alain de caen

longbow americain bambou ipe, help

67 posts in this topic

je souhaiterai quelque conseils pour longbow américain bambou ipe  , inspiration TAM 4.5.6

je possède une lame de bambou taillé dans un bambou de de 18 cm de diamètre .
la lame et épaisse environ 1.5 à 2 cm 
j ai un ami menuisier et les machines qui vont bien à disposition .
je doit encore trouver une lame d'ipé .
 
l ipé étant assez lourd peu être mettre une lame central progressive en cœur pour allégé un peu , je pensé à du frêne ?
ou peu on intégrer une lame progressive ipé en centre pour faciliter l’équilibrage ( moins à gratter )
le collage peu il être réalisé avec une colle à bois pro ? je n 'ai pas de four pour la colle epoxi ?
la protubérance des nœuds étant importante peu on  poncé le Bambou coté croûte ? ou c'est risqué .
peu on tailler une fenêtre avec ce model D arc .

Edited by alain de caen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le bambou 1.5 à 2 cm c'est beaucoup trop épais. En fonction de la puissance visée je dirais qu'il faut entre 5 et 7 mm pas plus.

Le bambou ipé seul marche très bien, pas besoin d'y mettre une autre lame. Sauf peut être pour pouvoir le former plus facilement et lui donner du reflexe en mettant deux lames fine (ipé ou autre) plutôt qu'une épaisse.

Pour le collage, je crois que l'epoxy est préférable avec le bambou (qui n'est pas un bois rappelons le).

Par contre je ne passe pas mes collages epoxy au four. Il faut juste une température ambiante suffisamment élevée et un temps de séchage plus long.

Tu peux poncer les noeuds un peu et aussi poncer légèrement pour enlever le "vernis" qui recouvre le bambou.

Pour la fenêtre, je ne sais pas, mais à mon avis ça dépends du design que tu souhaite lui donner. Ventre en D non mais flatbow oui.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, alain de caen a dit :

la protubérance des nœuds étant importante

Ça, c'est un défaut pour faire une lame de dos... Une photo ?

Idéalement, il faut des nœuds peu protubérants, sans creux de part et d'autre. Ici du bambou avec nœud à peine adouci :

BBI_noeud_profil.jpg

Les fibres restent intactes, c'est nécessaire.

Il y a 9 heures, alain de caen a dit :

le collage peu il être réalisé avec une colle à bois pro ?

Oublie la vinylique pro :23:

La plupart des facteurs utilisent une époxy épaisse. Aux states, la Titebond 3 est populaire mais beaucoup ont eu des déboires avec, genre décollement surprise au tir, ou genre tu chauffes un peu trop sur la ponceuse et le collage lâche...

J'utilise de la PU Rectavit Structan. Prend à partir de 5°C, pas de mélange ni cuisson, ultra-solide, supporte un coup de décapeur thermique après collage... Par contre il faut des plans de collage parfaits, ça ne comble pas les vides comme peut le faire une époxy.

Il y a 9 heures, alain de caen a dit :

peu on tailler une fenêtre avec ce model D arc

Si ta lame d'ipé est assez épaisse pour faire une poignée rigide, pourquoi pas, mais reste raisonnable sur la profondeur. Pas de centershot, à moins de faire une poignée vraiment épaisse.

 

Sinon, +1 avec tout ce que dit Seregon.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, seregon a dit :

Pour le collage, je crois que l'epoxy est préférable avec le bambou (qui n'est pas un bois rappelons le).

Un bémol à ceci : le bambou (partie interne) prend bien la colle. L'ipé par contre, vu sa densité et les "résines" contenues, pose plus de problèmes.

Il y a 10 heures, alain de caen a dit :

j ai un ami menuisier et les machines qui vont bien à disposition

Justement ça me fait penser : ne surtout pas coller de l'ipé qui sort de la raboteuse. Trop lisse.

Un coup de ponçage gros grain + un dégraissage par essuyage à l'acétone avant collage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'allais jusqu'à rayer profond avec une lame de scie à métaux l'ipé avant collage...plus eu de soucis de décollage après se traitement....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, pat21 a dit :

j'allais jusqu'à rayer profond avec une lame de scie à métaux l'ipé avant collage...plus eu de soucis de décollage après se traitement....

Il vaut mieux éviter de rayer profond... Quoique, avec l'époxy Sicomin-de-la-mort-qui-tue que tu utilises, ça peut augmenter l'adhérence. :57:

L'essentiel est que ça soit rugueux (et bien dépoussiéré, et dégraissé, n'est-ce pas ?) et surtout pas "glacé".

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me suis inspiré de ce qui se fait dans les composites orientaux...rayage sévère de la corne et du bois.

et c'est vrai qu'avec la sicomin de la mort qui tue ça colle grave !

mais bien sur après sérieux dégraissage à l'acétone par ruisselage et non pas avec un chiffon vaguement humide et dépoussiérage.

une fois dégraissé,  collage dans l'heure qui suis maxi....histoire d'éviter le remontage du gras en surface. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour l 'ipé   je faire bien attention , rayure avec une lame de scie métaux et dégraissage  par ruisselage .

le bambou je vais essayer de pas trop l'attaquer . et l'idée de mettre une lame progressive en coeur vous en penser quoi ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est faisable....à la condition de ne pas se planter dans les épaisseurs .

sans ça, il y a le risque de trop virer d'ipé lors de l'equilibrage. 

pour un premier fait tout en ipé. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

et pour le bambou, 4 ou 5 mm d'épaisseur sont suffisant.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok ,je crois que tu a raison on va faire simple pour un début .
 le bambou je vais réduire bien sur .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info, cet arc d'une 40aine de lbs a une épaisseur totale d'une 12aine de mm en bas des fondus.

Dégrossis bien le bambou et l'ipé (genre 5 mm de bambou et 9 mm d'ipé en bas des fondus), avant de faire un collage avec 1 à 2" de reflex.

D'après mon expérience, plus tu es proche des épaisseurs finales au moment du collage, meilleur est l'arc :23:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Corbeau a dit :

Pour info, cet arc d'une 40aine de lbs a une épaisseur totale d'une 12aine de mm en bas des fondus.

Dégrossis bien le bambou et l'ipé (genre 5 mm de bambou et 9 mm d'ipé en bas des fondus), avant de faire un collage avec 1 à 2" de reflex.

D'après mon expérience, plus tu es proche des épaisseurs finales au moment du collage, meilleur est l'arc :23:

je plussoie !!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je voudrai bien arrivé entre max 40 mini 35.

si je débite ma lame d'ipé en progressive et que je  la découpe en deux par la longueur pour avoir les deux coté identique et recollé en son centre , le tous recouvert par la poignée .

cella peu le faire ??  , il ne resterai lus qu'une petite correction à faire à l'équilibrage 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour que la poignée rapportée tienne, il faut que les fondus soient ébauchés dans les branches.

Ceci ne marche pas, la poignée va se décoller :

poign_plaq.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est à dire que je doit la prévoir dans la masse , sur TAM on palé de coller une poignée.

ou c'est le fait de vouloir la faire en deux partie qui pose le problème 

je vais peut être passé pour un sauvage si on la vis pas dessous ??

 

en fouinant j ai retrouvé un de tes croquis .

tu expliqué également que l'on pas être dégressive sur toute la longueur au niveau des branches 



df8165192f31858ac6e0e6acd0edbb3c7379bdaf

Edited by alain de caen

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, alain de caen a dit :

c'est à dire que je doit la prévoir dans la masse , sur TAM on palé de coller une poignée.

ou c'est le fait de vouloir la faire en deux partie qui pose le problème 

je vais peut être passé pour un sauvage si on la vis pas dessous ??

en fouinant j ai retrouvé un de tes croquis .

tu expliqué également que l'on pas être dégressive sur toute la longueur au niveau des branches 

df8165192f31858ac6e0e6acd0edbb3c7379bdaf

Bonjour Alain

Tu as des explications détaillées concernant cette problématique là : http://poorfolkbows.com/ipe1.htm

Cordialement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon j ai trouvé une lame d'ipé

pour arriver à 35#

bambou 4/5 mm  ipé  dégressif 8mm a 5mm 

pour un arc de 68" largeur au départ des fondus de  1.1/4 " et 1/2 " au niveau des poupée 

peut être un rajout d'une troisième lame degressive inversé au niveau des derniers cm en extrémité de branches 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de relire le sujet, et je peux dire qu'on a le même type de projet en même temps... J'avoue prendre note des questions que tu pose, Alain, ainsi que des réponses qui sont données. Donc... :merci:

D'autre part, je suis curieux de voir le résultat une fois que tu auras terminé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

il va falloir être patient , je peux travaillé dessus que le mardi APM et seulement si mon amis menuisier et à son atelier .j’espère en 4 étapes , découpe , assemblage et collage , équilibrage et pour finir finition .

Pour le moment j ai réuni le matos et  j'ai fait une matrice dans un chant plat .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien ne presse... Sauf les serre-joints sur le bambou et l'ipé. :11: Il faut prendre son temps pour ne pas faire de connerie.

D'ailleurs je vais être confronté au problème suivant : je ne peux pas faire mes lamelles dégressives. Je me demande quelle méthode alors utiliser. J'essaierai sans doute d'équilibrer ma latte de bambou avant de la coller et après grattage de l'ipé comme sur un selfbow...

Dans tout les cas bon courage ! :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Avrock a dit :

Rien ne presse... Sauf les serre-joints sur le bambou et l'ipé. :11: Il faut prendre son temps pour ne pas faire de connerie.

D'ailleurs je vais être confronté au problème suivant : je ne peux pas faire mes lamelles dégressives. Je me demande quelle méthode alors utiliser. J'essaierai sans doute d'équilibrer ma latte de bambou avant de la coller et après grattage de l'ipé comme sur un selfbow...

Dans tout les cas bon courage ! :wink:

Salut

Moi aussi j'attaque le même !

Pour faire des lames dégressives (pour l'instant que sur le bambou, il faut bien commencer quelque part), j'ai utilisé la ponceuse coincée sur dos et travail délicat sur la lame de bambou... Pour éviter les âneries, j'ai recouvert le dos (i.e. la partie qui sera visible) avec de l'adhésif de masquage pour la peinture : ça protège et on peut écrire dessus (repère, épaisseur...). Après, mesure régulière au pied à coulisse et gribouillage au crayon sur les endroits trop épais. Après retour à la ponceuse pour faire sauter les zones crayonnées. Avec de la patience, je suis précis à +/- 0.1mm

Bon courage à toi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a de nombreux sujet bambou ipé sur le forum .

je te recommande celui de pierre  entre autre 

 

 

Edited by alain de caen

Share this post


Link to post
Share on other sites

au niveau équilibrage ,


corbeau toi qui est un expert en la matiere sur les bonnes technique et également  

 l 'utilisations de photos 

(contours du ventre colorisés, puis copier/coller/retourner horizontalement/superposer en transparence)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, alain de caen a dit :

au niveau équilibrage ,


corbeau toi qui est un expert en la matiere sur les bonnes technique et également  

 l 'utilisations de photos 

(contours du ventre colorisés, puis copier/coller/retourner horizontalement/superposer en transparence)

Tu n'aurais pas oublié l'image ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now