Jump to content
Poupette

La plume coq

Recommended Posts

perso c'est là que j'ai un probleme quand j'encoche mes flèches "normalement" c'est a dire plume coq a l'extérieur ma flèche vole mal (un mélange de marsouinage et de godille )et fait un bruit (claquement a la décoche )alors que quand je met la plume coq a l'intérieur le vole est nickel et l'arc est hyper silencieux .j'ai même mesurer au radar la vitesse et la flèche va deux a trois pieds plus vite.(Danilo Rosini ,facteur d'arc italien bien connu met lui aussi ses flèches de cette façon

je précise que ce soit du bois ,du bambou ou de l'alu ça vole pareil et ça a les mêmes défauts dans l'autre sens

ça vient peut-être (probablement )de ma décoche mais je ne l'explique pas.

La plume naturelle contre la fenetre fait simplement de ammortisseur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens justement de m apercevoir que la plume coq ne se place pas au même endroit pour l archerie traditionnelle

et le Kyudo.Pour cette discipline elle est en haut,donc parallèle a l'encoche; et en classique elle est perpendiculaire.

Qui peut me donner un avis ?

Edited by François Matrod

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour valider la bonne adaptation des flèches à l'arc (puissance, vitesse, fenêtre plus ou moins centrée, ...) et à l'archer (prise de corde, libération de corde, ...), j'utilise pour ma part le test des futs nus et mes flèches doivent voler et arriver au même endroit qu'il y ai un empennage ou non et quel que soit l'orientation des plumes ou vannes. Et perpendiculaires en cible (pour des distance raisonnables).

En arc tradi, la flèche doit contourner la fenêtre d'arc sans toucher. Si la libération de corde n'est pas régulière, cela entraine un comportement différent à chaque tir et un contact de l'empennage avec le plancher ou la paroi. Avec des plumes, les conséquences seront moins importantes qu'avec des vannes plastiques mais cela dépend de leurs dimensions (hauteur et longueur).
Pour les tireurs tradi, chacun doit trouver ce qui fonctionne le mieux pour lui et ne pas vouloir à tout prix faire comme tout le monde. L'empennage ne fait que corriger les défauts de l'archer qui ne sont pas les mêmes pour tout un chacun.

Avec des repose-flèche (pas tous), il faut également en tenir compte et dans ce cas, il y a un sens à respecter pour l'orientation des vannes (surtout) ou des plumes (beaucoup moins).

Avec le kyudo, il y a toute une symbolique et des rituels qui dépassent très largement le coté purement technique du tir à l'arc.

Edited by Picpic45

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a toujours un truc qui m'a gêné dans la fameuse plume coq à l'extérieur : la rotation de la flèche

La flèche se mettra forcément en rotation !

Pour faire simple : pour avoir un équilibre stable, il faudrait une plume pointant vers le bas, et 2 vers le haut (dans le cas d'un montage 3 plumes), un peu comme un " Y " (ce qui ne suffira pas à empêcher la flèche de tourner pour autant !) ce qui n'est pas le cas, donc nécessairement, la flèche "cherchera" cet équilibre de vol (d'où la rotation). Pour s'en convaincre, il me semble que dans un TAM, ils ont testé les pointes médiévales en forme de croissant de lune pour faire taire les idées reçues selon lesquelles, ces pointes étaient utilisées pour couper des cordages... la flèche tournant c'est peu probable !!!! (par contre ce sont de bonnes pointes de chasses médiévale !)

Le tout est de savoir quand la flèche commencera à tourner : avant ou après le repose flèche (ou la main !!!!!)

Pour les plumes plastiques ou vanes, assez rigide, il doit y avoir une importance (je ne suis pas assez calé pour ça !).

 

Pour les plumes naturelles : il faut savoir que tu auras toujours au moins 1 plume qui entrera en contact avec la main ou l'arc (fenêtre ou pas !!!)

 

La plume coq est visuelle (au moins ça !!!), et d'ailleurs il y a des encoches avec une petite ailette qui permet de repérer le point d'encochage (ce que j'utilise, toutes mes plumes sont de la même couleur !)

 

Y a t'il un intérêt à avoir la plume coq vers l'extérieur ? bonne question j'en sais rien !! mais je testerai un jour tiens !

A mon humble avis, mettre la plume coq à l'extérieur sur du classique permet de n'avoir qu'une plume qui touche le repose flèche, pour un arc avec tapis (ou main) il est peut-être préférable d'avoir la plume coq en haut (comme ça, seule la plume poule du bas touchera l'arc/la main) ?

Pour le poulie, je sèche xD je le tir pas :p

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En peuples premier, il y a des empennages à 2 plumes, 3, 4 ...

Je pense que cette plume coq vient surtout des vanes artificielles (non seulement plastique mais aussi, parchemin, bois, cuir, ...) qui ne pardonnent pas le frottement sur la fenêtre d'arc contrairement à nos bonnes vieilles plumes dont les barbillent s'aplatissent à l'accélération pour revenir en place à la sortie de l'arc.

Concernant la main d'arc, en préhisto ou aux marques la flèche repose sur ma main et je ne mets jamais de protection ; je ne sens pas les plumes passer, mais j'ai un détalonnage assez fort par rapport à un classique, sans pour autant avoir de marsouinage.

Et pour une plume coq en haut, ce sera non pas une mais 2 plumes qui toucheraient la main :23:

Pour le poulie, la flèche étant center-shot (axée sur l'arc) il n'y a pas besoin d'échapper à la fenêtre d'arc + le repose flèche est dessous pour provoquer un paradoxe vertical, donc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, PatriceB a dit :

 

Et pour une plume coq en haut, ce sera non pas une mais 2 plumes qui toucheraient la main :23:

 

sans fenêtre lorsque la flèche est posée sur la main oui, mais avec petite fenêtre (arc droit moderne notamment) pas sûr 😉 j'ai bien envie de tester, sur mon spirit, la fenêtre est toute petite !

il y a 36 minutes, PatriceB a dit :

Concernant la main d'arc, en préhisto ou aux marques la flèche repose sur ma main et je ne mets jamais de protection ; je ne sens pas les plumes passer

tu ne les sens pas, mais elles touchent ou pas du tout ? la flèche s'éloigne légèrement ou la plume se replie ? ça m'intéresse parce que j'avais essayé avec des plumes naturelles modernes et sans avoir de douleur, j'avais des marques de passage sur la main (il faisait froid et j'ai la peau qui marque vite) que je pensais être faite par la plume (c'était un longbow sans fenêtre)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, elles ne touchent pas = détalonnage et repli des barbilles. La rougeur est plus due au frottement du fût à l'armement qu'à la décoche.

En complément, je n'ai jamais eu de soucis avec mes arcs sans fenêtre, mais avec mon arc droit avec fenêtre, je sens la plume gauche passer de temps en temps. Il faut dire que ma prise de main est juste à hauteur du plancher de fenêtre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour savoir si les plumes touchent la fenêtre ou la main, il y a la technique du talc.

En plaçant la plume coq vers l'intérieur, il ne doit y avoir sur le flanc de la fenêtre d'arc qu'une très légère marque la plus fine et la plus rectiligne possible lorsque le spine est adapté et le détalonage correct. (si la décoche est bonne)

Pour faire tenir le talc, humidifier très légèrement la surface à talquer avec la vapeur d'eau de la respiration. Cela suffit. Sur la main, l'humidité de la peau suffit généralement mais il faut faire en sorte que le fut ne se pose sur la main qu'à pleine allonge (ce n'est pas très facile)

Edited by Picpic45

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×