Jump to content
Catherine Mooyaart

Voir Ses Flèches Voler Est Un Grand Plaisir !

Recommended Posts

Comme chaque année, 2 fois par an nous avons le plaisir de partager avec vous des tirs au Chateau de Mont l'Eveque ou l'on peut vraiment voir ses fleches voler.

C'est une experience que je pratique depuis de nombreuses années mais je ne cesse de m'emerveiller en regardant les fleches dans le ciel.

Lorsque l'on tire en cible c'est tellement rapide que notre concentration est uniquement ancrée sur l'impact de la fleche et non pas sur son vol !

Le plus grand vol etant bien sur le tir de distance.

Certains archers ont la hantise de la distance. Mais en fait, il n'y a pas de secret, tout est dans la technique de tir.

Une technique en tirant non pas au menton mais "a l'oreille" pousse considerablement les distances.

Qu'en pensez vous?

Amicalement

Catherine

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une façon de tirer que je pratique le plus souvent possible, dans les champs, sur la plage à marée basse l'hiver lorsqu'il n'y a personne. C'est beau, ça provoque la marche , et cela donne aussi d'excellentes informations quant au bon centrage des flèches et du bon réglage de l'arc. C'est le gros avantage de l'arc par rapport à une arme à feu : on voit voler le projectile et cette observation contient une part de merveilleux dans la grâce de ce phénomène.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur l'ile de Ré (La Couarde - le Bois Plage) et Aytré : La Rochelle

Non je n'abîme pas mes flèches.....sauf si une fois sur x tirs, il existe une probabilité de tomber sur un galet isolé. En revanche, un rinçage à l'eau douce après dévissage de la pointe est recommandé car l'eau de mer, excellent électrolyte, favorise le couple rédox entre le fer et l'insert en alu : cela provoque un effet de "collage" qui empêche à la longue le dévissage des pointes acier et même une attaque du tube alu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais donc du tir de distance : il est d'ailleurs assez remarquable de constater que l'on peut grouper 6 flèches dans un cercle de 10m de diamètre en tirant toujours à la même allonge, en levant toujours le bras au même angle et en prenant toujours le même repère en site. On voit aussi comment le vent influe sur la dérive de la flèche lorsqu'il souffle de coté.

Sinon, je ramasse un disque en plastique destiné à la collecte du naissain d'huitre et je l'utilise comme cible en le plaçant sur un flanc de dune de sable. Ces disques font à peu près 12 ou 15 cm de diamètre et il faut bien l'avouer, nos plages en sont pleines surtout après les tempêtes de cet hiver.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que vous décrivez me semble bien etre la billebaude que les archers du moyen age utilisaient pour s'entrainer. Dans la nature ils choisissaient un tronc d'arbre, une souche, une touffe d'herbe et prenaient ce repere comme cible de distance. Cela permet de varier les distances et de pousser l'entrainement a l'estimation a l'oeil.

Je suis curieuse n'avez vous pas de pb avec les promeneurs?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que vous décrivez me semble bien etre la billebaude que les archers du moyen age utilisaient pour s'entrainer. Dans la nature ils choisissaient un tronc d'arbre, une souche, une touffe d'herbe et prenaient ce repere comme cible de distance. Cela permet de varier les distances et de pousser l'entrainement a l'estimation a l'oeil.

Je suis curieuse n'avez vous pas de pb avec les promeneurs?

Connaissant Jihaif, il doit tirer à des heures et sous des conditions climatiques qui rebutent la plupart des promeneurs.............................. :06:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis curieuse n'avez vous pas de pb avec les promeneurs?

Si on tire avec un arc assez puissant et des flèches assez lourdes lesdits promeneurs n'ont de toute manière pas le temps de la ramener. :D

Plus sérieusement un tir de distance réalisé par un assez grand nombre d'archers en simultané doit être vraiment impressionnant à voir !

++Ben

Edited by camembert

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que vous décrivez me semble bien etre la billebaude que les archers du moyen age utilisaient pour s'entrainer. Dans la nature ils choisissaient un tronc d'arbre, une souche, une touffe d'herbe et prenaient ce repere comme cible de distance. Cela permet de varier les distances et de pousser l'entrainement a l'estimation a l'oeil.

Je suis curieuse n'avez vous pas de pb avec les promeneurs?

Non je ne fais pas de billebaude sur la plage. Sur le sable dur, une flèche parcourt de grandes distances en glissade et pourrait perforer un pied se trouvant sur la trajectoire. Soit je tire au loin lorsqu'il n'y a personne, soit je tire sur un objectif fixe mis à flanc de dune. C'est de cette manière que j'ai appris à tirer à mon fils et maintenant à mon petit fils. Il m'est arrivé d'avoir une fois des échanges vigoureux avec un groupe de marcheurs à grand bruit (1) qui fort de son ignorance de la chose toxophile se trouva absolument convaincu que cette pratique extrêmement dangereuse ne pouvait pas, ne devait pas avoir lieu ici mais dans un lieu spécifiquement destiné à cette activité et appelé club.

Mais souvent, les plus curieux s'approchent et une discussion sympathique s'engage autour de l'arc.

(1) j'appelle "marcheurs à grand bruit" les groupes que l'on entend venir à 2 kms malgré le ressac....Ils avancent en faisant de grands gestes, en parlant fort et en regardant seulement à 2m devant leurs pieds. Ils arrivent même à faire fuir les moules et les palourdes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Connaissant Jihaif, il doit tirer à des heures et sous des conditions climatiques qui rebutent la plupart des promeneurs.............................. :06:

C'est exactement ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore ces balades, avec l'arc et une poignée de flèches l'hiver dans les dunes, sur la plage...Je fais comme toi, je vise une cible posée à flanc de dune, un terrier de lapin. Ou dans les bois pour tirer sur des souches et tir à longue distance dans les champs. Mon fils s'amuse à croire qu'on part vraiment à la chasse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme chaque année, 2 fois par an nous avons le plaisir de partager avec vous des tirs au Chateau de Mont l'Eveque (bientot le 30 mai et 1 juin) ou l'on peut vraiment voir ses fleches voler.

C'est une experience que je pratique depuis de nombreuses années mais je ne cesse de m'emerveiller en regardant les fleches dans le ciel.

Lorsque l'on tire en cible c'est tellement rapide que notre concentration est uniquement ancrée sur l'impact de la fleche et non pas sur son vol !
FAUX en flèches bois on voit les flèches quelle que soit le distance, la longue distance permet seulement de la voir voler plus longtemps

Le plus grand vol etant bien sur le tir de distance.

Certains archers ont la hantise de la distance. Mais en fait, il n'y a pas de secret, tout est dans la technique de tir.

Le technique est primordiale, mais pas forcement celle du vrai longbow qui n'est pas adaptée pour les semi américain longbows ou flatbow

Une technique en tirant non pas au menton mais "a l'oreille" pousse considerablement les distances.

A déconseiller sur les arcs sur mesure au risque de les casser, pourquoi pas tirer avec le bras tendu derrière pour aller encore plus loin !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Foufouche, Catherine parle du vrai longbow angloys, pas de l'américain qui n'est qu'un arc droit.

Celui qui n'est pas sûr de son arc n'est pas obligé de participer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous etes de grands romantiques. Moi aussi.

De voir voler ses fleches dans le ciel loin tres loin... et encore mieux une centaine en meme temps. C'est magique. Le bruit du sifflement des fleches est une experience dont je ne me lasse jamais.

En ce qui concerne la technique c'est vrai j'aurai du preciser que je parle du longbow anglais et non pas du longbow américain / droit.

L'empennage des fleches est aussi fascinant lors du vol de la fleche.

Nous utilisons au moins 3 sortes pour nos tirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Foufouche, Catherine parle du vrai longbow angloys, pas de l'américain qui n'est qu'un arc droit.

Celui qui n'est pas sûr de son arc n'est pas obligé de participer.

ca veut dire quoi : n'est pas obliger de participer ? (si, ET SI c'est une réflexion, je trouve ça déplacé d'un modérateur)

je sais bien qu'elle parle de longbow, je ne sais pas tout, pas le meilleur non plus mais j'ai quand même 30 ans de pratique (j'ai meme tirer avec elle avec un arc de Ron PALMER) et je pense pouvoir participer a ce genre de débat.

de plus je participe car POUR MOI et meme si elle ne parle que de longbow, elle dit des choses qui ne me paraissent ni juste ni pertinentes et donc je donne mon avis

il n'y a pas longtemps, un ami qui tire avec un VRAI longbow anglais a voulu le tirer à l'oreille et PAFF il l'a pris dans la figure !!!!!!!!!.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ne veut rien dire de plus que ce que j'ai dit.......

Celui qui pense ne pas pouvoir tirer à ces distances à son allonge ou qui n'est pas sûr que son arc résiste à une allonge supérieure n'est pas obligé de se mettre en ligne.......je ne vois pas en quoi il y a matière à se mettre la rate au court bouillon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ne veut rien dire de plus que ce que j'ai dit.......

Celui qui pense ne pas pouvoir tirer à ces distances à son allonge ou qui n'est pas sûr que son arc résiste à une allonge supérieure n'est pas obligé de se mettre en ligne.......je ne vois pas en quoi il y a matière à se mettre la rate au court bouillon.

j'ai dit .......SI.......

apparemment on ne parle pas le meme language entre offenbourg et la banlieue parisienne

c'est pas grave, je quitte ce post.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu... Foufouche, je parle la même langue que toi et je tiens à t'assurer que les paroles de Pedro ont beaucoup de sens, que ta réaction est complètement disproportionnée et qu'un arc qui casse, même s'il est censé travailler comme ce pour quoi il est prévu, çà arrive dans toutes les disciplines...

Tirer un arc traditionnel anglais à l'oreille, la poitrine ou l'épaule, comme il m'arrive également de le faire en tir aux marques est totalement normal pour peu que les flèches soient suffisamment longues et que l'arc ait la hauteur convenable (hauteur du bonhomme + une main environ)...

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Cécile

Disproportionnée c'est un peu fort, je répond et dis que je ne suis pas d'accord avec mes arguments

Si tu lis bien les posts, j'ai mis SI (pour montrer que peut être que je n'ai pas compris ce que pedro voulait dire)

Je tire comme toi au lb, mais au début du post on parle, de tir aux marques, il y a des AD qui y vont et il ne faut pas généraliser cette technique d'oreilles

Certes on peut faire cela avec un lb, mais que dire de l'allonge qui est supposée demandée lors de l'achat, c'est quand meme pas la même !!!

Bien sur que tous les arcs sont susceptibles de casser, mais un lb est plus long et l'allonge un peu poussée ne lui est pas trop néfaste, contrairement à un ad

Ce que dit pedro sur je cite : Celui qui pense ne pas pouvoir tirer à ces distances à son allonge ou qui n'est pas sûr que son arc résiste à une allonge supérieure n'est pas obligé de se mettre en ligne......

Beaucoup ne connaissent pas les propriétés mécaniques des arcs et vont essayer de copier les gestes , et cela représente un danger

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aux marques j'arme bien un longbow monoxyle en Orme de 68" à l'oreille, soit le max des fûts bois courants = 32" et le tire aussi un peu (les 4 flèches de distance) en sous rapport grains/livres (4gn/#) 8P . Par contre, n'ai pas osé mettre du fast-flight et reste en dacron pour la corde.

La casse des Longbows Angloys lamellés bois ou même les Ifs (qui ont une durée de vie sommes toutes limitée) est surtout due au vieillissement des bois, et l'utilisation de cordes FF, plus qu'à une surallonge. La casse des flatbows modernes renforcés en fibre est beaucoup plus rare sauf pour les courts de moins de 68".

Coté branche qui casse, je n'en vois pas le danger, ou beaucoup moins qu'une corde qui elle, peut faire une belle balafre. Perso j'ai déjà cassé 2 arcs en allonge normale et ai vu une branche de poulie casser ; aucune autre blessure que son amour propre.

Par contre les casses lors de l'équilibrage, là c'est risqué =@

Quand à la corde, j'en ai déjà vu plusieurs sur des classiques avec une belle trace rougeatre sur le visage qui disparait en 2 jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...