Jump to content
Sign in to follow this  
JulienTop

Juste Pour Etre Sur...

Recommended Posts

Bonjour,

je m'appelle Julien, je réside en Alsace - en France donc-
je suis nouveau sur le forum (oui, encore un débutant) que j'ai parcouru en long en large et en travers, avec une avidité et un plaisir non dissimulé .

je me suis récemment découvert une passion pour l'archerie et plus spécialement pour les arcs "tradi"comme les flatbows les longbows et les recurves monoblocs en tous genre.
Apres avoir glané grâce à vous tous une foultitude d'infos je me sens d'attaque pour la fabrication de mon premier flatbow (je reve d'un arc assez court avec un peu de reflex en fin de branche qui developperait 40# à 27/28p.

samedi je vais faire l’acquisition d'une section de robinier (je sais ce n'est pas le choix le plus évident pour un premier essai)
je voulais donc vous demander de bien vouloir valider "mon plan de route" et me confirmer (ou pas) si j'ai bien tout récapitulé...

Je précise que je dispose d'un grenier assez sec mais très aéré et qui doit avoir une t° de 5 à 10 degrés de plus que la t° extérieure
outils : Rabot plane - coins - hachettes - petit etau- limes queue de rat - massette - couteaux de toutes formes - papiers de verres differents grains - huile de coude - tete de mule et motivation

OR DONC :

1 samedi je récupère mon tronçon que j'aurai moi meme choisi. je le choisi le plus droit possible ou alors avec une courbure reguliere et dans un seul sens. diametre entre 15 et 20cm et hauteur 160cm
2 je le rapatrie au grenier et je le laisse secher tete en bas contre un mur pdt 1 semaine
3 je le fends en billettes, 2 ou 4 selon l’épaisseur du duramen. Je le fends mais ne le scie surtout pas (j'ai bon?) -> J'AVOUE QUE CETTE ETAPE ME FAIT FLIPPER UN PEU
4 j’écorce mes billettes
5 j'enleve l'aubier de mes billettes
6 je definis le cerne qui constituera le dos de mon futur arc qui sera forcement genial car c'est moi qui l'aurai fabriqueé avec beaucoup d'amour et d'echardes
7 je re laisse secher le specimen (combien de temps?)
8 je trace l’ébauche et la silhouette de la bete
9 je rabote pour donner forme à l'ébauche précédemment dessinée. (section trapézoïdale pour les branches si je ne m'abuse)
10 j'attaque le ventre de l'arc en procédant par un enlevement de matiere progressif et leger (j'ai intérêt à maitriser ma plane...) et je creuse les coches de mes poupées
11 je commence à "mesurer" l'equilibrage des branches et la puissance de l'arc
12 j'affine l’équilibrage et veille à ne pas allez trop loin pour ne pas perdre de puissance ni fragiliser l'arc
13 si je le sens je peux tenter le "reflexage" des extremités des branches (bain d'eau bouillante ou bain de vapeur????) avec formes et serres joints
14 je le laisse tranquille pendant une semaine
15 je l'arme progressivement jusque à l'allonge max +1pouce (soit 29) pour verifier sa resistance
16 je definis le band (et là j'avoue que je pige pas grand chose)
17 normalement j'ai terminé, je le passe au papier de verre ultra fin pour la finition et je peux le cirer/vernir

ALORS? C'EST JUSTE??? meme si c'est juste la theorie, je prefere etre de suite dans la bonne direction!

merci par avance de vos reponses, de vos conseils, de vos sarcasmes et de votre experience, ô combien precieuse pour les newbes dans mon genre!!!
(Pedro, Corbeau, Pierre, JMG, Hars Harm Jan, et tous les autres je vous remercie doublement si vous vous penchez sur mon projet)

PS : Je ne crois pas qu'il y ait de facteur d'arc digne de ce nom en alsace et c'est un crime contre l'humanité!


Share this post


Link to post
Share on other sites

Grosso merdo, c'est ca!

Je te conseille de faire un arc assez large avec du robinier, 5cm c'est pas mal!

Et laisse le ventre plus large que le dos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok merci Pedro
du coup je pense que selon le diametre je vais rester sur une fente en deux billettes bien larges pour avoir de la matiere et ainsi eviter le "coup de rabot de trop"
est ce que tu saurais m'expliquer pourquoi on fend plus qu'on ne scie? une question de fibre?
merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, ca reste dans le fil.

Maintenant ca dépend aussi du bois............certains bois , il vaut mieux les scier : orme par exemple......on scie aussi si on veut économiser le bois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et sinon pour les petites "sous question" quelqu'un se devoue??? (le sechage, le band, vapeur ou eau bouillante?)
merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chaque chose en son temps.........en attendant, regarde donc un peu les sujets déjá postés sur le sujet.......il y a de quoi faire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

PS : Je ne crois pas qu'il y ait de facteur d'arc digne de ce nom en alsace et c'est un crime contre l'humanité!

##

Tu as raison, c'est fort dommage!

Surtout en ce qui concerne le genre d'arc que tu veux faire!

:06:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encouragements pour ton projet, ça à l'air bien mûri en tous cas, bien documenté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

Ca y est je suis rentré, les bras alourdis par mes sections de bois
Profitant de la camionnette et de la tronçonneuse d'un ami

j'ai donc ramené un robinier et deux frênes (mais on verra ceux ci pour les projets suivants)

Pour l'instant je me concentre sur le robinier .

je me trouve donc en presence d'un specimen d'1m70 tres droit, presentant juste une legere courbure sur son profil.
mais celle ci est reguliere et constante donc j'imagine que si la fibre suit bien au moment de la fente du bois
je pourrais avoir une billette en deflex et l'autre en reflex.

(SINON J'AI UN SOUCI MES PHOTOS SONT TROP VOLUMINEUSES POUR LE L'UPLOAD, COMMENT VOUS FAITES POUR LES REDUIRE???)

Share this post


Link to post
Share on other sites

PS : Je ne crois pas qu'il y ait de facteur d'arc digne de ce nom en alsace et c'est un crime contre l'humanité!

Et Pedro compte pour du beurre 8P

Share this post


Link to post
Share on other sites

je parlais de professionnels, qui font commerce de leurs creations
je suis sur qu'il y a de nombreux "amateurs" parfaitement capables!

Edited by JulienTop

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les photos, passer par un logiciel de traitement, Microsoft Office Picture Manager est parfait en utilisant la fonction redimensionner en prédéfini ou alors mettre ses photos sur Picasa (ou autre) et insérer le lien en cliquant sur l'icone "insérer une image" . Il y a un sujet sur tout ça, faut chercher un peu :shifty:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pros ne sont pas nombreux en France (ni ailleurs non plus) tout au plus une vingtaine plus ou moins connus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit doute
sur mes deux dernieres images le tronc on peut le voir a une drole de forme il est pas circulaire du tout c'est grave docteur??
est ce que ca risque de vriller???

Share this post


Link to post
Share on other sites

:mad01: bon au cas ou ca interesse qqun, je fends en billettes demain + ecorçage et ablation de l'aubier!

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit doute

sur mes deux dernieres images le tronc on peut le voir a une drole de forme il est pas circulaire du tout c'est grave docteur??

est ce que ca risque de vriller???

Si ce n'est pas trop tard (c'est à dire si tu n'as pas déjà fendu) :

je conseillerai de fendre parallélement au mètre sur la photo 1 (donc perpendiculairement au mètre de la photo 2)

tu as ce genre d'excroissance sur toute la longueur ?

si c'est le cas il serait intéressant de savoir comment à pousser l'arbre (sur un talus, en lisière de bois, zone de faible lumière, zone de vent tourbillonnant (comme en bord de coupe feu) etc)

je connais peu le robinier, mais il ne me semble pas impossible que ta bûche présente des zones de bois de tension et en opposé des zones de bois de compression. Si c'est le cas le bois ne devrait (conditionnel très conditionnel vu l'aspect de la section) pas trop vriller.

si tu as des fibres de tension et d'autre de compression sur la circonférence et que tu fends sans en tenir compte ton bois vrillera très certainement au séchage, car dans une billette avec 2 types de fibres (tension-compression) elles vont "s'exprimer" chacune selon leur caractéristique biologiques propres avec le risque de voir ta billette partir en hélice

avant de fendre regarde aussi comment sont les crevasses de l'écorces de ta bûche. sur le robinier c'est facile car l'écorce est très crevassée. Si tu vois que les fissures ont tendance à rester dans l'axe de la bûche tu peux fendre et espérer faire un arc

si les fissurations de l'écorce courent déjà en hélice le long de l'axe de la bûche elle est bonne pour le tas de bois de feu

dernière remarque : vu le diamètre de ta bûche et pour avoir un peu plus de confort sachant que le robinier préfère les arc larges je prendrai la partie excroissante pour faire l'arc

bon tout ce diagnostic et ces conseil c'est sur base de photo donc n'en déduit pas une certitude absolue même avec la bûche en main on se plante tous de temps à autre ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...