Jump to content
TrollHunter

Parcours d'un novice

Recommended Posts

Etant en pleine découverte de l'archerie, son histoire, ses secrets, je tenais à vous faire partager mes recherches au fur et à mesure de ma progression. En espérant soit vous faire découvrir des choses, soit vous apporter un ouvrage intéressant et clair sur l'archerie. Je suis bien sûr ouvert à toute critique tant qu'elle est constructive. 

Cordialement

 

Découverte de l’archerie

Parcours d'un novice

 

            Cet « ouvrage » a pour vocation de rassembler les recherches et observations que je peux faire à propos de cette discipline. Nous nous concentrerons sur les aspects traditionnels (chasse et art martial) du tir à l’arc, bien que toute la dimension sportive moderne ait une place prépondérante méritée dans la mesure où c’est cette pratique qui a permis à la discipline de survivre à son obsolescence.

 

I.              Histoire de l’arc et de l’archerie

 

a.    A quelle époque l’arc a-t-il été inventé ?

Dix mille ans avant notre ère, des peintures rupestres montraient déjà des chasseurs utiliser l’arc contre des mammifères sauvages. Des arcs fossilisés ont été retrouvés, ils dataient de huit mille ans avant notre ère et étaient en bois d’if peu travaillé.

Tout d’abord, les flèches étaient lancées à la main, puis à l’aide de « propulseurs ». Leur extrémité était armée d’éclats de silex ou d’obsidienne, quand la taille de la pierre était connue, sinon, la pointe était en bois taillé et solidifié à chaud. Malheureusement, les arcs étant composés de matières organiques non durables, il ne reste que très peu de trace quelques milliers d’années plus tard. On estime donc son apparition à il y a environ 20 000 ans, c'est-à-dire à la fin du paléolithique.

 

b.    De l’arc de chasse …

            N’ayant, de nos jours, plus que des pointes de flèches à étudier, on ne peut que déduire, en observant la finesse apportée à leur réalisation, que le même soin était apporté à la confection des arcs eux-mêmes. Surtout lorsque l’on comprend l’aide que cela pouvait apporter, notamment à la chasse.

 

 

 

c.     … à l’arc de guerre

Dès l’époque Mésolithique (de 8000 à 4500 av. J.C.), des squelettes sont retrouvés avec des fractures témoignant de l’utilisation d’arcs et de flèches sur les champs de bataille. Ces blessures attestent de la violence des combats, mais aussi de la puissance des arcs. On estime, étant donné la trajectoire directe de la flèche, ainsi que les organes et parties du corps touchées, que les flèches disposaient déjà à l’époque d’un empennage.

 

d.    Dans l’Antiquité

Durant l’Antiquité, les utilisations de l’arc se diversifient et, en plus de son usage à la chasse et à la guerre, l’arc devient un objet de sport et de divertissement, tout d’abord lors de démonstrations motivées par la rivalité de clan à clan, mais SURTOUT avec l’apparition des Jeux Olympiques.

 

e.     L’arc et son équipement

L’arc, ainsi que son équipement (flèches, pointes, carquois …) sont constitués de matériaux présents dans la nature, leur confection dépend donc des ressources locales. Par exemple, si le bois d’if était largement utilisé en Europe, les asiatiques, eux, utilisaient du bambou pour leur arc composites. La région dans laquelle exerçait le facteur d’arc influait non seulement le matériau utilisé mais aussi la technique de fabrication (bois massif, composite, lamellé-collé etc…).  

Cependant, certains détails techniques, aujourd'hui encore employés dans L'archerie moderne verrons le jour à cette époque :

- Les pointes de flèche en forme de Laurier ou d'amande, créée à L’âge de bronze subsistent encore de nos jours.

- Les empennages en plume d'oie, popularisés par les Achéens qui ne Les élevaient que pour empenner leurs flèches.

- En Asie centrale où le bois se faisait rare, les archers durent concevoir des arcs dits « composites » : une âme en bois ou en bambou de forme aplatie. Le dos était renforcé avec du nerf ou du tendon, Le ventre, lui était garni de corne. Ces arcs étaient à double courbure. Cette conception repose sur le principe que la corne est compressible tandis que le tendon est élastique.

 

f. L'arc de par le monde

                                                 i.    L’Orient

En Orient, l'archerie, étant principalement employée à usage militaire, elle bénéficia d'un soin particulier au point de produire des arcs parmi Les plus puissants du monde et Les archers les plus efficaces. Dans certains pays, l'archerie est pensée afin de répondre à des contraintes ou à des besoins dont les solutions sont encore remarquables de nos jours.

 - l'utilisation conjointe de plusieurs matériaux afin de gérer aussi bien les contraintes mécaniques de l'arc (tendon, nerf, corne, lames de bambou...) que l’absence de bois arcable dans la région.

- la création d'arcs adaptés au tir à cheval (les arcs japonais étaient asymétriques pour faciliter le passage d'encolure)

En plus de bénéficier d’une importante modernisation en termes de conception, les arcs orientaux prenaient par fois une dimension philosophique, sociale et même parfois, mystique. Un soin tout particulier était donc apporté dans leur ornementation.

 

-          Pour les Mongols, l’arc symbolisait le roi et le pouvoir, la flèche était son ambassadeur.

-          Les Huns utilisaient des pointes de flèches « sifflantes » (des petits trous étaient percés dans la pointe provoquant ainsi un sifflement pendant le vol), utilisées pendant les diverses guerres menées contre la Chine, ces pointes servaient à déstabiliser l’ennemi sur les champs de bataille.

-          En Chine, l’arc et la flèche étaient des marques de commandement, une flèche accompagnait encore les sentences de peine de mort prononcées par la justice Mandchoue. Il faisait partie de la vie quotidienne, un carquois accroché au-dessus d’une porte d’entrée servait à annoncer la naissance d’un garçon dans la famille.

-          Au Japon, le tir à l’arc faisait partie intégrante des arts martiaux enseignés aux samouraïs, ils utilisaient des arcs longs asymétriques dont la poignée se trouvait sur le tiers inférieur.

-          Pour certains peuples d’orient, l’arc était un outil divin. Lorsque les Kalmouks juraient, ils léchaient leurs flèches et les plantaient dans la terre pointe vers le ciel. Les Kantalis eux, pensaient que le tonnerre fertilisait la terre, ils faisaient offrande de leur flèches en les décochant vers les nuages. Ils enterraient leurs guerriers en position assise, un arc bandé et tenu entre leurs mains.

En plus d’avoir été un acteur influent de l’archerie au travers des âges, l’orient a comme caractéristique de préserver avec ferveur l’archerie traditionnel, comme tout autre élément de leur culture. Au Japon et en Chine le tir à l’arc traditionnel est très pratiqué et nous offre l’opportunité de voir apprendre et comprendre cette vision ancestrale de l’archerie et son évolution.

 

                                               ii.    Les Amériques

Après avoir découvert l’archerie orientale, globalement destinée et perfectionnée pour la guerre, nous allons nous tourner vers une évolution radicalement différente, car plus orientée vers la chasse. En effet, les indigènes des deux Amériques connaissaient l’arc, mais préféraient cependant s’en servir à la chasse plutôt qu’à la guerre. Ces arcs étaient droits, ceux des « Peaux-Rouges » étaient globalement plus courts et, bien que généralement en bois massif (monoxyle), certains étaient en matériaux composites (bois et tendon de bison).

Entrant dans le processus de chasse, les arcs prenaient une dimension sacrée. Par exemple, même si les femmes participaient à la préparation des matériaux (notamment les tendons qu’il fallait mâcher longtemps pour les assouplir), elles ne pouvaient le toucher une fois fini, on pensait qu’un arc touché par une femme perdrait de sa puissance et de sa précision. Il était également interdit d’enjamber un arc posé à terre car cela romprait le lien magique entre le corps et le ciel. Un arc orné de plumes et de peintures faisait partie des rituels et danses sacrées.

Les arcs « Peaux-Rouges » étaient en Kichory, les cordes elles étaient faites de fibres végétales et les lanières étaient en cuir ou en tendon de coyote. Leurs flèches, polie à l’aide d’un caillou portaient un empennage collé ou ligaturé. Les pointes étaient soit en bois effilé durci au feu, ou garnies d’un bout de silex ou d’obsidienne.

Les arcs des aborigènes d’Amazonie étaient nettement plus longs (2m à 2m80), droits et très puissants (25 à 28 kg). Les flèches aussi étaient très longues (1m à 1m70). Leurs pointes variaient en fonction du gibier désiré :

-          Feuille de laurier : pour le gros gibier

-          Barbelé : pour le poisson

-          Tronc de cône : pour ne pas abimer le plumage des oiseaux

Pour la chasse aux fauves, la pointe était empoisonnée, souvent avec du cyanure.

            Les aborigènes d’Amazonie ne connaissaient ni la taille de la pierre, ni le travail du métal. Ils se servaient de coquilles de mollusques ou de coquillages de rivière. Les cordes étaient en fibre d’écorce de palmier, qui était également utilisée pour ligaturer les empennages qui étaient en suite collé à la cire d’abeille chaude.

Ø  L’arc d’aujourd’hui : Aux USA, l’archerie commence à d’organiser au XIXème, des arcs de plus en plus puissants et de plus en plus précis virent le jour. Vers 1920, un arc droit contrecollé en bambou atteignit 110lbs. Aujourd’hui cette évolution technique reste en constante évolution (arcs à poulies, takedown, carbone, kevlar …)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant tout ça toutefois j'ai quelques commentaires.

 

Il y a 2 heures, TrollHunter a dit :

Tout d’abord, les flèches étaient lancées à la main

Des lances d'accord mais des flèches, j'en doute car ce serait particulièrement inefficace.

 

Il y a 2 heures, TrollHunter a dit :

mais SURTOUT avec l’apparition des Jeux Olympiques

Le tir à l'arc aux jeux olympiques antiques, pas à ma connaissance, le lancer du disque ou du javelot, oui mais pas le tir à l'arc.

 

Il y a 2 heures, TrollHunter a dit :

Les aborigènes d’Amazonie ne connaissaient ni la taille de la pierre, ni ...

A pondérer car en forêt amazonienne, les pierres taillées pour en faire des haches sont connues des aborigènes, de plus, ce sont des objets précieux pour eux qu'ils se transmettaient de génération en génération.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant d'aller plus loin, je te conseillerai de limiter ton propos à une zone géographique et une période restreinte plutôt que de vouloir aborder l'archerie mondiale à toutes les époques.

Rien que sur l'archerie médiévale anglaise il y a matière à de très nombreux ouvrages ... et l'Angleterre est un très petit pays comparé à la chine.... L'archerie des indiens d'Amérique du Nord est très variées (depuis les arcs simple, jusqu'au arcs composites en passent par les arcs renforcés ....)

sur la préhistoire européenne que je pratique un peu, je pense que tu d'avances excessivement en faisant une corrélation entre la finesse apportées à la réalisation des pointes et le soin apporté aux arcs.

Paradoxalement on connaît plus d'arcs ou de fragments d'arc préhistoriques que d'arcs médiévaux ....on possède sur eux beaucoup d'info et je peux te dire que toutes les fabrication ne sont pas soignées. 

ensuite sans vouloir doucher ton enthousiasme je pense qu'il faut documenter davantage ton propos pour éviter de tomber dans les erreurs grossières. par ex : le paléolithique ne se termine pas vers - 20000, mais vers -10 000 ensuite les traces de guerres dont tu parles existent au mésolithique mais elles sont surtout apparentes à partir du néolithique .

je ne sais pas quelles sont tes sources mais là aussi il faut être excessivement prudent et s'assurer par la lecture critique de sources multiples que les données que tu possèdes sont acceptables (je ne dis pas bonnes parce que la notion de vérité parfaite n'existe pas, il est plus juste de parler d'état de la question) 

Edited by bigfoot
complement d'info
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prend note de vos commentaires. Pour les jeux olympique oui l'arc y était pratiqué, on peut voir des représentations sur des amphores. Je précise cependant que je suis dans la phase initiale d'écriture un entrecroisement des sources sera fait avec le plus grand soin, pour l'instant je me concentre sur l'écriture et la trame. Merci pour vos réactions. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est de la taille en Amazonie, on la considère comme inconnue dans le sens ou quelques individus pratiquaient cet artisanat, mais il n'était pas réellement répandu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, bigfoot a dit :

Avant d'aller plus loin, je te conseillerai de limiter ton propos à une zone géographique et une période restreinte plutôt que de vouloir aborder l'archerie mondiale à toutes les époques.

Rien que sur l'archerie médiévale anglaise il y a matière à de très nombreux ouvrages ... et l'Angleterre est un très petit pays comparé à la chine.... L'archerie des indiens d'Amérique du Nord est très variées (depuis les arcs simple, jusqu'au arcs composites en passent par les arcs renforcés ....)

sur la préhistoire européenne que je pratique un peu, je pense que tu d'avances excessivement en faisant une corrélation entre la finesse apportées à la réalisation des pointes et le soin apporté aux arcs.

Paradoxalement on connaît plus d'arcs ou de fragments d'arc préhistoriques que d'arcs médiévaux ....on possède sur eux beaucoup d'info et je peux te dire que toutes les fabrication ne sont pas soignées. 

ensuite sans vouloir doucher ton enthousiasme je pense qu'il faut documenter davantage ton propos pour éviter de tomber dans les erreurs grossières. par ex : le paléolithique ne se termine pas vers - 20000, mais vers -10 000 ensuite les traces de guerres dont tu parles existent au mésolithique mais elles sont surtout apparentes à partir du néolithique .

je ne sais pas quelles sont tes sources mais là aussi il faut être excessivement prudent et s'assurer par la lecture critique de sources multiples que les données que tu possèdes sont acceptables (je ne dis pas bonnes parce que la notion de vérité parfaite n'existe pas, il est plus juste de parler d'état de la question) 

:applaudit::merci:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, TrollHunter a dit :

Les arcs « Peaux-Rouges » étaient en Kichory

Hickory. Mais aussi oranger des osage, robinier, genévrier, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, TrollHunter a dit :

Pour les jeux olympique oui l'arc y était pratiqué, on peut voir des représentations sur des amphores.

J'apprends quelque chose.

Je savais que le tir à l'arc avait une place importante dans les rencontres sportives égyptiennes mais pas dans la Grèce antique où l'arc était considéré comme une arme inférieure bien que ceci soit remis en cause actuellement. Connais-tu par hasard le nom en grec de l'épreuve de tir à l'arc dans les fêtes panhelléniques, ça m'intéresse et j'ai envie d'en connaître un peu plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A lire le sujet et les réponses.....J'ai l'impression, bien humblement, que lorsque on découvre "un monde" et qu'on arrive sur un forum où il y a plein de personnes qui ont passé du temps à cumuler les données acceptables que l'on possède à ce jour sur le sujet en question (j'aime bien la manière dont cela a été dit)  ......Tout en sachant que  ces personnes viennent pour partager tout cela .....Ben, si je découvrais un monde comme ça ....Comment dire .....Je commencerais peut-être, humblement, par lire, par poser des questions, par écouter,etc ... avant de vouloir apporter ma "science" de manière intéressante et claire .....Mais bon je dois pas être normale.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

waou, je decouvre le sujet...

 

Delphine79, tu es parfaitement normal je te rassure, ton dernier post est digne d'un modérateur, je ne dirai rien de plus.  tout à été dit.

notre ami est très candide effectivement, mais le nom me fait quelque peur... TROLL sur les forums, cela se termine généralement très mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, MarcoP0l0 a dit :

Connais-tu par hasard le nom en grec de l'épreuve de tir à l'arc dans les fêtes panhelléniques, ça m'intéresse et j'ai envie d'en connaître un peu plus.

Oui moi aussi (vu que j'en avais jamais entendu parler jusque-là) :11:... Peut-on connaître les sources ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, TrollHunter a dit :

Pour ce qui est de la taille en Amazonie, on la considère comme inconnue dans le sens ou quelques individus pratiquaient cet artisanat, mais il n'était pas réellement répandu.

Si tu as des articles des références biblio ou des données à fournir je suis preneur car je n'ai guère de données sur ces régions .....par contre je peux te dire que je ne connais pas de culture humaine qui n'ait pas eu d'industrie lithique avant l'apparition des métaux ...

Ces même industries lithiques ont souvent été abandonnées très rapidement avec l'arrivée des occidentaux et donc des métaux mais cela ne veut pas dire qu'elle n'étaient pas répandues ni efficace ....

sur le forum tu trouveras de nombreuses personnes qui font de très beaux couteaux et beaucoup moins de tailleur de silex il en faudrait pourtant pas en déduire qu'une technologie est supérieure à une autre ou que les pratiquant de l'une soient plus intelligents ou compétent que les autres ... 

et enfin je ne pense pas qu'absence de donnée sur la taille pour une région donnée signifie forcément absence de technologie .... un adage d'archéologue dit que l'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on avance quelque chose, on vérifie. On na pas que des pointes de flèches. Depuis le paléolithique supérieur de Stellmoor jusqu'au néolithique avec les flèches de Oetzi, on a des flèches entières.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Delphine79 a dit :

A lire le sujet et les réponses.....J'ai l'impression, bien humblement, que lorsque on découvre "un monde" et qu'on arrive sur un forum où il y a plein de personnes qui ont passé du temps à cumuler les données acceptables que l'on possède à ce jour sur le sujet en question (j'aime bien la manière dont cela a été dit)  ......Tout en sachant que  ces personnes viennent pour partager tout cela .....Ben, si je découvrais un monde comme ça ....Comment dire .....Je commencerais peut-être, humblement, par lire, par poser des questions, par écouter,etc ... avant de vouloir apporter ma "science" de manière intéressante et claire .....Mais bon je dois pas être normale.....

Centre toi sur TON PROJET D'ARC !! Mais ton enthousiasme fait plaisir à lire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Delphine79 a dit :

A lire le sujet et les réponses.....J'ai l'impression, bien humblement, que lorsque on découvre "un monde" et qu'on arrive sur un forum où il y a plein de personnes qui ont passé du temps à cumuler les données acceptables que l'on possède à ce jour sur le sujet en question (j'aime bien la manière dont cela a été dit)  ......Tout en sachant que  ces personnes viennent pour partager tout cela .....Ben, si je découvrais un monde comme ça ....Comment dire .....Je commencerais peut-être, humblement, par lire, par poser des questions, par écouter,etc ... avant de vouloir apporter ma "science" de manière intéressante et claire .....Mais bon je dois pas être normale.....

Je n'ai pas le sentiment qu'il étale sa science, mais plutôt qu'il tente de synthétiser l'état de ses propres connaissances .... Et pour cela il écrit. C'est assez sain .Alors certes c'est perfectible, mais cela mérite plutôt des conseils et des encouragements... 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, MarcoP0l0 a dit :

J'apprends quelque chose.

Je savais que le tir à l'arc avait une place importante dans les rencontres sportives égyptiennes mais pas dans la Grèce antique où l'arc était considéré comme une arme inférieure bien que ceci soit remis en cause actuellement. Connais-tu par hasard le nom en grec de l'épreuve de tir à l'arc dans les fêtes panhelléniques, ça m'intéresse et j'ai envie d'en connaître un peu plus.

Non malheureusement je n'ai pas trouvé le nom exact. En revanche je peux te dire qu'elle faisait partie des épreuves gymniques (nue). Pour ce qui est de la dépréciation de l'arc dans la Grèce antique, de nombreuses thèses réfutent cette vision, une thèse fort intéressante à ce sujet du linguiste Gilles Andrianne. Dans son "Regard interdisciplinaire sur le statut de l'arc dans la Grèce antique" il propose de chercher non pas des traces concrètes de l'usage de l'arc dans des écrits factuels, mais de sonder les écrits mythologiques afin de voir quelle était la vision que les grecques avaient de l'arc. Cette approche est fort intéressante, car on a pu voir au fil des siècles, que les éléments de mythes ou de légende reposent sur des vérité historiques. Comme on a pu le voir avec Robin Hood, né comme par hasard dans un pays où l'arc était une fierté nationale, comme les récits des capacités surnaturelles des samouraïs, reposant sur une connaissances approfondie des techniques martiales ou alors la fameuse "légende du Roi Arthur" qui reposerai sur l'histoire d'un seigneur anglo-saxon nommé Arth (ours en saxon). Et donc dans cette thèse, on peut observer que l'arc, malgré les idées reçues, était très présent et très important dans les récits d'Homère, les contes mythologiques etc ... Ce qui n'a, avouons-le, aucun sens, pourquoi porter en triomphe dans des poèmes (forme de récits de l'époque) une arme aussi mal considérée que l'arc. L'hypothèse proposée est que la dépréciation de l'arc en Grèce est une erreur d’interprétation que nous avons pu faire lors de nos recherches passées portant sur la civilisation grecque ancienne.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, TrollHunter a dit :

Non malheureusement je n'ai pas trouvé le nom exact. En revanche je peux te dire qu'elle faisait partie des épreuves gymniques (nue). Pour ce qui est de la dépréciation de l'arc dans la Grèce antique, de nombreuses thèses réfutent cette vision, une thèse fort intéressante à ce sujet du linguiste Gilles Andrianne. Dans son "Regard interdisciplinaire sur le statut de l'arc dans la Grèce antique" il propose de chercher non pas des traces concrètes de l'usage de l'arc dans des écrits factuels, mais de sonder les écrits mythologiques afin de voir quelle était la vision que les grecques avaient de l'arc. Cette approche est fort intéressante, car on a pu voir au fil des siècles, que les éléments de mythes ou de légende reposent sur des vérité historiques. Comme on a pu le voir avec Robin Hood, né comme par hasard dans un pays où l'arc était une fierté nationale, comme les récits des capacités surnaturelles des samouraïs, reposant sur une connaissances approfondie des techniques martiales ou alors la fameuse "légende du Roi Arthur" qui reposerai sur l'histoire d'un seigneur anglo-saxon nommé Arth (ours en saxon). Et donc dans cette thèse, on peut observer que l'arc, malgré les idées reçues, était très présent et très important dans les récits d'Homère, les contes mythologiques etc ... Ce qui n'a, avouons-le, aucun sens, pourquoi porter en triomphe dans des poèmes (forme de récits de l'époque) une arme aussi mal considérée que l'arc. L'hypothèse proposée est que la dépréciation de l'arc en Grèce est une erreur d’interprétation que nous avons pu faire lors de nos recherches passées portant sur la civilisation grecque ancienne.

 

oui ok, je viens de trouver ceci à propos de Gilles Andrianne :

https://ulb.academia.edu/GillesAndrianne

le gars a écrit pas mal de chose j'ai fait la demande pour un de ses pdf je jugerai sur pièce mais à priori ce sont surtout des études linguistiques ........... à ma connaissance les preuves directe d'archerie chez les grecs ne sont quand même pas legion  enfin je devrai dire phalange ..... 

aurais-tu d'autres référence que Gilles Andrianne ? parce qu'un auteur même avec plusieurs référence ça ne forme pas "de nombreuses thèses"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Tout d'abord, merci sincèrement à tous pour vos retours enrichissants. Je fais un peu le point aujourd'hui de vos critiques (ce n'ai pas un vilain mot pour moi tant qu'elle est constructive) mes corrections ainsi que ma progression dans l'écriture de cet ouvrage.

Tout d'abords, je pense m'être mal exprimé quand à la motivation qui m'a pousser à faire ce travail (loisir ^^). Bien que je poste au fur et à mesure de son évolution, ce document m'est avant tout destiné, ayant un profil un peu maniac, c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour m'attaquer à des sujets complexes tout en ne foutant pas un bordel monstre dans ma tête. Donc c'est un peu un outils qui me permet de hiérarchiser et organiser les connaissances que je peux ingérer (je m'en sert dans mon travail, notamment pour apprendre et comprendre tout ce qu'il y a à savoir sur le comportement canin). Donc ça c'est le moteur de départ. Après, il y a aussi l'envie que j'ai de partager avec vous afin soit de m'aider à comprendre un détail ou à démêler le vrais du faux (d'ailleurs l'aide apportée par la communauté de "Webarcherie" apparaîtra dans la version finale). Et pour finir, si un futur novice trouve de l'aide dans ce dossier afin de ne pas avoir en amont tout le travail de tri que j'aurai fait moi-même, ça sera une vraie récompense.

Pour finir, sachez que la dernière partie de ce doc portera sur la fabrication/conception d'arc. Pour ce faire, je proposerai à des personnes ayant fabriqué des arcs de me proposer des dossier tutos pour trois ou quatre types d'arc (arc simple en bois massif, un composite à "l'ancienne", et un lamellé-collé moderne et si je trouve dans l'idéal un arc exotique comme un Yumi ou un arc amazonien).

Pour ce qui est du doc, je vous le partagerai via un lien cjoint.com, comme j'ai commencé à poser quelques illustrations dedans, ça sera trop lourd à charger. Pour ce qui est des sources, soyez indulgent, j'ai 52 liens à transposer dans le chapitre "ressources bibliographique" je vous partagerai, si vous le souhaitez une liste plus ou moins exhaustive des différentes sources qui m'ont permis d'écrire tout ça. Je précise quand même que j'ai tendance à ne choisir que des textes venant de compagnies (les archers d'Audenge, compagnie Montauban, site FFTA etc ...).

Lien du document dans sa version la plus récente: http://www.cjoint.com/c/GBcnTMxa88p

Je vous remercie encore chaleureusement pour votre aide, ainsi que vos retours qui me poussent à avancer dans ce projet.

PS: Pour ce qui est de la fabrication d'arcs: je suis actuellement en train de monter mon atelier (déménagement en vue etc ...) et comme je l'ai expliqué, je partirai avant de vouloir faire quelque chose de spécial, sur un bon vieux longbow anglais, si possible en if, sinon en noisetier. Je partirai après peut-être dans des projets farfelus, mais je tien à faire les choses étape par étape et m'y mettre vraiment sérieusement. D'ailleurs, pourquoi pas, me payer un stage chez un facteur d'arc (pro dans l'idéal ou amateur confirmé) pour apprendre les rudiments et les gestes. SI VOUS AVEZ DES INFOS? JE PREND.

ENCORE MERCI VOUS ETES GENIAUX!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Delphine79 a dit :

A lire le sujet et les réponses.....J'ai l'impression, bien humblement, que lorsque on découvre "un monde" et qu'on arrive sur un forum où il y a plein de personnes qui ont passé du temps à cumuler les données acceptables que l'on possède à ce jour sur le sujet en question (j'aime bien la manière dont cela a été dit)  ......Tout en sachant que  ces personnes viennent pour partager tout cela .....Ben, si je découvrais un monde comme ça ....Comment dire .....Je commencerais peut-être, humblement, par lire, par poser des questions, par écouter,etc ... avant de vouloir apporter ma "science" de manière intéressante et claire .....Mais bon je dois pas être normale.....

Je ne vois pas en quoi je "ramène ma science comme tu le dis", je n'invente rien, je ne fais que lire et rapporter ce que je lis en y mettant, à la limite un peu de forme. Je ne m'en formaliserai peut être pas, dans la mesure où il est difficile de mettre un ton et des intentions sur des lignes de caractères affiché sur un écran, mais je dois t'avouer que je ne comprend pas le but de ton message. Je dois même avouer me sentir légèrement jugé par tes propos, ce qui n'est, je te l'avoue pas fort agréable. 

Après comme je l'ai expliqué, je fais ce truc avant tout pour ma pomme, ne pas m'embrouiller étant donné la dose de connaissance à acquérir sur le sujet. Donc si effectivement ma démarche déplais ou vous semble obséquieuse, je peux, bien que cela me chagrinerai sincèrement, garder ça pour moi.

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

je répète, je suis en pleine écriture, j'essaye de vérifier mes sources, de croiser, recroiser entrecroiser, je n'ai pas la science infuse, des coquilles se glisseront au fur et à mesure et je les corrigerai du mieux que je peux. Après seul ceux qui ne font rien ne se trompent jamais. Avant de faire le point, je n'avais pas lu tout le fil de commentaire. J'avais imaginé que j'aurai un certain soutien pour faire ce dossier, du moins une aide constructive. Mais je déchante un peu, entre ceux qui me prennent pour un gogole qui cherche à réinventer le monde, ceux qui semblent me prendre pour un imbécile et ceux qui se moquent juste du fait que en faisant mes recherches je me trompe ... Sérieux je déchante. 

Ah au fait, Trollhunter, c'est en référence au film finnois du même nom. Les trolls sont des créatures mythologiques avant d'être des cons sur le net.

En tout cas, merci encore pour les quelques uns qui ont su me conseiller, ce n'ai pas parce que je suis dégoûté de l’accueil qu'à pu obtenir ce projet que je balance vos conseils.

Essayez juste de ne pas charcler la suite, j'y ai mi beaucoup de mien dans ce travail et ça fait franchement mal de le voir dévalué à ce point.

Cordialement 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, tangent a dit :

Je n'ai pas le sentiment qu'il étale sa science, mais plutôt qu'il tente de synthétiser l'état de ses propres connaissances .... Et pour cela il écrit. C'est assez sain .Alors certes c'est perfectible, mais cela mérite plutôt des conseils et des encouragements... 

 

+1 :14:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, TrollHunter a dit :

Je ne vois pas en quoi je "ramène ma science comme tu le dis", je n'invente rien, je ne fais que lire et rapporter ce que je lis en y mettant, à la limite un peu de forme. Je ne m'en formaliserai peut être pas, dans la mesure où il est difficile de mettre un ton et des intentions sur des lignes de caractères affiché sur un écran, mais je dois t'avouer que je ne comprend pas le but de ton message. Je dois même avouer me sentir légèrement jugé par tes propos, ce qui n'est, je te l'avoue pas fort agréable. 

Après comme je l'ai expliqué, je fais ce truc avant tout pour ma pomme, ne pas m'embrouiller étant donné la dose de connaissance à acquérir sur le sujet. Donc si effectivement ma démarche déplais ou vous semble obséquieuse, je peux, bien que cela me chagrinerai sincèrement, garder ça pour moi.

Cordialement

TrollHunter,

Je reviens aux premiers propos de ta part dans ce sujet:

Etant en pleine découverte de l'archerie......, je tenais à vous faire partager mes recherches ....... En espérant soit vous faire découvrir des choses, soit vous apporter un ouvrage intéressant et clair sur l'archerie.

Je dois avouer que tout cela m'a semblé bien présomptueux......

Il semble à présent que je me sois trompée, que j'ai mal compris ton intension.

Je te demande donc à nouveau humblement et, cette fois ci, sans aucune ironie de bien vouloir me pardonner.

Je te conseillerais cependant, comme cela a déjà été dit, de faire attention à ce que tu écris car, comme cela a déjà été souligné, il y a quant même quelques petites erreurs.......

Voili voiloù :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×