Jump to content
Sign in to follow this  
Touretw

Arc En Bois De Récup

Recommended Posts

Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum.
Je le suis depuis un peu plus d'un an.

Je me suis mis en tête de faire des arcs pour enfant avec du bois de récup, ça tombe bien mon neveu est passionné d'archerie (et de tout ce qui fait mal de loin).
Je voudrais en faire 2 séries de 5 (bleus et rouge) pour faire s'affronter deux équipes de 5.

Je vous met les photos de l'arc fini. Il est un peu grand: 1,45m. Ça reste basique (20, 25 livres selon l'allonge), mais si je trouve le temps d'en refaire je mettrais les photos du processus.

post-14176-0-71916900-1447994982_thumb.jArcC1.jpg

ArcC2.jpgArcC3.jpg

Les branches sont en lamellé collé a partir de lattes récupérées à la décharge (de visu du hêtre).
J'ai quand même eu de la chance excellent état flexibles et résistantes, en général c'est pas le cas.
4 couches de ruban adhésif résistant dessus (tendons du pauvre) ça solidarise le ventre et le dos est ça diminue énormément les risques de casse.
Décoré avec du scotch de recouvrement et du papier coréen qui traînait^^

La poignée est en pin trouvé dans la rue avec du cuir lui aussi ramassé.

Testé à 20 flèches par jour en moyenne sur 2 semaines (allonge à 50cm).

S'il y en a qui ont déjà de l’expérience avec du matos de recyclage ça pourrait être sympa qu'on partage nos astuces^^

Edited by Touretw

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai fais les premiers arcs de mes gosses avec des lattes de sommiers.....certain on eu une durée de vie limitée, d'autre étaient quasi incassable !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui la qualité du bois est vraiment aléatoire^^
J'aimerai bien savoir si tu as des astuces pour augmenter la durabilité.

Et c'est clair que les goûts changent quand j'étais gamin on était plus sur des longbow en if style Robin des bois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bonne couche de filasse de lin de plombier collée à la colle à bois est supposée rendre un bout de bois quasi-incassable (latte poncée avant pour virer le vernis et favoriser l'adhérence). Je ne l'ai encore jamais fait et j'imagine que la mise en oeuvre peut vite tourner à l'horreur cela dit :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien l'idée du bois de récup.

Quand ca merde, ca fait moins mal!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Filasse de lin de plombier, faut tester, mais après est ce que c'est pas trop lourd?

Si tu n'en met pas une grosse épaisseur, pas de problème de poids. En revanche c'est vrai , plus de casse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un design qui doit plaire aux gamins fans de dessins animés asiatiques :29:

C'est clair ! Pas trop mon genre d'arc mais faut avouer qu'il est stylé... On a envie d'imaginer le cosplay qui va avec :ph34r: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bonne couche de filasse de lin de plombier collée à la colle à bois est supposée rendre un bout de bois quasi-incassable (latte poncée avant pour virer le vernis et favoriser l'adhérence). Je ne l'ai encore jamais fait et j'imagine que la mise en oeuvre peut vite tourner à l'horreur cela dit :)

Heu, ça a beau être supposé, désolé de contredire Corbeau, j'ai fait la triste expérience du contraire.

Je l'avais fait dans mon sujet "essai d'arc en acacia", et, pour cet arc, j'ai eu une cassure brutale, nette, totale, en deux morceaux séparés , bois et filasse, et pourtant, je n'avais pas lésiné sur la quantité.

Donc gaffe quand même. ça reste une supposition, et pour moi ça a été un suppositoire échec (oups, désolé, c'était trop facile...).

C'est vrai que la pose de la filasse c'est un peu l'horreur.

Donc, bonne recette, mais pas absolue.

Amuse toi bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu, ça a beau être supposé, désolé de contredire Corbeau, j'ai fait la triste expérience du contraire.

Je l'avais fait dans mon sujet "essai d'arc en acacia", et, pour cet arc, j'ai eu une cassure brutale, nette, totale, en deux morceaux séparés , bois et filasse, et pourtant, je n'avais pas lésiné sur la quantité.

Comme je l'ai dit, je n'ai pas essayé moi-même, mais il y a des sources sérieuses sur la solidité de ce type de backing, et de nombreux témoignages positifs. La casse d'un arc peut avoir pas mal de causes différentes, quel que soit le matériau...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement je pense qu'un backing, quel qu'il soit, renforce un arc qui est capable de tirer sans backing. Il permettra que l'arc soit raccourci, ou une allonge plus importante, ou une meilleure durabilité.

Mais si l'arc à une faiblesse due au bois ou à la facture, soit il cassera quand même, soit il ne cassera pas mais sera quasi inutilisable avec une charnière importante............

Hugh! J'ai parlé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement je pense qu'un backing, quel qu'il soit, renforce un arc qui est capable de tirer sans backing. Il permettra que l'arc soit raccourci, ou une allonge plus importante, ou une meilleure durabilité.

Mais si l'arc à une faiblesse due au bois ou à la facture, soit il cassera quand même, soit il ne cassera pas mais sera quasi inutilisable avec une charnière importante............

Hugh! J'ai parlé.

Tous les renforts n'ont pas les mêmes caractéristiques. Le lin en filasse est censé pouvoir vraiment pallier une faiblesse du bois, mais il y a effectivement des limites à tout...

Pour ça il faut des fibres de qualité et un collage parfait... Pas sûr que la colle vinylique soit top pour ça, il faut vraiment imprégner toutes les fibres. Dans le TBB ils parlent de coller comme pour des tendons, en imprégnant chaque mèche de lin dans la colle de peau liquide, puis appliquer/peigner bien droit (d'où l'appellation "combed flax" = lin peigné).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais amende honorable devant Pedro et Corbeau...

Il est vrai que mon travail préalable sur les branches de l'arc n'était pas nickel (trop impatient sur mon premier arc, je le reconnais...) et j'avais compté sur le backing pour rattraper la sauce puisque je le pensais incassable. J'avais généreusement imprégné chaque mèche de colle vinylique et il y en avait deux couches épaisses appliquées avec un lien élastique en chambre à air

Cette rupture m'a rappelé à la réalité. Mais j'ai été surpris par le fait qu'elle a été aussi totale, brisant l'arc en deux parties séparées, alors que j'aurais cru que la filasse retienne les deux morceaux entre eux et rende une éventuelle fracture partielle.

Avec une bonne dose de trouille rétrospective du bout de bois dans la figure, cela explique mon post peut-être un poil prétentieux.

Je vais reprendre les bases et on verra après pour les backings et bidouillages divers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×