Jump to content

Recommended Posts

Après avoir fait quelques recherches, j'ai apris que les hommes vivants au néolithique fabriquaient des récipients pour y mettre toutes sortes de liquides, de poudres ou encore d'objets, d'amadou... Puisque j'ai une grande quantité de bouleaux à portée de main, j'ai décidé de me mettre au travail.

J'ai donc fabriqué une sorte de gobelet d'écorce grâce à un arbre tombé au sol quelques jours avant la récolte. Voila le résultat(coutures en lin) ! Il ne reste plus que l'étanchéité à faire si je veux y mettre un liquide.

post-9765-0-05245500-1307189578.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est super beau. Mais comment faire pour enlever l'écorce de bouleau de façon si régulière? As tu récolté la poudre intérieure en raclant? Pour faire du brai qui t'aiderait à faire l'étanchéité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne peux pas affirmer, mais il me semble que les récipients en écorce de bouleau n'étaient pas prévus pour contenir du liquide, mais pour conserver le contenu à l'abri de l'humidité..............

Sinon il suffit d'imperméabiliser les coutures (brai, résine, cire) , et de les faire le plus finement possible

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne peux pas affirmer, mais il me semble que les récipients en écorce de bouleau n'étaient pas prévus pour contenir du liquide, mais pour conserver le contenu à l'abri de l'humidité..............

Sinon il suffit d'imperméabiliser les coutures (brai, résine, cire) , et de les faire le plus finement possible

Ben en Europe on a les deux. A ma connaissance les boîtes en écorces de bouleau qu'ötzi trimbalait avec lui n'étaient pas étanche, mais on a retrouvé dans des puits néolithiques des seaux en écorces de bouleau destinés sans doute au puisage de l'eau et qui devaient être au moins partiellement étanches ...

Les indiens d'Amérique du nord (région des grands lacs) utilisaient l'écorce de bouleau pour des tas d'usage : couverture d'habitat, récipients et canoés, etc ...

Ils cousaient les écorces avec des racines d'épicéa et étanchéifiaitent à la résine (pour les canots) mais il paraît que certaines casserolles (cuisson à la pierre chaude) étaient tellement cousue finement qu'il n'était pas nécessaire d'appliquer un mastic détanchéification ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous ! ;)

C'est super beau. Mais comment faire pour enlever l'écorce de bouleau de façon si régulière? As tu récolté la poudre intérieure en raclant? Pour faire du brai qui t'aiderait à faire l'étanchéité.

Etant donné que l'abre était tombé il y a quatre ou cinq jours seulement, la partie interieure du tronc n'a pas eu le temps de sécher. Il m'a donc fallu tailler au couteau la quantité d'écorce voulue, puis l'enlever doucement en veillant à ce que que les entailles effectuées au couteau aient entièrement coupées l'écorce, au risque de voir la partie voulue se déchirer. J'espère avoir été clair, sinon je réexpliquerai. Euh, pour la poudre interrieure je ne vois pas ce dont tu parles. C'est quoi exactement ? Ce n'est pas essentiel à la fabrication de brai non ?

Puisque c'est le premier essai et qu'il n'est pas vraiment réussi, je compte en faire une "bourse" à amadou. Sinon pour les prochains, il est vrai que le brai de bouleau serait interessant ! Car les deux matières sont issues du même arbre (un peu plus réaliste car je ne sais pas si à la préhistoire ils utilisaient de la cire d'abeille ?)

A bientot :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Amérindiens, du Québec en particulier, utilisent encore l'écorce pour des récipients, au moins pour les touristes.

Sinon, historiquement, les coutures sont étanchées à la gomme "d'épinette", un résineux très courant la-bas. Et puis, finalement, étancher un récipient c'est comme faire un canoë mais avec l'eau à l'intérieur non? :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peux enlever l'écorce supérieure (et me la filer ^^), sa un rendus plus noble

la "poudre" je pense que c'est le reste de bois qui est accroché a l'intérieurs :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites

beau travail moi j'ai réalisé un carquois en boulot c'est une matire trés simple a travailler je trouve et je l'avé cousu avec du fil de lin également je vous posterais des photo quand je le retrouverez dans mon genier ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour l'étanchéité............ j'ai remarqué que le cerisier du verger avait des suintements de résine par endroit, une résine de couleur ambre claire , translucide et dure. (je dis avait car entre temps......coupé !) Chauffée au bain marie, cette résine devenait fluide et pouvait s'étendre au pinceau.

Ce cerisier avait été greffé jeune et avait une excroissance énorme entre le tronc et les branches; c'est là que la résine suintait.

Si vous avez un cerisier chez vous, vous pouvez tenter une plaie/fente pour provoquer ce suintement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

une petite question: je cherche pour mon travail une boite en écorce de bouleau qui ressemblerait à celles trouvées avec Ötzi.

Sauriez vous qui pourrait faire ça ? Il faudrait que la personne puisse également fournir une facture ....

Merci, merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

une petite question: je cherche pour mon travail une boite en écorce de bouleau qui ressemblerait à celles trouvées avec Ötzi.

Sauriez vous qui pourrait faire ça ? Il faudrait que la personne puisse également fournir une facture ....

Merci, merci.

http://sagaan.de/birkenrinde/

Share this post


Link to post
Share on other sites

la gomme de cerisier est bonne pour un tas d'utilisation.Quand j’étais gosse (c'était il y a longtemps)mon grand père reparait les trous éventuels de la partie supérieure de la lessiveuse avec de la gomme de cerisier

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon côté, je viens de faire une belle collecte de gomme de prunier mais j'avoue que je ne comprends pas comment l'utiliser... Il faut la faire chauffer pour l'amollir de toute évidence mais comment ? Dans une casserole avec un peu d'eau et au bain-marie ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut être avec un fer a souder ou un pyrograveur.

j'aurais une préférence pour ce dernier ,car tu peux regler l’intensité.

mais ce que je dis n'engage que moi;il faut essayer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...