallin organisé comparé, si tu ne les peignes pas, à un tas amorphe. Les propriétés mécaniques seront meilleures si c'est organisé que si c'est posé en merdouilli.

En plus tu obtiens une nappe moins épaisse contenant donc moins de colle inutile et donc moins d'eau. Tu fais une pose ( de tendon ) plus régulière, tu fignoles déjà et tu contrôles mieux ton épaisseur de tendon ( tu peux donc affiner ta fabrication et avoir une petite idée de la puissance finale ). En plus ça te permet de poser du tendon sur les côtés des branches, ça te fait une accroche supplémentaire et tu travailles déjà en finition.

Une fois séché, un bon bout de temps après ( 12 bon moins ) tu peux racler le tendon pour faire une surface lisse en vue d'une finition  par pose d'une peau de serpent, de parchemin ou d'écorce de bouleau.

La température de la colle, je dirais 50 °C +- 2 °C. trop chaud tu te brûles les doigts et tu risques de faire des frisettes à tes fibres de tendon, sans oublier la colle qui va vite se dégrader ( surtout la colle de VNEF ). Pour l'eau d'humidification des tendons pareil.

Puis tu peignes si possible sur une plaque à 40 - 50 °C ( vieux chauffe plat de Mme par exemple ) et tu poses vite.

Pour l'encollage tu peux passer un coup de sèche cheveux puis poser de la colle au pinceau. le bois chaud va boire la colle et tu sécuriseras ta pose de tendon. Prévois un récipient d'eau pour te rincer les mains de temps en temps.

 

Voilà.

 

Je dois aussi m'y remettre pour arriver à faire un arc de 40 livres. Faut juste des sous............

Edited by ketene

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ketene a dit :

Je me suis mal expliqué.

J'ai collé mes premières lames de corne à la colle de VNEF. Puis ensuite j'ai utilisé l'époxy sur les tentatives de greyhound.

Donc si tu as une casse, par trempage dans l'eau ( un bout de gouttière fermé des deux cotés ) tu récupères facilement le tendon et la lame de corne. Il faut juste un peu de patience et changer l'eau ( à 30 ou 40 °C ça va vite ).

Si tu as collé les lames de corne à l'épox, le trempage à l'eau te permettras de ne récupérer que le tendon. Il te faudras gratter le bois pour récupérer la lame de corne.

Imagine que tu ais rainuré ta lame de corne..........à la colle de VNEF tu récupères ta lame intacte, à l'époxy tu va arrêter de gratter quand tu verras apparaître tes rainures, et tu devras refaire tes rainures.

ah ok là je pige et oui c'est pas faux , bon bin tanpis , ce sera pour le prochain , c'est le métier qui rentre ....

il y a une heure, ketene a dit :

Pour la pose des tendons, le mieux c'est de peigner les nappes de tendon, ça te permet d'aligner les fibres et d'éliminer des fibres qui n'auraient pas été alignées. En gros ça ressemble à un réseau cristallin organisé comparé, si tu ne les peignes pas, à un tas amorphe. Les propriétés mécaniques seront meilleures si c'est organisé que si c'est posé en merdouilli.

En plus tu obtiens une nappe moins épaisse contenant donc moins de colle inutile et donc moins d'eau. Tu fais une pose ( de tendon ) plus régulière, tu fignoles déjà et tu contrôles mieux ton épaisseur de tendon ( tu peux donc affiner ta fabrication et avoir une petite idée de la puissance finale ). En plus ça te permet de poser du tendon sur les côtés des branches, ça te fait une accroche supplémentaire et tu travailles déjà en finition.

Une fois séché, un bon bout de temps après ( 12 bon moins ) tu peux racler le tendon pour faire une surface lisse en vue d'une finition  par pose d'une peau de serpent, de parchemin ou d'écorce de bouleau.

La température de la colle, je dirais 50 °C +- 2 °C. trop chaud tu te brûles les doigts et tu risques de faire des frisettes à tes fibres de tendon, sans oublier la colle qui va vite se dégrader ( surtout la colle de VNEF ). Pour l'eau d'humidification des tendons pareil.

Puis tu peignes si possible sur une plaque à 40 - 50 °C ( vieux chauffe plat de Mme par exemple ) et tu poses vite.

Pour l'encollage tu peux passer un coup de sèche cheveux puis poser de la colle au pinceau. le bois chaud va boire la colle et tu sécuriseras ta pose de tendon. Prévois un récipient d'eau pour te rincer les mains de temps en temps.

cool,  je te remercie beaucoup Ketene pour tes précieux renseignements car ça me conforte aussi dans ce que je pensais. Sur you tube il y a plein de renseignements mais en général il manque l'explication ou alors c'est dans une langue étrangère et pas facile à capter .....

bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon encore un coup de nerf ....

Finalement je ne commande pas de colle de poisson , c'est trop cher pour un premier je trouve et par rapport au devis au ras des paquerettes que j'ai fait ....

J'ai donc collé le tendon aujourd'hui à la colle de nerf et on verra plus tard si j'ai eu tort :sweatingbullets: ....

J'ai peigné le tendon mais il faudrait une brosse métallique quelconque pour le carder et l'assouplir car le résultat n'est pas terrible,  ça  a tendance à faire des bouloches  et certains bouts restent raides , on ne rigole pas svp :bangin: ...

Par contre j'ai expérimenté une astuce assez sympa, une fois posé le tendon ( plus ou moins bien ) , j'ai enrubanné le tout avec du film étirable assez serré jusqu'à ce que la colle fige un peu, une fois viré le film ( au bout d'une demi heure environ ) , ça donne une finition vraiment super top , il est prêt à recevoir l'écorce de bouleau si la puissance est bonne :original: ( ce qui m'étonnerait braucoup )  .

Par contre j'aurais pu/du mieux faire les ligatures, je les ai faites avec du tendon à moitié entortillé, j'ai merdé, l'eau était trop chaude et j'ai été surpris, ça s'entortille vite fait ce machin là, bon je referai les plus moches .....

Ici une photo et d'autres sur l'album détaillé pour le client https://photos.app.goo.gl/4As4uxSxMkaDHReb7

Voilà maintenant je n'ai plus qu'à l'oublié dans un coin chez moi ou chez un copain comme le dit Pedro ....

Dernière question, mettez vous l'arc à sécher dans un coin chaud ou à température ambiante ???

EkXdOh1XC69P1G4a799cR1mSr5yb8fED8QXR6cZGCN5L5IJ8xkZz_i9pMi76juieS9DvKWGBOOpGb1U_PCvEOP6Oc6CcQhPqx4x-ZUqi6clfm7b8AagcutwA_sVZUFuSJUxsG3U0V-U2jRTt0pimvfw4PMXUd3kH8ayJOMNQE2Dlkm9BeTeRGJoUGbIlXYP85XOo8INRc3aJtsQwM9uu5ESz0ZsWqRiHYN1qnKTvoOfhi-LxmuChrR2iYzz4-MGmq9KKbeqxfVGFg8GYFbNCiLRywnbjzx4fciJWeAYc-sIqE85snHNx6mbvUp3CwdMu9oNy0AKvNyV0gX3LN6x815U7hDsa5HuIEcctc_92khznok_8I5bBj_8cG10YO2tS36WnamC8aXboB914obmmhu6N3eD0o-ooxRaRGYvJjxLswoD2MW86MQ-it3XAbeRnktNfuUrPjhpsBpKpXDm98oqmDO-G-_MIHXxq_ihQEKeioJbJJ_kZzIcaYisPB39vJ20Fk5jwZoQ5Z68kYsjfhlikJ0ukp2VR-DX2Vu8nAFi4o4XFfpwduwLb739UUAEudilAup1b1g-HYr4xrO-_JOyCi71aSze3JVqMcahxUYBWC7HaOADU1xe-f840zVaJsF8LZGW-QUoViEVEBHTyQgWZYfGu9nulLcI6wUuO6eNizgy_ebcSJP79xbyxIdUNr0I0wH7kRT5Bp44X2A=w1688-h1266-no

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de coin chaud !. Une pièce ordinaire  où tu vas oublier l'arc. La salon, au dessus du meuble breton sans le dire à Mme evidently !

Bonne idée le film ! Une bonne préparation à la finition.

Ne perds pas de vue ce qu'a dit Zol, du très bon matériel sinon pan sur le bec.

Ton eau trop chaude ( plus de 55 °C ) a transformé tes fibres en tortillis, un peu comme si tu avais utilisé des bougoudis...............

Maintenant oublier l'arc dans un coin pendant un an, c'est facile pour toi non ? Tu passes bien tes arcs au four non ? Pourtant tu gagnerais du temps et des sous si il n'allaient pas au four ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au dernier forum des facteurs d’arc à Crépy-en-Valois j’ai pu discuter pas mal avec Denis Betoule. 

Voici ce que j’ai pu retenir de ce qu’il m’a dit sur la pose des tendons. 

Il conseille de mettre un peu de colle d’esturgeon dans la colle de peau. Ça permet d’améliorer les performances de la colle de peau sans trop se ruiner. 

Pour poser le tendon il faut avoir à proximité une source de chaleur pour réchauffer l’arc et le tendon quand on le pose. Ça permet d’avoir plus de temps pour le travailler avant que la colle ne fige. 

Dapres ce qu’il dit, l’épaisseur de tendon n’a quune petite influence sur la puissance. Le plus important est l’épaisseur de corne et de bois. 

Sur le mien j’ai entre 10 et 11 mn d’épaisseur de bois et corne, et d’après lui c’est beaucoup pour la puissance que je vise (40#) 

en tous cas ton projet a l’air bien parti. 

Bon courage pour la suite. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le cardage c'est pour trier. Peut-êtres n'as-tu pas assez défibré assez fin  ?

Dans les vidéos, lors du peignage ils éliminent pas mal de fibres ( ils s'en foutent quand on voit la quantité de tendon défibré dont ils disposent ). Et puis je le répète il vaut mieux moins mais bien peigné que plus posé en merdouilli.

En arc composite, pas d'économie, pas de compromis sinon tu payeras cash.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, seregon a dit :

Au dernier forum des facteurs d’arc à Crépy-en-Valois j’ai pu discuter pas mal avec Denis Betoule. 

Voici ce que j’ai pu retenir de ce qu’il m’a dit sur la pose des tendons. 

Il conseille de mettre un peu de colle d’esturgeon dans la colle de peau. Ça permet d’améliorer les performances de la colle de peau sans trop se ruiner. Arrff trop tard t'arrive après la bataille  :original: , ce sera pour le prochain donc !!

Pour poser le tendon il faut avoir à proximité une source de chaleur pour réchauffer l’arc et le tendon quand on le pose. Ça permet d’avoir plus de temps pour le travailler avant que la colle ne fige. ça été car j'avais quand même pas trop mal peigné les tendons et j'avais une plaque électrique à résistance !!

Dapres ce qu’il dit, l’épaisseur de tendon n’a quune petite influence sur la puissance. Le plus important est l’épaisseur de corne et de bois.  ah bon , on entend/lit un peu de tout alors , parce que sur le forum , il m'a semblé avoir lu que l'épaisseur du tendon compte aussi , ce qui serait d'ailleurs  logique , de toutes façons je pense en avoir mis assez et je le poncerai si il y en a de trop comme je le fais sur mes arcs avec fibre de verre 

Sur le mien j’ai entre 10 et 11 mn d’épaisseur de bois et corne, et d’après lui c’est beaucoup pour la puissance que je vise (40#) ,

sur le mien il y avait avant application du tendon : 10 mm en sortie de poignée et 8 au début des siyahs et je vise entre 45 et 50 livres à 28 pouces d'allonge, :57:

en tous cas ton projet a l’air bien parti. 

Bon courage pour la suite. merci

 

il y a une heure, ketene a dit :

Dans les vidéos, lors du peignage ils éliminent pas mal de fibres ( ils s'en foutent quand on voit la quantité de tendon défibré dont ils disposent ). 

oui j'ai vu et j'ai vu aussi les grosses touffes de tendons dont ils disposent ...

il y a une heure, ketene a dit :

il vaut mieux moins mais bien peigné que plus posé en merdouilli.

je suis d'accord avec toi et je trouve que je me suis pas trop mal débrouillé pour un premier , ils ne sont pas trop en merdouilli , j'aurai pu faire pire !! :original:

il y a une heure, ketene a dit :

En arc composite, pas d'économie, pas de compromis sinon tu payeras cash.

je te dirai ça dans un an ..... :hmm:En attendant je vais peut être quand même en refaire un autre en améliorant tous les points critiques comme ça on verra la différence entre les 2 modèles ??

Edited by Patrick C

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne idée que d'en redémarrer un autre. Un an c'est long à attendre pour que ça sèche, mais un an d'attente quand il faut en refaire un autre c'est bien plus long ( Pagnol n'aurait pas dit mieux ). 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ketene a dit :

Le cardage c'est pour trier. Peut-êtres n'as-tu pas assez défibré assez fin  ?

je pense avoir défibré assez fin tout en essayant de garder des grandes longueurs, c'est Groser que j'ai vu y aller carrément avec ce qui semblait être une brosse métallique pour bien défibré fin notamment les extrémités des touffes de tendons 

ici à 14, 57 minutes 

 

 

Edited by Patrick C

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...