Jump to content

Recommended Posts

d'accord. il y avait un truc que je n'avais pas saisi. mais cette affaire d'arc qui est de taille asymétrique (une branche pluslongue que l'autre), ça vous semble normal? ça se voit bien sur les revers. lu un article sérieux de numismatique où une historienne allemande évoque 2 types d'arcs composites, un symétrique, et un non.

http://www.academia.edu/3309583/_Waffen_und_Waffenträger_auf_parthischen_Münzen_._In_Parthica_8_2006

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas assez connaisseur en arcs composites pour te répondre. Ça n'a rien d'impossible, le cas du yumi japonais étant  la plus flagrante illustration. Avoir une branche plus courte en bas est aussi un avantage  quand on tire à cheval, encore que sur des arcs si courts, ça ne joue que sur qques cm........

Voilà une photo de la reproduction d'un arc scythe (qui ne doit pas être très différent de l'arc parthe) faite par le grand maître Novotny qui a reproduit des merveilles comme l'arc de Toutankhamon au mm près. Là, il n'est pas encore à pleine allonge.

post-73-1214165822.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

la symétrie n'est pas une obligation en soi , puisque la prise en main va se faire en conséquence. en outre, à ces époques reculées, il est probable que beaucoup d'arcs aient étés faits par les archers eux- même et pas seulement par des artisans spécialisés, ne serai-ce que pour une question de prix.

Certains facteurs artisanaux ici même se sont fait une réputation avec leurs arcs biscornus, tordus, serpentiformes et j'en passe.

S'il est certain qu'en cas de guerre "prévue", les autorités militaires avaient avantage à commander des arcs en grande quantité à des facteurs outillés pour, il n'en demeure pas moins que les mercenaires avaient leur propre matériel, comme souvent à toutes les époques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, curtz a dit :

la question que vous vous posez, personne ne se l'est posée, donc, je vais essayer d'en faire un petit article . A mon avis, il y a un rapport à leur doctrine religieuse, qui met en valeur Arta ou Asha, la rectitude.

sur 5 siècles, ils montrent cet archer.

 

Zol a raison  : "quelle curieuse idée de représenter un archer dans cette situation sur une pièce de monnaie... Là, je ne comprends pas bien..."

Il y a un sens figuré, symbolique, qui se déduit peut-être du sens littéral.

Peut-on savoir où sera publié votre article ?

Merci

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

à moins que l'archer en question ait été un personnage célèbre en son temps, fondateur d'un état ou chef de guerre 

Edited by chasseur fou 25

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, chasseur fou 25 a dit :

la symétrie n'est pas une obligation en soi , puisque la prise en main va se faire en conséquence. en outre, à ces époques reculées, il est probable que beaucoup d'arcs aient étés faits par les archers eux- même et pas seulement par des artisans spécialisés, ne serai-ce que pour une question de prix.

Certains facteurs artisanaux ici même se sont fait une réputation avec leurs arcs biscornus, tordus, serpentiformes et j'en passe.

S'il est certain qu'en cas de guerre "prévue", les autorités militaires avaient avantage à commander des arcs en grande quantité à des facteurs outillés pour, il n'en demeure pas moins que les mercenaires avaient leur propre matériel, comme souvent à toutes les époques.

objections votre honneur !!!!!

1. si la symétrie n'est pas une obligation en soi l'asymétrie peut-être recherchée. Les fouilles récentes dans des cimetières hongrois ont mis au jour des plaques d'os et de bois de cerf interprétées depuis des lustres comme des renfort d'arc composites. Dans le passé on ne s'était pas trop penché sur la différence de taille des renforts de poupées et de branche, on interprétait cela comme les pièces des 2 arcs différents. Des fouilles plus minutieuses actuelles on révélés qu'il n'y avait sans doute qu'un seul arc fortement asymétrique (sans doute pour un usage à cheval).

2. la fabrication d'arc même artisanale n'interdit pas la symétrie. Celle-ci ne complique pas vraiment le travail et on peut se débrouiller avec des gabarits ou des cordelettes pour reporter les mesures. Un arc asymétrique peut relever de nombreux facteurs dont à mon avis les deux extrêmes sont : 1. un choix technique ou culturel, 2. un artisan inorganisé peu habile .... toutes les possibilités intermédiaires existent également

3. la facture des arcs composites me semble suffisamment complexe que pour être difficile à tout un chacun ... 

4. des traités chinois comme celui qui est publié chez émotion primitive montre que la fabrication d'un arc composite s'étale souvent sur plusieurs années ....

5. concernant la querre attention de ne pas imposer une vision moderne sur un sujet dont à part les spécialistes (des parthes) on ne connaît pas forcément grand chose. Les études récentes montrent qu'au moyen age par ex la guerre et les chaînes logistique n'avaient rien de bricolé et que même si en regard de nos standard actuels elles peuvent sembler artisanales elles ne dérogaient pas forcément de nos pratiques actuelles en terme de planification

Share this post


Link to post
Share on other sites

Objection retenue!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Redbow a dit :

Zol a raison  : "quelle curieuse idée de représenter un archer dans cette situation sur une pièce de monnaie... Là, je ne comprends pas bien..."

Il y a un sens figuré, symbolique, qui se déduit peut-être du sens littéral.

Peut-on savoir où sera publié votre article ?

Merci

 

ca ne répond pas a ta question mais les scythes etaient souvent employés comme auxilliaire de police dans le monde grec....il faisaient donc partie du..décor!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part, je reste sur ma première impression.

Il ne s'agit pas de la représentation d'un archer mais celle d'un personnage ET d'un arc.

L'arc comme cela a été dit peut très bien être le symbole de la rectitude (comme la flèche d'ailleurs). La façon de tenir l'arc accentue encore cette association d'idée.

Le personnage me fait beaucoup plus penser à un roi sur son trône, le représentant d'un peuple.

Pour moi (mes connaissances sur les Parthes sont minimes), un archer Parthe serait représenté à cheval dans une attitude où il décocherai une flèche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je réponds vite fait (et vous remercie de vos lumières).

le personnage peut être Arsace le fondateur de la dynastie. ou bien un Arash, un archer mythique.

je ne sais pas encore où je publierai ce papier; la revue numismatique, ou Parthica? Iranica antiqua si j'ai de la chance! ou s'il est très bien.

sur les revers, on voit bien une grosse différence entre les 2 branches.

ce n'est pas le centre de mon sujet, je me concentre sur la corde! si je publie le papier, je vous citerai en remerciements!

il y a ce très bon site en français

http://www.parthika.fr

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2017 à 15:22, curtz a dit :

cette affaire d'arc qui est de taille asymétrique (une branche pluslongue que l'autre), ça vous semble normal?

Il y a des exemples d'arcs composites asymétriques (Chine).

Figure 18.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

je continue à explorer les centaines d'images d'archer présentes sur les revers des monnaies parties; une variante se dégage, seulement pour Mithradate II; il tient une flèche, et l'arc à deux mains, par le bout. est-ce que cela vous inspire quelque chose?

Merci

image00353.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile de dire que c'est une flèche.........l'arc OK.

On dirait qu'il fait une offrande???

Share this post


Link to post
Share on other sites

les deux premières, apparemment, ce sont des archers en action.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il s'agit de sicles et dariques montrant le roi perse en action; assez agressif donc!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est très délicat d'interpréter la pièce  présentant Mitrhadate, on ne peut qu'échafauder de manière hasardeuse  ...

Ce que je m'empresse de faire.

Peut-on associer la posture à une offrande quand la position du visage (pour ce qu'on peut en deviner) semble tournée

vers ce qui serait l'offrande et non vers celui qui en serait honoré, ce n'est pas forcément ce qu'on ferait  à sa place,( mais je ne suis pas à place).

 Cette attention porté à l'arc pourrait donner à penser qu'il est vraiment intéressé par l'état de l'arc.

Ensuite la présence de la flèche, peut avoir une explication qui ne vaut peut-être pas une bille :

Si la flèche (ou n'importe quel morceau de bois rectiligne) est placée près de l'arc et tenue parallèlement à la corde, la perception du déséquilibre des branches de l'arc est plus lisible. Quand le band de l'arc  est important, ce déséquilibre n'est pas forcément très visible, il peut être léger et placer la flèche comme je l'ai décrit reviendrait à "ramener la corde contre la poignée" pour mieux évaluer les courbes des lames de l'arc.

Cependant je peux aussi bien infirmer cette hypothèse en concédant que, contrairement à un arc monoxyle qui nécessite un bon équilibre pour ménager les efforts des branches et préserver l'arc de la rupture, je pense résolument que le déséquilibre d'un arc composite a peu d'importance dans son utilisation.

Pour finir, je ne crois pas que n'importe qui pouvait se construire un arc composite efficace au combat : c'est absolument impossible.

Le processus d'élaboration est bien trop complexe et les matières premières dont la qualité nécessite la plus haute exigence trop délicates à trouver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personne ici n'a un vieux copain parthe? :31:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23.3.2017 à 20:18, PEDRO a dit :

Personne ici n'a un vieux copain parthe? :31:

Un pote âgé, quoi............

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais mais faut lui parler doucement, seul à seul. Tu l'interpelle discrêtement: "ha Parthe, hé!" voilà voilà ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...