Jump to content
BIG91

Le Tir En Panique Ou Maladie De La Carte ?

Recommended Posts

Apres de nombreuses saisons , de plutot bons résultats et beaucoup de plaisir ,il m'arrive cette année lorsque j'arme en cible ,et ce, malgré de gros efforts de me retrouver sous une chape de panique intense qui me fait lacher ma corde avant meme d'avoir verrouiller mon ancrage.

Le résultat bien entendu est souvent une"sortie de route"de la première fleche .

Paradoxalement,avec la colère je "zone" la deuxième .Donc,logiquement, pour la suivante ,je devrais retrouver ce geste et cette disposition d'esprit qui m'a fait corriger...

je me place devant cette nouvelle cible le cerveau plein de bonnes résolutions. J'arme... De nouveau l'angoisse de l'echec me submerge, devinez quoi...

Depuis le debut de la saison je me traine cette malédiction ,je me suis vu a ma grande honte (honte,honte) jeter mon arc qui n'y est pour rien et en plus que j'aime beaucoup, 2 fois devant la meme cible apres une " sortie de route".

Que le patron des archers et les membres du peloton qui ont assisté a la scène me pardonnent.

Surtout que je tire pour moi et le qu'en dira -t-on ne m'importe peu.La contre-performance est permise ,alors pourquoi ?

Le problème s'amplifie a chaque parcours...

Et les résultats sont plutot mauvais...

Edited by BIG91

Share this post


Link to post
Share on other sites

beaucoup sont dans ce cas, est-ce un problème de saturation? au sein de la fédé il doit y avoir un psy qui doit pouvoir apporter une réponse et surtout un conseil. Parmi les 70 et quelques milles licenciés, je pense qu'il doit y avoir beaucoup d'archers dans ce cas, une interrogation à la fédé serait peut être utile, bon courage le Bigounet!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça c'est clair je pense que la très grande majorité des archers sont touchés un jour ou l'autre.

En poulie nous avons des outils pour travailler se problème, notamment passage au back tension, puisque dans ce cas là nous ne maitrisons plus la décoche ....

travail sur cible sans recherche de résultats...... etc etc etc .......

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon point de vue la maladie de la carte est un syndrome psychologique comparable à la phobie et se traduisant par un blocage.

Il me semble que la problématique vient de la trop grande attention que l'on met dans l'atteinte d'un objectif qui crée de fait une peur irraisonnée de ne pas l'atteindre.

Parmi mes amis atteints de ce syndrome, la plupart son tout à fait capable de tirer normalement à l'entrainement ou la 3ème flèche qui ne compte pas en compétition et je m'explique cela par le simple fait qu'il n'y a pas de "sanction" ( de points) attribuée au résultat du tir.

Les origines sont très variables, certains de mes amis ont basculé dans la maladie de la carte juste après avoir réalisé une belle performance (podiums nationaux ou internationaux) mais d'autres ne pratiquent même pas de compétition ....

Je n'ai rien trouvé dans la littérature qui traite ce sujet mais je ne peux imaginer qu'il n'existe des cas similaires mais appelés différemment dans d'autres sports de visée (tir au pistolet, carabine, etc... ) ou non. Par exemple dans le football on sait que certains attaquant ont des périodes de doutes intenses pendant lesquelles ils sont incapable de cadrer un tir ...

Il semble que le fait de changer de latéralisation (passer de gaucher à droitier ou inversement) permet de supprimer la maladie de la carte mais pour quelle durée ?

A mon avis l'hypnose devrait avoir de très bon résultats pour les sujets qui y sont réceptifs.

Je pense que nous ne sommes pas égaux face à cette pathologie et qu'il est très difficile de comprendre les raisons exactes qui sont liées à notre construction psychologique personnelle (éducation, parcours de vie, besoin de reconnaissance,... etc.)

Bon je ne suis pas psy ni Brevet d'Etat mais c'est le fruit mon analyse personnelle....

Edited by deudtension

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très intéressant si on sait lire l'anglais

TARGET PANIC FOUR STEPS TO CONTROL

By ©AlanWalker :

4Steps-1.PDF

Parmi les méthodes de la littérature, c'est la méthode McKinney qui a la préférence : reprogrammation mentale en tirant énormément sur paille pour simplifier. Mais l'article ci-dessus ouvre d'autres perspectives intéressantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors moi aussi je te souhaite la bienvenue dans ce club comptant de nombreux membres.

Alors il y a plein de conseils, tous le monde va te proposer sa solution au problème.

Je suppose que tu ressens ces choses là : Envie de trop bien faire, tu es déjà dans la cible pendant que tu fais ta gestuelle, colère de se dire que c'est l'arc qui commande et pas toi, tu te "re filmes" toute ta séquence de tir et quand vient le moment et bien tu contrôle plus rien, une énorme frustration etc etc....)

La liste est longue malheureusement.

Il y a un méthode qui à marchée pour moi, c'est la méthode du self order (de jean Marie Coche), oui je sais, pleins de personnes vont me dire que ce n'est pas lui qui à développé cette méthode mais peu importe, celle qui m'a aidé vient de chez lui donc je le cite.

Un autre conseil quand la colère est trop grande et que tu as envie de jeter l'arc, alors, tu poses ton arc bien délicatement contre un arbre et tu te jettes dans le fourré, normal l'arc y est pour rien.... ;)

Bon toujours dans les conseils, tu fais une pause avec le 3 D et tu travailles le self order devant une paille, jusqu'à ce que tu rééduques ton subconscient.

De la paille, de la paille et encore de la paille....

Et bonne chance.

Edited by Phil38

Share this post


Link to post
Share on other sites

la target panic, un syndhrome qui arrive quand on fait de la compétition...

j'ai très rarement entendu des archers qui ne tirent qu'en loisir avoir ce souci...

Le volonté de progresser nottmanet en score et donc dans le classement national doit à un moment nous dérégler un je ne sais quoi dans la caboche car c'est bien de ça dont nous parlons...

Arriver un jour sur un pas de tir et on ne sais pas pourquoi on peut peut plus tirer arriver à l'allonge ou stabiliser un point en cible sans une envie incontrolable de décocher.

cela m'est arrivé il y 7/8 an sur un 3d ou même un sanglier à 25m j'arriavait à coller mes tube en 5 en bas, impossible de lever le bras....

là démarre un gros boulot surtout sur soit, des archers arrivent à surpasser cela d'autre non ...

En TL en général les archers qui en souffrent passent au rotatif pour les autres catégories, je ne sais pas ...

il faut faire beaucoup de paille sans chercher de résultat et sans blason, c'est chiant , c'est long mais à mon avis un passage obligé pour reprendre confiance en soit....

Après plusieurs années de tir au back tension, je n'ai pu reprendre qu'il y a quelques semaines un décocheur au pouce, je me sentais prêt , même si je sent que tout cela reste perfectible et qu'à tout moment je peux retomber dans des mauvais travers .....

Reprendre du plaisir est à mon avis également une des clés, ne pas aller tirer parce qu'il le faut mais plutôt quand on a envie, le plaisir avant tout ....

Plus haut il est parlé d'hypnose, je sais qu'il y a également de très bons résultats grace à la sophrologie

Share this post


Link to post
Share on other sites

:banana: Bonjour Il y a quelque temps mon petit fils avait le même problème pour le corriger il ne tirait plus que sous mon commandement il bandait l arc j'attendais qu'il arrive a son point d encrage avant de luis dire de décocher et pour lui cella a bien marcher

Share this post


Link to post
Share on other sites

La maladie de la carte est toujours un pb mental

La méthode self order de jean marie coche s'appui justement sur un ORDRE mental

Plus on attend, plus le pb va s installer

Il y a peu être d' autres méthode, celle la m'a permis de retrouver un geste normal en 1semaine, mais il faut la travailler sérieusement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là on touche un des points sensibles de tout le tir à l'arc..

Pour connaître ce pb dans tous les types d'arc et de pratique, c'est une de mes préoccupations permanentes que je garde à l'esprit pour l'entraînement du débutant au plus confirmé car le "target panic" peut toucher toutes les catégories d'armes et d'âge.

Chaque cas est particulier, cependant il y a des règles communes à respecter afin de permettre au cerveau de remettre les choses en ordre.

La toute première est de diminuer les contraintes

d'ordre physique en tout premier.

- Diminuer la puissance

Descendre le niveau d'exigence demandé

- plus de distance de compétition ou de tirs en situation de compétitive : adapter les conditions de tir au potentiel du tireur

distance, taille du visuel ou de la cible. Si difficulté rencontrée descendre encore le niveau d'exigence.

Accompagner le tireur en l'aidant à bien ordonnancer les priorités.

Atteindre 100% de réussite avant de changer de situation de tir : distance ou puissance ou majoration de visée.(changement de visuel ou de blason.)

la paille peut être utile mais juste pendant un laps de temps permettant de reprendre pied après il faut réintroduire une image de visée et distances de tir adaptées à chaque cas.

Dans l'approche de l'entraînement quotidien, il est utile de commencer par automatiser son tir de près et réserver des séances pour faire ses gammes.uniquement!

En tout cas bon courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après une longue tendinite due à une puissance trop élevée de mon arc, j'ai le problème. Chez moi, je n'arrive pas à venir à mon ancrage, sans doute par peur de me refaire mal. Quand j'arme l'arc à vide, il n'y a aucun soucis, mais dès qu'il y a une flèche à tirer = blocage. Je ne sais pas trop comment faire pour arriver à régler le problème et surtout quelle solution choisir parmis toutes celles qui sont données et que j'ai lu.

Ce qui est sur c'est que le reconnaître est déja un grand pas, ensuite je ne m'inquiette pas trop, ce n'est pas impossible, il faut rester positif. Merci pour tous vos conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

à mon avis il faut que tu retrouves des sensations (proprioception)

ce que je ferai :

essaye de tirer les yeux fermés à 5m sans blason en te concentrant sur ce que tu ressens sur le plan musculaire et articulaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais avoir du travail, mais pour l'instant mon arc (moins puissant) est en fabrication, ensuite je prendrait ma revenche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, merci à tous pour vos conseils, je pense que cela va aider les personnes qui comme moi ne se doutait pas que c'est un soucis assez répendu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

une étape intermédiaire avant le "self order" est le "jacadi" :

avoir un comparse qui va nous dire quand décocher, comme l'a fait jeanno avec le gamin

l'ordre venant de l'extérieur nous est plus facile à suivre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

une étape intermédiaire avant le "self order" est le "jacadi" :

avoir un comparse qui va nous dire quand décocher, comme l'a fait jeanno avec le gamin

l'ordre venant de l'extérieur nous est plus facile à suivre ;)

J'ai essayé cet AM, ca marche pas trop mal, à confirmer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On arme plusieurs fois sans tirer sauf quand l'ordre est donné, voila une bonne idée que je vais essayer ce week end!! merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×