Jump to content
Link

Questions sur le tir instinctif....

Recommended Posts

Je ne veux pas créer de débat, je veux juste recueillir vos avis sur certaines questions que je me pose en ce moment sur le tir instinctif... :21:

Je n'ai jamais lu de livres sur le tir instinctif, comme beaucoup j'ai appris tout seul, j'ai appris des choses sur WA et j'ai écouté les conseils d'autres archers. Je pense m'offrir le deuxième livre de Fred Asbell pour picorer quelques idées et rappels.

 

Une première interrogations sur l'entrainement. Pensez vous que la progression dans le tir instinctif peut être lié au cible visées? J'ai le sentiment que tirer un blason FITA ou un blason nature (ou une cible 3D) est différentes dans la mesure ou sur un blason FITA (ou à cercles concentriques), l’œil est tout de suite guider sur le centre de la cible alors que sur un tir de simulation de chasse (Nature et 3D) l’œil ou le cerveau doit choisir le point visé. Je me fait cette réflexion en réfléchissant qu'Ishi était nul au tir sur cible moderne mais était un as à la chasse. La question pourrais être : Avec quelles  styles de blasons puis-je mieux progresser au tir instinctif? Peut être que ma question est idiote...

Autre question du moment: comment faites vous pour gérer la parabole en instinctif et être régulier? Quand je tir entre 8 et 22m, mon tir est suffisamment tendu et je n'ai pas d'erreur de hauteur. Passer les 22m, soit j'arme en direction du centre, puis arriver à l'allonge, je lève un peu le bras d'arc tout en regardant le point visé mais je ne me trouve pas assez régulier. J'ai aussi essayé de fixer mon regard quelques centimètres au dessus du point visé mais je trouve que çà dénature le tir puisque je vise au dessus du point à atteindre. Comment fonctionnez vous?

Enfin, j'ai remarqué qu'a très courtes distances (8-10m),  je peux tirer une flèche sur deux dans une pièce de deux euros en ce moment. Autrement dit, sur un blason de 40cm, je met dans le centre facilement sur petite distance mais quand je passe à 16m avec un blason de 80cm, plus difficile d’être dans le jaune, comme si j'avais plus de mal à me concentrer sur le centre en raison de la distance. Vous allez me dire que c'est normal d’être plus précis à courte distance. Juste qu'à 8 m, je sens que je suis dedans, après 15m, çà me semble plus difficile, je suis plus dans le flou (même si ce n'est pas catastrophique!).

 

Merci pour vos expériences et conseils!

Share this post


Link to post
Share on other sites

t'as raison sans débats, voici mon avis à moi

1) t'a raison de lire asbell pour les idées et rappels

2) les tirs sont différents si on vise une cible anglaise, blason, 3D ou billebaude, non pas à cause de toi mais de notre cerveau

sur une cible anglaise ils y a pensée sur le résultat (10, 4, paille), sur un blason idem, sur un 3D on est dedans ou dehors (sans comptage de points) ce qui fait qu'il y a moins de focalisation du cerveau sur la cible et plus de concentration

en billebaude, tu choisis quelque chose à la distance inconnue que tu veux et tu n'as pas peur de louper et la concentration est meilleure 

si tu veux progresser, je te conseillerais de faire de la billebaude, ou de mettre non pas un blason sur une  cible mais juste un point (bouchon etc...)

la parabole est une question d'entrainement à toutes les distance et de connaitre son but en blanc (parfois appelé autrement) ceci étant ta référence

plus la cible est petite, meilleure est la concentration, si la cible est grande, on a tendance à se dire "facile" et on ne fait plus son geste (met un bouchon à 16m et tu verras que tu seras plus près)

pour l'avoir testé, les tir de 5m à 30m avec un 40# ont la même en visée (je parle du point sous la cible ou l'on met sa pointe)

le test fonctionne si on met un visuel et que l'on recule, il est plus dur à faire si on ne met pas ce visuel car à chaque distance la "vue" du point est différente

pour résumer, billebaude et petit visuel sur blason

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Link a dit :

Je ne veux pas créer de débat, je veux juste recueillir vos avis sur certaines questions que je me pose en ce moment sur le tir instinctif... :21:

Je n'ai jamais lu de livres sur le tir instinctif, comme beaucoup j'ai appris tout seul, j'ai appris des choses sur WA et j'ai écouté les conseils d'autres archers. Je pense m'offrir le deuxième livre de Fred Asbell pour picorer quelques idées et rappels.

 

Une première interrogations sur l'entrainement. Pensez vous que la progression dans le tir instinctif peut être lié au cible visées? J'ai le sentiment que tirer un blason FITA ou un blason nature (ou une cible 3D) est différentes dans la mesure ou sur un blason FITA (ou à cercles concentriques), l’œil est tout de suite guider sur le centre de la cible alors que sur un tir de simulation de chasse (Nature et 3D) l’œil ou le cerveau doit choisir le point visé. Je me fait cette réflexion en réfléchissant qu'Ishi était nul au tir sur cible moderne mais était un as à la chasse. La question pourrais être : Avec quelles  styles de blasons puis-je mieux progresser au tir instinctif? Peut être que ma question est idiote...

Autre question du moment: comment faites vous pour gérer la parabole en instinctif et être régulier? Quand je tir entre 8 et 22m, mon tir est suffisamment tendu et je n'ai pas d'erreur de hauteur. Passer les 22m, soit j'arme en direction du centre, puis arriver à l'allonge, je lève un peu le bras d'arc tout en regardant le point visé mais je ne me trouve pas assez régulier. J'ai aussi essayé de fixer mon regard quelques centimètres au dessus du point visé mais je trouve que çà dénature le tir puisque je vise au dessus du point à atteindre. Comment fonctionnez vous?

Enfin, j'ai remarqué qu'a très courtes distances (8-10m),  je peux tirer une flèche sur deux dans une pièce de deux euros en ce moment. Autrement dit, sur un blason de 40cm, je met dans le centre facilement sur petite distance mais quand je passe à 16m avec un blason de 80cm, plus difficile d’être dans le jaune, comme si j'avais plus de mal à me concentrer sur le centre en raison de la distance. Vous allez me dire que c'est normal d’être plus précis à courte distance. Juste qu'à 8 m, je sens que je suis dedans, après 15m, çà me semble plus difficile, je suis plus dans le flou (même si ce n'est pas catastrophique!).

 

Merci pour vos expériences et conseils!

Bonjour,

Tu dis vouloir t'offrir le 2ème livre de F. ASBELL c'est  ma bible avec le 1er, en effet les sujets sont souvent  complétés dans le 2 ème.

Pour le reste tous tes questionnements et leurs réponses sont contenus dans ces deux ouvrages. Cette méthode ne fait sans doute pas l'unanimité, personnellement elle me convient parfaitement étant une réelle méthode de  tir dit instinctif ou le plus dur est justement de s'affranchir de tout élément de repère  tel que la pointe de flèche.

Une bonne maîtrise de la gestuelle et du matériel est indispensable, et pour le reste concentration sur le point et surtout tirer, tirer, et  .... tirer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Link a dit :

Je pense m'offrir le deuxième livre de Fred Asbell

j'ai essayé de le commander début janvier sur le site officiel de Fred Asbell

https://asbellwool.com/

n'ayant rien reçu, j'ai envoyé mi janvier un mail resté sans réponse mais ayant déclenché un remboursement paypal...

un peu déçu par ce manque de communication:...

Si ça peut te rassurer, même en classique avec viseur et tout le bazar à 18 m. je ne mets pas tout dans 1 pièce de 2€... (ma moyenne est d'environ 8.5 sur blason de 40).

En instinctif....je tire sans point de visée mais en me focalisant sur l'endroit à atteindre et en percevant la position de la flèche plutôt grâce à la vision "périphérique", quant le cerveau veut bien c'est la "boite noire" qui s'occupe de gérer la distance et la position du bras ???

J'ai essayé sur des distances entre 15 et 30 m. de viser avec la pointe de flèche sur un point précis mais les résultats n'étaient pas terrible et les sensations beaucoup moins sympa: (je ne fais quasiment pas de compèt. donc les points ne sont pas une priorité pour moi)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Foufouche a dit :

si tu veux progresser, je te conseillerais de faire de la billebaude,

Ca ne fait pas longtemps que je tire à l'arc (2 ans) mais je rejoins totalement Foufouche, la billebaude.

Tout d'abord, sortir des sentiers battus, plonger dans les forêts, c'est l'occasion de multiples rencontres aussi bien végétales qu'animales. C'est toujours étonnant comme on peut faire de très belles rencontres à 50m des chemins fréquentés par les promeneurs avec leurs chiens.

De ma petite expérience, je dirais "aim small, miss small", c'est super pour l'égo mais c'est pas terrible pour progresser, en tout cas, en billebaude. Fort de ce constat, je me force à tirer sur des cibles de forme et de taille très variées, des souches massives, comme de toutes petites souches, des troncs couchés comme des arbres morts encore sur pied ou des feuilles. Pareil pour la distance, il faut se forcer de sortir de sa zone de confort. Si l'on repère une cible et qu'on se laisse approcher pour trouver le bon endroit pour tirer, finalement on tire toujours plus ou moins de la même distance. Pour éviter cela, dès que je repère un truc, je m'arrête et je tire d'où je suis, à la rigueur je me déplace un peu à gauche ou à droite mais surtout, j'évite de m'approcher ou de m'éloigner. Et quand c'est possible, d'une position, je tire sur plusieurs cibles, c'est le meilleur moyen de sortir de ma zone de confort.

Et puis lorsque cela se présente, je me mets quelques challenges vraiment difficile mais pas trop car trop d'échecs ce n'est pas bon. Pour moi, le plus difficile, c'est la branche morte inclinée à 45°, ça c'est vraiment dur. Sinon, une feuille au milieu d'autres feuilles à bonne distance (30m/40m), c'est un sacré challenge mais c'est toujours étonnant comme on peut être tout proche si ce n'est dedans.

Pour les distances, ça va de 5m à 45m pour les extrêmes mais dans la majorité des cas, c'est plutôt entre 15m et 35m, plutôt des tirs très instinctifs entre 15m et 25m, et des tirs plus réfléchis quant à la distances lorsque c'est plus près ou plus loin.

Voilà ce que pratique (on ne peut pas parler d'entraînement) et les rares fois où j'ai fait autre chose que la billebaude, sur les cibles 3D basses, pas de problèmes, c'est très semblable à ce que je fais en forêt. Sur les cerfs, chevreuils ou autre, c'est moins bon car j'ai moins l'habitude vu que les souches, les troncs couchés et autres cibles en billebaudes sont très souvent par terre. Ceci dit, j'essaie de trouver des trucs un peu en hauteur (premières branches d'un sapin par exemple) pour m'habituer à ce genre de choses. Sur blason, je suis nul et c'est normal car je ne pratique pas et comme je n'aime pas trop ça, ça ne me pose pas de problème.

Ceci dit, je suis un autodidacte donc ceci c'est ma pratique qui m'a permis de progresser et je pense, obtenir des résultats qui me satisfont.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos différentes réponses, c'est très intéressant pour moi. Je retiens entre autre que la billebaude est un bon exercice. Il faut que je me refasse des judos! Est ce qu'on peux dire que si on progresse en billebaude, on progressera aussi en tir sur cible? Vos expériences semblent différentes dans ce domaine. Je m'efforce également de regarder le centre de la cible et rien d'autre. Je pense que c'est une base pour rester dans le tir instinctif "sans accessoires".

Pour le second livre de Asbell, j'ai trouvé trois site où l'acheter pour le moment:

http://www.mon-archerie.com/livre-tir-instinctif-tome2-gf-asbell#.WmNzTqjibIU

http://www.crepin-leblond.fr/accueil/5119-le-tir-instinctif-2-9783980874304.html

http://bogenschiessen.de/webshop4/Search-in-Themes/Franzoesische-Buecher/Le-Tir-Instinctif-2::47.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En voilà un sujet qu'il est intéressant !

Ayant commencé le tir à l'arc il y a moins d'un an et demi, d'emblée je voulais faire de l'instinctif et donc pas de spacebow. A mon niveau, je sais que j'écoute et suis les conseils des autres archers concernant la posture a tenir (au détail prés que je tiens mon longbow incliné, mais ça c'est normal :23:).
Pour la "visée", c'est d'avantage du demerden Sie sich. Bien que n'étant pas encore très régulier (sans doute une décoche pas propre ou des mouvements parasites), j'ai remarqué que j'ai de meilleurs résultats lorsque je m’affranchis de toutes réflexions. C'est à dire que ça va mieux lorsque je n'essaie pas de viser (pointe de flèche ou autre) et que je laisse la matière grise placer le bras et tout et tout.

Petite note, je préfère n'avoir qu'un post-it ou un simple point à viser pour l’entrainement et pas de blason. Je trouve cela plus simple, moins stressant. Je me concentre sur la zone à atteindre et c'est tout.

Je prends aussi note pour la billebaude et il va falloir que je vois quelles sont les lois a ce sujet en Allemagne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Link a dit :

Je retiens entre autre que la billebaude est un bon exercice. Il faut que je me refasse des judos!

Je m'amuse pas mal avec le mix fluflu/blunt.

Je pense qu"il y a des différence entre le tir sur cible et la billebaude, mais cette dernière peut être un bon exercice pour s'adapter à différentes distances. Par ailleurs je crois que pour progresser il faut pratiquer un max et la billebaude est vraiment ludique, si qui n'empèche pas de travailler le placement des épaule, la libération de corde, la fluidité du mouvement... en récompense d'une séance les yeux fermés sur la paille....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et bonne année!

Je me permet d’amener ma modeste expérience sur ce sujet.... Tireur depuis 4ans environ, longbow et préhisto, j’ai débuté au pif, avec plus ou moins de réussite... Puis mon mentor, m’as donné le mêmes conseils.... Billebaude, encore et encore.... puis de manière plus constante, tirer tous les jours ou presque, quelques flèches pour que notre cerveau fasse le boulot sans réfléchir... à l’instinc Quoi! 

Et ça se passe pas trop mal.......sauf quand je « vise »

Share this post


Link to post
Share on other sites

j ' ai 2 questions un peu co..es à vous pauser : faut il un tapis à flèche pour arc ragim wolf ?

et la 2 eme : comment placer un repère d ' encoche sur une corde de longbow ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, fafa18 a dit :

j ' ai 2 questions un peu co..es à vous pauser : faut il un tapis à flèche pour arc ragim wolf ?

et la 2 eme : comment placer un repère d ' encoche sur une corde de longbow ?

Ben vi un tapis c'est mieux sur un longbow de ce genre.

Pour le repère d'encoche il faut une équerre d'archer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/01/2018 à 18:24, Lap1 a dit :

Je m'amuse pas mal avec le mix fluflu/blunt.

Je pense qu"il y a des différence entre le tir sur cible et la billebaude, mais cette dernière peut être un bon exercice pour s'adapter à différentes distances. Par ailleurs je crois que pour progresser il faut pratiquer un max et la billebaude est vraiment ludique, si qui n'empèche pas de travailler le placement des épaule, la libération de corde, la fluidité du mouvement... en récompense d'une séance les yeux fermés sur la paille....

Bonjour,

le fait d'utiliser des flu-flu-blunt et autres pointes spécifiques ou utilisables à la Billebaude induit des comportements de flèches différents n'est ce pas?

Du coup lorsque l'on revient sur un parcours avec un empennage et pointe adaptés cela change les paramètres.

J'ai lu à plusieurs reprise qu'il est "mieux" de tirer les mêmes flèches à l’entrainement qu'en compétition ou parcours.

Donc qu'est ce qui prime?

- le travail d'adaptation aux situations de tir quelque soit le type de flèche?

- ou le fait de travailler avec le même matériel? dans ce cas je me demande si je ne vais pas aller en billebaude avec mes flèches de parcours équipées d'une pointe judo et choisir mes cibles en fonction de cela?

l'idée initiale est de m’entrainer spécifiquement pour le parcours près de chez moi, sans cible 3d ou blasons nature.

merci pour vos retours et en espérant avoir été clair

à bientôt

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, couick07 a dit :

le fait d'utiliser des flu-flu-blunt et autres pointes spécifiques ou utilisables à la Billebaude induit des comportements de flèches différents n'est ce pas?

Pour ma part et mon expérience personnelle, je dirais que ce n'est pas obligatoirement le cas.

Je configure mes flèches (longueur et poids de pointe pour avoir un vol à peu près identique avec des pointes "cible" et des blunt et c'est faisable.

Pour ce qui est des flu-flu, ce type d'empennage sert surtout si tu tires des flèches sur des cibles en vol (arc trap) afin que la flèche n'aillent pas trop loin et retombe verticalement. Pour tirer vers le sol (billebaude) et à une distance de 20 à 30m, je ne vois pas l'intérêt d'avoir des flu-flu mais pour moi cela ne change pas beaucoup le comportement des flèches. J'utilise parfois des flu-flu (ou des empennages à 4 plumes), y compris en concours, sur des cibles très proches (5 m) car la flèche est redressée plus rapidement et arrive moins en biais en cible.

Donc, même avec des flèches différentes de celles que tu utilisera en concours, pour le tir instinctif (visée instinctive, instinctuitif, ...) l'entrainement sur des cibles de forme, de taille, à des distances variables et inconnues, ce qui est le cas de la billebaude, ne peut être que bénéfique.

Bon entraînement et surtout, fais toi plaisir lors de ces séances, c'est une des clefs de la réussite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Picpic45 a dit :

Donc, même avec des flèches différentes de celles que tu utilisera en concours, pour le tir instinctif (visée instinctive, instinctuitif, ...) l'entrainement sur des cibles de forme, de taille, à des distances variables et inconnues, ce qui est le cas de la billebaude, ne peut être que bénéfique.

+1

De plus j'utilise des blunt à visser dans des inserts à la place des pointe, on les trouve au choix à 100 ou 125 grains ce qui me permet d'avoir le même poids que mes pointes.

Comme fluflu je fais un empennage en spirale avec 1 plume entière, ça sort bien droit et sur les 15/20 premiers mètres le freinage est peu perceptible. En revanche en cas de ricochet ça part moins loin et ma plume jaune fluo rend la flèche plus facile à retrouver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...