Jump to content
batbouille

Comment Viser

Recommended Posts

Depuis trois mois je m'entraîne a tirer en instinctif mais je voudrer apprendre a tirer en visants mais sa marche pas, dans mon club il ont essailler de m'expliquer mais sa ne marche pas.

Je tien ma flèche en cigarette je bande est on mon dit sa une distance de 10 metre, je devrez pour arriver dans le jaune a se que la pointe de ma flèche soit dans le noir.

Mes sa ne marche pas du tout. :05: :05: :05:

Pour avoir le jaune il faudrait que je vise le sol..

Enfin bon je ne comprends rien.

si vous avait des conseille il sont les bien venu.. :07: :07:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que tu nous décris là, ce n'est pas du tir instincitif, c'est de la "contre visée à la mongole"

En bref, tu places ta pointe au-dessous de l'endroit à atteindre. Si tu y réussis, tu pourrais obtenir un groupement convenable.

... j'ai moi-même utilisé cette technique et je m'en sers encore en tir en ligne.

le tir instinctif, c'est de suivre son regard et son bras d'arc pour lever l'arc. La position de la pointe de la flèche n'est pas prise en compte, on peut juste garder la flèche en vison périphérique pour vérifier son alignement.

En fait, tu tires sans viseur (arc nu, "bare bow"), mais pas en instinctif. ;)

Le seul conseil que je puisse te donner, c'est d'insister, de pratiquer, pour apprendre à ton bras et à ton regard à faire le travail.

une autre solution, c'est le pianotage;

2 méthodes:

-facial (face walking): tu changes ton repère sur ton visage en fonction de la distance, et tu vises "à la mongole", avec ta pointe là où tu veux aller.

-sur la corde ("string walking"): tu modifie la position de ta prise de corde en fonction de la distance, avec la même technique de visée que précédemment.

Dans les 2 cas, la technique est très efficace, mais l'apprentissage et la maitrise prennent pas mal de temps.

En fait, il semble qu'il est bien plus rapide d'apprendre à tirer avec viseur que sans. :bhaoui..:

Edited by PhilPlessis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc qui peut "marcher" pour dégrossir la part dite "instinctive" du tir sans viseur, sans repère pointe de flèche et sans pianotage:

-Tu commences à 10 mètres

-Tu regardes la cible droit dans les yeux et UNIQUEMENT la cible

-Au moment où tu armes l'arc et arrives à l'ancrage, tu te dis que ton poing qui tient l'arc va te servir aussi à mettre un direct dans la cible: tu te mets dans la tête que tu vas mettre ton poing dans la cible

- Décoche et observe...et bonne chance

Si ça marche, après ça "devient instinctif" et il reste à régler la balistique pour les plus grandes distances mais c'est une autre étape.

Edited by Jihaif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu veux viser avec ta pointe de flèche, tu peux utiliser une autre technique.

1 -Tu fait une série de volées en mettant ta pointe de flèche dans le jaune et tu observe où tes flèches sont groupées.

2 - Tu décales ta pointe de flèche à l'inverse pour que tes flèches atteignent le jaune

Contrevisee.jpg

Tu peux garder le même ancrage au niveau du visage. Par contre, la contrevisée (pointe de flèche) sera différente à chaque fois.

Quel arc tires-tu ?

Edited by Idariel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

essaye de tirer en gardant les 2 yeux ouverts :104:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Guest a raison. Essaie de garder les 2 yeux ouverts.

Essaye de voir si tu peux utiliser la prise avec les 3 doigts en dessous (me souviens plus si c'est autorisé en arc de chasse), cette prise là à une contrevisée moins grande que la prise cigarette.

Sinon la manière de viser que j'ai décrite est aussi utilisée par un copain Arc de Chasse.

Tu ne changes pas ton ancrage sur le visage, quelle que soit la distance.

C'est ta pointe de flèche qui pointe plus ou moins loin de la "croix".

Par contre, tu regardes TOUJOURS l'endroit où tu veux envoyer ta flèche.

Ta pointe de flèche, tu la voies seulement en vision périphérique (à la limite, tu sais où elle est mais tu ne t'en occupes pas).

La décoche, l'allonge, etc. doivent toujours être identique (difficile à faire ça :109: ).

Et surtout, ne pas se décourager !

Ca serai dommage de mettre un viseur sur ton arc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vien de m'acheter un viseur , un"Toxonics Patriot Plus M-BS1" ,j'espere qui va m'aider a viser :115: :115: :115: .

qui a un viseur parmis vous??????????????

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi perso j'ai jamais compris comment ca marrcher les viseurs !! lol

et pui faut dir que un viseur sur un longbow ca le fait pas trop :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
moi perso j'ai jamais compris comment ca marrcher les viseurs !! lol

et pui faut dir que un viseur sur un longbow ca le fait pas trop

:lol!:

moi aussi

Et puis après avoir vu ces messieurs passer une demi heure à régler et rerégler leur viseur, je me dis que "mon viseur invisible" est beaucoup plus pratique :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et puis après avoir vu ces messieurs passer une demi heure à régler et rerégler leur viseur, je me dis que "mon viseur invisible" est beaucoup plus pratique  :whistling:

et beaucoup plus rapide à monter... :23:

Ceci étant, les jeunes, chez moi, progressent plus vite quand ils passent au viseur, donc ils attendent ce moment avec impatience quand ils débutent. J'essaie de leur expliquer que c'est pas une fin en soit, mais avec ça je suis un des rares naturiste résistant dans un club de "ciblares" :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai toujours fait l'initiation au viseur, c'est plus "simple" pour les débutants, ça leur donne un référentiel très carré et leur geste est très rapidement efficace et beau à voir.

Evidemment, quand ils me voient jouer du flatbow, ça fait désordre, mais bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

nan...:104: moi je suis une éternelle débutante.. et pourtant je préfère sans viseur.. non mais!!.. :wacko:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans mon club, on passe les débutants au viseur dès qu'ils ont un geste correct. Ca peut être très rapide. C'est évidemment plus flatteur pour l'ego de grouper mieux et plus vite. Maintenant, je pense que ça peut aussi amener des problèmes suppplémentaires. S'il y a un problème, que faut-il régler : l'archer (position, allonge, etc) ou est-ce le viseur qui est mal réglé ?

nan... moi je suis une éternelle débutante.. et pourtant je préfère sans viseur.. non mais!!.. 
Go Arwen go ! :cheer: :cheer: :cheer:

Moi aussi. Ca a fait un léger choc quand j'ai refusé de passer au viseur.

Evidemment, quand ils me voient jouer du flatbow, ça fait désordre, mais bon.

LOL

Mon président l'a pris du bon côté. En 2 ans il a récupéré 1 longbow (+ barebow), 1 recurve chasse (+ mongol) et 1 poulie nu. Son commentaire : "Super, maintenant on couvre tous les types d'arcs".

Share this post


Link to post
Share on other sites

tiens, c'est exactement la réflexion qu'on séest faite dans mon club au printemps dernier quand Zion a flashé sur un arc chasse...

Comme quoi... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

Dans ma compagnie c'est l'inverse, ils tirent tous avec viseur et canne à peche

moi, je tire arc nu mais j'entend souvent dire aux débutants: "Regle ton viseur dans le sens de l'erreur" ...

Fleches à gauche, sortir le viseur, a droitre, le rentrer

Fleches en haut de cible, monter le viseur, en bas, le descendre

si ca peut t'aider !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à tous,

Initiateur de club, animateur d'été chasseur à l'Arc et instructeur F.F.C.A j'ai au cours des années concu ma modeste technique de formation que je pratique dans le cadre village vacance.

En club , je suit la méthode Ad hoc.

Donc, j'enseigne le tir sans viseur mais je commence par une formation plus longue sur la théorie.

1 la position du corps est trés importante le corps doit étre bien vertical et bien perpendiculaire à l'axe de tir en direction de la cible, les jambes légérement écartées pour étre bien stable ( surtout lorsque on essuye des rafales de vent ) bassin bien stable et buste droit ce qui permet lorsque l'on monte le bras d'arc à hauteur de la cible d'avoir naturellement le bras d'Arc bien en prplongement de la ligne des épaules.

2 La flèche encochée, le bras tendu Cool vers la cible, il faut lever le coude à l'horizontale pour faciliter la traction de la corde et la main restant bien verticale pour ne pas tordre la corde au moment de la décoche.

3 la main de corde va aller accrocher la corde avec les trois premières phalanges aproximativement a deux doigts en dessous de l'encoche pour préparer l'armement de l'arc.

4 A ce stade j'explique que la main va maitenant tracter la corde jusqu'au visage que leur tète doit rester bien verticale, qu'elle ne doit pas se pencher pour aller chercher la visée derrière les plumes pas plus qu'elle ne doit se pencher en arrière ce qui modifie la visée, par contre en prenant l'index de la main de corde comme point de contact on va tracter la corde jusqu'à le bout de l'index vienne se caller à la commissure des lévres ce qui ammène la corde bien dans l'axe vertical de l'oeil.

5 Cet encrage au coin des lévres donne à l'archer l'assurance de toujour emmagasiner la méme puissance dans l'Arc et que la paralèlle entre sa ligne d'épaule et la trajectoire de sa flèche sera la plus parfaite possible.

Une main qui glisse plus loin en arrière pour avoir plus de puissance s'écarte de la ligne de visée par l'oeil et donnera un tir déporté à gauche pour les droitiers et à droite pour les gauchers .

6 L'encrage étant correct et controlé je leur explique la raison des phallanges positionné à deux doigts sous l'encoche et on parle de la visée avec la pointe de la flèche alignée sur l'objectif jaune ou ballon ou cible animalère peu importe; la première flèche va donner par son résultat en cible, les indications pour corriger les erreurs par le pianotage sur la corde et la comme pour un viseur on parle de correction dans le sens de l'érreur:

j'ai tiré trop haut, je veux que ma prochaine flèche descende dans la cible ,je vais donc descendre mes doigts sur la corde par rapport à l'encoche et comme mon index va toujours au coin de mes lèvres c'est en réalité la parabole de la trajectoire de ma flèche qui va ètre plus prés de l'horizontale et ma fléche aura un impact plus bas dans la cible.

A l'inverse, si je veux remonter mon tir mes doigts vont remonter sur la corde plus prés de l'encoche et l'impact dans la cible remontera vers le haut.

7 Ce principe permet non seulement de viser avec reflexion et compréhension,mais il permet aussi de varier les distances de tir de 10 , 15 , 20 c'est le mème principe et les mèmes résultats( passé les 20 m il faut compléter par le pianotage facial , a 25m l'index va descendre sur le visage du coin des lèvres au maxillaire )

8 La décoche, lorsque l'archer est pret à tirer ,il doit s'assurer que sa main de corde est bient callée contre sa joue, se concentrer sur ses doigts et débloquer ses phallanges en douceur pour libérer la corde .

A ce moment la les jeux sont fait, la flèche est partie surtout ne pas chercher à voir le résultat par ce que le subconscient est plus rapide que conscient si vous voulez voir ,immédiatement votre inconscient déplace le poignet qui tient l'arc et qui géne la vision ;seul problème c'est que la flèche n'est pas encore partie et hop en une fraction de seconde tout le travail pour réaliser un beau tir est par terre.

Autre problème que je surveille constament le bloquage de l'épaule du bras d'arc,

dés que l'archer commence à avoir confiance en lui,il cherche à bloquer son corps et cela passe par l'épaule, en faisant cela il désaligne bras et ligne d'épaule ,résultat tir à gauche pour les droitiers et à droite pour les gauchers.

Cette approche détaillée prends à peine 10 mn mais donne des résultat trés rapides , bien entendu tous les formateurs ont leur propre expérience et leur vécu sans prétendre détenir la bonne si la mienne peut servir j'en serais heureux.

cette facon didactique d'enseigner le tir à un inconvénient celui de générer des archer qui ne savent pas tirer si ils ne sont pas absolument dans l'axe de la cible, c'est pourquoi, dés qu'ils ont tirés quelques fléches j'interrompt ce tir statique et je les fais tirer les uns aprés les autres dans des conditions varièes sur des ballons à peine gonflés .

La première flèche sera tirée un genoux en terre de biais en tir ascendant.

La deuxième exercice de spatialisation sera tir de face assis dans un fauteuil sans que les pieds touche le sol à une distance plus grande que la premère et à l'horizontale

La troisième flèche sera elle un tir plongeant debout les deux pieds sur deux chaises écartées ,tir en biais avec un poteau comme obstacle visuel à trés courte distance (2/3 m) avant chaque tir j'explique quelles sont les difficultées à résoudres quand tout le monde a tiré on recommence et on corrige.

ensuite une compétion par groupe de mème niveaux ,a chaque volée je confisque les flèches hors de la cible et la plus mauvaise de la volée j'usqua ce qu'il n'y ait plus qu'un seul archer le gagnant.

cela c'est une heure trente de tir, sur une semaine 4 séances et le vendredi 12 Passage de flèche blanche et 9 flèche Noire.

Baloo.

post-4-1116004675_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 la position du corps est trés importante le corps doit étre bien vertical et bien perpendiculaire à l'axe de tir en direction de la cible, les jambes légérement écartées pour étre bien stable ( surtout lorsque on essuye des rafales de vent ) bassin bien stable et buste droit ce qui permet lorsque l'on monte le bras d'arc à hauteur de la cible d'avoir naturellement le bras d'Arc bien en prplongement de la ligne des épaules.

2 La flèche encochée, le bras tendu Cool vers la cible, il faut lever le coude à l'horizontale pour faciliter la traction de la corde et la main restant bien verticale pour ne pas tordre la corde au moment de la décoche.

3 la main de corde va aller accrocher la corde avec les trois premières phalanges aproximativement a deux doigts en dessous de l'encoche pour préparer l'armement de l'arc.

4 A ce stade j'explique que la main va maitenant tracter la corde jusqu'au visage que leur tète doit rester bien verticale, qu'elle ne doit pas se pencher pour aller chercher la visée derrière les plumes pas plus qu'elle ne doit se pencher en arrière ce qui modifie la visée, par contre en prenant l'index de la main de corde comme point de contact on va tracter la corde jusqu'à le bout de l'index vienne se caller à la commissure des lévres ce qui ammène la corde bien dans l'axe vertical de l'oeil.

Méthode à l'ancienne ça :P : on plante la bras d'arc "dans la cible" puis on tracte. J'avoue que je préfère un poussé tiré dès la montée de l'arc vers la cible: ta méthode -mais peut être que je me trompe...- fait pas mal travailler l'épaule de la main de corde, non? Moralité pour venir chercher la corde, tu dois te désaxer (ce qui serait visible pour un observateur voyant l'archer du dessus). A moins que ton bras d'arc soit fléchi. Peut-tu préciser ça?

Enfin, pour un cours d'initiation c'est peut être pas plus mal (surtout pour des initiations en club de vacances), ça a le mérite d'éviter pas mal de dérives...

P.S. moi aussi j'ai mon diplome d'initiateur ;)

Edited by psycho

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 la position du corps est trés importante le corps doit étre bien vertical et bien perpendiculaire à l'axe de tir en direction de la cible, les jambes légérement écartées pour étre bien stable ( surtout lorsque on essuye des rafales de vent ) bassin bien stable et buste droit ce qui permet lorsque l'on monte le bras d'arc à hauteur de la cible d'avoir naturellement le bras d'Arc bien en prplongement de la ligne des épaules.

2 La flèche encochée, le bras tendu Cool vers la cible, il faut lever le coude à l'horizontale pour faciliter la traction de la corde et la main restant bien verticale pour ne pas tordre la corde au moment de la décoche.

3 la main de corde va aller accrocher la corde avec les trois premières phalanges aproximativement a deux doigts en dessous de l'encoche pour préparer l'armement de l'arc.

4 A ce stade j'explique que la main va maitenant tracter la corde jusqu'au visage que leur tète doit rester bien verticale, qu'elle ne doit pas se pencher pour aller chercher la visée derrière les plumes pas plus qu'elle ne doit se pencher en arrière ce qui modifie la visée, par contre en prenant l'index de la main de corde comme point de contact on va tracter la corde jusqu'à le bout de l'index vienne se caller à la commissure des lévres ce qui ammène la corde bien dans l'axe vertical de l'oeil.

Méthode à l'ancienne ça :P : on plante la bras d'arc "dans la cible" puis on tracte. J'avoue que je préfère un poussé tiré dès la montée de l'arc vers la cible: ta méthode -mais peut être que je me trompe...- fait pas mal travailler l'épaule de la main de corde, non? Moralité pour venir chercher la corde, tu dois te désaxer (ce qui serait visible pour un observateur voyant l'archer du dessus). A moins que ton bras d'arc soit fléchi. Peut-tu préciser ça?

Enfin, pour un cours d'initiation c'est peut être pas plus mal (surtout pour des initiations en club de vacances), ça a le mérite d'éviter pas mal de dérives...

P.S. moi aussi j'ai mon diplome d'initiateur ;)

La méthode de baloo c'est celle qu'on apprend aux jeunes débutants de Strasbourg (et on a quelques champions au club B) )

Ta methode psycho est appellée "push pull", elle se pratiquait surtout dans les années 70... ;)

C'est compliqué car il faut gérer deux mouvements.

Edited by echoes

Share this post


Link to post
Share on other sites

je croi que j'ai trouver une explication aux faits que tu doive visée le sol pour avoir le coeur de la cible ce chéma devrait te permettre de comprendre ton problème et comme solution je te propose de monter ton point d'ancrage tu comprendra pk grace au chéma

bonne chance et bon tir

post-4-1119218709_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a quelque chose qui me tracasse dans l'association "tir instinctif" et "visée avec la pointe de la flèche".. normalement en instinctif on ne regarde pas la flèche et on vise encore moins :28: :28:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors pour les puristes du tir instinctif (le vrai, celui où on ne regarde pas la pointe mais la cible), quel exercice conseilleriez-vous pour affiner le tir?

J'ai la fâcheuse tendance à tirer trop bas surtout lorsque la distance augmente (longbow 38# avec pas mal de ballistique), ce qui m'énerve quand ça se répète sur tout un parcours... :05: Je me rassure tout de même en constatant que le latéral est plutôt pas mal mais bon... ça ne fait pas de points !! :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, pour le tir instinctif, je ne connais qu'une méthode : la pratique !!!!

Commence pas trop loin de la cible, et au fur et à mesure que tu progresses, tu peux t'éloigner. Mais en ce qui me concerne, je crois qu'il faut pratiquer, pratiquer, et pratiquer !!! Au début ça part un peu dans tous les sens, mais ça finit par se grouper... il ne faut pas désespérer ! En tout cas, moi, je fonctionne comme ça ! :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...