Jump to content
Sign in to follow this  
Josh

Protéger Du Murier

Recommended Posts

Bonsoir,

J'ai profité de mon passage en Ardèche à Noël pour faire mon marché. J'ai sélectionné une branche d'if et une de murier. Sur la photo jointe on voit bien les belles couleurs, rouge pour l'if et jaune pour le murier. J'ai décidé d'attaquer la billette de murier. Je la traite comme une billette d'ossage. Donc j'enlève l'aubier blanc et un magnifique bois doré se révèle. Et c'est là que j'ai besoin de vos conseils avisés.

A supposer que cette billette se transforme en un arc fonctionnel, à supposer qu'elle ne craque pas, (ça fait déjà beaucoup de conditionnels) que dois-je mettre sur le bois pour le protéger sans en altérer la couleur ? D'habitude j'utilise de l'huile de lin. Mais l'huile de lin est comme Carla, il brunit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois avoir 2 mains gauches. C'est mon quatrième essai pour mettre la photo des billettes

post-1398-0-63958000-1457734858_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le murier est un cousin de l'osage, il brunira de toute facon. De jaune éclatant, l'osage finit par devenir presque noir.

Tu veux le protéger de quoi?

Si c'est de l'humidité, il y a l' Impénétrable de chez Colorare . j'utilise aussi le shellack.........

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'impénétrable est très bien.

Il existe aussi, du côté des produits «bio» l'huile cire. Cela doit avoir approximativement le même effet que l'impénétrable. Ça donne un côté "brillant" très naturel, comme un bois dur bien poli.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis utilisateur d'impénétrable aussi, c'est un bon produit. Mais si le souci de Josh est d'empêcher le brunissement du bois au fil du temps, peut-être qu'un vernis avec des propriétés anti-UV serait indiqué ? :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos réponses. Je veux le protéger de l'humidité et de l'oxydation. Je suppose que c'est l'oxydation qui noircit le bois. Pour conserver la couleur j'avais envisagé de vernir mais ce n'est pas très préhistocompatible. C'est quoi l'huile cire ? Sachant que j'ai facilement à ma disposition de la cire d'abeille, de l'huile d'olive, de la graisse de canard. Casto à 5minute de voiture me fournit en thérébentine. Bref je peux tenter beaucoup de cocktails antioxydation pour peu que j'ai la recette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autant que je sache l'Osage est photosensible, il suffit de stocker l'arc dans un étui étanche à la lumière pour qu'il ne noircisse pas. Reste à voir si notre murier Européen a les mêmes propriétés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous parlez du murier qui nourrit le ver à soie? On en trouve en France? Dans des parcs? Apparemment le figuier fait partie de la même famille. Quelqu'un a essayé en arc?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas vachement cassant le figuier ?

"Son bois est blanc, léger, spongieux, cassant, & n'est d'aucun usage" :unsure:

(Edit : http://www.lesarbres.fr/texte-encyclopedie-figuier,,.html )

Dans la famille des moracées, comme dans toutes les familles :shifty: , les individus ne sont pas tous pareils...

Edited by Corbeau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai bien avancé sur ma billette. elle se travaille très facilement.

Oui Nono, on trouve des muriers pour vers à soie. L'Ardèche était une grosse région de production de soie pour les soyeux et les canuts Lyonnais. Il reste donc plein de magnaneries avec, souvent, de majestueuses allées de muriers pour y entrer. Pas question d'en couper un, mon beau-père me volatiliserait façon puzzle. mais prendre une branche pour "élaguer", là c'est du dévouement. Je rends service.

Maintenant est ce que c'est un bon bois d'arc ? C'est pas sûr. J'avais essayé il y a des années avec une petite branche. Mais j'avais du laisser l'aubier et comme elle était coupée en été elle s'était fendue. Malgré tout, l'ébauche produite m'avait semblé très nerveuse avant de casser. Donc deuxième essai. Cette fois ci le bois est coupé à Noël. La branche est beaucoup plus grosse. J'ai enlevé l'aubier. cette après-midi j'ai dégrossi les branches et tailler la poignée. reste plus qu'à équilibrer et tester. Mon soucis c'est que la billette ne fait qu'1,60m. C'est un peu court pour moi. Je me fais plutôt des arcs d'1,70m. J'ai donc raccourci la poignée et les fondus, ça fait toujours 4 cm de gagné. Ensuite il ne me restera plus qu'a prier le dieu Pedro et tous ses saints, Alpha, Brutus,saint Corbeau archange ... et croiser les doigts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

1,60m, ca te fait du 75cm de possibilité d'allonge si c'est un bois d'arc et si tu as bien mené ton affaire..........ne me dis pas que depuis que je t'ai vu tes bras ont poussé........

Share this post


Link to post
Share on other sites

et si tu as bien mené ton affaire..........ne me dis pas que depuis que je t'ai vu tes bras ont poussé........

Non mes bras n'ont pas poussé. mais vais-je bien mener mon affaire ? Je n'ai pas ton talent divin. D'habitude je fais des arcs de ma taille pour minimiser les risques. De toutes façon je vous tiendrai au courant de la suite de cette affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme disait le mec qui tombait du haut d'un immeuble en passant devant le 20 ème étage :"Jusque là, ça va".

J'ai commencé l'équilibrage. L'ébauche a résisté à une traction de 20 Kg. Pour l'instant elle ne plie que de quelques pouces. Nous sommes encore très loin du compte. Au cas où elle casserait prochainement, je ne résiste pas au plaisir de vous donner un aperçu de l'arc d'or avant qu'il ne soit trop tard.

arc d'or.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici un zoom sur le ventre de l'arc. la couleur est un peu plus réaliste que l'arc dans le soleil sur fond noir ...

 

murier doré.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si le murier est un bois d'arc mais pour l'instant il se comporte dignement. J'arrive au stade où ça devient difficile et où j'en casse plein ou bien où je gratte trop et ils deviennent des arcs d'enfant. Vous gratteriez où ? Et avec quoi, la plane ? La rape ? ...?

La tension est entre 15 et 20 Kg d'après mon pèse bagage.

equilibrage arc d'or.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La râpe, oeuf corse, et en y allant  doucement, puis au racloir...............

Share this post


Link to post
Share on other sites

De même je continuerai à la râpe et je travaillerai à partir du dernier tiers des branches vers les 2 extrémités en commençant à affiner en largeur tout en gardant quand même une marge de sécurité (de façon à pouvoir rattraper d'éventuels futurs problèmes de décentrage de corde). Pour pouvoir en dire davantage, il faudrait une photo de l'ébauche vue de face pour pouvoir mieux jauger...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis du sud, il y a énormément  de muriers par chez nous (Draguignan).

j'ai eu l'occasion d'en fabriquer plusieurs avec ce bois(longbow et flat bow).

Aucun souci et en plus le bois est magnifique.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci Hector, tu me rassures. Je ne suis pas fou. Nous sommes au moins 2 à trouver que ce bois intéressant pour faire des arcs. En plus il se travaille facilement. C'est plein de copeaux dorés dans mon atelier. J'ai l'impression d' être riche. Maintenant avec la râpe, j'ai de la poudre. Et comment tu fais pour qu'il garde sa couleur et qu'il ne brunisse pas ?

Tu as raison, le paresseux. C'est ce que je devrais faire. mais comme la billette avait tendance à faire la banane, j'ai déjà décalé mes poupées au maximum pour recentrer ma corde. Et comme Corbeau, je crois, à dit quelque part que si on garde les extrémités plus rigides, la sortie de flèche est plus rapide, c'est la aison pour laquelle je ne me précipite pas pour affiner les extrémités. mais tu as raison et je vais finir par suivre ton conseil. Aujourd'hui, après mon rapage quotidien, j'en suis là. Je pense que le temps est venu de lui faire une corde à sa taille.

 

equilibrage arc d'or 16 mars.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention quand même : la billette n'est pas très longue et je crains qu'à ce stade, tu ne stresses un peu trop le bois à ce stade précoce si tu ne fais pas courber davantage le dernier 1/3 des branches avant d'encorder. Avec 1m60 de longueur, il faudrait aussi peut-être opter pour un design de type flat bow (bien qu'il y ait aussi quasiment toute la gamme des arcs de style amérindien qui puisse être envisagé)(voir les arcs de Pedro sur le forum). Je me suis planté sur un long bow en frêne en négligeant de faire travailler les branches à partir de la moitié en partant vers les extrémités. L'arc était fonctionnel et a tiré quelques dizaines de flèches jusqu'à ce que des plis de compression apparaissent en sortie de poignée ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le paresseux, tu m'as convaincu et j'ai suivi ton conseil. J'ai affiné vers les poupées. Donc voici la bête après râpure d'aujourd'hui. On a l'impression que c'est toujours la même photo mais pourtant la corde est descendu 2 pouces plus bas. J'ai également fait une photo de face. on voit bien qu'il s'agit d'un flatbow. Exprès je l'ai posé sur une ligne du carrelage. On voit bien que cette chipie de billette s'est bananisée en séchant. La corde passe sur la poignée mais très juste. Inenvisageable de retourner l'arc. Pour contrer cette bananisation j'ai du couper mes pointes d'arc décentrées sur le coté opposé.

equilibrage arc d'or 17-3.jpg

poignée décentrés.jpg

profil flatbow.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, 

Je ne traite pas les arcs contre la photosensibilisation,il me semble plus sympa de les laisser changer de couleur en vieillissant.

Le seul produit que j'utilise en protection du bois est l'huile de lin en plusieurs couches....

A+

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Josh ! Sympa pour les photos : ça permet de mieux se rendre compte du boulot... Bon là je t'avoue avoir 2 inquiétudes : en premier, la poignée évidemment (difficile de ne pas voir les fissures)(aïe)... Et en 2, le sens des cernes... Vu d'ici, j'ai l'impression que tu as choisi de travailler l'ébauche en débit sur quartier ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...