Jump to content
pierre

Çékwadonk? Tranches De Yumi

Recommended Posts

en même temps, il a cassé

donc tous les facteurs de yumi ne sont pas des maitres, et cet arc souffrait peut-être de défauts de conception

la méthode de serrage par insertion de coins de bambou sous une corde enroulée autour de l'arc ne souffre pas la médiocrité ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai quelques petites chutes, il faudra que je teste pour savoir le type de colle utilisé. J'avoue que les partie pas très jointive ne m'étonnent qu'à moitié.

D'une part, arriver à faire des assemblages aussi complexes sur de telles longueurs uniquement avec des outils à main me semble loin d'être évident. Il me semble que sur les composites, la jonction n'est pas toujours parfaite au niveau du rainurage par exemple.

Ensuite, quand j'ai essayé d'avoir une idée de l'age de l'arc en me basant sur la complexité de l'assemblage, je n'ai rien trouvé qui y corresponde vraiment dans le bouquin que j'ai cité plus haut. L'assemblage de l'arc posté ici est plus simlple que ce que m'indique la littérature ce qui me laisse à penser que soit l'arc est vraiment très ancien genre XV ou XVIeme siècle mais j'ai un sérieux doute, soit il ne s'agit pas d'un haut de gamme niveau production et un voyageur fin XIXeme début XXeme siècle aurait alors pu se le procurer plus facilement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

.......... ce qui me laisse à penser que soit l'arc est vraiment très ancien genre XV ou XVIeme siècle mais j'ai un sérieux doute, soit il ne s'agit pas d'un haut de gamme niveau production et un voyageur fin XIXeme début XXeme siècle aurait alors pu se le procurer plus facilement.

La destinée d'un objet au cours de l'histoire est parfois étonnante.

J'ai entendu parler d'épées persanes qui étaient de véritables joyaux à leur époque de fabrication et qui furent échangées quelques siècles plus tard pour une bouteille de gnôle ou quelques dollars... Question de circonstances, de méconnaissance de ce que l'on détient, etc.

Mais c'est vrai que ça ne fleure pas le haut de gamme, ces assemblages. Les lames de ventre ou dos ne sont même pas planes, alors que les japonais sont capables de truc époustouflants avec leurs techniques manuelles traditionnelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense que c'est très peu probable que l'arc soit vraiment ancien mais j'essaye quand même de me documenter, on ne sait jamais. Il y avait un carquois et des flèches pour aller avec . Je ne les ai pas récupérés mais j'ai pas mal de photos. Je l'avais présenté dans un numéro de TAM.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, de mémoire c'est un chène japonais pour les bords de l'arc. Faut que je retrouve mais j'avais un super reportage sur la fabrication des Yumis!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toutes les infos que j'ai indiquent que c'est un sumac qui est utilisé pour les yumis.

par ailleurs, j'ai fait le test concernant la colle, celle ci est soluble à l'eau mais difficile d'en dire plus. colle animale?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai jamais compris si c'était de la colle faite avec le velour des bois ou avec les bois eux même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et Joyeuses fêtes de fin d'année, :cheer::sorcerer: :hihahiha:

Je ne suis pas un spécialiste du Yumi, loin de là. Mais, intrigué par vos commentaires je suis allé bêtement voir sur Wikipédia de quoi il s'agissait.

D'après ce tableau (je sais ce genre de site est loin d'être une référence en archerie) il s'agirait d'un arc du XVII siècle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yumi

Période Type d'arc fabrication de l'arc Préhistoire Maruki une seule pièce de bois IXe et Xe siècle Fusetake Bois avec un parement externe de bambou. XIIe siècle Sanmaiuchi Ame bois, faces (parements) interne et externe en bambou. XIVe et XVe siècle Shihochiku Ame bois, faces (parements) et chants en bambou. milieu XVIIe siècle Sanbonhigo (Higoyumi) Ame lamellé collé de trois lames de bambou, chants en bois, faces (parements) interne de externe en bambou. XVIIe siècle Yohonhigo (Higoyumi) Ame lamellé collé de quatre lames de bambou, chants en bois, faces (parements) interne de externe en bambou. fin XVIIe siècle à nos jours Gohonhigo (Higoyumi) Ame lamellé collé de quatre lames de bambou + une lame centrale de bois, chants en bois, faces (parements) interne de externe en bambou. depuis 1971 fibre de verre et fibre de carbone Bois et textile synthétique lamellé collé, l'ensemble est laqué.

Puisque à moins d'être miro, il me semble bien que l'âme est composée de 2 lattes de bambou assemblée en opposition (Pierre peux-tu le confirmer ?). Donc 4 lattes de bambou en tout.

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec l'impression générale de "travail crade" ou mal assemblé. Je serais plus indulgent en citant un défaut de fabrication. :unknw:

Si on regarde bien les 2 coupes, on remarque que d'un côté les 2 lattes centrales en bambou sont bien jointives et que de l'autre elles se sont écartées lors de l'encollage.

Je pense que toute la problématique vient de ce décalage central qui a fragilisé l'arc. L'épaisseur de colle entre les lattes ne me semble pas si excessive que cela.

Je pense que le facteur d'arc a voulu préserver une certaine souplesse à l'arc. En joignant des lattes de bambou et de bois de nature différente sans aucun jeu le risque de casse est beaucoup plus important.

Sans jeu pas de micro glissement entre lattes. Une chose aussi me fais dire que ce n'est pas un arc de "daube". Le facteur a fait exprès (je l'espère pour lui) de mettre des lattes de chant en bois de sections différentes.

Surement pour compenser le phénomène de torsion axiale lors du bandage de la corde. Sur un arc aussi long, asymétrique et fin cela me semble cohérent.

Conclusion: Peut être milieu à fin du XVII siècle, pas un grand facteur d'arc, (apprenti ?) mais pas un bricoleur non plus, les ligatures et le laquage ont l'air de bonne qualité.

Je me trompe peut-être du tout au tout !!! :107: MAIS C'ETAIT POUR FAIRE AVANCER LE "SCHIMBLIK" :thumbup: :thumbup: :thumbup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Regardez ce que Pierre m'a envoyé la semaine dernière ! !

Vraiment très esthétique très chic ! ! ce sous-verre a trouvé place à coté de mon bureau !! j'attends les premières questions ! !

Merci à toi Pierre merci à Webarcherie ! !

Baou

Edited by Baou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...