Jump to content
Cécile

Vesture D'un Archer Médiéval De 1415

Recommended Posts

en plus modeste:

attachicon.gifCopie de P1040890.JPG

On dirait les claquettes en bois de ma Maman!! C'est pour mec ou gonzesse ça?

Po facile de courrir avec ça si le chevalier moyen débarque au milieu des rangs d'archer :06: , je suppose que les pompes volaient rapidement pour courrir pieds nus.

Edited by nono189

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pauvres allaient facilement pieds nus ayant certainement un bon cuir bien épais en guise de peau du pied ! Donc, c'était bien suffisant pour courir vite et loin !

:D

Poor people were accustomed to be bare footed ; they should have had a very thick skin under the feet ! It was certainly sufficient to run far and fast.

J'ai pensé aux reconstituteurs qui n'ont pas de chaussure mais des pieds délicats et les socques sont une bonne option historiquement compatible même si pas très accessoire de guerre ;)

Les socques de Jean-Michel sont très bien pour des gens modestes hommes ou femmes.

Ce sont les socques à bout proéminent et très pointu qui servait à chausser des poulaines qui était réservées aux hommes et de toute façon d'extraction aisée vu le vêtement de pieds en question !

I think pattens are a good historical way to preserve the feet of the modern people in reenacment though this is not a war equipment...

JMC pattens are very good for modest men or women.

Extremely pointy pattens were used for poulaine shoes worn only by rich men.

Au fait, savez-vous d'où vient cette mode (en vogue début 15ème) des poulaines ?

By the way, do you know the origin of the fashion of poulaine shoes (in fashion during early 15th century).

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les pauvres allaient facilement pieds nus ayant certainement un bon cuir bien épais en guise de peau du pied ! Donc, c'était bien suffisant pour courir vite et loin

.....

Au fait, savez-vous d'où vient cette mode (en vogue début 15ème) des poulaines ?

aucune idée mais je sais que, plus tard, les poulaines étaient également le nom des latrines sur le bateaux .....

ok je sors .............

Share this post


Link to post
Share on other sites

Amusant, l'usage qu'on pouvait en faire........................ :06:


Ce n'est qu'une supposition, mais on appelait "poulains" les descendants chrétiens du royaume de Jérusalem plus ou moins arabisés, et qui portaient des babouches............


Ca vient peut-être de là.


C'est une chaussure allongée, à l'extrémité pointue mesurant jusqu'à 50 cm, généralement relevée. Plus l'on appartenait à une classe sociale élevée, plus la pointe était longue. Pour les rois, la taille de l'extrémité pouvait être aussi grande que voulu. Le bout est rembourré de mousse ou chanvre pour la rigidité de la pointe.


Le clergé réprouvait ces chaussures car le bout pointu de la poulaine permettait de relever la robe de la demoiselle assise en face, pouvant ainsi le faire remonter autant que cela lui était permis... De plus, sa longueur empêchait de s'agenouiller pour prier.


Charles V interdit ces chaussures par l'ordonnance royale de 1368 mais la mode perdura jusqu'aux années 1470.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'était pour attirer les filles, autrefois appelées des "poules"....D'où le nom de ces chaussures: des poulaines.... Mouais, bon, ok d'accord, je sors........

PS: j'avais pas vu la version à Pedro, héééé j'en suis pas loin!!

Edited by nono189

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelles imaginations !

Je pense que Pedro est dans le vrai concernant le mot poulaine venant du moyen-orient ou les longues pointes enroulées ou nom faisaient également fureur. L'usage du mot "poulaines" en France est assez tardive (16ème), mais on a gardé l'habitude d'appeler poulaines ces souliers extravagants.

The word « poulaine » comes from Middle East where long eventually rolled-up points of shoes were the rage. The use of the word « poulaine » in France started during the 16th century, but we keep on using the word to name those extravagant shoes.

Ma question portait non pas sur l'origine du nom mais sur l'origine de cet agrandissement ahurissant des pointes en occident :smart:

I asked about the reason of the fashion in occident, not about the name.

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque vous séchez, voici la réponse :

Orderic Vital, chroniqueur médiéval, décrit que c'est le comte d'Anjou, Foulques le Hargneux (Foulques IV, fin XIème), qui, pour cacher des cors dont il souffrait, se fit faire de vastes chaussures et les allongea démesurément pour en corriger la largeur. Comme il était riche et puissant, on l'imita pour lui plaire, il lança la mode ; les cordonniers durent bientôt, pour ne pas rendre le peuple jaloux, faire toutes les chaussures à cette forme : c'est la pigacia, ou pigace.

Je ne connaissait pas la dénomination de "pigace". Début 15ème, les pointes peuvent être longues de l'équivalent de la moitié de la longueur de la chaussure "utile".

Les pointes se sont mises à se recourber quand un autre haut noble (je ne sais plus lequel) fit rembourrer les pointes pour rendre les chaussures plus confortables. Pareil, son choix est devenu une mode. Fin 15ème et au 16ème siècle, les pointes devenues vraiment très longues étaient attachées aux genoux. Ces chaussures étaient scandaleuse pour le clergé qui voulait les interdire car elles servaient alors à relever les robes des dames et damoiselles...

Evidemment, point de pigace chez les gueux pour lesquels les bouts des chaussures étaient généralement arrondies ou seulement très légèrement pointues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Evidemment, point de pigace chez les gueux pour lesquels les bouts des chaussures étaient généralement arrondies ou seulement très légèrement pointues.

...quand ils en avaient.................

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques nouvelles de ma cote de maille pour garnir ma cervelière :

post-4-0-38933800-1384190424_thumb.jpg

J'ai tout recommencé à zéro car je m'emmêlais complètement les pinceaux :wacko:

J'ai donc fixé les anneaux du premier rang sur un carton pour pouvoir "tricoter" sans que les anneaux n'en fassent qu'à leur tête. Si y'a un "mailleur" par ici, je suis intéressée par sa technique de montage...

En tous cas, là, j'ai fais en 1 semaine ce que je faisais et défaisais depuis 1 mois et demi !.... Donc, je vais continuer dans cette voie pour le moment :ouf:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thanks for the information posted and even more for the English translation, please also do feel free to edit this message with a French translation.

I noticed in the Hockham Bible dated 1327-1335 that the archers are depicted wearing gloves, Perhaps it may be some evidence for archers wearing gloves? but also of note, possibly to counter the idea is, that of the more lightly armed combatants, all are shown wearing gloves.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello Graham, welcome here :)

(Traduction du post de Graham : J'ai remarqué que dans la bible de Holkham les archers sont représentés avec des gants. Peut-être est-ce une preuve du port de gants par les archers ? Toutefois, notez ce qui peut contredire ceci : les combattants même armés légèrement sont tous représentés avec des gants.)

In fact, the gloves worn by archers in the Holkham bible (origin: London) ressemble the common soldiers gloves, those worn for sword handling.

If I remember, I also saw somewhere an illumination depicting a woman hunting birds or rabbits. She appeared also to wear gloves, but the same as those worn to ride horses.

The only real archer glove wearer may be seen an a 16th century picture.

So, the mystery around medieval archer gloves remains. However, I personnally would prefer seeing 1415 archers wearing complete gloves on both hands or a small leather pad on the string fingers than wearing archers gloves ;)

Effectivement, les gants portés par les archers dans la bible de Holkham (origine : Londres) ressemblent aux gants de soldats, ceux portés pour le maniement de l'épée.

Si je me souviens bien, j'ai également vu quelque part une enluminure représentant une femme chassant des oiseaux ou des lapins. Elle semblait porter des gants, mais le même type que ceux portés pour monter à cheval.

Le seul vrai porteur de gant d'archer est visible sur un dessin du 16ème siècle.

Donc, le mystère autour des gants d'archers persiste. Cependant, je préfèrerais personnellement voir des archers de 1415 porter des gants complets aux deux mains ou une petite palette sur les doigts de corde que portant des gants d'archers ;)

post-4-0-11335400-1391932261_thumb.jpg

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Originaux posté sur Facebook ( https://www.facebook.com/groups/190796514384409/?fref=ts )

Ici nous allons parler des arcs autorisés pour le Big Shoot et les reconstitutions de bataille (Azincourt 2015). Les archers seront équipés de grands arcs ou longbows tout bois (formes anglaises ou françaises historiques). Les arcs lamellés-collés tout bois sont tolérés.

(Hereafter we will deal with the bows authorized in the Big Shoot and the reenacment battles. Archers shall be equiped with wooden longbows (French or English historical designs). Wooden laminated bows are allowed.)

Les essences de bois par ordre de préférence sont : l'if, l'orme, le frêne qui sont toutes les trois historiques. Les arcs de guerre étaient en if, mais d'autres essences sont tolérées. Un bon arc en if possède relativement peu d'aubier en dos et beaucoup de duramen.

(Historical woods for longbows are: yew, elm and ash. Warbows were made of yew wood, however others woods are allowed. A good yew bow have quite few sapwood on the back and a lot of heartwood.)

post-4-0-31073700-1406010127_thumb.jpg

Les longbows ou grands arcs doivent normalement, au minimum, être de la hauteur de l'archer plus une main. La section des arcs doit être de type D, carrée ou ronde/ovale (voir dessin joint). Les designs de type arc plat (flatbow) sont déconseillés car visuellement ils ne correspondent pas aux arcs de la guerre de 100 ans. La section historique correspond à un D avec une profondeur de D plus grande que la largeur du dos de l'arc. Historiquement, l'arc ploie sur toute sa longueur, y compris à la poignée, ce qui n'est généralement pas le cas pour les design plus récents.

(Longbows or warbows are normally at least the height of the archer plus a hand. The coss-section of the bow shall be D type, square or round (see attached drawing). Flat-bows designs are not recommended because, visually, they are far from the designs of the bows of the 100 years war. The true historical cross-section correspond to a D where the depth is longer than the width at the back of the bow. Historicaly, the bow bends along the whole length including at the handle; that is generally not true for more modern designs.) (drawing source: http://www.mcbriens.net/greenhollowbowmen/longbow.htm )

post-4-0-79684500-1406010187_thumb.jpg

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les poupées de l'arc peuvent être directement taillées dans le bois ou être en corne (voir image jointe).

(Bow nocks may be directly made in the wood or made of horn (see attached picture)).

post-4-0-39189500-1406010425_thumb.jpg

Les poignées des grands arcs et longbows n'ont historiquement pas de grip. Une marque est apposée au niveau du passage de flèche ce qui donne un excellent repère pour la préhension de l'arc. Les grips en cuir sont toutefois tolérés. (The historic handles of the warbows and longbows have no grip. A mark is made where the arrow is located; this helps a lot when wielding the bow. Leather grips are however allowed.)

post-4-0-46385100-1406010490_thumb.jpg

Nous conseillons aux archers de s'équiper d'arcs correspondant à leurs capacités physiques et à leur allonge, avec toutefois des limitations de puissance. Pour le Big Shoot, il n'y a pas de puissance maximale. Pour les reconstitutions de batailles, la puissance maximale autorisée est de 50 livres avec de préférence des flèches freinantes. S'il s'agit d'empennage non freinant, nous conseillons de ne pas dépasser 30 livres.

(We suggest that archers get bows fitting their physical abilities and brace height; however, the following poundage limitations apply. In the Big Shoot, there is no maximum poundage for the bows. In the reenacment battles, the maximum poundage is 50 lbs using preferably self-slowing down arrows. If the fletching do not slow down the arrows, we suggest to avoid poundage above 30 lbs.)

Concernant les cordes des arcs : Traditionnellement en lin ou en chanvre, les cordes en matériaux synthétiques type Dacron sont tolérées pourvu qu'elles aient un aspect discret et proche des cordes en matériaux naturels.

Concerning the bow strings: Traditionally, they are made of linen or hemp; synthetic string, In example made with Dacron threads, are allowed provided they are discreet and with a visual aspect looking like natural material strings.

Joss Elin (musée d'Azincourt) :

Nous pouvons ajouter qu'un check de la puissance des arcs et arbalètes sera assuré avant les tirs

(We can add that a check on the power of bows and crossbows will be done before shooting)

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par ici, je vais reprendre les points concernant les flèches utilisées pour le Big Shoot de 2015. Les flèches sont les mêmes que celles recommandées par Azincourt Alliance.

(Hereafter I will sum up how arrows are expected to be for the Big Shoot in 2015. Arrows are basically the same as Azincourt Alliance recommend in http://www.azincourt2015.info/ )

Les fûts doivent être en bois non peints sauf pour le marquage discret à l'arrière de la flèche pour les reconnaître dans le champ. Attention à l'allonge plus grande qu'en tir moderne pour armer à l'oreille ou à l'épaule : laisser 1 pouce de marge environ + longueur de la pointe à pleine allonge.

(Arrow shafts shall be made of wood without painting except the mark at the rear end that will be used to recognize the arrows in the field. Be carefull with the arrow length that shall be enough in order to brace the bow at the ear or the shoulder; make them longer about 1 inch + arrow point at full draw.)

Les pointes doivent être solidement fixées sur les fûts pour ne pas risquer de se perdre dans le champ habituellement pâturé par des vaches. Les colles naturelles, bien qu'historiques, (colle de peau par exemple) sont donc plutôt déconseillées (décollement à l'humidité) sauf si les pointes sont vissées ou rivetées. N'utilisez pas de vert de gris pour l'encollage des pointes, car c'est un poison. Concernant les colles modernes, privilégiez les bâtons de colle spécifiques que l'on trouve en magasin de tir à l'arc ou une époxy (araldite par exemple). Colles à bois et cyanoacrylates (super glue) ne sont pas assez efficaces.

(The points must be firmly fixed on the shafts in order not to risk loosing them in the field which is used as a pasture for cows. Natural glues, even if historical (as skin glue i.e.), should be avoided (moisture weaken them) unless points are screwed or pinne. Do not use verdigris in the glue because it is a poison. Concerning modern glues, use hot glue sticks for archery use or epoxy glues (araldite i.e.). Ordinary wooden glues or cyanoacrylate glues (instant glues) are not efficient enough.)

Les pointes peuvent être des bodkins courtes, des pointes de practice coniques ou des pointes modernes de tir field de type ogive, field ou combo. Voir les pointes autorisée en p.j..

(Points may be short bodkins, practice cone-shaped points or modern point like field points. See the attached picture concerning authorized heads.)

post-4-0-59877400-1406010798_thumb.jpg

Les plumes peuvent être de l'oie ou du cygne, blanches ou grises. Les plumes en dinde blanches ou grises sont tolérées.

(Goose or swan feathers shall be used and shall be white or grey. White or grey turkey feathers are also allowed.)

post-4-0-40372700-1406010892_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les encoches sont normalement directement taillées dans les fûts, mais on tolère les encoches rapportées en bois ou en plastique (couleur neutre). Certains détaillants vendent des fûts avec encoche pré-taillée.

(Nocks are normally cut directly in the shafts. However, separate wooden nocks or plastic nocks (neutral colour) are allowed. Some archery shops sell wooden shafts with nocks shaped in them.)

post-4-0-80674000-1406011069_thumb.jpg

Voici une méthode pour faire des encoches sans renfort de bois dur ou de corne facile à réaliser soi-même avec une min-perceuse ou vrilles à bois (on perce petit plus de plus en plus large pour ne pas éclater le bois), une petite scie, un cutter, une petite lime et/ou du papier de verre. 1 : orienter les cernes du bois à 45° environ par rapport à l'angle de perçage du trou ; c'est dans cette configuration que les encoches seront les plus solides. 2 : percer un trou de la taille de la corde (pour la corde d'un arc assez faible, 40 livres, comme le mien, 3mm convient). 3 : avec la scie faire soigneusement une saignée jusqu'au trou. 4 : avec le cutter agrandir progressivement l'encoche. 5 : finir avec une mini lime plate ou du papier de verre plié et arrondir un peu l'entrée de l'encoche pour faciliter l'encochage. Attention : il ne faut pas forcer pour encocher mais l'encoche ne doit pas non plus exagérément flotter.

(DIY: Here is a method to make simple nocks without hard wood or horn reinforcement using a mini-drill or gimlets (drill first tiny holes and make them larger gradually in order not to damage the shaft), a small saw, a cutter, a small file and/or sand paper. 1: the growth rings shall make a 45° angle relatively to the hole; it will garantee the solidity of the nock. 2: drill a hole corresponding to the bow string thickness (for low poundage bows like mine, 40 lbs, a 3mm hole is sufficient). 3: with the saw make carefully a slot. 4: with the cutter enlarge gradually the slot. 5: finish the nock using the file or folded sand paper and round the end of the nock in order to make the notching smooth. Caution: notching the arrow shall not be hard, but avoid a too loose nock also.)

post-4-0-58084100-1406011169_thumb.jpg

CHOIX DES FUTS : attention à bien contrôler leur rectitude en les faisant rouler sur une surface plate et à vérifier que le fibrage est bien dans le sens de la longueur des fûts et dévient le moins possible. Plus l'arc est puissant, plus la largeur des fûts est importante. Veiller à se fournir ou à fabriquer des fûts dont le spine (la souplesse) correspond à la puissance de l'arc moins 5 à 10 livres (un arc sans fenêtre à besoin de flèches plus souples pour bien contourner l'arc et voler ensuite droit). Historiquement, on utilisait des fûts en peuplier d'au moins 1 cm de large ; néanmoins, les arcs peu puissant ne fonctionneront bien qu'avec des fûts de section plus réduite. Les bois aujourd'hui utilisés sont plutôt le cèdre et certains pins.

(CHOOSING THE SHAFTS: inspect the straighness of the shafts by making them roll on a flat surface and check that the growth rings are well aligned in the shafts and that they deflect very few. The stronger the bow, the larger the shafts. Be carefull to buy shafts or make them so they have the right spine corresponding to the bow weight minus 5 or 10 lbs (bows without window need more flexible arrows so they may go around the bow and then fly straight). Historically, shafts were made of poplar wood at least 1cm wide; however, low poundage bows won't work properly unless shafts are thinner. Woods used nowadays are usually cedar and pine woods.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'encollage des plumes peut se faire à la colle naturelle (colle de peau par ex.) ou avec une colle moderne (la colle à bois fonctionne très bien pour les plumes). 3 plumes sont collées à 120° les unes des autres avec une plume alignée sur l'encoche. Un espace suffisant (mais pas excessivement important) est ménagé pour le placement des doigts entre fin de plume et fond d'encoche. Un fil de lin écru ou gris sert à ligaturer les flèches. La ligature peut se poursuivre jusqu'à la base de l'encoche, ce qui la renforce.

(The glue used to stick the feathers may be a natural glue (i.e. skin glue) or a modern glue (wood glue is perfect to stick feathers). 3 feathers are positionned 120° from one another and one of them is aligned with the nock. There will be a sufficient (but not too large) gap between the rear of the arrow and the nock so the fingers fits. A thread of ecru or grey linen is used to tie the fletching until bellow the nock to make it stronger.)

post-4-0-49074700-1406011404_thumb.jpg

De la laine colorée, une petit ruban ou un peu de peinture peuvent être utilisés pour marquer les flèches entre l'arrière des plumes et l'encoche.

(Couloured whool, a little ribbon or some painting may be used to mark each arrow between the rear of the feathers and the nock. It will help to recognize ones arrows in the field among the other arrows.)

Le nombre de flèches demandé pour le Big Shoot est de 12 flèches.

(The number of arrows needed for the Big Shoot is 12 arrows.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici le chapitre concernant les flèches pour les batailles. Leur construction est basiquement la même que pour les flèches du Big Shoot, hormis la pointe qui est remplacée par un embout blunt en caoutchouc. L'embout convenant le mieux est le rouge en pièce jointe que l'on trouve en Grande Bretagne. Les autres embout sont acceptables s'ils proviennent d'un magasin de tir à l'arc. En AUCUN cas les embouts de caoutchouc ne doivent coiffer une pointe ! Ils doivent être montés sur le fût de bois non taillé ou cassé.

(Here is a chapter concerning reenactment battle arrows. They are basically made the same as the arrows of the Big Shoot, except the point heads are replaced by rubber blunt heads. The best blunt head is the red rubber one hereafter attached and which may be found in Great Britain. Other ribber blunt heads are acceptable provided they come from an archery store. It is stricly FORBIDDEN to put blunt heads over a point head! They must be put on the shafts that is not sharp or broken.)

post-4-0-73847800-1406011618_thumb.jpg

Les embouts type flèches de Grandeur Nature (par ex. celles décrites ici : http://www.kingdomofacre.org/fencing_archery.html ) sont autorisées. Elles doivent satisfaire les exigences ci-dessus et être obligatoirement équipées de blunt d'archerie sous la protection de mousse.

(Arrow heads as used in live action role-playing games are allowed (i.e. as described in http://www.kingdomofacre.org/fencing_archery.html ). They must fulfill the above specifications and be equiped with archery rubber blunt head bellow the foam.)

Pour les archers tirant des arcs au-dessus de 30 livres, nous conseillons fortement l'emploi de flèches avec un empennage ralentissant. L'image ci-dessous en décrit 3 sortes. 1 : flèche équipée de plumes flu-flu par 3 ou par 6. L'empennage fait environ 15cm de long pour un 3 plumes et peut être plus court en 6 plumes. 2 : flèche équipée d'une plume flu-flu enroulée autour du fût. Bien qu'étant le plus compliqué à réaliser, c'est l'empennage le plus freinant de tous. 3 : flèche équipée de plumes médiévale spiralées. Les 3 plumes doivent être suffisamment spiralées pour ralentir la flèche; faiblement spiralée, c'est l'effet contraire qui se produit.

(When archers shoot bows above 30 lbs, we highly recommend the use of slowing down fletching. The picture bellow shows 3 types of such fletching. 1: arrow with 3 flu-flu type feathers; there may be 6 flu-flu feathers. The fletching is approximately 6 inches long when there is 3 feathers; it may be shorter with 6 flu-flu feathers. 2: arrow with one flu-flu feather winded around the shaft. However it is the harder fletching to make, it is the most efficient fletching for slowing down. 3: arrow equiped with medieval type feathers make a spiral around the shaft. All 3 feathers shall be sufficiently winded in order to slow the arrow down; if they form only a slight spiral, the effect will be opposite.)

post-4-0-58939700-1406011781_thumb.jpg

Les flèches seront vérifiées avant d'entrer sur le champ de bataille. Chaque archer doit en vérifier l'état après chaque tir.

(Arrows will be checked before entering any battle. Each archer shall check them after each shot.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les accessoires de l'archer incluent les protections. Pour les doigts, on n'a pas, à ma connaissance, de preuve formelle de l'existence de protections hormis cette palette tardive (Coventry 1500). Toutefois, l'existence de telles protections, compte tenu des puissances employées est tout à fait plausible. Sur les représentations, on voit parfois des archers avec des gants complets. Ces accessoires sont plutôt l'atour des riches que des pauvres archers. Les gants partiels ne sont pas prouvés avant le 16ème siècle.

(Archers accessories includes protections. For the fingers, as far as I know, there is no conclusive evidence of finger protection except this late tab (Coventry 1500). However, such tabs, considering the poundage of the bows used are very plausible. On paintings, we sometimes see archers with complete gloves. These accessories however are more rich people attires than archer's. Partial gloves are not proven until the 16th century.)

post-4-0-37855100-1406011923_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les palettes suivantes sont admises pour les tirs. La prise de corde est forcément de type méditerranéenne, l'index au-dessus de l'encoche et le majeur et éventuellement l'annulaire sous l'encoche.

(The following tabs are allowed during the shoots. The bracing technic shall be mediterranean: index finger above the nock, middle finger and eventually ring finger bellow the nock.)

post-4-0-36218800-1406012003_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bras d'arc peut être protégé avec une pièce de cuir modeste placée au niveau de la corde de l'arc au repos. Cela protège la zone des vibrations de la corde en fin de tir. Il n'est pas besoin de bracelet plus étendu, la technique de tir médiévale étant plus latérale que le tir moderne.

(The bow arm may be protected using a modest piece of leather located where the bow string is when the bow is not braced. This protects the erea where the string vibrates at the end of a shoot. There is no need for a larger bracer because the medieval shooting technic is more on the side than in modern shooting.)

Ci-joint, un bracelet fin 14ème retrouvé à York (Craft, Industry and Everyday Life: Leather and Leatherworking in Anglo-Scandinavian and Medieval York (The Small Finds)) et réalisé à partir d'une chaussure recyclée et mon bracelet refait selon ce modèle. Sur les représentations, on voit plutôt des ronds ou des carrés éventuellement tronqués aux coins, un peu comme les bracelets retrouvés sur le Mary-Rose.

(Hereafter is a bracer from late 14th century found in York (Craft, Industry and Everyday Life: Leather and Leatherworking in Anglo-Scandinavian and Medieval York (The Small Finds)) made using an old shoe and my bracer made after that artifact. On paintings, bracers are round or squared, eventually with the corners cut, and they look like the Rose-Mary bracers.)

post-4-0-48261300-1406012130_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le musée d'Azincourt m'a demandé de rédiger les spécifications du tir à l'arc pour 2015 sur leur page Facebook. Autant les remettre ici ;)

Edited by Cécile

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...