Jump to content
Bluehearth

Mise En Oeuvre D'un Costume D'archer Anglais Du Début Xv

Recommended Posts

Bonjour à tous et à toutes, je me présente je m'appelle Eric,je suis sur le forum depuis un mois environ, je suis étudiant en DRB (développement et réalisation bois) dans le jura à Mouchard,mais sinon j'habite les Hautes Alpes près de Gap pour ceux qui connaisse. J'ai en projet de réaliser un costume d'archer Anglais du XV mais il me manque des données pour fabriquer mon costume. Il y a des choses que je vais dire qui ont déjà été mentionnées dans le sujet sur les accessoires de l'archer par Cécile que je remercie pour toutes ses informations. Je vais m'inspiré de cette image d'un archer: post-13272-0-57351400-1396460236_thumb.j

Il se trouve que c'est un archet du XV datant à peu près de 1415. (selon moi et les dire du forum où j'ai trouvé l'image).

Je vais commencer ma tenue par rélaliser les braies dans du lin couleur écru mais je ne sais pas quelle trame de tissus utilisé, puis pour les chausses, elle seront dites séparées et je vais réaliser dans de la laine de couleur (je pense utiliser les même couleur que l'image).Ensuite vient le tour de la chemise,elle sera réalisé en lin écru comme les braies, puis en ce qui concerne le Pourpoint ou le doublet ou encore le gippon, c est la partie qui m'aura donné le plus de mal, il a fallut que je fasse de nombreuse recherche, pour le patron que j'ai trouvé il s'agit d'un gippont dit à quattre quartier dont voici l'image:post-13272-0-62912400-1396461071_thumb.j

Malgrès mes recherches et entre tous ce que j'ai lu sur le net et sur le forum, des zones d'ombres subsitent, notament sur le nombre d'épaisseurs dont sera constitué mon gippon, j'ai lu qui'il pouvait y avoir jusqu'à 10 épaisseurs de tissus ce que je trouve beaucoup, je pense réaliser les couches visible en lin sur cousu sur de la laine et avec des couches on visible à lintérieur en laine mais avec 5-6 couches car la laine que je compte utiliser fais 2mm d'épaisseur ce qui fait un gippon qui a une epaisseur de tissus de pas loin de 15mm. Après pour les accessoires je verrais plus tard ce qu'il me faudra mais je n en suis pas encore là.

Edited by Bluehearth

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'illustation me parait être du Violet-Leduc, donc des extrapolations du XIXème siècle....rien d'avéré...............mais je laisse Cécile te répondre, elle est bien plus au fait que moi!....

Share this post


Link to post
Share on other sites

:29:

L'illustation me parait être du Violet-Leduc, donc des extrapolations du XIXème siècle....rien d'avéré...............mais je laisse Cécile te répondre, elle est bien plus au fait que moi!....

:peace:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les braies, les tissus communs que l'on trouve sont bons : trames 1x1ou 2x2 (fils). Ecrus, forcément, mais çà c'était bien vu.

Pour les chausses en laine, séparées est effectivement à préférer comme ce qui est proposé dans mon sujet spécifique (soit en V au-dessus des cuisses, soit entourant les hanches sans se rejoindre dans le dos). Attention à ne pas prendre un rouge intense mais délavé. Les rouges intenses sont réservés à l'aristocraties et aux bourgeois aisés ;)

Pour ce qui est de la protection matelassée, on ne parle pas de pourpoint qui est une protection matelassée légère avec mailles et/ou plaques de fer par dessus), mais de jaque ou gambison dont je recommande de lire également ce que j'ai écrit dans mon sujet spécifique. Attention qu'en 1415, le jaque en 4 pièces n'existait pas. Il faut réaliser sa protection en plusieurs demi-pièces sans coupure à la taille si on veut être compatible complètement avec l'époque. Personnellement, j'ai refait mes pans extérieurs en une seule pièce verticale chacun, après m'être trompée en faisant un 4 pièces...

Cà semble un détail, mais pour les reconstituteurs sérieux, c'est un détail qui a son importance.

Sinon, pour rester compatible, il ne faut pas utiliser de la laine mais du coton pour le rembourrage... Toutefois, admettons que la laine, çà ne se voit pas une fois que le vêtement est fini ;)

Bonne réalisation !

Des photos des accessoires finis seraient grandement les bienvenus par ici ;)

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement le même que je voudrais me faire faire mais ma couturière n'y met point de bonne volonté !

Une question me turlupine néanmoins, qu'est-ce qu'on met comme "culotte" en haut des brailles ? Un bon vieux Eminence classique légèrement taché ça le fait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une question me turlupine néanmoins, qu'est-ce qu'on met comme "culotte" en haut des brailles ?

Heu ?? On a des braies ( sorte de caleçon américain) et des chausses (qui sont de grandes chaussettes) .

Les braies rentrent dans les chausses.

Ou vois-tu une "culotte" ????

Edited by Che Khan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coton, laine ; n'y aurait-il pas inversion ? Il me semblait que le coton n'était pas cultivé en Europe, alors que la laine ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rebonjour à tous, je vous remercie d'avoir répondu à mon sujet vos réponses m'encouragent à continuer dans ma lancé. Cécile en fait quand je parlais de la trame du tissu utilisé je voulais plutôt savoir quelle densité utilisé pour le tissu, puis pour ce qui est des vêtement si j'ai bien compris, on porte comme vêtement de base une chemise que l'on complétera avec un pourpoint ( je pense faire comme j'ai dit mais j'aimerais savoir quelle nb dépaisseur de tissus utilisé, je pense que 5-6 voir 7 sera pas mal pour un début) dont je n'est pas trouvé de patron pour la période choisie et je ne vois pas à quoi il peut ressembler, puis ensuite par dessus tout ca viendra un jaque, là je coule, je vois pas trop comment le réaliser et est ce que ca ressemble au pourpoint ou est ce différent parceque j'ai trouvé ceci concernant le jaque (sur wiki):

Un jaque (ou jacque, gambison, doublet armant, voire une jaque, suivant les auteurs) est un vêtement matelassé, ou multicouche, destiné à servir de protection lors d’un combat. Il peut être porté seul (jaque) ou associé à une autre défense (gambison, cotte à armer).Relativement efficaces contre les chocs, les jaques pouvaient aussi être efficaces contre les armes tranchantes et les flèches. Tout dépendait de l'épaisseur et de l'assemblage des composants de la défense (au XVe siècle des jaques d'archers pouvaient facilement atteindre les 10 kilogrammes).

Les jaques étaient construits avec les produits courants sur place, tissu de coton, de lin, de soie, de laine, feutre, cuir, etc. Pour les bourres : laine, coton, lin, crin de chevaux et poils d'animaux, etc.

Il n'est donc pas possible de donner une « recette » universelle.

En général, les jaques étaient réalisés par des professionnels. En effet, même s’ils sont plus faciles à réaliser que les broignes, cottes de mailles ou armures, ils demandent un savoir-faire pour garder les qualités recherchées qui sont :

  • La solidité : elle dépend du type de couture, des tissus, du rembourrage et de la forme du jaque. Par exemple, les jaques rembourrés étaient très compartimentés, de façon à ce qu'une coupure ne vide pas le jaque de la totalité de son rembourrage.
  • La souplesse : elle dépend des tissus, des bourres et de la manière dont l'ensemble est assemblé. Elle varie dans le temps suivant la manière dont le jaque est utilisé et entretenu (les bourres se tassent à l'usage, les tissus peuvent se resserrer au lavage ou au mouillage, etc.)
  • Le poids : les paramètres sont les mêmes que pour la solidité. Pour le même type de jaque, réalisé avec le même type de matière, le poids est fonction de la solidité.
  • Le confort : gêne dans les mouvements, la chaleur en été (très gros problème), l'étanchéité (un jaque de coton de 10 kilogrammes peut très bien doubler son poids s’il est mouillé, sans parler du problème du séchage surtout par temps froid).
  • L'entretien : réparation (en général à la portée de tout soldat), entretien (problème du lavage et surtout du séchage).
  • Le prix : grosse qualité, les jaques étaient en général d'un prix modéré, ou du moins modéré par rapport à ses concurrents.

Ils furent aussi couramment utilisés en dessous d’une autre défense. Pour ce faire, ils furent très souvent adaptés. Par exemple, nous nommons cotte à armée des jaques légers portés sous une défense métallique, dont le but principal était d’amortir les chocs et de maintenir en place la défense métallique (à l’aide de lacets et boutons cousus sur la cotte). Il pouvait aussi être renforcés par des pièces métalliques cousues.

Voilà pour ce qui est des éléments nouveaux que j'ai pu apporté à mon sujet, je commenterai et reviendrai plus tard pour les objets manquants que je n'ai pas mentionné et je compte sur vos conseils et votre aide. Merci et à très bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'as l'air d'en connaître plus que moi !

Sinon, pour revenir au départ, sache que tu peux abandonner ta représentation d'archer car elle est fausse. Sans vouloir être dans l'affirmation complète car je n'ai pas vécu à cette époque et ceci dit pour ceux qui ont l'habitude de tomber sur quiconque tente d'expliquer un truc historique, voici ce que j'en dirais :

-> le jaque d'archer a des manches ; l'usage de lacets pour fermer le jaque n'est avéré que dans la seconde partie du 15éme siècle ; elle est plus longue début 15ème.

-> le casque bien que s'inspirant d'une forme correcte a des fioritures débiles dessus,

-> le chaperon fermé par des boutons à l'avant est plutôt un vêtement de femme,

-> les bottes sont fantaisistes ; on portait des chaussures courtes ou des bottines début 15ème.

-> le sac à flèche est accroché dans le dos à l'horizontale, pointes visibles par l'archer côté droit.

-> les archers n'utilisaient pas de petits boucliers de duel.

-> les archers avec gant de tir ne sont pas avérés avant le 16ème siècle et le bracelet de protection de l'époque, qui n'a rien à voir avec les bracelets de type traditionnels actuels, se composaient d'une pièce de cuir positionnée au milieu de l'avant-bras, au niveau de la corde d'arc (protection contre les vibrations latérales).

-> je ne dirais rien de la position de tir de l'archer qui est une position moderne...

Cà n'a pas l'air d'avoir pris, mais je vais le répéter ici : le pourpoint est un vêtement matelassé se portant sous une armure métallique. Ce vêtement plutôt riche ne sera pas porté par un archer. Le jaque se met directement sur la chemise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

n'ayant pas posté de message dans ce post depuis un petit moment, je vies demander conseil auprès de connaisseur au sujet d'accessoir cette fois ci pour savoir si ils seraient conforme pour un archer du 15eme vers 1415.Je vais mettre quelque photos de ces accessoirs.

Pour commencer j'ai trouvé une salade d'archer de chez castel bayart qui pourrait faire l'affaire mais pas sur voilà:

post-13272-0-57898000-1400412741_thumb.g

j'aigalement rouvé une épée d'archer de chez Armedia dans le style 15eme mais il la nome comme étant de 1450 mais pourrait elle faire pour 1415, tant que c'est du 15eme ont va pas chipotter non?

post-13272-0-86821400-1400412831_thumb.j

Edited by Bluehearth

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après j'aimerais savoir si l'archer pouvait porter sur lui une sorte de sac appelée escarcelle car j en ai trouvé une mais je sais pas si elle convient, les dimmensions sont 23cm de longeur pour 25 de hauteur de chez castel bayart:

post-13272-0-33224300-1400413521_thumb.j

qu en pensez vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

et aussi je sais que les archers possédaient des dagues appelées dague a couilette j en ai touvé une de comme celle ci est-elle bien de chez castel bayart aussi:

post-13272-0-48120600-1400413988_thumb.j

voilà pour l'instant si jamais j'ai oublié des choses faites le moi savoir merci ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand la mêlée était près, les archers lâchaient les arcs et se transformaient en coutiliers, se faufilant dans la presse, coupant les jarrets des chevaux et achevant les chevaliers tombés au sol en passant des lames minces entre les jointures des plattes, ou dans les visières des heaumes................c'est qu'on rigolait pas, à l'époque!

La dague me parait bien adaptée..............

L'épée est un peu trop "riche" pour un archer, je pense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Pedro pour ta réponse, je dis ok pour la dague mais pour l'épee j'attends d'autres avis mais j'en ai trouvé une autre semble t'elle mieux adapté?

post-13272-0-65054800-1400423264_thumb.j

en attende de critique, même si je prefere la première ^^

Edited by Bluehearth

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu es super navrant Bluehearth ! C'est à être dégoutée de faire des efforts pour donner du bon grain à moudre à ceux qui veulent faire de la reconstitution d'archer de 1415. :(

Hormis l'escarcelle (et encore, elle n'est pas très jolie de forme) et la dague à rognons (sauf que les dagues à couillettes ne sont pas des armes militaire - choisir plutôt une dague à rouelles), tes propositions armure et armes sont à rejeter.

Entre 1415 et 1450, il s'est passé un grand nombre d'évolution techniques sur les armes et armures. Cela s'explique car on est en pleine guerre de 100 ans. Y'a qu'à voir au 20éme siècle entre la guerre de 14-18 et celle qui a suivi...

Casque d'archer = cervelière début 15ème, en plus c'est pas très cher à l'achat par rapport à une salade.

Armes de l'archer : dague, épée courte dite d'archer, hache une main (on évitera d'avoir les 3 en même temps).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde,

merci pour ton commentaire Cecile mais tu n est pas obligé de me blamer de la sorte j'essaie de faire du mieux que je peut faire en faisant des recherches sur le forum et sur internet en trouvant des équipements qui me semble correct et qui corresponde à ma période qui est le XVeme ( plutot 1415 pour preciser) en vous les montrant pour que vous me disiez si oui ou non ils feront car je n'ai pas envie de dépenser des sommes astronomiques en materiel qui au final ne correspondront pas à ma période voilà c'est pas pour etre ennuyeux que je pose ces questions, j'essaie de faire les choses du mieux possible. Pour ce qui est de ce que j'ai pu proposer comme équipement pourqoi la salade ne va pas, n'est elle pas adapté pour début 15eme mais plutot pour mi 15ème ou pour autre chose moi elle me conviendrait bien car dans ton sujet de la vesteture d un archer 1415 tu fais mention de la salade d'archer donc je ne comprends pas pourqoi tu dis qu'elle ne va pas. Pour ce qui est des épées non plus je ne vois qoi pas choisir j'avais chercher épées d'archer sur internet puis volà ce que j'avais trouvé me semblant correct mais au final ne vas ps donc vers quek choix s'orienter finalement, la première que j'ai lise me plaisait bien, puis pour l'escarcelle je vais garder celle que j'ai posté et quant à la dague je vais plutot m'orienter vers une dague à rouelle comme tu me la conseillé voilà.

Bonne fin de journée et a bientot ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cool, les enfants........je crois que vous vous êtes mal compris............

Cécile a pensé que tu avais déjà choisi, en dépit des conseils..................

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je suis pas historien, je n'ai pas vécu au XV, et ma parole n'est pas évangile ! (une fois cette mise au point faite, j'ai fait un peu de reconstit, voila ce que je peu te dire).

La deuxième épée est beaucoup plus correct pour un archer, la première étant un "long messer", arme civile plus utilisé par les bourgeois que par les militaires.

La dague elle est correct pour du civile (sache que toute dague est interdite sur les champs de bataille (de ) (Français / Belge / Anglais...)). Le casque inspiré effectivement d'une salade ne se porte pas avant 1440-1450. Ce modèle avec plaque articulé sur la nuque est même plus probablement 1470 (guerre de Bourgogne)... "BOURGUIGNON COCHON" (excusez moi c'est un reflex...)

Pour revenir sur l'illustration du début, je suppose (au dessin) qu'elle est tiré d'un Osprey (magasine Anglais sur le reenactment). Il est essentiel si tu veux devenir un bon reconstit de connaitre l'origine exacte des sources. Et oui 1415 / 1450 ça fait une très grosse différence si tu veux passer pour qq'un de sérieux (dixit celui qui c'est baladé 10 ans dans un équipement militaire totalement anachronique ;-) )

Sur ton image on voit un archer qui porte une jaque, avec probablement dessous un doublet, une chemise, en bas des brais longue porté avec de chausse séparé et... des bottes... (les bottes surement pas chez un arché)

Cécile à raison j'ai jamais vu de jaques ou de gambison sans manche (je vois d’ailleurs pas à quoi pourrais servir le bracelet de cuir en protection de bras par dessus une jaque). Et les jaques d'archer se noue dans le dos pour éviter qu'une lame ne rentre par la fermeture devant (fermeture devant = pensière). Le patron que tu as trouvé (en 4x4) est le patron d'un doublet, vêtement de laine doublé (d'ou son nom) de lins à l’intérieur (vêtement indispensable pour ton costume civile) (qu'on ne met pas sous ça jaque pour éviter qu'il soit trempé de sueur après la baston, prévoir pour ça une deuxième chemise). Pour une jaque d'archer il faut compter entre 7 et 11 couche de tissu (et en fonction de l'endroit du vêtement, moins épais sur les bras et encore moins aux articulation pour garder un minimum de souplesse et de mobilité). En générale on alterne lins et laine, la laine pour amortir, le lins pour résister au tranchant (donc lins en première et dernière couche). Pour les dessous il y a polémique sur la couleur, il semblerait bien que écru soit une caricature des temps moderne ("au moyenne age ça coûtait cher d'avoir du tissus blanc"). Je suis pas teinturier mais il semble que ce soit pas si compliqué que ça, et surtout les iconos montrent des tissus bien blanc, même chez les paysans, et ceux chez des peintres dont on sait qu'ils avaient le souci du détail...

Voila quelques pistes à suivre, je ne saurais que trop te conseiller de te rapprocher de quelques troupes sérieuses (j'entends par là de gens capable d'étayer leur dire sur des sources avéré). De mes connaissances les plus pointu sur cette période est https://www.facebook.com/pages/La-Mesnie-Enguerran-1380-1422/318077594891395

Bonne reconstit et au plaisir.

PS : On commence tous Playmobile, et avec le temps on grandis (certain plus vite que d'autres) ;-)

PS : On est tous le Playmobile de qq'un ;-)

Edited by Le Griffon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo

PS : On commence tous Playmobile, et avec le temps on grandis (certain plus vite que d'autres) ;-)

PS : On est tous le Playmobile de qq'un ;-)

Certes, certes mais :

- Sur ce forum, Cécile a fait l'effort de mettre un petit tuto.

- Rien ne sert de demander conseils si après on ne les suit pas.

- Les DESSINS de n'importe quel ouvrage (même osprey) ne sont pas des sources suffisamment valables pour s'en inspirer totalement -> il est nécessaire de faire des recoupements.

- Ce forum n'est pas mal du tout pour avoir de bons renseignements -> http://www.guerriersma.com/forum/index.php (attention : rigolos s'abstenir).

Bien à tous.

Edited by Che Khan

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo Che Khan,

Mon propos n'est en rien différent (je l'espère) de celui de Cécile, je formule juste différemment, et mon PS n'a d’intérêt que d'attiré l'attention sur le fait que le niveau d’exigence ne s’acquière souvent qu'avec des années de passion. Je me souviens fort bien de l'époque pas si lointaine ou je pensais "si moi j'y ai pensé et j'arrive à le faire, alors à l'époque ils étaient pas si con, ils pouvaient en faire autant !!!" ;-) ... ce que je sais maintenant être totalement ridicule...

Bref je voulais que le nouveau ne se décourage pas, sans non plus trop aller vers héroïque fantaisie (qui est une autre voie...)

Le Forum des GMA est une très bonne source, les côtoyer c'est encore mieux ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

je vous remercie à tous pour vos conseils puis il est vrai que je n'ai pas encore acheter tous ce matériel je voulais juste avoir des infos sur le fait si oui ou non ils sont corect à ma date de représentatoin que j'ai choisie c est tout puis je m excuse envers Cécile si j'ai été un peu dur mais on s est peut etre mal compris. Donc si j'ai bien compris je peux garder comme choix d'épée celle avec la garde en forme de Z c est bien ça? puis je sais que la représentation que j'ai choisie pour illustrer mon costume est fausse tout comme le patron du vetement je le sais on me l'a dit mais je n'ai pas modifier mon pes post et je le précise ici comme ca c'est fait. Puis au sujet du casque, la salade,comme elle bien du 15eme mais pas de 1415 mais plutot 1440-1450 comme dit dans les post de mes camarades, je vais plutot m'orienter vers une cervelière où je raporterai un camail comme je l'ai vue sur certaine photo et comme voulais faire Cécile je crois mais ça reste à confirmer. Puis au sujet des vêtements je compte bien réaliser une jacque comme l'a très bien fait Cécile et comme je l'ai dit dans mes messages précédent voilà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

je vous remercie à tous pour vos conseils puis il est vrai que je n'ai pas encore acheter tous ce matériel je voulais juste avoir des infos sur le fait si oui ou non ils sont corect à ma date de représentatoin que j'ai choisie c est tout puis je m excuse envers Cécile si j'ai été un peu dur mais on s est peut etre mal compris. Donc si j'ai bien compris je peux garder comme choix d'épée celle avec la garde en forme de Z c est bien ça? puis je sais que la représentation que j'ai choisie pour illustrer mon costume est fausse tout comme le patron du vetement je le sais on me l'a dit mais je n'ai pas modifier mon pes post et je le précise ici comme ca c'est fait. Puis au sujet du casque, la salade,comme elle bien du 15eme mais pas de 1415 mais plutot 1440-1450 comme dit dans les post de mes camarades, je vais plutot m'orienter vers une cervelière où je raporterai un camail comme je l'ai vue sur certaine photo et comme voulais faire Cécile je crois mais ça reste à confirmer. Puis au sujet des vêtements je compte bien réaliser une jacque comme l'a très bien fait Cécile et comme je l'ai dit dans mes messages précédent voilà.

pour le choix de la cerveliere je pense que celle ci est pas mal vous en pensez quoi (ce n'est pas mio sur l'imge image prise sur le net)?

post-13272-0-44407000-1400521745_thumb.j

avez vous d autre choix a me conseiller où est ce suffisant, pour moi cela me convient mais bon plusieurs avis vallent mieux qu'un.

Edited by Bluehearth

Share this post


Link to post
Share on other sites

puis pour finir une petite image de la dague a rouelles que j'ai choisie mais pas encore acheté ^^:

post-13272-0-31658200-1400523614_thumb.j

ce n'est que le detail de la dague car je ne suis pas arrivé à copier l'image sur le site, puis etant sur les ordis de mon licée je ne peut pas faire comme je fais d'habitude c est a dire utiliser la commande imp ecran puis retouche avec paint car paint n'étant pas installé sur les PC ce je trouve totalement bidon mais bon c est comme ca on ne peut rien y faire ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'autre sujet sur l'archer de 1415, je ne parle pas de salade, je fais juste mention du chapel de fer vu dans une enluminure :

Hormis le chapel que l'on voit, les autres peuvent être porté par des archers.

qui, s'il est bien histo pour 1415, n'est de toutes façons pas un couvre-chef d'archer mais un couvre-chef de soldat piéton ou d'arbalétrier.

Pedro, je n'ai pas pensé qu'il avait déjà choisi : malgré ce que j'ai écrit dans l'autre sujet et que Bluehearth dit avoir lu, il n'arrête pas de faire des choix à côté de ce que j'ai écrit. Soit il le fait exprès pour être sûr que ce que j'ai écrit ne sont pas des sottises, soit il le fait exprès pour embêter le monde, soit il est persuadé que je raconte des cacades, soit il n'a pas lu grand chose et ne veut pas le monter, soit il a des problèmes de mémoire et là, j'en suis bien désolée.

Toujours est-il que comme ce sujet-ci est ouvert, je ne veux pas laisser de fausses idées se répandre sur l'archer médiéval et c'est principalement pour cette raison ainsi que la dernière des hypothèses que j'ai émise plus haut que je continue d'y répondre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...