Jump to content
Gallus Sinensis

Tir Instinctif

Recommended Posts

Tir effectué sans l'usage d'un système de visée spécifique, en regardant le point à atteindre et en orientant le bras d'arc en conséquence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas mal ! Je le note !

Tout le monde est d'accord ? Peut on développer en accueillant / refusant / distinguant / sous classant la visee a la pointe de flêche (gap shooting) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

d'accord avec gery en tir instinctif le regard reste sur la cible. On ne s'occupe pas de la pointe de la flèche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il faut détailler d'avantage, il va falloir éplucher Asbell, Mamy-Rahaga et Coche....

Bonne chance, avec 3 méthodes qui divergent sur bien des points :05:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, je suis un peu verbeux, donc ça ne me dérange pas d'exposer plusieurs points de vue...

Surtout que ma propre opinion n'est pas encore figée sur le sujet...

Car bien que tirant "au jugé", je vois quand meme ma pointe de flêche et ça m'aide, ne serait-ce que pour la visée latérale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr!

En gros:

-Asbell: coordination oeuil-main, tir au tapis de fenètre avec une main d'arc haute, regarder, lever l'arc en l'ouvrant, décocher, le tout dans un mouvement souple et régulier. S'appuis sur l'expérience et la répétition pour "éduquer" les réflexes de tir. Particulièrement adapté à la chasse sur tree-stand, transposable au tir sur birdies. Plus difficile sur cibles montantes. Manque d'efficacité au dela de 15 à 20m à moins de tirer des puissances de cheval.

-Mamy-Rahaga: proche d'Asbell, mais avec un besoin d'entrainement répétitif encore plus fort. Influence des arts martiaux orientaux dans la gestion de la respiration, de la position, de l'action des différents muscles (particulièrement diaphragme et abdominaux)

-Coche: utilise des coordinations musculaires comparables à celles décrites par Mamy-Rahaga. L'inclinaison de l'arc est prise en compte en fonction de la distance (proche = 30°, loin = 60°, très loin = presque vertical).

Note: je n'ai qu'abordé la méthode de Coche pour l'instant, mais il y a de quoi creuser.

Les ajouts et les critiques sont les bienvenus :scared:

Share this post


Link to post
Share on other sites

super ton résumé Phil :29:

Et bien moi je tir instinctif façon Asbel :rolleyes:

et donc ça explique mon soucis sur les longues distance :whistling:

va faloir que je melange avec du Coche (ça doit etre ce que je fais sans le savoir ) :28:

:109:

Share this post


Link to post
Share on other sites

tiens puisqu'il ya quelques archers instinctifs la en ce moment je suis allée m'entrainer hier soir. Sur un pigeon en plastique vu que j'arrive mieux à me concentrer sur du 3D (certains mauvaises langues prétendent que je ne tire bien que sur des trucs qui ressemblent à des choses comestibles et que Arawack devrait me faire des 3D spécifiques en forme de gigantesques chocolats).

Bref à 15m ça va pas trop mal mais dès que l'on passe à 25m j'ai tendance à décocher trop vite et en retenant mon souffle au lieu de laisser partir la flèche à la dernière bouffée d'air. Et à me préoccuper de la pointe de la flèche etc...et ça part à droite. Bref je crois que j'aborde ça de façon trop crispée (cce matin bobo dans les dorsaux)

franchement comment ça se passe pour vous sur des longues distances et avez vous mis longtemps à progresser en tir instinctif? est ce qu'il ya eu quelque chose qui vous a vraiment aidé à avancer dans cette voie?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui me concerne, j'ai commencé l'arc droit pour le fun, et pour le ... golf-archerie :28:

Puis je suis allé en jouer en salle et j'ai commencé en visée pointe, ce qui me semblait logique après 6 ans de classique :bhaoui..:

Mon expérience des cibles longues m'a rapidement poussé vers une expériemntation sur 30m, puis 50m, où je me suis trouvé rapidement des repères qui m'ont permis de m'amuser en fédéral, puis en beursault. B)

Enfin, mon président m'a trainé en parcours nature, où j'ai continué mes errements tout en réalisant que ma technique de tir n'était résolument pas adaptée aux birdies :05:

Après bien des tatonnements, il m'a fallu attendre l'année dernière pour enfin découvrir grâce à des copains compatissants (pas des idiots qui font des gateaux :100: ) la méthode :115: Asbell , puis la méthode Mamy-Rahaga :29: , puis enfin la méthode :115: :115: Coche.

Et depuis, ça va un peu mieux, merci, et vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai commencé par le bouquin d'Asbel qu'un copain m'a filé quand je commençais sérieusement à envisager d'arreter le tir à l'arc en mars dernier. cela faisait 6 mois que je galérais en visée avec la pointe de la flèche et en string walking. Sans me faire plaisir et sans progrès visible.

Au début j'ai progressé vite surtout que dans la foulée j'ai acheté mon arc.

Mais là ces temsp ci je bloque.

J'ai essayé de lire le bouquin de Mamy-Rahaga. Mais pour l'instant ça ne m'aide pas beaucoup. :05:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Manque d'efficacité au dela de 15 à 20m à moins de tirer des puissances de cheval

Je pense que c'est le problème inhérent au tir instinctif... sans clicker et sans viseur, on se débrouille bien à courte distance où une legere modif du geste n'entraine pas de grosses conséquences.

A 35 metre et 5 plus bas de dénivelée, la chevre de Monsieur SEGUIN sur le parcours de Bourgogne Archerie parait vraiment toute petite...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le tir instinctif, c'est comme à la pétanque, il n'y a pas de viseur sur les boules .... pour dire qu' a mon avis, on ne tient compte qu' inconciemment de la flèche en vision latérale floue parce qu'on tient son regard sur la cible . Comme a la pétanque on ne se sert que de la sentation de faire le bon geste. si on se sert de la flèche comme viseur est-ce encore du tir instinctif ?

@@@

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis un pur débutant en la matière bien qu'ayant tiré en classique il y a des années. A mon sens, il en est du tir instinctif comme du piano : Il y a des bases qui s'appuient sur des méthodes (Asbell, Mamy-Rahaga, Coche ou d'autres). Ces bases sont bien entendu incontournables. Cependant, la différence du tir avec viseur, le tir instinctif a une composante personnelle : la relation directe entre le tireur et sa cible.

Si j'analyse la chaine "cinémométrique" qu'il y a entre ces deux éléments, il apparait clairement que, dans le cas de l'instinctif, les intermédiaires sont réduits à leur plus simples expressions, sans (grands) artifices opto-mécaniques.

Les bases (les gammes des musiciens) ne peuvent servir qu'à poser le geste, à "gagner du temps" dans l'apprentissage. La suite est alors à l'image du jazz par rapport à la symphonie, beaucoup plus personnelle.

Je ne saurait terminer sans citer Winston Churchill : "Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat". Car ne perdons tout de même pas de vue que le but de la démarche est quand même de faire du point (et ça, c'est commun dans tous les cas ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je pratique le seul, l'unique tir instinctif !!!!!!!

-_- Je tire les yeux fermés :109:

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon sérieux, moi j'avais utilisé la méthode de Asbell, en levant l'arc en même temps qu'on arme. Mais impossible d'automatiser un armement propre, jamais la même position.

Puis j'ai utilisé la variante où on tend le bras d'arc et on arme selon une technique plus proche du tir classique. Bien que déconseillée par Asbel car incitant trop à viser, cette solution me permet d'obtenir un armement très stable avec un geste identique à chaque tir. Je fais de temps en temps de la paille pour améliorer ce geste.

En revanche je ne vise pas vraiment, je me concentre deux yeux ouverts sur le cible. Je pense que j'intégre la position de la main en vision périphérique.

Jusqu'à 20-25 m ça marche pas trop mal. Hier j'ai tiré une après midi à 50m sans être totalement ridicule (pas de gardes, dans la cible de 120, plutôt vers le centre). Je pense qu'en s'entraînant on doit pouvoir sortir des choses potables. Si le positionnement est bon, on a assez facilement l'axe de la cible. La hauteur, c'est beaucoup plus aléatoire.

La question du timing du tir doit aussi être importante, surtout avec des arcs puissants. Moins je dois marquer un temps d'arrêt à l'encrage avant de décocher, mais il ne faut pas que ce temps s'éternise sinon, la position de désunie et rien de bon n'en sort.

C'est sur que ce serait plus facile avec un viseur à loupe et un fusil de précision, mais bon, c'est pas le but

:P

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de regarder le DVD de Mamy.

Le tir instinctif comme le présente Mamy c'est très bien.

Cependant pour arriver à des résultats encourageant il faut avoir beaucoup de temps à passer à l'entrainement.

Pour ceux qui veulent des réusltats en cible, et qui n'ont pas suffisament de temps pour s'entrainer, il est préférable d'adopter une visée avec la pointe de la flêche.

Personnelement, j'ai tiré mes premières flêche avec Mamy, mais je ne passait pas suffisaement de temps à faire de la paille.

De fait mes résultats (tir nature au recurve) était en dent de scie et même il faut le dire mauvais.

Ce n'était pas la méthode qui était mauvaise mais elle ne m'était pas adaptée.

Plus tard j'ai adopté un Oneida et je suis passé au tir à la pointe de flêche, évidement les résultats étaient sans commune mesure.

Ajourd'hui, je ne tire plus en compétition.

Je fait du tir en billebaude avec un longbow, et je me fais plaisir en tir instinctif, mais je tire souvent.

En résumé, je pense qu'il y autant de méthode de tir que d'individu.

Il faut adapter sa propre méthode, et surtout ce qui compte le plus c'est à mon avis de se faire plaisir...

Bonne journée à toutes et à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens de regarder le DVD de Mamy.

Le tir instinctif comme le présente Mamy c'est très bien.

Cependant pour arriver à des résultats encourageant il faut avoir beaucoup de temps à passer à l'entrainement.

Pour ceux qui veulent des réusltats en cible, et qui n'ont pas suffisament de temps pour s'entrainer, il est préférable d'adopter une visée avec la pointe de la flêche.

Personnelement, j'ai tiré mes premières flêche avec Mamy, mais je ne passait pas suffisaement de temps à faire de la paille.

De fait mes résultats (tir nature au recurve) était en dent de scie et même il faut le dire mauvais.

Ce n'était pas la méthode qui était mauvaise mais elle ne m'était pas adaptée.

Plus tard j'ai adopté un Oneida et je suis passé au tir à la pointe de flêche, évidement les résultats étaient sans commune mesure.

Ajourd'hui, je ne tire plus en compétition.

Je fait du tir en billebaude avec un longbow, et je me fais plaisir en tir instinctif, mais je tire souvent.

Bonne journée à toutes et à tous.

En résumé, je pense qu'il y autant de méthode de tir que d'individu.

Il faut adapter sa propre méthode, et surtout ce qui compte le plus c'est à mon avis de se faire plaisir...

Voilà tout est dit :07: Fred :115: :24: :29: :109:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc marrant : pour "chauffer" mon précieux longbow canadien en if monoxyle sublime, je respecte scrupuleusement les consignes de sécurité données par Pip Bickerstaffe dans son livre. -_-

A savoir, je le bande au moins une demie-heure avant de m'en servir et je tire les premières flèches à allonge minimale.

Par exemple, la première fleche à 10 pouces d'allonge, la suivante à 12, etc, et j'atteins mon allonge normale à la 12ème flèche à peu près.

Pour ces flèche de "préchauffage" style diesel des années 60, je tire vers mon ventre, mon torse, en ancrage flottant et tremblottant.

Eh bien croyez moi si vous le voulez, c'est étonnant le nombre de flèches qui dans ces conditions se retrouvent dans le jaune à 18 mètres...

Et ça fait très plaisir de voir la gueule du ciblard compound à côté qui croit que ma méthode de chauffe est ma façon aberrante de tirer avec cet arc ridicule, quand il remarque des flèches dans le jaune ! :109:

Bon, après, il me latte quand même... :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:P

Le tir instinctif ,c'est comme quand tu étais enfant et que tu lancais des pierres !!!

Tu prends l'arc et des flèches ,tu te mets devant une cible et tu essayes de la toucher.

A force d'entrainement ,tu vas y arriver .Tu ne sais pas analyser ce qui ce passe mais CA c'est du tir Instinctif !!!!! :wub:

Les problèmes commencent quand tu commences a intellectualiser ton geste :lol:

c'est seul que j'ai appris le tir instinctif avec cette méthode.Il y a ,sans doute, mieux mais a chaque fois que j'ai rencontré des tireurs cibles aucun n'avait la meme méthode et tous avaient La meilleure !!! :22:

:lol: :unsure:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais tendance a faire comme toi et a ne tirer un flèche a pleine allonge qu'après deux ou trois volées. Maintenant, j'arme l'arc à vide en augmentant l'allonge 5 ou 6 fois (c'est bien plus rapide) puis une ou deux flèches (mais pas systématiquement) en sous allonge, après je tire normalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...