Jump to content
Roland of Surister

Les Angles De Tir Au Longbow

Recommended Posts

Amis Archers je vous salue,

N'ayant pas encore beaucoup d'expérience et afin de parfaire au mieux ma technique longbow en tir parabolique, j'aurais voulu avoir une idée des différentes distances atteintes suivant les angles de tir.

Tir court, moyen, long etc..., pourriez vous m'éclairer sur ce sujet où m'indiquer un lien adéquat.

Merci d'avance pour votre aide.

Roland

Share this post


Link to post
Share on other sites

La distance dépend aussi de la puissance de ton arc et de son ressort ainsi que du poids de tes flèches et de leur empennage..........

Disons que la plus grande distance est atteinte à 45°, le reste est une question d'expérience.........

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que la plus grande distance est atteinte à 45°, le reste est une question d'expérience.........

En théorie oui, mais en pratique et en fonction de la puissance, de la flèche et du profil de l'arc, la distance la plus longue ne sera pas forcément à 45°, mais bon ça doit se jouer à quelques degrés je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 45° est la base de la balistique, en dessous et au dessus (ne chipotons pas sur les choullias), le projectile sera en deça de sa limite, et peu importe la forme de l'arc de la flèche etc....

le seul critère est qu'évidemment si on veut aller loin, on prendra alors des risques de casse en utilisant des flèches de record (petite pointe, petites plumes , barreled, etc...)

mais encore une fois , une fois trouvée la flèche qui va le plus loin, le 45° sera la limite de distance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Foufouche, tu as des tests qui montrent ceci.

Parce qu'il me semble avoir vu/lu quelque part (mais je ne sais plus ou) que l'angle permettant la plus grande portée était un peu au dessous de 45°.

De mémoire, il me semble qu'en plus de la gravité et de la résistance due aux frottements de l'air s'ajoutent d'autres facteurs comme la portance de la flèche.

Bon, il est vrai que les plumes sont loin d'être des ailes (quoique :hmmm: ) et les flèches des planeurs, mais ça doit quand même avoir une influence.

Ceci dit, ça doit pas jouer sur des dizaines de mètres quand même.

Ce serait peut être intéressant de faire des tests pour voir ça, non???

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est dans la documentation balistique que l'on trouve les 45° (sans effets extérieurs : vent, portance etc.......)

l'angle pour aller le plus loin est bien de 45°

il ne faut pas confondre avec la distance la PLUS LOIN (ou la moins loin) possible en changeant des paramètres (flèche, pointe etc...)

si on prend un arc de x# à 45°, le même lâcher, la même flèche, la même corde, les mêmes conditions atmosphériques il ira toujours à la même distance la plus longue ou cet arc peut aller dans ces conditions

un test, pour moi, n'est valable que pour tester du matériel, et trouver celui qui va le mieux en fonction de tous les critères qu'on peut y ajouter (extérieurs et/ou archer

le test du 45° voire 44,80° pourquoi pas, mais bon pourquoi ne pas croire aux test de balistique !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Loin de moi l'idée de mettre en doute les tests balistiques, que je n'ai pas sous la main d'ailleurs.

J'ai retrouvé cet article :

http://www.larecherche.fr/actualite/mathematiques/meilleur-angle-01-04-2006-79944

Certes cela concerne le lancer à la main et pas à l'aide d'un arc ou autre.

Tout cela s'était un peu mélangé dans ma mémoire, et je l'avais appliqué aussi à l'arc.

Ce qui n'est pas possible.

mea culpa :21:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

Les lanceurs de javelot utilisent la portance aérodynamique pour augmenter la portée de leur arme. On voit clairement sur les vidéo que les javelot sont lancés pointe inclinée vers le haut de façon oblique à la trajectoire et à un angle inférieur à 45°. Il est de même pour les projectiles modernes d'artillerie qui obtiennent leur plus grande portée à 39°. Dans ce cas, c'est la stabilisation gyroscopique tendant à garder le projectile dans son axe de départ qui maintient sa pointe vers le haut et c'est la différence entre la trajectoire réelle et l'axe du projectile qui crée cette portance sur le corps du projectile. De fait, un obus ou un balle allongé tirés à 45°irait moins loin que tiré à un angle inférieur.

Dans le cas d'une flèche il n'y a pas de portance aérodynamique, l'axe du fût est constamment aligné dans le vent relatif par l'empennage sur la trajectoire.Ce dernier est neutre par rapport au vent relatif sauf à contrer les effets d'une mauvaise décoche ou d'un spinage défectueux et l'influence du couple de renversement créé par la gravité qui tend faire tourner la flèche vers le bas autour de son centre de gravité

Contrairement au javelot ou aux projectiles longs d'arme à feu dont le guidage ou la déviation sont acquis au départ, la flèche suit sa trajectoire stabilisée à l'arrière par l'écoulement des filets d'airs circulants d'avant en arrière autour de son empennage au fur et à mesure de sa translation vers la cible. Ce qui explique qu'à moyenne et longue distance, les flèches impactent une cible verticale l'empennage plus haut que la pointe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

quelques liens intéressants parmi plein d'autres à trouver (Google est mon ami :21: ) :

http://dialogue.education.fr/D0217/StFlour2007_Etienne.pdf

http://www.littlegun.be/articles/portee%20des%20munitions.htm

http://yellowinthesky.olympe.in/spip.php?article122

Tu y trouveras réponse directe à ta question , la formule simple ( simpliste ? ) pour déterminer la portée maxi d'un projectile sans considérer le frottement de l'air en fonction de l'angle de tir est :

x =( v02 sin2a)/9.81

x : portée maxi en m

a : angle du tir

v0 : vitesse initiale en m/s

La valeur maxi d'un sin est 1 , sin 2a = 1 ==> 2a = 90° d'où a= 45° c'est à 45° sans frottement de l'air (donc sans vent) qu'on obtient la plus grande portée.

cette formule permet une approche valable pour des vitesses faibles , elle donne des résultats trop optimistes voir fantaisistes avec des projectiles d'armes à feu (cf le deuxiéme lien) car le frottement de l'air a dans ce cas une grande importance.

Pour des flèches, exemple chiffré : arc de 30# à l'allonge, flèche bois 5/16, de 21 g ,vitesse mesurée environ 140 f/s soit 42.7 m/s ( 1 ft = 0,3048 m)

portée maxi à 45° : 42.72 / 9.81 = 185.86 m

Est ce réaliste ? je n'ai aucune idée, il faudrait faire un essai grandeur ou partager vos expériences et affiner en appliquant un coefficient qui permettrait d'avoir une meilleur approximation .

Edited by MONFRED

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une simulation sympa qui permet de faire varier pas mal de paramètres, notamment la résistance de l'air , on constate que l'écart avec/sans se creuse énormément avec les vitesses élevées mais que pour les vitesses de nos arc tradi l'écart n'est pas énorme ( 3 m si on reprend l'exemple chiffré ci-dessus)

https://phet.colorado.edu/fr/simulation/projectile-motion

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

quelques liens intéressants parmi plein d'autres à trouver (Google est mon ami :21: ) :

http://dialogue.education.fr/D0217/StFlour2007_Etienne.pdf

http://www.littlegun.be/articles/portee%20des%20munitions.htm

http://yellowinthesky.olympe.in/spip.php?article122

Tu y trouveras réponse directe à ta question , la formule simple ( simpliste ? ) pour déterminer la portée maxi d'un projectile sans considérer le frottement de l'air en fonction de l'angle de tir est :

x =( v02 sin2a)/9.81

x : portée maxi en m

a : angle du tir

v0 : vitesse initiale en m/s

La valeur maxi d'un sin est 1 , sin 2a = 1 ==> 2a = 90° d'où a= 45° c'est à 45° sans frottement de l'air (donc sans vent) qu'on obtient la plus grande portée.

cette formule permet une approche valable pour des vitesses faibles , elle donne des résultats trop optimistes voir fantaisistes avec des projectiles d'armes à feu (cf le deuxiéme lien) car le frottement de l'air a dans ce cas à une grande importance.

Pour des flèches, exemple chiffré : arc de 30# à l'allonge, flèche bois 5/16, de 21 g ,vitesse mesurée environ 140 f/s soit 42.7 m/s ( 1 ft = 0,3048 m)

portée maxi à 45° : 42.72 / 9.81 = 185.86 m

Est ce réaliste ? je n'ai aucune idée, il faudrait faire un essai grandeur ou partager vos expériences et affiner en appliquant un coefficient qui permettrait d'avoir une meilleur approximation .

Pour avoir participé à quelques tirs au drap d'or, je peux dire que 185 mètres avec un arc de 30# c'est juste trop optimiste !

Aux alentours de 120/130 mètres peut-être.

Après pour répondre à Roland, les angles de tir c'est l'expérience qui te les apportera.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A titre indicatif, mon record perso est de 230 m (253 yards) avec mon arc flatbow fivre de verre Great Northen Osage de 47#, flèche barreled ad hoc.

Avec mon longbow monoxyle "Anglo compatible" en Orme de 45# à 31" = 200 m.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A titre indicatif, mon record perso est de 230 m (253 yards) avec mon arc flatbow fivre de verre Great Northen Osage de 47#, flèche barreled ad hoc.

Avec mon longbow monoxyle "Anglo compatible" en Orme de 45# à 31" = 200 m.

Perso, j'ai une très petite allonge, grand max 27" et un arc (longbow N.Harrington) mesuré à 43# à 28".

Ce record me laisse rêveur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A titre indicatif, mon record perso est de 230 m (253 yards) avec mon arc flatbow fivre de verre Great Northen Osage de 47#, flèche barreled ad hoc.

Avec mon longbow monoxyle "Anglo compatible" en Orme de 45# à 31" = 200 m.

et moi 80 mètres de moins avec un Falco 45 lives :06:

Edited by jeanno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir participé à quelques tirs au drap d'or, je peux dire que 185 mètres avec un arc de 30# c'est juste trop optimiste !

Aux alentours de 120/130 mètres peut-être.

Après pour répondre à Roland, les angles de tir c'est l'expérience qui te les apportera.

:29: Disposant d'un vaste espace sur notre parcours ( ancienne piste d'aviation) je n'ai pas pu m'empêcher d'expédier une flèche vers le ciel, un seul essai avec une flèche tirée du carquois non optimisée en poids et en forme pour cette pratique, ancrage normale à la commissure des lèvres : portée 130 grands pas soit environ 115/120 m.

Je vais essayer d'améliorer, je viens de fabriquer une flèche barelled avec pointe de 20g selon un schéma publié ici par PatriceB .

Edited by MONFRED

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étonnant ces résultats. Les primitifs selfbows de 50# rivalisent avec les elb et les modernes asiatiques de même puissance.

Et les classiques illimités dépassent les compound illimités... j'aurais pas pensé sa. Edited by mar04

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvel essais , la fléche pése 13.87grammes, munie d'une pointe en aluminium de 22grains, propulsée dans les mêmes conditions que ci-dessus , elle a été à 166 grands pas soit environ 150 m. foc inférieur à 3%, très petites plumes, elle s'est rapidement stabilisé pour filer bien droit vers le ciel .

Sites intéressants sur le sujet :

http://margo.student.utwente.nl/sagi/artikel/turkish/

http://www.merlinarchery.co.uk/merlin-extras/resource/resource_disciplines/flight_archery.htm

Edited by MONFRED

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×