Jump to content
Cécile

La soif et l'archer médiéval !

Recommended Posts

:) Alors voilà, il est un accessoire INDISPENSABLE à tout bon archer médiéval ! C'est sa gourde !

Comme çà par exemple :

post-4-127521464492.jpg

La gourde en longueur n'est pas le modèle que je présente ici. Il s'agit de la gourde basique ronde et dodue.

C'est simple à réaliser avec un peu de soin et de bon cuir !

D'abord, on fait un patron en papier qui nous sert à découper deux morceaux de cuir à tanage végétal. Pour une grande gourde, du cuir épais de collet ou de flanc sera choisi. Ici, comme je fait une gourde à gnole, je prend du cuir un peu plus fin et souple, de la chèvre tannée végétal :

post-4-127521467674.jpg

On coud à deux fils, de préférence avec du fil poissé en serrant bien chaque point. L'assemblage plat est trempé généreusement dans l'eau.

post-4-127521468585.jpg

On va ensuite remplir la poche de cuir assoupli par l'eau avec du sable. Je conseille de prendre ce dernier assez gros et hétérogène, cela permet un meilleur écoulement.

On utilise un entonnoir enfilé dans l'embouche de la future gourde.

post-4-127521469234.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est fou ce que ça fait les ravages de l'alcool :whistling:

je te croyais au delà de ça Cécile :10: :10: :10: :10: :109:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas être pressé pour remplir avec le sable. Un peu à chaque fois et on tasse bien entre chaque remplissage avec un bâton. Cela permet de bien déformer la gourde et de l'arrondir progressivement.

post-4-127521509648.jpg

Findu remplissage avec du sable raz le goulot !

post-4-127521510638.jpg

On laisse bien sécher le tout avant de vider le sable (selon le modèle et l'atmosphère de stockage de 1 à 2 semaines). Avec un pinceau je nettoie l'intérieur pour enlever le maximum de sable. Mais ce n'est pas grave s'il reste quelques grains.

L'étape suivante consiste à imperméabiliser la gourde avec de la cire d'abeille.

post-4-12752151152.jpg

Il faut la faire fondre au bain-marie et bien enduire tout l'intérieur de la gourde en plusieurs passes.

La suite et fin prochainement ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne reste ensuite que les finissions :

post-4-12752527824.jpg

On perce des trous sur les emplacements réservés, on façonne un bouchon en bois et on tresse amoureusement cordon et lanière pour attacher le bouchon prépercé et accrocher sa gourde sur l'épaule, autour du cou ou simplement à la ceinture... Voilà ! :P

post-4-127525278874.jpg

Pour décorer, j'ai pyrogravé des motifs médiévaux. A faire avant de couler la cire, c'est mieux.

Pour les lanières tissées, je vous encourage à revoir mon post où je parle des grilles de tissage. Pour une gourde, j'ai utilisé un reste de corde d'arc en lin torsadé. On peux, bien sûr, utiliser du cuir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas être pressé pour remplir avec le sable. Un peu à chaque fois et on tasse bien entre chaque remplissage avec un bâton. Cela permet de bien déformer la gourde et de l'arrondir progressivement.

post-4-127521509648.jpg

Findu remplissage avec du sable raz le goulot !

post-4-127521510638.jpg

On laisse bien sécher le tout avant de vider le sable (selon le modèle et l'atmosphère de stockage de 1 à 2 semaines). Avec un pinceau je nettoie l'intérieur pour enlever le maximum de sable. Mais ce n'est pas grave s'il reste quelques grains.

L'étape suivante consiste à imperméabiliser la gourde avec de la cire d'abeille.

post-4-12752151152.jpg

Il faut la faire fondre au bain-marie et bien enduire tout l'intérieur de la gourde en plusieurs passes.

La suite et fin prochainement ;)

très joli tuto et bien intéressant. :24:

par contre ,j'ai du mal à imaginer la phase d'imperméabilisation à la cire, peux tu développer?

Félicitations pour cette réalisation.

:37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

très joli tuto et bien intéressant. applaudit.gif

par contre ,j'ai du mal à imaginer la phase d'imperméabilisation à la cire, peux tu développer?

Félicitations pour cette réalisation.

wavy.gif

pareil, je ne vois pas comment on fait.........

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

superbe!! très intéressant! :108: :108: j'en étais resté à la cucurbite en gterre cuite mais la gourde en cuir c'est plus léger :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Evidemment, pour la cire, j'ai pas pris de photos, c'est une phase où les mains sont bien prises et où il faut aller assez vite.

Alors en bref :

On fait fondre la cire au bain-marie dans un récipient genre bécher ou on bricole un truc avec un bec verseur.

la gourde, à ce stade, est bombée est parfaitement sèche.

On verse une bonne lampée de cire (on est bien loin de remplir la gourde quand même !) par le goulot de la gourde et sans attendre on nappe la cire en tournant la gourde pour que la cire tapisse bien au moins une partie de la gourde, on reverse la cire non nappée de la gourde dans le bécher en tournant. Cette opération doit être reproduite au moins 5 fois pour être sûr de tapisser toutes les paroies de la gourde. Personnellement, je fini avec 2 passes supplémentaires en basculant la gourde et en reversant le surplus pour rajouter de la cire le long des coutures.

On laisse bien refroidir et on teste en remplissant la gourde d'eau à raz bord.

Si çà fuit (çà m'est arrivé une fois), on vide la gourde et on la laisse bien sécher avant de recommencer une nouvelle imprégnation à la cire en se concentrant sur les zones ayant fuit.

J'espère que c'est suffisamment clair ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'on veut mettre en forme, je ne pense pas qu'un autre cuir qu'en tanage végétal convienne... :bhaoui..:

Une fois formée, la gourde peut être teintée, décorée, etc., ce que ne permet également que peu un autre cuir.

Le hibou, je pense à toi ! ;)

Pour trouver le cuir, les pages jaunes peuvent donner de bonnes adresses. Personnellement, je m'en suis procuré sur des marchés médiévaux ou par le biais d'internet (les moteurs de recherche sont tes amis !).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la cire d'abeille + le cuir tannage végétal, ça donne pas comme un mauvais gout de chouchen à tout ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais c'est TRES BON, le chouchen, Môssieur !! :angry:

super, ton tuto, Cécile :29:

faut que je me mette en quête de cuir :05:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la cire d'abeille + le cuir tannage végétal, ça donne pas comme un mauvais gout de chouchen à tout ?

Il y a une odeur de propolis qui se dégage du goulot. Personnellement, je ne sens aucun goût particulier avec de l'eau !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

et avec la gnôle? :P

Bonne matinée! :P :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais des archers pas médiévaux qui ont soif aussi... Té, moi, par exemple, je devrais boire plein d'eau en ce moment... J'ai du mal, mais bon...

Dans le désert de papier blanc

mes vieux chameaux de mots naviguent

croisant parfois les ossements d'un poème mort de fatigue

bédouin brûlé par l'aveuglant néon

d'un néant sèche douche

je marche marche m'ensablant

un baîllon d'encre sur la bouche

Il est des bouches oasis

toute enchantées de phrases fraîches

La mienne suce le supplice d'une langue qui se dessèche

…..

Alors j'eusse bu les couplets d'une chanson fondamentale

Une chanson à l'infini d'un souffle neuf brisant ces noces

Qui nous font naître dans un ciel halluciné de becs féroces

Une chanson puisée ailleurs qu'à la litanie de nos plaintes

Mêlées aux hymnes fossoyeurs dans le poumon des guerres saintes

Une chanson calmant la soif,

de nos soifs enfin inondée

oui, qu'une pluie enfin nous coiffe d'une chevelure d'idées…

Idées dictées pour en sortir de nos mariages

et de leur divorce

de nos bourreaux et leurs martyrs,

de nos contrats et leurs entorses

de nos salams salamalecs au sommet sec de nos puissances

quand nos enfants claquent du bec

dans la patrie de innocence

…..

Et me voici là devant vous frères humains

but de ma course

les doigts tendus comme des trous

vers la lumière d'une source

J'ai soif, soi af….

Claude Nougaro.

Edited by Lagroht

Share this post


Link to post
Share on other sites

En forêt, j'ai connu des bûcherons ( :oups: on sort du sujet, désolée) qui déposaient les jerricans d'essence à droite et les cubi à gauche... bah oui, souvenir d'une perle... en zone de vignoble...

"-vous buvez combien de litres de vin par jour?

-oh, pas pus d'5.. mais fo pas qui fasse chaud!"...mdr... :107:

Edited by zozoma80

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dame margot, votre petite " gourde" resemble furieusement à une poire a poudre ,pour notre ami l'artilleur

A+

betelgeuse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'y avais pas pensé le Gilou ! Mais la poire à poudre n'est pas enduite de cire elle ?

Faut que tu me remettes un peu de cire à gauche ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens j'y avais pas pensé le Gilou ! Mais la poire à poudre n'est pas enduite de cire elle ?

Faut que tu me remettes un peu de cire à gauche ;)

il ne faut pas de cire dans une poire à poudre

:37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...