Jump to content
Sign in to follow this  
2ni

Astuce Pour Déligner Des Lames De Bois En Toute Sécurité ?

Recommended Posts

Bonjour à tous,

est ce que quelqu'un aurait un truc ou une astuce pour déligner des lames de parquet ( ou autre) en toute sécurité?

Je le fais à la scie circulaire ( que j'ai bidouillée pour avoir une scie sur table), mais obtenir 6mm sur une lame de parquet de 15mm c'est du sport, surtout pour des grandes longueurs... et dangereux

Est ce qu'il existe un truc pour réussir en toute sécurité? La scie à ruban ne me semble pas une meilleure solution, et de toute façon je n'en n'ai pas.

Je suis preneur de toute astuce...

Est ce que chacun peut me dire sa propre technique, car acheter des lames toutes faites de 900mm*45mm*5mm, c'est super cher..

Merci à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil, scie circulaire de table.

Les 9/10ème dans un sens, je retourne la lame et je fini sans risque pour les mimines !

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas toute la longueur dans le même sens? j'ai pas tout compris je crois... c'est pas dangereux ; risquer d'avoir un retour de lame en s'arrêtant au 9/10ème de la longueur pour la retourner?

Share this post


Link to post
Share on other sites

après c'est vrai qu'il n'y a pas trente six solutions, mais peut etre avec des cales spéciales pour minimiser les risques de blocage de la lame??

Share this post


Link to post
Share on other sites

après c'est vrai qu'il n'y a pas trente six solutions, mais peut etre avec des cales spéciales pour minimiser les risques de blocage de la lame??

Pas de blocage si ta lamelle de bois ne peut pas passer entre la scie et la fente dans la table.

Pour les faibles épaisseurs, je fais aussi comme Pat, puis je finis la lamelle à la ponceuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas toute la longueur dans le même sens? j'ai pas tout compris je crois... c'est pas dangereux ; risquer d'avoir un retour de lame en s'arrêtant au 9/10ème de la longueur pour la retourner?

Tu peux aussi aller moins loin que les 9/10émes, revenir un poil en arrière, arrêter le moteur, avant de retourner la latte et redémarrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben je suis obligé de lacher la lame pour arrêter la circulaire ( scie circulaire vissée à l'envers pour en faire une scie sur table) donc pas pratique... mais merci pour les réponses.

J'ai vu sur youtube des espèces de cales pour pousser la lame...je vais voir si c'est plus pratique, parce que les pièces d'1m80, c'est pas pratique! même 96cm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux aussi aller moins loin que les 9/10émes, revenir un poil en arrière, arrêter le moteur, avant de retourner la latte et redémarrer.

Voilà, tout est dit !

Merci Bruno !

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben je suis obligé de lacher la lame pour arrêter la circulaire ( scie circulaire vissée à l'envers pour en faire une scie sur table) donc pas pratique...

peut-être que ça vaudrait le coup de bricoler un interrupteur au pied ? genre un interrupteur de lampe halogène (en faisant gaffe à ce que ça colle niveau puissance, bien sûr), ce qui ferait aussi un arrêt d'urgence en cas de pépin :ouf:

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut-être que ça vaudrait le coup de bricoler un interrupteur au pied ? genre un interrupteur de lampe halogène (en faisant gaffe à ce que ça colle niveau puissance, bien sûr), ce qui ferait aussi un arrêt d'urgence en cas de pépin :ouf:

Oui, c'est plus prudent... Ou câbler un interrupteur de machine ou un "coup de poing" positionné soit au pied soit sur le côté de la table.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour personnellement je déligne ma latte jusqu'à la moitié puis je la bascule vers l'arrière pour que la latte remonte le long de la règle puis je retourne ma latte et même histoire facile et (sans risque ) mais il ne faut jamais sous estimer la dangerosité du travail du bois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

... il ne faut jamais sous estimer la dangerosité du travail du bois.

+1

Tous les accidents dont j'ai eu connaissance (doigts coupés et pire) étaient le fait de gars habitués aux machines et qui ont relâché leur attention une seconde. Le dernier s'est coupé un doigt sur une circulaire de table, et il avait utilisé des machines à bois pendant plusieurs décennies, professionnellement.

Une machine capable de rentrer dans du bois dur ne fait qu'une bouchée de la chair et des os.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est bien pour cela que je demandais...plusieurs anciens collègues ont perdu des doigts- qu'on a pu ou pas leur recoller- et comme tu disais corbeau, certains avaient trente ans de bouteille... ma question peut vous sembler triviale mais après m'être fait peur sur ma scie sur table maison, je cherche juste à avoir des retours d'expérience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La scie sous table, est la seule machine, (remarquez bien que j"en ai pas des dizaines !! ) de mon atelier/garage dont je suis persuadé qu'elle ne pense qu'à me faire du mal !!

Je ne la met en service qu'avec le plus profond respect et jamais dans la précipitation ou dans le stress.

Je n'ai aucune confiance en elle et encore moins en moi quand il s'agit d'elle !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme je te comprends Pat !!! la scie circulaire est aussi l'outil qui me fait flipper ... à chaque fois que je l'allume c'est presque à contre-cœur, avec une petite pointe d'angoisse :ouf:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous utilisez une lame bien affûtée, vous vous épargnerez déjà pas mal de risques de retours dans les dents.

Je les déligne au trois quart de la hauteur en une passe sur toute la longueur, puis je retourne la lame de bois et je finis la découpe sur le dernier quart de bois qui reste, en une passe sur toute la longueur.

J'ai jamais eu de retours de bois, mais j'utilise des lames pour le bois massif, elles coupent bien, et on a une bonne aspiration.

Si vous en avez sous la main, utilisez des chutes de panneaux pour pousser vos pièces de bois.

Si que vous sentez que ça résiste.... on se calme, on regarde bien autour de soi sans bouger les pièces de bois pour ne pas qu'elles sautent, on trouve une solution pour éteindre la machine et on reste dans la position jusqu'à l'arrêt de la lame.

Je plussoie pour le bouton "coup de poing".

Voilà mon expérience de "professionnel du bois" :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'ayant pas de scie sur table , personnellement je fixe ma lame de parquet sur un chevron avec des serres joint, ce qui me donne un bon appui pour ma scie portative . Trois serre joint suffisent pour une grande longueur; évidemment ça oblige a arrêter la coupe de temps en temps pour enlever et remettre les serres joints..Mais ça marche très bien pour peu qu'on s'applique, j'arrive à avoir des lames fines. Le chevron est fixé sur un établi pliant par des equerres vissés. Comme toi j'ai essayé de bidouiller une scie sur table avec ma portative au début, mais en plus de tous les problèmes évoqués plus haut on perd trop de hauteur de lame à cause de l'épaisseur de la table :unsure:

post-7184-0-28931200-1428477418_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé de pas y avoir pensé avant, mais le truc parfait et sans danger pour sa petite personne, c'est de le faire faire par quelqu'un d'autre !!!

Ne me remerciez pas, je suis trop bon par instants !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...