Jump to content
Sign in to follow this  
Médiéval_63

Produits D'entretien Des Arcs...

Recommended Posts

Bonjour a tous, peut être n'ai-je pas encore passé assez de temps à tout lire, mais j'ai l'impression qu'il n'y a pas encore eu de discussion spécialisée sur ce sujet. Je m'explique:

Lorsque vous venez de finir un arc (commençons par un exemple simple: un longbow d'un seul morceau), le traitez-vous avec quelque chose avant de commencer à tirer des flèches par dizaine, et de commencer sa dure vie stressée...

J'ai déjà entendu maintes choses sur le sujet, mais rien ne vaut l'expérience.

Cire d'abeille ou encaustique, graisse animale, huile de lin...???

L'éventuel traitement dépend-t-il du bois utilisé? De la forme de l'arc? Le traitement est-il différent pour les arcs renforcés?

Pourriez-vous tous me donner vos expériences sur le sujet, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, tout peut faire évoluer le débat!

J'ouvre le bal:

je n'ai pas réalisé encore beaucoup d'arcs, mais habituellement je ne les traite pas. Hors, j'ai cassé un longbow en frêne de 80# sur une foire médiévale après presque un an d'utilisation et un facteur d'arc était là, il m'a dit que ma grosse erreur était de l'avoir fréquemment enduit d'huile de lin.

L'huile de lin serait à banir? Qu'en pensez-vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a aucune raison pour que l'huile de lin soit à l'origine de la casse! Je dirais même au contraire.

j'ai toujours utilisé l'huile de lin comme entretien de base (juste après les finitions) et je n'ai jamais eu le moindre problème.

Ensuite, en entretien courant (surtout contre la pluie), j'utilise l'Impénétrable de chez Colorare................ce qui ne m'empêche pas de retraiter de temps en temps à l'huile de lin......

l'huile de teck est aussi très bien...........

Tu es sûr que c'était un facteur d'arc qui t'a dit ca? :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut mettre à peu près ce que l'on veut. J'ai utilisé longtemps de l'huile de lin puis j'ai arrêté car je trouve que cela à tendance a jaunir les bois. j'ai utilisé de l'huile de teck de l'impénétrable qui fonctionne très bien mais avec lequel j'ai eu une expérience malheureuse avec de l'if; les tanins ont réagi au produit et le ventre est devenu violet. j'utilise actuellement d l'huile de tung mais plus à cause du rendu final sur le bois que de la véritable protection. J'ai aussi utilisé des graisses animales. Au final tous les produits protègent plus ou moins de la même manière....

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'huile de tung mais plus à cause du rendu final sur le bois que de la véritable protection. J'ai aussi utilisé des graisses animales. Au final tous les produits protègent plus ou moins de la même manière....

Tout à fait, Thierry.

Sauf que je n'aime pas l'huile de tung justement à cause de ce rendu..............Ca passe très bien sur des lamellés, mais je trouve que sur un arc primitif, ca fait un peu vitrification de parquet. Ce n'est pas moche, ca protège très bien et durablement, mais ca me gène un peu.......C'est con, hein, mais on ne se refait pas.

L'impénétrable protège aussi parfaitement les renforts de tendons. C'est pour cette raison qu'il a ma préférence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour ces premières réponses. Pour l'huile de lin, je suis bien certain que c'est un facteur d'arc, que vous connaissez même peut être...mais je préfère ne pas citer de nom.

Il a dit que l'huile de lin est une huile trop acide et qu'il ne l'aimait guère, car en plus de jaunir un peu plus le bois à chaque couche, elle a tendance à le dessécher, paradoxalement...Peut-être que cela n'est valable que pour le frêne?

Et que pensez-vous de la cire d'abeille? Le produit rentre-t-il en profondeur ou est-ce seulement un imperméabilisant de surface?

Ou encore les cires antiquaires pour meubles? Et même pourquoi pas des cire teignantes? Cela serait d'un bel effet sur du frêne blanc!

Je pose aussi toutes ces questions car je viens juste ce après midi de terminer un autre longbow de type médiéval toujours en frêne, et je voudrais pouvoir l'entretenir avec un produit sûr. D'autant que c'est mon arc le plus réussi à ce jour je pense!

L'idée de cire teignante me plait beaucoup, certains on déjà essayé?

Merci pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est valable pour aucun bois, ni le frêne, ni aucun autre. En termes de séchage du bois on peut entendre beaucoup de bêtises notamment sur le fait que des bois soient trop secs. Ton bois ne sera jamais plus sec que le milieu dans lequel il est stocké. Si tu laisses une pièce de bois pour faire un arc pendant 30 ans dans un lieu ou l'humidité de l'air est de 75 ou 80% ton bois sera toujours, même après tout ce temps, trop humide pour espérer obtenir de bons résultats. Par ailleurs, l'huile de lin ne modifie pas la structure du bois et elle ne l'assèche pas non plus. De toute façon les traitements que nous pouvons effectuer avec les huiles que nous utilisons ne font pas pénétrer celle ci de plus de quelques dixièmes de mm dans le bois. Il s'agit donc uniquement d'un traitement de surface qui ne saurait influer en profondeur sur les qualités mécaniques du bois. La seule manière de faire pénétrer en profondeur un traitement de finition serait de procéder a une immersion totale de longue durée ou de faire bouillir l'arc dans ce produit.... pas très pratique à mettre en œuvre....

En e qui concerne la cire d'abeille, on peut obtenir un très beau rendu, mais c'est difficile et compliqué à mettre en œuvre car il faut faire chauffer suffisamment la cire pour pouvoir l'étaler. Les cires type antiquaire ne sont pas toujours un bon choix. un bon nombre d'entre elles contiennent du silicones qui, sous certaines conditions, peut blanchir au contact de l'eau ce qui laisse un état de surface déplorable après une petite averse. Pour les cires colorées, la protection sera la même que pour une autre cire mais il faut aire des essais auparavant pour s'assurer du résultat esthétique. l'application d'un teinte tend a mettre en valeur tous les défauts de finition, il faut donc que celle ci soit parfaite. De plus avec son bois de printemps poreux, le frêne ne donnera peut être pas les meilleurs résultats qui soit en matière de teinte.

dans tous les cas, quelque soit le produit que tu décides d'appliquer, la protection n'aura qu'un temps et il faudra la renouveler périodiquement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est valable pour aucun bois, ni le frêne, ni aucun autre. En termes de séchage du bois on peut entendre beaucoup de bêtises notamment sur le fait que des bois soient trop secs. Ton bois ne sera jamais plus sec que le milieu dans lequel il est stocké. Si tu laisses une pièce de bois pour faire un arc pendant 30 ans dans un lieu ou l'humidité de l'air est de 75 ou 80% ton bois sera toujours, même après tout ce temps, trop humide pour espérer obtenir de bons résultats. Par ailleurs, l'huile de lin ne modifie pas la structure du bois et elle ne l'assèche pas non plus. De toute façon les traitements que nous pouvons effectuer avec les huiles que nous utilisons ne font pas pénétrer celle ci de plus de quelques dixièmes de mm dans le bois. Il s'agit donc uniquement d'un traitement de surface qui ne saurait influer en profondeur sur les qualités mécaniques du bois. La seule manière de faire pénétrer en profondeur un traitement de finition serait de procéder a une immersion totale de longue durée ou de faire bouillir l'arc dans ce produit.... pas très pratique à mettre en œuvre....

En e qui concerne la cire d'abeille, on peut obtenir un très beau rendu, mais c'est difficile et compliqué à mettre en œuvre car il faut faire chauffer suffisamment la cire pour pouvoir l'étaler. Les cires type antiquaire ne sont pas toujours un bon choix. un bon nombre d'entre elles contiennent du silicones qui, sous certaines conditions, peut blanchir au contact de l'eau ce qui laisse un état de surface déplorable après une petite averse. Pour les cires colorées, la protection sera la même que pour une autre cire mais il faut aire des essais auparavant pour s'assurer du résultat esthétique. l'application d'un teinte tend a mettre en valeur tous les défauts de finition, il faut donc que celle ci soit parfaite. De plus avec son bois de printemps poreux, le frêne ne donnera peut être pas les meilleurs résultats qui soit en matière de teinte.

dans tous les cas, quelque soit le produit que tu décides d'appliquer, la protection n'aura qu'un temps et il faudra la renouveler périodiquement.

Amen!

Pas mieux!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est valable pour aucun bois, ni le frêne, ni aucun autre. En termes de séchage du bois on peut entendre beaucoup de bêtises notamment sur le fait que des bois soient trop secs. Ton bois ne sera jamais plus sec que le milieu dans lequel il est stocké. Si tu laisses une pièce de bois pour faire un arc pendant 30 ans dans un lieu ou l'humidité de l'air est de 75 ou 80% ton bois sera toujours, même après tout ce temps, trop humide pour espérer obtenir de bons résultats. Par ailleurs, l'huile de lin ne modifie pas la structure du bois et elle ne l'assèche pas non plus. De toute façon les traitements que nous pouvons effectuer avec les huiles que nous utilisons ne font pas pénétrer celle ci de plus de quelques dixièmes de mm dans le bois. Il s'agit donc uniquement d'un traitement de surface qui ne saurait influer en profondeur sur les qualités mécaniques du bois.

dans tous les cas, quelque soit le produit que tu décides d'appliquer, la protection n'aura qu'un temps et il faudra la renouveler périodiquement.

foi de chimiste (pour le peu que cela puisse valoir) et un peu facteur d'arc je confirme les propos de Pierre

les arcs que j'ai parfois vu éclater après un certain temps de fonctionnement le devait à mon sens davantage à un stockage dans de mauvaises conditions (dans une bagnole qui chauffe au soleil .... au dessus d'un radiateur dans un salon surchauffé, etc. ...) qu'aux produits de protection qu'on y avat mis ...

j'ai de plus en plus tendance à me méfier de "l'expérience" surtout quand elle vient de personnes que je ne connais pas ou dont je ne connais pas l'expertise ..........

Share this post


Link to post
Share on other sites

les arcs que j'ai parfois vu éclater après un certain temps de fonctionnement le devait à mon sens davantage à un stockage dans de mauvaises conditions (dans une bagnole qui chauffe au soleil .... au dessus d'un radiateur dans un salon surchauffé, etc. ...) qu'aux produits de protection qu'on y avat mis ...

.....

J'ai vu aussi exploser des arcs en if pourtant bien rodés, essentiellement par temps très froid.

Ca mériterait d'ailleurs une étude.........

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu aussi exploser des arcs en if pourtant bien rodés, essentiellement par temps très froid.

Ca mériterait d'ailleurs une étude.........

Le gel?

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour vos réponses, c'est intéressant, mais le sujet reste ouvert.

Ou peut-on trouver de la graisse de canard pure, Lyvelinois?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel sujet? celui de l'usage de l'huile de lin? Il ne s'agit aps simplement e la parole de 2 facteurs d'arcs et d'un chimiste. l'usage de l'huile de lin est cité dans plusieurs ouvrages qui font référence en termes de facture d'arcs comme par exemple les "traditional bowyers bibles". je ne suis pas à la maison mais quand je rentrerais, si j'ai le temps, je m'amuserais a feuilleter quelques bouquins pour voir ce qui en est...

Pour la graisse de canard, quand tu as la chance d'habiter dans le sud ouest, tu peux en trouver au supermarché sans même le confit qui va généralement avec.

Share this post


Link to post
Share on other sites
En termes de séchage du bois on peut entendre beaucoup de bêtises notamment sur le fait que des bois soient trop secs. Ton bois ne sera jamais plus sec que le milieu dans lequel il est stocké. Si tu laisses une pièce de bois pour faire un arc pendant 30 ans dans un lieu ou l'humidité de l'air est de 75 ou 80% ton bois sera toujours, même a

Bonjour, il ne faut pas non plus oublier un autre facteur trés important, la température, l'hygrometrie ambiante seule ne suffit pas.

Pour revenir sur l'huile de lin, il faudrait déja revenir sur le terme "cassé ", oui mais comment et où ? à un collage ? sur quel partie etc avant de blâmer une personne.

Pour la protection (je parle à tatons car je commence dans les arc) un encaustique, mais ne mointe pas trop en carnauba et fait le toi même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

carnauba, c'est pour les pipes en écumes (et les massages ....)

pour le bois d'arc, cire d'abeille et thérébentine (encaustique, quoi ! )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir sur l'huile de lin, il faudrait déja revenir sur le terme "cassé ", oui mais comment et où ? à un collage ? sur quel partie etc avant de blâmer une personne.

Sur un arc simple, comme celui quia cassé, peu de chances que le problème ait eu lieu sur un collage....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour revenir sur l'huile de lin, il faudrait déja revenir sur le terme "cassé ", oui mais comment et où ? à un collage ? sur quel partie etc avant de blâmer une personne.

J'ai tout relu, et pas trouvé: qui a blâmé qui?

J'ai loupé quelque chose?

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai tout relu, et pas trouvé: qui a blâmé qui?

Blamé était sans doute mal utilisé et je m'en excuse, ma remarque portait sur le spropos de la casse de l'arc cité dan sle titre et de la réponse de l'archetier, les propos étant parfois détournés ou mal cités (cela arrive souvent et sans volonté de ) j'aimeria savoir ce qui c'est exactement passé juste par curiosité.

L'archetier en question avait peu être raison dans ce cas precis.

carnauba, c'est pour les pipes en écumes (et les massages ....)

pour le bois d'arc, cire d'abeille et thérébentine (encaustique, quoi ! )

euh ? je comprend pas de trop le "(encaustique quoi ! )" surtout le "!"

Je pense émettre des réserves sur ce que je dit dans mes messages car je débute en arc (et j'en suis conscient), mais pas en bois par contre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

un "archetier" est un facteur d'archets (métier de lutherie)

un facteur d'arcs fabrique des arcs

quand à encaustique, je veux dire qu'avant les produits des Frères Nordin, que la peste noire les étouffe, le terme encaustique désignait un produit à base de cire d'abeille, comme par exemple la cire d'abeille allégée à la térébenthine (encaustique moderne) : bonne pénétration des microns extérieurs, bonne protection de l'arc, coloration fabuleuse, déjà utilisée avec succès sur deux arcs non vernis (qui n'ont pas cassé)

quant à la cire de Carnauba c'est pour les pipes en BRUYERE (my bad :( )

c'est la cire/huile de jojoba pour les pipes en écume ^_^

d'expérience, un arc qui casse, ça ne vient pas de la cire, ni de l'huile de lin

ça vient d'une faiblesse dans le bois, ou d'une erreur à la fabrication

au sujet des faiblesses du bois, il en est qu'on ne peut pas détecter ni voir de l'extérieur, même après facture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Phil, en fait, il existe un certain nombre de recettes ou l'on peut rajouter de la cire de carnauba à la cire d'abeille avec de l'essence de térébenthine pour faire de la cire pour meubles.... et donc pour arcs.

Je me suis amusé à en faire ça fonctionne très bien. le seul problème, durant la fabrication peut venir de l'essence de térébenthine. J'ai eu beau préparer ma cire dans un endroit bien ventilé, j'ai fini avec un mal de crane qui m'a duré une bonne douzaine d'heures. Aujourd'hui, je préfère utiliser de la lanoline qui donne un produit plus compact mais bien plus sain...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien le sujet a fait du chemin!

Quand je disais que le sujet restait ouvert, d'ailleurs, c'est bien ce que je voulais dire: il y a eu des réponses intéressantes, mais il reste certainement beaucoup de choses à dire et d'expériences à échanger quant aux produits d'entretient des arcs...( en gros,le sujet du titre).

Pour mon dernier arc, j'ai laissé tomber la cire teignante, je l'ai enduit de 2 couches de brou de noix au chiffon puis graissé avec un produit que j'utilise pour le cuir sur lequel est marqué:

"cires de parafine et microcristalline, huile minérale, parfum." Mais j'ai l'impression que ça pénètre vraiment très peux et laisse l'arc très gras et donc glissant.

Pensez-vous qu'il est possible de retirer le produit et recommencer avec de l'encaustique? Peut on tenter de dégraisser un arc avec de l'acetone?

Pour mon vieux Longbow brisé, en fait j'ai tout de suite pensé comprendre que ma mauvaise conception avait fini par fatiguer une zone trop courte des branches jusqu'à ce que le bois ne puisse plus encaisser. L'arc avait déjà depuis longtemps de très fortes lignes de compression dans les zones très stressées. La cassure a été douce, l'arc n'a pas volé en éclats, le ventre s'est détaché du dos alors que je voulais tenter de le tirer à allonge d'archer Anglais, l'arc a alors craqué puis cédé en restant attaché par les fibres du dos qui elles n'ont pas craquées.

J'ai d'ailleurs été beaucoup surpris au début quand ce facteur d'arc ma dit que les lignes de compression étaient dues à l'utilisation de l'huile de lin... Mais peut être n'avait-il pas suffisamment observé l'arc pour voir si l'équilibrage des branches était bon, il a du se dire qu'un arc qui a tiré des centaines de flèches depuis 1 an devait être bien conçu, mais ce n'était pas le cas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

un "archetier" est un facteur d'archets (métier de lutherie)

un facteur d'arcs fabrique des arcs

Merci de m'avoir repris, il faut que j'arrete la lutherie :book:

je veux dire qu'avant les produits des Frères Nordin, que la peste noire les étouffe

Aucun interet dans la discution, de plus en tant que modérateur il serait bon d'éviter ce genre de remarque désobligeante, j'aimerai tout de même lire le sujet ou le ou les défauts des dits produits sont listés, merci

Surtout que :

quand à encaustique,, le terme encaustique désignait un produit à base de cire d'abeille, comme par exemple la cire d'abeille allégée à la térébenthine (encaustique moderne) : bonne pénétration des microns extérieurs, bonne protection de l'arc, coloration fabuleuse, déjà utilisée avec succès sur deux arcs non vernis (qui n'ont pas cassé)

quant à la cire de Carnauba c'est pour les pipes en BRUYERE (my bad :( )

c'est la cire/huile de jojoba pour les pipes en écume ^_^

Un encaustique

cela n'a jamais été cire d'abeille plus essence de térebenthine sauf à la rigeur sur wikipedia ou en GSB, un encaustique c'est cire d'abeille, cire de carnauba et essence, voir white et osékerite, je ne releverai donc pas plus ta remarque sur les pipes et autres, partant de ce constat, je préfere aussi prendre du recul sur tes remarques concernat les produits.

De ma petite expérience de forum (entre autre lutherie) 95 % de sproblèmes rencontrer par les gens en terme de finitions viennent d'eux et non des produits.

Au vu de cela je pense donc que je me suis trompé de forum, sans doute le faite que tu soit modérateur depuis peu "Enfin bourreau !" te seras un peu monté à la tête.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les arcs que j'ai parfois vu éclater après un certain temps de fonctionnement le devait à mon sens davantage à un stockage dans de mauvaises conditions (dans une bagnole qui chauffe au soleil .... au dessus d'un radiateur dans un salon surchauffé, etc. ...) qu'aux produits de protection qu'on y avat mis ...

Exact, Mon premier " vrai " Flat en Sapin avait un dos très rond, je savais pas comment respecter une seule cerne donc je l'ai inconsciemment decrowné sur toute la longueur, sauf qu'au niveau de la poignée de multiples départs de branches ont fait que les cernes du dos changeaient d'orientation, sur la branche du bas de l'arc qui était d'ailleur celle du haut de la billette, la plus faible...

Fini à l'huile de lin et bien poncé, j'ai tiré une dizaine de flèches directement à pleine allonge SANS prendre les précautions ( le laisser 1/4 h bandé, le faire travailler peu à peu ) il a bien tenu jusqu'au lendemain ou il est resté toute une journée dans la voiture en plein soleil...

Lors du deuxieme essai, aucune précaution n'a été prise comme pour le premier, et au bout de la troisième flèche à pleine allonge, CRAC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact, Mon premier " vrai " Flat en Sapin avait un dos très rond, je savais pas comment respecter une seule cerne donc je l'ai inconsciemment decrowné sur toute la longueur, sauf qu'au niveau de la poignée de multiples départs de branches ont fait que les cernes du dos changeaient d'orientation, sur la branche du bas de l'arc qui était d'ailleur celle du haut de la billette, la plus faible...

Fini à l'huile de lin et bien poncé, j'ai tiré une dizaine de flèches directement à pleine allonge SANS prendre les précautions ( le laisser 1/4 h bandé, le faire travailler peu à peu ) il a bien tenu jusqu'au lendemain ou il est resté toute une journée dans la voiture en plein soleil...

Lors du deuxieme essai, aucune précaution n'a été prise comme pour le premier, et au bout de la troisième flèche à pleine allonge, CRAC

Il est probable que le séjour dans la voiture l'ai fragilisé, mais je pense que la casse est plus lié au bois de sapin. Pas glop le sapin pour un arc surtout avec plein de noeuds (départs de branches).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfaite j'avais pris les dimensions des plans du site de Gery pour le flat triangulaire, il avait une bonne vitesse pour la puissance ( 20 livre )

mais après le séjour dans la voiture il m'avait aussi semblé beaucoup plus dur à armer, et à pleine allonge à l'endroit de la branche du bas avec les cernes qui prennent une autre tournure, après les noeuds, ca a fait un grand crac, la branche s'est mise à tourner à grande vitesse pas loin du visage avec la corde toujours attachée à la poupée :06:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...