Jump to content
MarcoP0l0

Mon premier

Recommended Posts

Dans ma présentation, Ludo m'a demandé de raconter la naissance de cet arc qui est mon premier, alors la voici.

La forme et les dimensions

Pour la forme, les arcs genre Mollegabet, Holmegaard, pyramidal ou paddle (ceux de John Riggs) sont ceux qui me faisaient le plus envie. En fait, l'idée d'avoir l'extrémité des branches plutôt rigide, ça me parlait et j'avais envie de quelque chose comme ça.

Je ne voulais pas un arc trop grand, j'en ai un de 66" mais je le trouve un peu grand quand je vais me promener en forêt. J'en ai un autre d'1m50 en Osage qui est peut-être un peu petit alors j'ai opté pour un arc d'1m60.

La matière première

bille_10.jpg

bille_12.jpg

Un morceau de Robinier trouvé sur ebay :
- Longueur: 1780 mm
- Largeur: environ 30 - 50 mm
- Hauteur: environ 25 - 45 mm
- Séchage: séché à l'air pendant 26 mois, humidité: 10 - 12%
- Particularités:
-- les cernes de croissances sur le dos ont déjà été exposée pour la fabrication d'un arc
-- le morceau est légèrement tordu et cela ne m'a pas facilité le travail

Pour un premier arc quand on n'y connaît rien, ça m'a paru une bonne idée de partir d'une base saine à un prix raisonnable. Bien sûr, il y a le risque de tout foutre en l'air avec quelques coup de râpe en trop mais ça c'est assez bien passé et je suis content de mon choix.

Ensuite, il m'a fallu composer avec le morceau de bois entre les mains et finalement, l'arc est venu comme il est venu sans trop maîtriser la chose tout en ayant bien en tête l'idée de ce que je voulais obtenir. Avec la longueur retenue, j'arrivais assez bien à tracer l'arc sur le morceau de Robinier de manière à avoir une ligne qui passe par le centre de la poignée mais ça m'a pris quand même pas mal de temps.

J'ai pû aussi dessiner une poignée alignée sur la corde, chose qui me paraissait importante car je ne savais pas à priori quel serait le haut et le bas de l'arc.

dsc_0012.jpg

Les outils

Rien de particulier, une serpe, une râpe, une lime, une lime pour affûter les chaînes des tronçonneuses, un couteau Suisse, un peu de papier de verre, un peu de colle Epoxy pour les poupées et de la résine Epoxy pour la finition. Et pour l'équilibrage, barre d’équilibrage fait d'un morceau de bois et quelques clous, d'un téléphone pour faire des photos et de PowerPoint pour regarder comment évolue l'équilibrage.

dsc_0010.jpg

J'ai préféré une serpe à une petite hache car il me semblait moins risqué de me blesser avec, ai-je raison ou pas, je n'en sais rien mais les haches, c'est des outils que je n'aime pas beaucoup.

La résine Epoxy que j'utilise comme verni, c'est une résine que j'emploie pour fabriquer et réparer mes modèles réduits. Je l'applique d'une manière un peu particulière avec succès depuis des années. C'est tout simple en fait, après avoir fait le mélange, je dilue la résine avec de l'alcool à brûler (50/50 environ ou même un peu plus) comme ça quand je l'applique, elle pénètre bien le bois et ne coule pas. Ensuite, lorsque le temps de travail est écoulé (40' ou 90' selon le durcisseur employé) et que la résine devient visqueuse, avec un sopalin imbibé d'alcool à brûler, je nettoie la surface jusqu'à ce que la surface soit sèche au touché. Au bout de 24h, la résine qui est dans le bois est polymérisée et le bois est bien protégé de l'humidité de manière durable. En plus, c'est très léger, pour cet arc, j'ai mis environ 7g de mélange ce qui est très peu comparé à un verni habituel.

Mon atelier

Je n'en ai pas, j'ai fait cet arc dans mon garage (essentiellement le travail avec la serpe) puis sur mon balcon et dans ma cuisine quand il faisait trop froid. Une chose est sûr, le Robinier bien sec, c'est un bois vraiment dur, cela me change du Balsa de mes modèles réduits. Si j'avais dû travailler le bois pour suivre une cerne de croissance, c'est clair que sans un établi digne de ce nom, je n'y serait pas arrivé mais pour le travail de façonnage et d'équilibrage, ça a été assez bien.

Le processus de fabrication

Ben, c'est assez simple en fait, on tapote et on lime pendant des heures et on contrôle très souvent la progression du travail. J'ai façonné un peu tout en même temps, un peu la poignée, un peu les branches, un peu les extrémités. Comme c'est mon premier, je n'avais aucune idée jusqu'où je pouvais affiner les choses. J'y ai été doucement toujours dans l'inconnue mais avec beaucoup de prudence.

A l’œil, pour contrôler l’équilibrage, je me suis vite retrouvé dans une impasse, incapable de voir vraiment quelle banche pliait plus que l'autre. J'avais vu l'emploi de photo sur ce forum et ailleurs aussi alors j'ai pris mon téléphone et j'ai procédé ainsi :
- prendre un photo de l'arc bandé
- importer la photo dans PowerPoint, redresser l'image si nécessaire et tracer la courbure de l'arc (ligne rouge). En zoomant sur l'image et éditant les points de la courbe, j'essayais d'être au plus près de la réalité.
- ensuite faire un copie de cette courbe et la retourner horizontalement (courbe en jaune) et l'aligner sur les deux extrémité

Sur cette image, on voit bien le décalage entre la ligne jaune (ligne retournée horizontalement) et la ligne rouge (courbe originale) qui indique que la branche à droite sur l'image est plus souple que celle à gauche.

robini12.jpg

Ici après correction, on voit que les deux lignes se superposent pratiquement.

robini13.jpg

En faisant ainsi, on vois très bien là où une branche plie plus que l'autre et il devient beaucoup plus facile de faire les corrections qu'en essayant de voir la même chose au coup d’œil. Pour un premier arc, je pense que c'est mieux tout comme j'imagine qu'un œil exercé ne doit pas avoir de problème à repérer ce qui doit être corrigé. Une chose est sûr, j'étais incapable de voir en regardant l'extrémité de quelle branche était la plus basse pour repérer laquelle était la plus souple. Il suffit que l'arc soit un peu de travers sur la barre d'équilibrage. pour être induit en erreur. Alors qu'en dessinant ainsi les choses dans PowerPoint, même si l'arc est un peu de travers, je repérais la correction à faire sans me tromper.

Pour les finitions, les poupées en particulier, c'était comme le reste, une promenade dans l'inconnue.

poupye10.jpg

 

La poignée aussi, il m'a fallu la retravailler 3 fois après les avoir tiré pas mal de flèches pour arriver à quelque chose qui se place naturellement dans ma main.

poigny10.jpg

 

La corde, je l'ai fait faire car je n'ai ni le matériel, ni l'expérience pour en faire une.

Il m'a fallu un peu plus d'un mois pour faire cet arc, j'ai pris mon temps, je crois que c'est important. Par exemple, les poupées m'ont pris 4 heures entre le découpage et le collage des pièces puis la mise en forme proprement dite. Mais je n'ai jamais travaillé plus de deux heures de suite, j'avais besoin que les choses mûrissent doucement et je suis content du résultat.


Le résultat

dsc_0014.jpg

Lorsque j'ai tiré les deux premières flèches qui a 10m sont arrivées pratiquement là où je visais et surtout à 2cm l'une de l'autre, je me suis dit "Oups, qu'as-tu fait encore ...".

Ce qui me surprend le plus avec cet arc, c'est qu'il facile de tenir à pleine allonge même s'il est plus puissant que les autres que j'ai. Par exemple, si j'ancre au coin des lèvres, je n'ai aucune difficulté à reculer mes doigts jusqu'à l'oreille, la tension augmente naturellement mais très progressivement sans que cela devienne dur comme avec mes autres arcs. Je ne sais pas à quoi c'est dû, c'est surprenant mais c'est très agréable et je peux viser plus calmement sans me mettre à trembler.

La décoche est assez sèche mais sans prendre une pétée dans la main, enfin ça secoue quand même. Ca envoie sec et c'est bruyant surtout avec la "vrai" corde que j'ai maintenant.

J'ai dû tirer 400 ou 500 flèches et je me sens vraiment bien avec cet arc. Les balles de tennis que je place à 20m ou 25m pour améliorer ma précision en ont fait plusieurs fois les frais.

dsc_0015.jpg

Et puis chose agréable, avec sa poignée que j'ai retravaillée plusieurs fois, je ne bataille plus avec ma main d'arc, il me suffit de tirer un peu sur la corde la main ouverte pour que l'arc se place tout seul correctement au creux de la paume et de refermer légèrement les doigts avant de tirer.

Naturellement, il a pris du suivi de corde et pas mal me semble-t-il même si je saurais trop juger de la chose. Par contre, ça ne bouge pratiquement pas, par exemple, hier après 2 heures de tir, je l'ai gardé encordé jusqu'à la maison et j'ai mesuré ensuite le suivi de corde avant et après cette séance. 6mm de différence après 2 heures de tir, ça ne me parait pas beaucoup, enfin, je sais pas vraiment, je n'ai pas beaucoup d'expérience. A voir à l'usage si cela reste ainsi ou si les choses se dégradent.

dsc_0013.jpg

 

Amélioration

Une chose que j'aimerais vraiment améliorer, c'est le bruit car il est vraiment bruyant. Je me dis peut-être qu'en affinant l'extrémité des branches, il le serait moins mais je n'en sais rien et comme ça tire bien, je n'ose pas le faire. Peut-être faut-il corriger le band ou le spine des flèches (600 actuellement), je ne sais pas, j'ai besoin de conseil.

Bilan

Voilà, voilà, c'est ma première expérience et c'est une belle expérience, probablement la chance du débutant mais tirer avec l'arc qu'on a fait soi-même, même si je ne suis pas parti d'un tronc coupé par mes soins, c'est quand même quelque chose qui fait vraiment plaisir que j'ai essayé de montrer à travers une vidéo.

 

Edited by MarcoP0l0
Orthographe !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue au club des fondus de la facture.............Désolé pour toi, mais je crains fort que tu ne vas pas t'arrêter à un arc.......t'es foutu, mon pote!

Share this post


Link to post
Share on other sites

la charge virale semble avoir été forte et les symptômes sont déjà aigu !!! comme dit Pedro , t'es foutu.... :biggrin:

 

joli coup d'essai en tout cas , je comprends ton plaisir ... 

ps: c'est vrai que l'arc est parfois un peu bruyant mais tes extrémités semblent fines et légères , je regarderais plutôt côté flèche ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, pour ce premier arc en robinier. C'est effectivement une belle réussite.

Pour le bruit à la décoche, peut être devrais-tu utiliser des flèches un peu plus lourdes. Combien pèsent les tiennes ? Quel est le poids des pointes ? Avec des flèches carbone en spine 600, elles sont peut être un peu trop légères. Cela permet d'avoir une trajectoire plus tendue mais l'arc peut en souffrir et les sensations à la décoche sont plus rugueuses.

Il y a aussi la possibilité d'ajouter des silencieux sur la corde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, tu tires quoi comme flèches?

Parce qu'à arc en bois, flèches en bois.
si tu tires du carbone, ca fausse tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On dirais le parquet de chez PEDRO...

Eh bien Marco, bravo... Je suis épaté pour un premier, l'équilibrage est super, la poignée et les poupées sont très bien travaillées... Et tu semble être un très bon archer, félicitation!

Il y a quelques infos que j'aimerais connaitre au sujet de ton arc. Quelles largeurs as tu au plus large de tes branches? As tu des plis de compression? Quelle puissance développe ton arc? Quelle est ton allonge? En quelle bois sont tes renforts de poupées?

Le suivi de corde n'est pas choquant. Combien as tu acheté ta billette? A moins que ce soit indiscret... belle billette reflex, mais dommage que les cernes soit si serrées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai oublié de dire ( mais c'est un détail)  que tes encoches gagneraient a être taillées a 45 degrés de la branche

 

et judicieuse remarque de Link , au sujets de l'épaisseur des cernes  ( chapeau bas d'autant plus ... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau travail !

Au sujet du suivi de corde, les séances de pose à pleine allonge sont à éviter sur le prochain :23:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon archer, je ne sais pas, j'ai débuté en janvier de cette année mais si vous le dites, mon égo s'en trouve tout ragaillardi et vous dit merci.

L'arc fait 1m60 et 40# à mon allonge de 28"

Le bois pour les renforts des poupées, je ne sais pas, j'avais ça sous la main, c'est un bois assez dur mais pas aussi dur qu'un bois exotique, c'est certain.

La largeur maximum des branches est de 42mm puis elle s'affine pour n'être plus que 14mm au niveau de l'encoche. L'épaisseur des branches varie entre 9mm et 10mm. C'est assez constant sur toute la longueur des branches sauf sur les 12 derniers centimètres où l'épaisseur augmente progressivement pour atteindre presque 12mm au niveau de l'encoche.

Des plis de compression, je ne crois pas mais sans certitude, mon œil n'est pas encore exercé pour les repérer.

Les encoches, je vais les retravailler, merci pour le conseil.

Les flèches sont en carbone. OK, ce n'est pas du bois mais je ne tire jamais sur des cibles. Je vais toujours en forêt tirer sur des souches et parfois ça tape dur. Les flèches en bois ne résiste pas longtemps (enfin, les quelques flèches en bois que j'ai utilisé sont toutes cassées ou presque). Du reste, même les flèches en carbone, je les renforce en enroulant sur 2cm avec de la résine Epoxy l'extrémité du tube avec une mèche en carbone. Ca évite qu'elles ne s'ouvrent comme une banane et comme ça elles résistent au choc même si je tape dans du bois dur ou sur un caillou.

Mes flèches pèsent entre 25g et 25,5g, les pointes 125gr. A vous lire, je me dis que c'est probablement trop léger, je ne sais pas et je suis preneur de tout conseil. S'il faut les alourdir de quelques grammes, je sais comment faire et j'ai de la cordelette qui va bien pour ça, navigateur, j'ai tout ce qu'il faut sous la main.

La billette m'est revenue à 80€ frais de port compris. C'est peut-être cher, je ne sais pas mais le bois est sec et tout le travail pour dégager une cerne sur le dos de l'arc était déjà fait. Ca m'a paru raisonnable comparé au 200€ que l'on me demandait localement pour une ébauche d'arc en if, cytise ou en frêne.

En parlant de cytise, je lorgnais sur celui juste en dessous de ma fenêtre, un arbre de 7 ou 8m de haut pas bien beau mais avec un joli tronc bien droit et sans nœud me semblait-il. V'là-t-y pas que dernièrement en rentrant du travail, je vois que mes voisins l'avait fait abattre et le tronc était découpé en petits morceaux. C'est dommage, je l'aurais bien récupéré.

Voilà, voilà, je débute alors n'hésitez pas à me faire part de vos remarques et de vos conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la largeur, j'aurais plus penché vers les 45 voir 50 mm. Cela aurait probablement réduit le suivi de corde. Pour les poupées, tu peu affiner les 20-30 derniers cm pour arrivé à 12mm aux encoches plutôt que 14mm. Tu gagneras un peu en vitesse et peut être que l'arc sera un peu plus silencieux. Les plis de compression sont des lignes qui apparaissent sur le ventre de l'arc lorsque celui ci est trop sollicité en compression justement. Le robinier a la réputation d'en faire. Tant mieux si tu n'en a pas!

Pour tes flèches, 25g pour 40#, ca ne me choque pas. Comme les autres, je préfère le bois avec un arc comme le tien, même si c'est plus fragile.

Pour le robinier, 80 euros FDP compris, c'est très cher vu la qualité des cernes en plus. Je dis cela, mais nous n'avons pas de grille tarifaire pour les bois d'arcs.

Enfin, dommage pour le cytise. En même temps, sans étau ou atelier qui va bien, tu viens de te rendre service, le cytise est un bois extrêmement duuuure! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici ce a quoi ressemblent des plis de compression.

.plis de compression.jpg

J'ai pour ma part moins bien réussi l'équilibrage de mon premier arc en robinier car j'ai été confronté à ce problème assez fréquent avec cette essence. Tout comme toi, j'ai fait les choses sans précipitation et avec beaucoup de prudence mais ma billette de robinier a su me montrer ses faiblesses mais aussi probablement mon manque d'expérience. Je m'appliquerai encore plus la prochaine fois et le résultat que tu as pu obtenir et nous faire partager est un encouragement.

Pour tes flèches, 25g, ce n'est en effet pas choquant pour la puissance de ton arc. Tu peux quand même essayer d'en alourdir un peu quelque unes et voir si cela améliore le confort de la décoche. Des flèches légères, c'est bien pour tirer à plus de 30m et gagner du trait, mais jusqu'à 25m avec un arc de 40#, personnellement je trouve que des flèches de 30, 32g sont plus "confortables" pour le tireur et surtout pour l'arc et puis pour le plaisir du tir, une belle parabole avant que la flèche arrive à l'endroit convoité, c'est tellement plus beau qu'une trajectoire plus rectiligne quand on tire pour le plaisir plutôt que pour la compétition.

Edited by Picpic45

Share this post


Link to post
Share on other sites

80€ c'est très cher, OK, erreur de débutant, je ferais mieux la prochaine fois.

Pour la largeur, j'aurais bien aimé mais j'ai utilisé toute la largeur disponible sur cette billette. Du reste les branches ne sont pas rectilignes car si je les avais fait droites, j'aurais perdu facilement 5mm ou 6mm au plus large.

Pas séance de pose pour éviter le suivi de corde, message compris, la prochaine fois je ferai des vidéo et prendrai une image de la vidéo pour contrôler l'équilibrage dans PowerPoint, ça ne change pas grand chose dans le procédé.

Je vais affiner les branches en même temps que corrigerai les encoches pour qu'elles soient à 45°, ça fera d'un pierre deux coup.

A la réflexion, j'ai sûrement un pli de compression car lors de la finition, il y avait comme un coup de râpe trop appuyé que je n'arrivais pas à éliminer. Je trouvais ça bizarre car sous l'ongle, je ne sentais pas de creux que j’aurais pû effacer au papier de verre. Alors je n'ai pas insisté car je ne voulais pas affaiblir cette zone en ponçant trop. Si un pli de compression peut ressembler à ça lors de la finition, alors oui, j'en ai un.

Pour les flèches, je vais en alourdir une à 28g et une autre à 31g et je verrai celle qui me plaît le plus au niveau du bruit et du vol, ce n'est pas grand chose à faire.

Plus je me relis, plus je me dis que vous avez raison, je crois que j'ai attrapé le virus dont vous parliez et que l'envie d'en faire un autre est pas bien loin. Et ça tombe bien car j'ai toujours dit que lorsque je prendrai ma retraite, j'apprendrai un nouveau métier que je pourrai pratiquer jusque vers 80 ans ou plus si c'est possible. Qui sait, fabriquer des arcs, ça pourrait être ça le métier qui me conviendrait. Je pourrais le faire sans contrainte, pas pour en vivre mais pour juste être actif etsurtout  sans délai à tenir (pas de travail sur commande), juste en mettant en vente les objets que j'aurais produit. Je sens que ça va gamberger ces prochains temps ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/12/2016 à 11:27, MarcoP0l0 a dit :

Dans ma présentation, Ludo m'a demandé de raconter la naissance de cet arc qui est mon premier, alors la voici.

C'est une bien belle histoire que tu as partagé Marco, je t'en remercie vivement !

Je crois que le plus dur dans la facture d'arc, c'est les 100 premiers :11:, mais comme l'ont précisé Pedro et Shivamindi, tu es vérolé ! Donc je pense que ça va aller vite.
En tout cas, je te souhaite plein de courage et de réussite pour la suite, en espérant que tu continueras à nous régaler de ces jolies aventures.

A++
Ludo

P.S.: Apprend vite à faire toi-même ta corde, rien de bien compliqué là-dedans et l'arc sera 100% de TA production !
P.S.2 : Apprend vite à te faire toi-même tes flèches en bois d'arbre, rien de bien compliqué non plus (enfin si tu te contentes d'une flèche capable de voler droit sans aller chercher l'optimisation ultime qui là, demande un paquet de connaissances et de savoir-faire), et le plaisir d'avoir tout fait de tes mains sera encore plus génial !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, LudoMR a dit :

P.S.: Apprend vite à faire toi-même ta corde, rien de bien compliqué là-dedans et l'arc sera 100% de TA production !

D'ailleurs, en quelle matière est ta corde?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est du B50 mais au début, j'avais une simple ficelle en lin de 3,5mm avec deux nœuds de chaise au bout. En fin de compte, je ne sais pas si cela fait une grosse différence, celle en lin est un peu plus lourde (8,8g au lieu de 7,4g), sûrement un peu plus élastique et probablement moins solide.

Pour revenir au prix du bois que je peux trouver localement, quand je vois le prix du billette en Osage, je ne sais pas où vous vous procurez les votre mais celles que je vois ne sont pas données : https://www.fr.ricardo.ch/acheter/sport/autres-sports/tir-a-l-arc/bogenholz-osage-rohling-fuer-den-bau-eins/v/an870886150/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le lin est évidemment moins solide. Tout comme ton arc en robinier face à un arc moderne avec fibre.

L'osage et l'if sont horriblement cher lorsque ceux ci sont vendus pour la facture d'arc. Je me suis renseigné auprès d'un professionnel en exploitation forestière: une branche d'if  de 8 cm de diamètre sur 2 m était vendu 15 euros, une grume de 25 cm de diamètre 150 euros. Bien sure, il faut aller sur place pour choisir. C'est déjà plus raisonnable même si je ne serai pas prêt à mettre autant dans du bois d'arc. Je préfère demander à des propriétaires de terrains ou jardins, c'est le coté chasse aux trésors qui me plait dans la facture d'arc. Après, il y a d'autre essences moins précieuses mais tout aussi sympa comme l'orme ou le frêne.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour illustrer mon propos...

Cette après midi, j'ai entendu depuis l'atelier un bruit de tronçonneuse. J'ai suivi le bruit. Un voisin abattait un robinier. J'ai gentiment demandé si je pouvait en avoir un morceau en expliquant ce que je comptais en faire. Les proprio était ravi d'autant que l'un de leur fils qui abattait l'arbre fait du tir à l'arc dans un club... Le robinier ne semblait pas très droit mais j'ai pu en retirer quelques bouts.

 

20161211_151451.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cernes sont plutôt pas mal.

Ça m'a juste coûté une petite heure de travail à fendre, transporter et encoller les tranches.

IMG_0725.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, gamin, au turf................Tu ne fais pas sauter l'aubier tout de suite?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas l'temps... ça attendra dimanche prochain et à vrai dire, je comptais juste dégrossir pour faire des barres de 7x7x190 et laisser l'écorce. C'est mieux pour la rapidité du séchage je suppose mais sinon, je crois pas que ce soit un problème de laisser l'écorce. Tu me diras, je transpirerais moins à enlever l'aubier au plus tôt...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli, je me réjouis de voir le résultat dans quelques mois/années (je ne sais combien de temps va falloir sécher tout ça).

De mon côté, j'ai refait les encoches au mieux, +/- 45°

Etonnement, il me semble que le bruit de l'arc est plus feutré, c'est peut-être purement psychologique mais ça me plaît bien.

J'hésite encore à affiner les branches comme conseillé plus haut, l'arc me plaît comme ça et si c'est moins bien après, je vais le regretter. Et si je ne le fais pas, je ne saurai jamais si ce sera mieux. Autrement dit, gros dilemme mais je crois qu je vais opter pour ne rien changer quoique j'hésite encore.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas pourquoi se serait moins bien après. Affiner en largeur les 20-30 derniers cm jusqu'à 1/2" au niveau des coches, c'est plutôt standard comme côte. Sur un de mes Osage, j'ai 3/8" et ca tiens bien même à plus de 55#. Mais en effet, c'est ton arc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon l'opération affinage des 20 derniers centimètres se fait dans la douleur.

J'ai pourtant fait très attention et marqué tous les 5cm la réduction que je devais faire de manière à ne pas déséquilibrer l'arc. Ben ça n'a pas manqué, ça ne pliait plus du tout pareil et j'ai dû reprendre l'équilibrage. Bilan, 2 livres de perdues, j'espère vraiment que ça en valait la peine et que les 9g gagnés sur chaque branche vont donner des flèches qui sortent mieux et un arc plus silencieux.

Il me reste les poupées à terminer, refaire la finition et l'essayer, je vous tiendrai au courant du résultat.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...