Jump to content

Recommended Posts

Bonjour à tous après un moment d'absence je reprends le chemin du tir à l'arc :)

Je me lance bientôt dans la fabrication d'un arc lamelé collé en bambou et fibre de verre deflex reflex. J'ai tracé mes moules, montages d'usinage de la poignée etc mais il me reste une question importante que j'ai du mal à résoudre :

Je voudrais atteindre une puissance finale de 50# à quelques livres près, pour trois laminations de bambou et deux de fibre de verre (plus deux épaisseurs de placage en 6/10). Je compte débiter et calibrer moi même le bambou et commander la FDV chez acherie diffusion.

J'ai eu beau chercher je me perds complètement dans les différentes sources que je trouve, que ce soit les tableaux, les bouquins... quelles épaisseurs respectives pour ces laminations pour atteindre mes 50#?

Merci de vos réponses!

Antonin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ta question arrive à point car une discussion sur le sujet a eu lieu y a très peu de temps... Voir ici

J'espère qu'on t'entendra :)

zat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si ça va t'aider car l'arc en question est un peu spé et court,sans placage sous la fibre il fait 59 " de hauteur et 53 # de puissance ...

je suis parti sur un sandwich de

Fdv 0,8 , bambou 2,2 mm //

ipé dégressif ( 1mm au m ) 2 mm au plus épais ,

bambou // 2,2 mm,

fdv 0,8

+ 2 coins en carbone 1,2 mm au plus épais à chaque bout des branches pour les tenir relativement raide,

largeur des branches sortie fondus 30 mm et aux poupées 10 mm,

longueur de la lame force 500 mm,

poignée 190 mm et overlay 160 mm
ce n'est donc quasiment pas dégressif sur l'ensemble des branches. Petit détail qui a son importance, j'ai enrubanné le tout après avoir enduit de Smooth on dans plusieurs couche de film étirable car ça a tendance à se barrer dans tous les sens .....

Pat.

Edited by Pat Ibulaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

et quelle longueur il doit faire ton bouzin ?

sans ça, difficile de te dire quelque chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demandais aussi au niveau de l'encollage : est ce que c'est possible de coller l'arc en utilisant une forme et une contre forme sans système air hose? je ne vois pas ce qui empêcherait d'avoir un collage correct, si j'adapte la courbe de la contre forme à la dégressivité des laminations les joints devraient être corrects :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec une bonne épaisseur de caoutchouc pour assurer, non ?

Personnellement je trouve que c'est beaucoup de boulot et de matériaux si on n'est pas sûr de faire une série d'arcs de même forme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Avec une bonne épaisseur de caoutchouc pour assurer, non ?

Personnellement je trouve que c'est beaucoup de boulot et de matériaux si on n'est pas sûr de faire une série d'arcs de même forme.

c'est bien plus facile avec de la gomme de chambre à air qui serre ton sandwich sur le moule et bien moins onéreux si tu ne fais qu'un ou peu d'arcs. En plus ça marche très bien car ça égalise parfaitement la pression sur ton sandwich ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je compte me servir de la forme pour faire la contre forme : à la défonceuse (copieur+mèche) je viendrai faire la même forme exactement tout en respectant les épaisseurs de laminations et les différences de rayons que cela induit.

La technique consiste à choisir un diamètre de copieur et de mèche qui combinés reproduiront une contreforme adaptée à la forme et l'épaisseur de laminations. Par exemple pour une épaisseur de branches de 10mm je prendrai un copieur de diamètre extérieur 15mm et une mèche de diamètre 5mm. Ainsi le rayon du copieur est de 7,5mm, celui de la mèche de 2,5mm : 7,5 + 2,5 = 10. Entre la rive de ma forme et l'arête tranchante de la mèche il y aura mon épaisseur de branche, les rayons en seront donc modifié en conséquence.

Je ne suis même pas sûr qu'il soit utile de prendre en compte la déregressivité, même en fort deflex reflex les rayons sont très importants... Toujours est il que la mèche de défeonceuse n'atteindra pas 45mm de profondeur, je finirai le travail en chantournant dans la rainure que j'aurai laissé et je viendrai avec une mèche à roulement à bille qui me laissera un état de surface lisse, régulier et conforme à mon usinage de départ.

Je peux même usiner la forme et contreforme en même temps à l'aide d'un gabarit en cp de 10mm par ex, qui me servira de référence pour le copieur.

Etant ébéniste j'ai tout le matériel que je veux et les matériaux nécessaires sans difficultés. Je ne passerai pas beaucoup plus de temps à fabriquer la contreforme et la forme que simplement la forme. C'est aussi l'aspect technique de l'usinage qui m'intéresse (je pourrais tout aussi bien le faire à la cnc), alors si cette technique est viable je voudrai la tester.

Qu'en pensez vous d'un point de vue uniquement technique? le résultat sera bon? je sais aussi doser le serrage au serre joint, je ne devrais pas faire de joint sec si je fais attention...

J'espère avoir été assez clair :/

Share this post


Link to post
Share on other sites

PS : j'ai testé ce principe sur un multipli en ébéne réalisé dans la semaine (pour faire un carquois d'arc d'ailleurs :06: ), les joints étaient nickels, que ce soit à blanc ou encollé. Je suis quasiment certain que ce système fonctionnera, mais est il adapté à la facture d'arc au niveau des serrages au serre joint...? Je compte mettre un serre joint tous les 30 cm environ, la contre forme se chargerait de répartir la pression elle même sur toute la longueur des branches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tous les 30 cm ce n'est pas trop espacés ? Il me semble avoir lu que certains en mettait un tous les 10-15 cm...

zat

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous les 30, ce sera juste, je pense. Quand au serrage, j'ai vu un facteur d'arc (pro) mettre sous presse, il finit avec une clé dynamométrique. J'ai pas pensé à lui demander le couple de serrage, hélas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh mais du coup j'ai une question à laquelle je ne crois pas avoir vu de réponses.... tes 3 laminations, à quelle épaisseur comptes tu les calibrer ? Seront elles dégressives ? ou tu pars totalement à l'aventure ?

zat

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'est vrai que c'est le sujet de départ ^^ je compte faire comme ça

FDV en 0,8 // Bambou parallèle en 2mm // Bambou dégressif (1mm/m) en 2mm // Bambou parallèle en 2mm // FDV en 0,8 plus peut être du placage sous la FDV soit deux fois 0,6mm.

Je réaliserai peut être des coins en bout de branche, je verrai ce que je peux récupérer comme essence sympa et assez légère.

Et pour zat, au niveau du serrage, dans le cas d'un serrage sans contreforme ou avec des cales en métal la pression n'est réellement exercée que dans une zone proche du point de serrage, moins de 10cm de part et d'autre. Ceci est dû aux cales souples qui se déforment, alors qu'une contre forme rigide peut répartir la pression bien mieux et donc se contenter de moins de points de pression.

Alors? qu'en pensez vous? feu vert? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non feux rouge !!!

avec les épaisseurs que tu annonces tu n'auras pas un arc de 50 # car si tu as remarqué j'ai utilisé les mêmes ( et même un peu plus épais) mais pour un arc de 59 " de hauteur donc plus court que ce que tu veux construire ( 66 " ) . Avec ces épaisseurs, je pense que pour un 66 " et les épaisseurs que tu annonces, tu vas obtenir un arc entre 30 et 35 # environ et pas plus. A ta place pour un D/R de 50 #, je partirais plutôt sur 3 mm // 2 mm dégressif ( 1 mm au m ) et 3 mm // + les 2 fdv de 1 mm ( 0,40 ). Après je ne suis pas un grand spécialiste des arcs avec fdv, il y a ici des gens beaucoup plus calés que moi en la matière mais apparemment le puit de renseignements à ce niveau est tari car tu as pu remarquer que ça ne se bouscule au portillon ..... :06:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Après je ne suis pas un grand spécialiste des arcs avec fdv, il y a ici des gens beaucoup plus calés que moi en la matière mais apparemment le puit de renseignements à ce niveau est tari car tu as pu remarquer que ça ne se bouscule au portillon

ils sont peut être partis au sport d'hiver :D

Je ne crois pas que sur ce forum, les gens ne veulent pas partager ou alors faut mettre des sections privées avec droits restreints ... comme ça se fait ailleurs

zat

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne crois pas que sur ce forum, les gens ne veulent pas partager ou alors faut mettre des sections privées avec droits restreints ... comme ça se fait ailleurs

Je pense plutôt que sur ce forum, ceux qui font des lamellés-collés avec FV ne sont pas légion. Et ceux qui font des lamellés-collés comme moi qui y va au pif ne peuvent pas te répondre efficacement.

Si tu veux des prévisions de puissance, il faut en passer avec les abaques et le facteur K (je crois). On m'a expliqué tout ça et j'ai pas compris grand chose, pas assez creusé peut-être.

Pour le partage, tu as aussi arc 4 (auteur Emiletex) qui explique beaucoup de choses et donne des exemples d'échantillonnage. Cherche peut-être les anciens posts d'Emiltex...

Share this post


Link to post
Share on other sites

la puissance finale de ton arc dépendra de beaucoup de facteurs en plus de l’épaisseur de tes laminations

- la forme du moule (reflex deflex fort ou moyen, proche ou loin de la poignée)

- la qualité de ta fibre

- la qualité de tes laminations

- la dégressivité

- la largeur de tes branches aux fondus et aux poupées

- la section des branches (rectangulaire ou avec chanfreins)

- la longueur de ta poignée

si on cumule un peu tout je dirais qu'à épaisseur de lamination constante on peut avoir très facilement 20 livres d'écart en sortie.

voilà pourquoi les réponses ne fusent pas ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'arrive... mais laissez moi le temps de retrouver mes données cré non de d'la !!!

comme le dit si bien pat....normal pour un pat !!

pour 66", fdv de 0.40 en ventre et en dos, 2 laminations de 3mm dégressive de 1mm au métre, et une lamination // de 3mm par branche.

donc au total, 4 laminations dégré et 2 //.

largeur des branches aux fondus, va pour 35mm.

aux poupées, 12mm.

longueur de poignée, 43cm.

pour les raidisseur en bout de branches, de l'if serait pas mal pour contraster avec le bambou tout en étant suffisamment léger pour ne pas alourdir de trop les extrémités. 1 mm au plus épais pour les raidisseurs sont suffisant et sur 25cm de long.

si c'est trop léger en puissance au final, tu peu raccourcir l'arc, et si c'est trop puissant, en chanfreinant le dos, tu fait facilement perdre 5-6#.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup de tous vos renseignements!

J'ai commandé la fibre, le bambou sera débité dès que la poignée et les moules seront près :) je vous tiens bien sûr au courant et je vous ferai, si j'ai le temps, bientôt un petit post sur le carquois d'arc que je réalise!

merci encore et à très bientôt :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'arrive... mais laissez moi le temps de retrouver mes données cré non de d'la !!!

comme le dit si bien pat....normal pour un pat !!

pour 66", fdv de 0.40 en ventre et en dos, 2 laminations de 3mm dégressive de 1mm au métre, et une lamination // de 3mm par branche.

donc au total, 4 laminations dégré et 2 //.

largeur des branches aux fondus, va pour 35mm.

aux poupées, 12mm.

longueur de poignée, 43cm.

pour les raidisseur en bout de branches, de l'if serait pas mal pour contraster avec le bambou tout en étant suffisamment léger pour ne pas alourdir de trop les extrémités. 1 mm au plus épais pour les raidisseurs sont suffisant et sur 25cm de long.

si c'est trop léger en puissance au final, tu peu raccourcir l'arc, et si c'est trop puissant, en chanfreinant le dos, tu fait facilement perdre 5-6#.

ben en voilà une réponse franche du collier et complète et tout et tout,( normal c'est un Pat ...!! ) avec ceci notre ami Antonin va pouvoir avancer son projet en toute tranquilité et nous donnez de bonnes nouvelles d'ici peu !!!

Pour les raidisseurs, il me semble que le merisier serait pas mal aussi, plutôt léger comme bois, assez résistant et moins rare que l'if

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous avez parlé y a quelques temps d'if et surtout que j'avais récupéré des tronc (cf http://www.webarcherie.com/forum/index.php/topic/31944-est-ce-de-lif-ou-pas/). Pour cet usage, mon bois de tronc conviendrai ou pas ? car pour faire un bel arc, on m'a plus que conseiller sur ce même forum d'obtenir des branches d'ifs ?

zat

PS : ça va les Pat, on s'encense pas trop mutuellement :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...