Gallus Sinensis

Fabrication Des Fleches En Chine En 2004

98 posts in this topic

leur probleme, outre leur laideur, est qu'elles ont un diametre exterieur superieur au fut (qui est trop mince) et donc qu'elles sont difficiles a arracher de la cible

post-41-1102512954_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

finition a la queue de rat. les encoches sont tres larges et tres peu profondes.

post-41-1102513090_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Apres avoir peint l'avant fut sur quelques centimetres (desole, pas de photos), il colle une fine bande en spirale, purement decorative. Dans le temps, c'etait un des employes de l'atelier qui fabriquait cette bande a partir de papier et c'etait une tache relativement delicate.

Maintenant, c'est un simple autocollant.

post-41-1102513289_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Passons a l'empennage !

La plume est arrachee de son rachis, d'un geste sur. (mais moi aussi je sais faire)

post-41-1102513370_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

et la, au moment ou on ne s'y attend pas, voila La Grande Astuce a laquelle je ne m'attendais pas... (quel style, mon Dieu !)

La presse a plumes primitive !

post-41-1102513551_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

le principe est enfantin : une planchette en contreplaque bas de gamme et un chiffon repasse et humide au dessus !

Il range les plumes les unes a cote des autres, se chevauchant legerement...

post-41-1102513701_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

...et replie le chiffon par dessus !

Le poids de la toile + l'humidite = plumes impeccables.

Temps de stockage : indefini.

Il faut juste garder la toile humide, donc remettre de l'eau de temps en temps.

:)

La clef a fleches, l'epluche fut, le pressing a plumes... on vous gate sur webarcherie ! ;)

post-41-1102513895_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puis le facteur passe un peu de colle de peau (traditionnelle celle la. et TRES odorante aussi d'ailleurs. finalement, le moderne, c'est pas si mal....) sur le fut sur la zone ou il va mettre les plumes.

Il faut apres laisser secher les futs une quinzaine de minutes. une sorte de glacage.

post-41-1102514132_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand le fut est sec, on remet de la colle fraiche sur le rachis des plumes. Et pour ca, on utilise la partie centrale de la plume qui restait apres arrachage... pas de gachis chez nous !

post-41-1102514238_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

et hop ! On pose la plume sans empenneuse, parfaitement droite. La colle prend aussitot, comme de la colle contact, mais autorise encore de petites retouches.

C'est bien mieux que la colle a bois ou la superglue !

post-41-1102514357_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

et un petit coup de ciseau pour donner la forme, c'est fini.

Merci a Maitre YANG Fu Xi, le dernier facteur d'arc recense en Chine, pour cette demonstration en son atelier traditionnel. Sa compagnie, Ju Yuan Hao, essaye de renaitre de ses cendres. Ce qu'on y voit est encourageant.

Merci aussi a mon frere Florent BERARD pour les photos, ainsi qu'a mon assistante SUN Xiao Meng pour l'aide a la traduction.

post-41-1102514732_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est ou à Pékin? parce que je bosse pas mal avec des chinois et que régulièrement des collègues partent en mission la bas( c'est jamais moi hélas) mais je sens que je vais leur confier une petite mission supplémentaire (pas prévu dans le contrat mais tant pis) me rapporter une ou deux flèches pour la petite collection!

en tout cas :07:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super reportage Gallus :29:

Et les arcs qu'il fabrique ? ils sont comment ?

hummmmmmmmmm :28:

Si tu avais l'adresse complete je pourais profiter de mon voyage pour m'y rendre en taxi ... :109:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En principe les facteurs d'arcs ne sont pas des facteurs de flèches et vis-versa!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca c´ est du reportage, tu es le nicolas hulot de l´archerie! au moins un moderateur qui n´ a pas usurpe ses galons! :10: :10:

le "drole d'outil" c'est tout simplement une espece de vastringue chinoise, j´ en deja vu chez dick gmbh!

bizarre qu´ il ne faisaient pas leur fleches avec du bambou comme les japs et autres coreeens!

element de reponse?est-ce que le bambou pousse a pekin, n´ y fait-il pas trop froid ou plutot trop sec? :29:

Share this post


Link to post
Share on other sites
En principe les facteurs d'arcs ne sont pas des facteurs de flèches et vis-versa!
A la fin, il nous a dit que son pere collait mieux les plumes que lui, et que dans le temps, c'etaient les femmes qui s'y collaient (au collage des plumes !). Dans le temps de la fabrique Ju Yuan Hao, ils fabriquaient arc et fleches, mais les ouvriers etaient specialises. Aujourd'hui, YANG Fu Xi est tout seul.

Si tu avais l'adresse complete je pourrais profiter de mon voyage pour m'y rendre en taxi ...

On va s'arranger...

le "drole d'outil" c'est tout simplement une espece de vastringue chinoise
J'ignorais que cela existat en France !

est-ce que le bambou pousse a pekin, n´ y fait-il pas trop froid ou plutot trop sec?
il en pousse, mais peut etre n'est il pas adapte (nodes trop saillants ?) ou que ce n'etait pas l'habitude, ou que la recette s'est perdue de nos jours... allez savoir !

Il m'a vendu une fleche ancienne tres impressionnante, elle est en bois, pas en bambou.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now