Le Paresseux

Recherches pour un costume...

73 posts in this topic

Passionnant, tout ça!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Content de le partager avec vous sur ce forum, en tout cas :hi:... Me reste à m'améliorer sur la facture d'arcs simples mais bon : peut pas tout faire en même temps non plus :sweatingbullets:...

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

très chouette ton post  "chiffon" ... :11:

c'est déjà un sacrée travail de recherche ( sans parler de la réalisation.. ) que t'as fais là , j'aime bien la démarche et le rendu :icon_super: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Le Paresseux a dit :

Merci ! J'espère que ce sujet saura en inspirer d'autres ! Il y a comme une règle de "déontologie" (non gravée dans le marbre) qui veut qu'on puisse s'inspirer des créations d'un autre sans non plus refaire le décalque complet du costume (l'accueil du forum des GMA présente très bien la démarche). Les recherches personnelles sont un peu une étape obligée (enrichissant la culture générale au passage) et il est fortement conseillé de commencer à fabriquer un costume civil avant de songer au militaire (c'est beaucoup + abordable techniquement et économiquement et ça n'empêche en rien de s'entraîner à l'escrime, entre autres). Le reste suit en son temps...

 

 

Ca fait plaisir de retrouver ici un discours que j'ai soutenu pendant des années avant qu'il ne soit accepté par la plupart. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je propose qu'on lui change son pseudo... trop de travail pour un paresseux:wink:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Merci à vous 3 !

J'ai en effet choisi mon pseudo pour contrer mon côté naturellement hyper-actif mais ça ne marche pas toujours :crazy: ... Je vais faire des séances balades bientôt et des petites cures de silence pour ré-apprendre à me poser et à faire le vide, ça ne pourra m'être que profitable...

Un correctif par rapport à ce que je disais à propos du noir en tant que couleur pour les fringues. Je me suis souvenu avoir parcouru un sujet chez les GMA ou il était question de moutons à laine noire (et pas juste brun/marron), ce qui rend dès lors tout à fait plausible - de mon point de vue - la possibilité de porter des vêtements d'un plein noir bien mat au MA sans même qu'ils soient passés par un bain de teinture pourvu qu'ils soient faits de laine (sous forme de tissu ou de feutre comme pour les chapeaux) (mais peut-être étaient-ils malgré tout moins répandus - ou + dispendieux - que les écrus/couleur naturelle)...

Il faut lire Pastoureau pour comprendre la différence de perception de l'idée du mat et du brillant chez nos aïeux, le premier étant connoté négativement et l'autre positivement, d'ailleurs on retrouve selon lui le même rapport à ces 2 notions sur le continent Africain (vestiges d'une tradition primordiale ? la question reste en suspens...)...

Il m'apparaît évident que nous avons une perception en partie tronquée de l'aspect des races ovines, bovines et porcines du passé. On s'imagine les cochons forcément roses alors qu'il en existe des noirs, les moutons blancs alors qu'ils peuvent avoir des toisons brunes ou bien noires...

Encore une image qui a pu m'inspirer (extraite d'un vieux numéro d'Histoire médiévale, article "le vêtement de travail")... 

 

tenue-med-26.jpg

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

...et la 2eme...

tenue-med-27.jpg

 

Je viens de retrouver le lien récapitulatif sur le costume paysan (le site a une nouvelle interface, du coup j'étais largué), il faut aller là au lien qui vient (rubrique la vie rurale et télécharger le fichier PDF le costume paysan) : https://www.hermine-radieuse.net/publications/  

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Yep ! Merci pour le lien :good:, toutes les infos sont bonnes à prendre !

Je dois bien avouer qu'au départ, cet univers peut paraître un peu intimidant. Surtout quand - en tant que public lambda non costumé - on se retrouve face à une vraie troupe de reconstit' qui nous bluffe par sa qualité par ex lors d'un événement tournant autour du med' (par contraste, on ne se sent pas grand chose :fruits_orange: avec le projet perso qu'on a dans un coin de la tête avec ses draps recyclés, sa récup' de cuir et son petit savoir nourri exclusivement des recherches perso qu'on mène un peu tout seul dans son coin etc.).

J'ai un peu ressenti cette impression en visitant le campement d'Historia Aquitanorum l'été dernier... Troupe d'un très bon niveau, cohérence visuelle de l'ensemble, personnes disponibles pour répondre aux questions qu'on peut se poser... Ça m'a fait comprendre que je ne pourrais jamais être aussi précis de mon côté en termes de choix d'espace-temps (encore que "mon espace" soit + défini que "mon temps")...

Mais bon, c'est aussi ça qui fait avancer : pourquoi cet univers me parle et m'attire-t-il autant ? Comment m'y inscrire à ma façon ? Sûrement des questions que tout nouvel impétrant se pose à un moment (et auxquelles seule une recherche perso peut répondre)(je rajouterai même une "recherche de soi" perso :nerd:)...

La troupe en question :http://historia-aquitanorum.fr/index.htm

Étaient également présents lors du même évènement Les Enguigneurs, des "tardifs", travail très soigné également (j'aime beaucoup la mode ultra stylée du Bas MA) : http://lesenguigneurs.fr/accueilok2.php

 

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais très bien cette association, ce sont tous des copains. Cela fait des années que je participe aux rassemblements qu'ils organisent et ils venaient à ceux que j'ai organisé. De plus, avec mon asso, nous faisons souvent des presta en commun comme l'animation du château de Carcassonne le mois dernier.

Pour l'anecdote, j'ai pu participer au tournage de "Secret d'Histoire" pour M6 car Historia Aquitanorum m'avait invité à y participer. Je les remercie encore pour cette super expérience.

Pour la définition de 'ton temps", à toi de voir quel moment du MA t'attire le plus. Mais c'est l'étape première qui doit être prise en compte pour se lancer dans la reconstitution historique. Sinon, on en arrive à être anachronique en mélangeant des équipements de différentes périodes. Un exemple assez flagrant (même si non médiéval), imagines-tu un type avec un uniforme napoléonien et un armement WW2 ? Là, il qu'il y a que 1,5 siècle d'écart entre le costume et l'armement et tu vois bien que c'est vraiment n'importe quoi. Alors imagine ce que ça donne lorsque des personnes mélangent 400 à 500 ans d'équipements sur eux dans leur tenue médiévale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Oui oui bien sûr, je me rends bien compte que je n'ai fait que dégrossir une silhouette jusque-là...  J'ai en gros une fourchette de temps (2 à 3 siècles) qui est encore un peu trop large, je m'en rend bien compte...

Sans compter le reste : contexte géo, approfondissement du personnage...

Pour l'instant, je me contente d'avancer pas à pas en prenant le temps de bien décortiquer chaque élément du vestiaire pour mieux le re-situer en rapport avec les autres tout en m'efforçant d'éviter les mauvaises associations et les fausses notes trop évidentes qui détonneraient visuellement (y compris même auprès d'un public "non connaisseur")...

Et puis il y a encore le projet personnel (hors archerie) et là dessus j'ai ma petite idée...

:clover:Tout germe :flowers:...

 

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est merveilleux avec ce forum quand on est un "dilettante papillonnant" comme moi, c'est la diversité des sujets abordés autant que la qualité de l'information.

Je suis avec intérêt le sujet de @Le Paresseux, ce qui suscite ma curiosité et je découvre que la troupe mentionnée ci-dessus (Historia Aquitanorum) intervient dans mon village en coopération avec une asso locale (la Maisnie Joulain) pour reconstituer le quotidien civil et militaire d’une seigneurie durant la seconde moitié du XIIème siècle. 

Donc au passage, @le paresseux, si tu as besoin d'info sur cette période ou sur les chateaux à motte, je peux servir d'intermédiaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Waouh ! C'est carrément impressionnant toutes ses recherches et le rendu :icon_eek: ! Franchement j'ai lu avec beaucoup d'intérêt et je jetterai plus qu'un oeil sur les différents liens. Merci pour toutes ses info !

Et félicitation pour tout ce que tu as fait, ça rend super bien :icon_super: !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

Le 18/05/2017 à 11:42, Lap1 a dit :

Ce qui est merveilleux avec ce forum quand on est un "dilettante papillonnant" comme moi, c'est la diversité des sujets abordés autant que la qualité de l'information.

Je suis avec intérêt le sujet de @Le Paresseux, ce qui suscite ma curiosité et je découvre que la troupe mentionnée ci-dessus (Historia Aquitanorum) intervient dans mon village en coopération avec une asso locale (la Maisnie Joulain) pour reconstituer le quotidien civil et militaire d’une seigneurie durant la seconde moitié du XIIème siècle. 

Donc au passage, @le paresseux, si tu as besoin d'info sur cette période ou sur les chateaux à motte, je peux servir d'intermédiaire...

Yep :57: ! Tout bon ! Effectivement, c'est plutôt le Haut MA qui m'attire donc plutôt le temps des mottes castrales... Mais bon il faut que je sois le + honnête possible sur ma démarche. En effet, les échanges fructueux avec Malko m'ont fait comprendre que je fonctionne au 3 tiers : 1/3 de recherches à tendance plutôt histo, 1/3 de récup' de bidouille et de recyclage et le dernier 1/3 de ré-interprétation à la sauce de mon imaginaire (j'assume)...

Donc ce n'est pas et je pense que ce ne sera jamais tout à fait de la reconstit' pure... J'ai un projet qui me tient à coeur depuis longtemps et pour lequel je désirais un écrin digne de ce nom et en rapport avec un univers "médiéval"... Mais bon je ne peux pas m'avancer davantage pour le moment, il faut que ça mûrisse encore :smile:...

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Acokanthera a dit :

Waouh ! C'est carrément impressionnant toutes ses recherches et le rendu :icon_eek: ! Franchement j'ai lu avec beaucoup d'intérêt et je jetterai plus qu'un oeil sur les différents liens. Merci pour toutes ses info !

Et félicitation pour tout ce que tu as fait, ça rend super bien :icon_super: !

Merci à toi pour le retour ! Ça me fait plaisir à mon tour (et ça rime en +:original:) !

J'ai encore quelques fichiers téléchargés quelque part sur mon DD en rapport avec l'habillement paysan un peu avant et après l'an mil mais il faut bien avouer qu'on n'a pas beaucoup d'infos sur la vesture des vilains en général... Ça laisse le sentiment d'une immuabilité des choses et des objets sur une assez longue période, finalement...

Ce que c'est que d'être un plouc (2° degré, bien sûr) :french_blank::grin: !  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited)

J'ai retrouvé les fichiers... Et donc voilà ce qui me chiffonne : l'apparition de ces satanées chausses... Ces 2 dessins présentent un costume dit paysan autour du XI°s (donc le siècle de l'an mil) et on voit en haut un enfant portant des bandes molletières autour des mollets et en bas un adulte portant des chausses et des braies déjà courtes...

Si l'on excepte le fait que ces 2 personnages sont différents par l'âge (l'enfant pouvant être vêtu comme un adulte miniature),  on en déduit que 2 modes ont pu co-exister pendant un temps (notamment parce que l'usage des bandes molletières peut se rapprocher de celui des guêtres : les bergers l'ont porté longtemps, notamment car il n'y a rien de mieux pour se protéger le bas des jambes des ronces et épineux quand on doit aller récupérer la brebis égarée)(sans même parler de l'aspect "gainant" des bandes molletières qui - paraît-il selon ceux qui en portent - agissent comme des "bas de contention" pendant les longues marches en activant la circulation sanguine)(une sorte de remède aux jambes lourdes, quoi)...

Moralité : à essayer donc :whistling:...

Précision : ces documents sont ce qu'on appelle une "source secondaire", les sources premières étant principalement les images peintes sur les codex (=les livres ou manuscrits) ou les représentations sculptées contemporaines de l'époque étudiée qu'on se doit d'examiner avant tout avant de copier ce qu'on a vu interprété par la suite et qui peut donc comporter une ou des sources d'erreurs. Je les ai joints car ils me semblent plausibles, sobres et plutôt sérieux. D'autre part, la documentation est quand même beaucoup + abondante concernant les classes aisées et on extrapole quand même beaucoup sur la vie rurale de ces âges anciens...  

tenue-med-28.jpg

tenue-med-29.jpg

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben, c'est pas parce qu'un gamin s'est habillé  avec des bandes molletières que tous les gamins en auront, chacun faisait avec ses moyens ou ceux de ses parents.En plus, il faut prendre en compte la saison donc la température.

Ne pas oublier les "prises de guerre", vêtements pris sur des défunts civils ou militaires.

J'ai une question qui me chiffonne (c'est le cas de le dire...) et pour coudre............avec quelle sorte d'aiguille ?

Edited by chasseur fou 25

Share this post


Link to post
Share on other sites

La plus vieille aiguille à chas au monde, datée d'environ -50 000 ans, a été découverte en 2016 dans la grotte de Denisova (Russie)2. Elle pourrait avoir été faite par Homo sapiens, ou peut-être plutôt par des hommes de Denisova.

Par la suite, des aiguilles à chas en os sont attestées dès 18 000 ans avant le présent, au Solutréen. L'invention diffuse rapidement en Europe et les aiguilles à chas magdaléniennes sont nombreuses. L'utilisation d'éventuelles aiguilles en bois au cours de la Préhistoire est envisageable mais non démontrée.

Les hommes préhistoriques s'en servaient pour assembler et coudre des peaux d'animaux.

Les épingles furent fabriquées en laiton depuis l’âge de bronze jusqu’au XIXe siècle3. De nos jours, les aiguilles sont en acier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces aiguilles en os ou en bois étaient peut-être légèrement + grosses pour une solidité accrue : même nos aiguilles en acier ne sont pas à l'abri de la casse (ça m'est arrivé au moins à 3 reprises sur tout le volume de tissu que j'ai cousu jusqu'à présent).

En bas un dessin montrant un adulte portant des bandes molletières... D'après mes recherches, il m'a semblé que la "mode" des chausses apparaisse à peu près en même temps que celle du bonnet de toile typique du MA (le cale)... A savoir la 2° moitié du XI°s mais ça doit évidemment varier suivant les cultures régionales... Tout en bas une autre interprétation de ces bandes molletières en version beaucoup + fine et espacée (photo glanée sur le net)(un animateur sur un "village de l'an mil")...

Pour être honnête, il me semble que la mode des X° et XI° s représentent un peu (en volume d'infos) ce qu'est le vent dans la mer des Sargasses pour un marin... Y a quand même pô grand chose :hmm:... 

dessin-paysan-XIetXII°S.jpg

habit-an-mil-1.jpg

Edited by Le Paresseux

Share this post


Link to post
Share on other sites

mmmmmbon, je vais poser la question autrement........pour avoir le moins de boulot de fabrication possible et la meilleure efficacité, de quel animal et de quel os étaient préférentiellement extraites les aiguilles.???????

on va pas refaire le coup de la flute à six schtroumpfs , partir d'un arbre pour en sortir un pipeau.........

par exemple une serre de rapace déjà pointue et courbe pourrait faire une ébauche convenable.

et heuuuuu , pedro, pour les aiguilles actuelles en acier, j'avais déjà r'marqué :11:, j'en ai plein.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les os de cervidés sont en général très solides. Les os d'oiseaux sont trop légers.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

:12: pour les vidéos ! Vraiment très intéressant : ça permet de se faire une idée réaliste de l'aspect des vêtements des préhistos...

Concernant le fil de tendon, je me suis demandé s'il était possible d'en "rabouter" 2 longueurs bout à bout (par ex en ayant mâchonné les extrémités avant de les "entortillonner" entre elles pour que le collagène fasse office de colle) mais bon il y a aussi des avantages à ne pas coudre avec du fil trop long d'un coup...

Et puis rien non plus ne m'empêche d'essayer :happy:...  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Le Paresseux a dit :

:12: pour les vidéos ! Vraiment très intéressant : ça permet de se faire une idée réaliste de l'aspect des vêtements des préhistos...

Concernant le fil de tendon, je me suis demandé s'il était possible d'en "rabouter" 2 longueurs bout à bout (par ex en ayant mâchonné les extrémités avant de les "entortillonner" entre elles pour que le collagène fasse office de colle) mais bon il y a aussi des avantages à ne pas coudre avec du fil trop long d'un coup...

Et puis rien non plus ne m'empêche d'essayer :happy:...  

Ça ne servirait pas à grand chose, en plus en cas de pluie, ça se déferait aux jonctions. J'ai vu des habits parfaitement étanches Inuit en vessies de phoques cousues.....les coutures étaient parfaitement régulières et serrées (et étanches). .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now