Jump to content

Recommended Posts

Bonjour

ca fait 1 an environ que je me suis acheté un longbow. Etrangement, depuis que je tire avec, il m'est impossible d'atteindre mon point d'ancrage qui est normalement au coin de la bouche...

Ce n'est pas un probleme de puissance, car je bande l'arc sans fleche facilement jusqu'a l'oreille...

j'ai juste un blocage quand j'ai une fleche sur la corde!

J'ai essayé de reprendre un classique pour quelques temps et j'était content de voir que le probleme disparaissait peu a peu, mais des que je reprends le longbow, le probleme ressort

avez vous des conseils a me donner, est ce que l'un d'entre vous a eu ce genre de probleme ?

merci

Sheepy

Share this post


Link to post
Share on other sites

marrant ça... j'ai fait le coach de ma fille ce soir pour ce même probleme...

ça pourrait venir d'un début de maladie de la carte... va t on dire...

donc pour moi même solution...

faire de la paille à 5-10m pas plus, et les yeux fermer pour se recentrer sur les sensations du geste et des contacts...

après revenir en visuel à la même distance

après mettre un repère visuel

et enfin remettre une cible...

le mieux encore, le faire avec un arc de puissance inférieur...

et bienvenue sur le forum :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

ca fait 1 an environ que je me suis acheté un longbow. Etrangement, depuis que je tire avec, il m'est impossible d'atteindre mon point d'ancrage qui est normalement au coin de la bouche...

Ce n'est pas un probleme de puissance, car je bande l'arc sans fleche facilement jusqu'a l'oreille...

j'ai juste un blocage quand j'ai une fleche sur la corde!

J'ai essayé de reprendre un classique pour quelques temps et j'était content de voir que le probleme disparaissait peu a peu, mais des que je reprends le longbow, le probleme ressort

avez vous des conseils a me donner, est ce que l'un d'entre vous a eu ce genre de probleme ?

merci

Sheepy

je ne vois que le travail de la paille pour te soignier .

1/4 de paille tous les jours

tu viens a l encrage tu reste tu compte 5 sec et tu reviens sans décocher 20 fois

tu viens a l encrage tu reste 5 sec et tu décoche 20 fois

traitement une semaine si le mal persiste traitement 1 semaine de plus .

bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme........ d'accord avec Alain.

A.

Edited by Avalon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem

de la paille à 5m les yeux fermés pour bien ressentir la position du doigt sur la commissure des lèvres.

puis les yeux ouverts

si le problème réapparait lorsqu'il y a un visuel, on peut essayer de faire sa visée a 10cm sur le coté du visuel puis lorsque la position est atteinte , reprendre la bonne visée et lâcher la corde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En complement, si tu as quelqu'un avec toi quand tu tireras sur un visuel avec les yeux ouverts, il existe un exercice très simple:

La personne se place derrière toi avec la main tendue au niveau de ton bras d'arc. Tu armes ton arc et tu dois venir toucher la main de l'autre avec ton coude, sa main étant positionnée pour que le contacte ne se fasse que quand tu es a pleine allonge. Pour moi ça a pas mal marché en plus de la paille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci pour tous ces conseils, mais le probleme n'est pas que je ne tiens pas mon point, c'est que je n'y arrive tout simplement pas, même quand il y a l'entraineur qui me gueule " tire sur cette p****n de corde !!!!" :P

je vais néanmoins essayer de tirer la paille a courte distance, yeux fermés, voir ce que ca fait...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas "essayer" de tirer sur la paille sans visuel, il faut le faire impérativement.

ce qu'il t'arrive n'est qu'un début cela peut s'aggraver si tu n'y fait pas plus attention.

Il ne faut passer a un tir sur visuel que lorsque les tirs sur la paille se font systematiquement a la bonne allonge et ce sur plusieurs entrainement consécutifs.

Pour Saumane: j'ai vu un jeune avec plusieurs années de tir au poulie avec le même problème. il en était arrivé a lacher avant le passage des poulies. et ce malgré les hurlements de son entraineur et de sa famille.

On a travaillé ensemble et après un an de travail, il a récupéré a peu près son geste. il avait attendu trop tard (en fait son entraineur n'avait pas vu le problème)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il ne faut pas "essayer" de tirer sur la paille sans visuel, il faut le faire impérativement.

ce qu'il t'arrive n'est qu'un début cela peut s'aggraver si tu n'y fait pas plus attention.

Il ne faut passer a un tir sur visuel que lorsque les tirs sur la paille se font systematiquement a la bonne allonge et ce sur plusieurs entrainement consécutifs.

Pour Saumane: j'ai vu un jeune avec plusieurs années de tir au poulie avec le même problème. il en était arrivé a lacher avant le passage des poulies. et ce malgré les hurlements de son entraineur et de sa famille.

On a travaillé ensemble et après un an de travail, il a récupéré a peu près son geste. il avait attendu trop tard (en fait son entraineur n'avait pas vu le problème)

J'ai eu et vu ce problème au club, avec des jeunes, qui un moment, ne parviennent plus à ancrer leur main de décoche, et en arrivent à lâcher la corde à 10 cm du visage.

j'ai réussi à faire changer l'ancrage à un jeune, et depuis il n'a plus de problème. il utilise la technique ancienne,(que j'utilise aussi) d'accrocher le pouce dans la nuque, avant de commencer à viser, et puis arrive à décocher uniquement lorsqu'il est sur le point de visée.en salle le jaune. la paille et les yeux fermés, c'est chouette aussi.

maintenant, avec cette technique, on peut oublier le clicker, puisqu'on vient d'abord accrocher la nuque, et puis on décoche, donc le clicker passerait à tous les coups.

En arc nu, çà marche pas mal non plus pour assurer une allonge pratiquement constante, même en pentes. (pour les fieldeux) :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci pour tous ces conseils, mais le probleme n'est pas que je ne tiens pas mon point, c'est que je n'y arrive tout simplement pas, même quand il y a l'entraineur qui me gueule " tire sur cette p****n de corde !!!!" :P

je vais néanmoins essayer de tirer la paille a courte distance, yeux fermés, voir ce que ca fait...

Alors, j'insiste !

Avant d'armer, bien se concentrer sur le fait de ne décocher SOUS AUCUN PRETEXTE....... Et cela, dix fois de suite puis souffler et recommencer.

Le piège dans lequel il ne faut pas tomber tête baissée: ne surtout pas se dire, lors de l'armement, que la séquence est parfaite et que l'on peut décocher quand même ...... L'important étant de bien se mettre en tête que l'on posséde l'entière maîtrise de cette séquence.

Si tu as certaines difficultés avec cela, je te propose de commencer par armer dix fois sans flêche sur le repose-flêche puisque tu sembles arriver à le faire.

Et, par la suite, lorsque l'on possède bien cette maîtrise, avec un complice, ne décocher que sur son ordre.

A.

Edited by Avalon

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut la compagnie...Et vous feriez quoi si vous étiez dans mon cas ?

Je tire poulies et 3 doigts.

j'arme. LA flèche est à droite, et mon bras est paralysé, impossible de revenir vers la cible. Alors, je me force...et je reviens dedans...et je lâche au passage. :mad2:

pour reprendre ca, je fais de la paille avec visuel. je m'oblige à poser ma visée sur le visuel, maintenir en position, et compter jusqu'à 3 avant de lacher. au bout de 50 essais...Ca marche à peu près

votre avis...vous avez d'autres méthodes ? j'ai noté ci-dessus la paille sans visuel, et la recherche de sensations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour Saumane: j'ai vu un jeune avec plusieurs années de tir au poulie avec le même problème. il en était arrivé a lacher avant le passage des poulies. et ce malgré les hurlements de son entraineur et de sa famille.

On a travaillé ensemble et après un an de travail, il a récupéré a peu près son geste. il avait attendu trop tard (en fait son entraineur n'avait pas vu le problème)

je pensais , peut etre à tord :bhaoui..: ,que la decoche tir en poulie devait etre declenchée aprés avoir ressenti la butée du mur . ce qui ,si la puissance de la mobylette est un p'tit peu adaptée :blink: , est quand même plus constant à ressentir qu'un ancrage correct sur une machine sans roulettes ......

et si son entraineur n'avait pas vu le blême ........ no comment sur ses capacités à gerer une instruction .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je puis me permettre, avant de trouver le remède n'est il pas préférable d'identifier la cause ?

Ce problème réccurent chez beaucoup d'archers se manifeste un jour sans trop savoir pourquoi.... Moi je sais ! (pitaing, on dirait un célébre eventreur de Toulouse...).

Je vais faire trés court et réduire au max. "L'archer ne doit pas se regarder tirer"..

Bon j'ai pas le temps de développer, explications plus tard..

Edited by Nockset

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si je puis me permettre, avant de trouver le remède n'est il pas préférable d'identifier la cause ?

Ce problème réccurent chez beaucoup d'archers se manifeste un jour sans trop savoir pourquoi.... Moi je sais ! (pitaing, on dirait un célébre eventreur de Toulouse...).

Je vais faire trés court et réduire au max. "L'archer ne doit pas se regarder tirer"..

Bon j'ai pas le temps de développer, explications plus tard..

mais pas que...

J'ai eu le même problème pour d'autres raisons. Bon je suis un cas un peu particulier, ça m'est arrivé suite à la casse successive de 2 arcs en concours, je n'avais plus confiance dans le matos que je fabricais et pouf... sous allonge et snapshooting. La sous allonge et l'impossibilité d'atteindre l'ancrage j'ai mis 2 ans avant regler le problème. Le snap shooting, j'y travaille encore 6 ans plus tard. Mais mes tirs sont toujours plus mauvasi quand je ralentis ma séquence de tir car alors je me regarde tirer... ce qui rejoint un peu ce que tu dis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

hier, séance de 2 heures de tir à l'arc au club.

j'ai essayé nombreuses techniques et je suis content de voir que j'arive a tenir la fleche au visage,sans décocher. Bon la tentation est beaucoup plus grande sur cible a 20 metres que a bout portant dans la paille, mais y'a du progres !

encore quelques semaines d'entrainement et le défaut, jespere, ne sera qu'un mauvais souvenir :)

merci beaucoup pour tous vos conseils et encouragements !

amicalement,

Sheepy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu veux pas savoir la suite ??

m'en fout j'te l'dis quand même... :P (P.Bruel...gros naze)

Alors ce qui engendre ce genre de phénomène . Un arc qui pète à la gueule c'est une raison lègitime, mais dans le cas présent et c'est le souci de plein de gens, c'est qu'un beau matin (même si il flotte)... Il se reveille complétement désabusé. Pas moyen de tirer comme la veille, l'ancrage béton d'hier est devenu un vieux souvenir... Pourquoi, parce qu'ils ont atteint le point critique.

Ce moment fatidique que tout archer rencontre un jour dans sa vie arrive quand l'homme commence à prendre conscience de son potentiel. En gros quand il abandonne son tir sans questions et qu'il commence à travailler sérieux. Tout archer est potentiellement "Border liner".. Riez pas, c'est pas un dingue.. Il flirt avec la prise de tête en permanence..même ceux qui disent ne tirer que pour le plaisir, que le score ils s'en tamponnent (menteurs)

Le moindre petit echec en cible le contrarie à tel point que sont cerveau embué par tant de questions l'handicape vraiment. Pour métaphorer et histoire de faire j'ai étudier en asie..... Un funambule qui part en se disant "Je vais foirer" a de grande chance de se retrouver la tronche par terre...

En résumé et une voie à exploiter c'est commencer par dédramatiser la cible.... qu'elle soit ronde, carrée, en 3D, en paille etc...

Bon je passe à table et j'en vois qui roupille....

La prochaine fois leçon sur la dédramatisation de la cible...... :lol::shutup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bande annonce de la leçon suivante :

Chuck Norris : "c'est pas un bout de papier colorié qui va me faire la loi ? ouais, un cible, c'est ça :angry: "

Philplessis : "Laisse la flèche aller vers la cible comme elle sait le faire, petit scarabée, il sera toujours temps de t'inquiéter de sa direction. De plus, tu me feras 50 décoches dans la paille à 5m les yeux fermés, ça t'apprendra à me gonfler." -_-

....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu veux pas savoir la suite ??

m'en fout j'te l'dis quand même... :P (P.Bruel...gros naze)

Alors ce qui engendre ce genre de phénomène . Un arc qui pète à la gueule c'est une raison lègitime, mais dans le cas présent et c'est le souci de plein de gens, c'est qu'un beau matin (même si il flotte)... Il se reveille complétement désabusé. Pas moyen de tirer comme la veille, l'ancrage béton d'hier est devenu un vieux souvenir... Pourquoi, parce qu'ils ont atteint le point critique.

Ce moment fatidique que tout archer rencontre un jour dans sa vie arrive quand l'homme commence à prendre conscience de son potentiel. En gros quand il abandonne son tir sans questions et qu'il commence à travailler sérieux. Tout archer est potentiellement "Border liner".. Riez pas, c'est pas un dingue.. Il flirt avec la prise de tête en permanence..même ceux qui disent ne tirer que pour le plaisir, que le score ils s'en tamponnent (menteurs)

Le moindre petit echec en cible le contrarie à tel point que sont cerveau embué par tant de questions l'handicape vraiment. Pour métaphorer et histoire de faire j'ai étudier en asie..... Un funambule qui part en se disant "Je vais foirer" a de grande chance de se retrouver la tronche par terre...

En résumé et une voie à exploiter c'est commencer par dédramatiser la cible.... qu'elle soit ronde, carrée, en 3D, en paille etc...

Bon je passe à table et j'en vois qui roupille....

La prochaine fois leçon sur la dédramatisation de la cible...... :lol::shutup:

Voilà une analyse très convaincante et parfaitement vulgarisée !

Entièrement d'accord avec toi...................... pour, évidemment, l'avoir vécu.

A.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu veux pas savoir la suite ??

m'en fout j'te l'dis quand même... :P (P.Bruel...gros naze)

Alors ce qui engendre ce genre de phénomène . Un arc qui pète à la gueule c'est une raison lègitime, mais dans le cas présent et c'est le souci de plein de gens, c'est qu'un beau matin (même si il flotte)... Il se reveille complétement désabusé. Pas moyen de tirer comme la veille, l'ancrage béton d'hier est devenu un vieux souvenir... Pourquoi, parce qu'ils ont atteint le point critique.

Ce moment fatidique que tout archer rencontre un jour dans sa vie arrive quand l'homme commence à prendre conscience de son potentiel. En gros quand il abandonne son tir sans questions et qu'il commence à travailler sérieux. Tout archer est potentiellement "Border liner".. Riez pas, c'est pas un dingue.. Il flirt avec la prise de tête en permanence..même ceux qui disent ne tirer que pour le plaisir, que le score ils s'en tamponnent (menteurs)

Le moindre petit echec en cible le contrarie à tel point que sont cerveau embué par tant de questions l'handicape vraiment. Pour métaphorer et histoire de faire j'ai étudier en asie..... Un funambule qui part en se disant "Je vais foirer" a de grande chance de se retrouver la tronche par terre...

En résumé et une voie à exploiter c'est commencer par dédramatiser la cible.... qu'elle soit ronde, carrée, en 3D, en paille etc...

Bon je passe à table et j'en vois qui roupille....

La prochaine fois leçon sur la dédramatisation de la cible...... :lol::shutup:

Comme avalon !!!!

et du coup j'attend la suite avec impatience.... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la demande générale....... :rolleyes:

Qu'est ce que la dédramatisation de la cible ? C'est la manière de l'apprehender. Quand un archer arrive au pas de tir en looser, il va faire son looser.. Les conséquences inéluctables de cet étât d'esprit engendrent invariablement des effets pervers...

Comment en arriver à ne plus maîtriser sa séquence de tir ? Tout simplement en se farcissant le citron avec plein de bonnes recommandations et surtout en mettant la charrue avant les boeufs..( imaginez la tronche du champ aprés labour.... Ricannez pas, celle de l'archer n'est pas belle à voir non plus.. :106: "

Moi ça me fait mal de voir un ou une archer, la mine déconfite arc en main devant sa cible, il a les mains moites, les genoux qui rigolent, bref il fait dans son froc..... Il a peur :19:

La peur ou "Toxophobie" est le résultat d'une trop grande volonté d'atteindre. Comme déjà dit plus haut, ce genre de tuiles arrivent rarement aux néophytes qui se contentent de propulser leurs flèches. Le profil type de l'archer à risque est un archer ayant déjà de la pratique et même du métier; qui se débrouille pas trop mal et qui peut même avoir atteint un excellent niveau voir un podium aux CDF.. (oula..on rigole moins du coup.. :20: ).

Donc résumons, l'archer veut super bien faire (trop), il ne pense plus qu'à la technique qui pourrait le propulser au panthéon des archers.. Le voici devant la cible... Sa check list en tête...énÔoorme !! Sa vie d'archer défile à vitesse grand V dans son cerveau, les neurones se bousculent..... Il bloque !!! :wacko: . Il sait qu'il va lamentablement foirer son tir... et il le foire magistralement :blink: .

Le pire c'est que toute cette m.... , il est capable de la reproduire à l'infini.. :unsure: , lui l'archer qui pourtant se débroullait pas trop mal, il n'y a pas si longtemps. Maintenant le voici impuissant devant tant de misère... Flippant et suant rien qu'à la vue d'un blason ou d'un 3D..

Aux prochain épisode, comment s'exorciser soi même sans l'aide d'un prétre.. :115:

(on me soufle à l'oreillette, Nockset abrège, on doit rendre l'antenne à plus sérieux que toi).

:37:

Share this post


Link to post
Share on other sites

belle description des effets pervers du

niveau sportif=niveau de la personne

ça fait longtemps que je ne mets plus mes c.....s sur le billot à chaque flèche

je me contente de taper la cible comme je la sens

y'a des hauts et des bas (je préfère les bas, pas vous? :P ) mais on s'en sort mieux en s'en foutant carrément

Edited by PhilPlessis

Share this post


Link to post
Share on other sites
La peur ou "Toxophobie" est le résultat d'une trop grande volonté d'atteindre. Comme déjà dit plus haut, ce genre de tuiles arrivent rarement aux néophytes qui se contentent de propulser leurs flèches. Le profil type de l'archer à risque est un archer ayant déjà de la pratique et même du métier; qui se débrouille pas trop mal et qui peut même avoir atteint un excellent niveau voir un podium aux CDF.. (oula..on rigole moins du coup.. :20: ).

Donc résumons, l'archer veut super bien faire (trop),il ne pense plus qu'à la technique qui pourrait le propulser au panthéon des archers.. Le voici devant la cible... Sa check list en tête...énÔoorme !! Sa vie d'archer défile à vitesse grand V dans son cerveau, les neurones se bousculent..... Il bloque !!! :wacko: . Il sait qu'il va lamentablement foirer son tir... et il le foire magistralement :blink: .

Le pire c'est que toute cette m.... , il est capable de la reproduire à l'infini.. :unsure: , lui l'archer qui pourtant se débroullait pas trop mal, il n'y a pas si longtemps. Maintenant le voici impuissant devant tant de misère... Flippant et suant rien qu'à la vue d'un blason ou d'un 3D..

Y'a du vécu, là! Et je confirme la situation: j'ai aussi du vécu, là! Alors écoutez bien la suite: il sait de quoi il parle.

Solution radicale :l'arbalète!

Le côté "Moins d'effort physique pour se concentrer sur la précision du tir"?

J'ai aussi essayé, mais pas avec une arbalète: avec une carabine à lunette (que j'avais pratiquée avant de tirer à l'arc).

Constat: quand tu t'interdis d'atteindre la cible, tu trouves toutes les solutions pour la louper: coup de doigt sur la queue de détente, sursaut au moment du tir, et toute la liste...

J'attends avec impatience la suite, Nockset.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...