Jump to content
buckybuke

carreau d'arbalète

Recommended Posts

1-l'assassin , loin de tout ne procedera a son bombardement que les jours ou les vents sont correctements orientés ;

ni trop forts , ni trop faibles , pas de pluie .....reste pas beaucoup de jours !!! et la nuit les vents sont plus faibles et les gens

sont chez eux ....et de jour ben on ne peut exclure les témoins vu la fréquence des "tirs"

2-il devra mesurer le vent au sol et en déduire le vent a l'altitude de croisière de son ballon => s'il arrive a une précision de +/-30° ,

cela tiendra du miracle ...

3-s'il arrive a estimer la vitesse du vent , re-miracle ...et sans ça impossible de confectionner un système de largage retard .....

il ne pourra pas determiner l'altitude de vol du ballon : ça va varier en fonction de la pression et de la température et donc

il ne pourra pas determiner les elements 2 et 3 même approximativement ....

4- si par miracle il arrive a diriger son ballon vers la cible ; il a plus de chances de toucher un toit , un jardin , nimporte quoi

vous vous etes souvent fait toucher par des micro-météorites ? ; il en tombe des dizaines de millions chaque jour ....

5-miracle ultime , il touche quelqu'un ; il faut toucher un organe vital ; que la victime decède très vite ....

et surtout qu'il y ait des angles de tirs possibles autour ; sinon même sans etre une pointure , le pandorre en déduira

que cela vient du haut ....

6- plus il est loin de tout et plus les imprécisions s'accumulent .....

7- il faudra qu'il se fournisse en ballons et en hélium , loin , très loin de son domicile en payant en liquide ....et jamais deux fois au même endroit .

ma conclusion :

il devra etre ingénieur météo , faire des lachés de ballon sonde quotidien et les recuperer ou avoir l'appareillage de télémesure

dans son antre ...

il devra disposer d'un supercalculateur

tout ce la n'est pas très discret et suppose une intelligence certaine .....ce qui est incompatible avec la méthode choisie :bhaoui..:

si au bout de dix ans il arrive a tuer un quidam ; il faudrait qu'il demande la cannonisation !!! et tout cela ne me parait pas a même

de paniquer une population :100: ...

dès la première victime , il devra arreter car les gens surveilleront le ciel ....

Edited by Vassili Zaietzev

Share this post


Link to post
Share on other sites

les insectes et oiseaux radiocommandés avec caméra et déclancheur a distance ,bon c'est pas gagné .va falloir trouver autre chose !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
les insectes et oiseaux radiocommandés avec caméra et déclancheur a distance ,bon c'est pas gagné .va falloir trouver autre chose !!

:lol: ............ :10:

pour illustrer :

l'assassin habite la forêt a l'est de Meaux :pfff: ......un jour de vent d'est qu'il estime a l'aide d'un anémo de base

a 5km/h , il décide de commetre son forfait , le fourbe .....

laché du ballon et coup de bol le vent en altitude est presque de la même direction qu'au sol !!! bon il va un peu plus vite mais il ne peut savoir de combien puisqu'il ne sait pas a quelle altitude vole son ballon ....

au bout d'une heure le système ingénieux et très leger :109: se déclanche et le carreau chute !!!

voila hachuré en jaune ou pourrait tomber le carreau :whistling:

s'il blesse une vache , il pourra sabler le champagne !!!

Edited by Vassili Zaietzev

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça va lui couter cher en carreaux avant de faire une victime ,et ça va faire louche chez le vendeur du coin.

faut passer a la BD c'est plus saint. :37:

Share this post


Link to post
Share on other sites
ça va lui couter cher en carreaux avant de faire une victime ,et ça va faire louche chez le vendeur du coin.

faut passer a la BD c'est plus saint. :37:

c'est sûr :lol: , et puis a force de désillusion , il va commencer a boire , " viser" de plus en plus mal :22: ; tiens j'en ai

de la peine pour lui .......sans compter qu'il peut tout aussi bien le prendre sur la g....son carreau ; une bien triste fin :10:

prochain épisode ,la confection de roquettes artisanales :whistling: ; c'est plus sur , plus spectaculaire ; bref plus drôle ....pour le

lanceur !!!

:37:

Share this post


Link to post
Share on other sites
autre option , l'assassin lache des ballons pour faire croire que ça vient du ciel ....mais tires ces projectiles a 45°

avec une arbalète ou balliste très pèchue dans l'azimut de la "cible" :wacko: ............

bon Ok je sors ..................................

mais il se fera repérer un jour ou l'autre !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
ton histoire de ballon parait peu plausible ,si un ballon pète il reste quand meme la carcasse,et du fait qu'il est attaché par l'embout de celui -ci l'oeuillet va rester coincé .

mais il y a une solution qui est bien plus simple ,c'est le fil soluble ,il est utilisé pour la peche ,je passe les détails quant a son utilisation ,,il suffit de le tremper dans l'eau ,et le temps joue en ta faveur ,il est plus ou moins long en fonction du fil ,au pire si le fil sèche il n'y a plus qu'a le faire passer a travers un petit glaçon percé de part en part et op au bout d'un certain temps le carreau tombe tout seul comme par magie et bizarement il n'y a plus de trace du fil ,bien sur il faut gonfler le ballon a l'hélium . :20:

??? Quelle carcasse ? Un ballon de baudruche, c'est mou ! et ça passe à travers l'oeillet (qui doit faire 2 / 3 cm de diamètre).

Mais l'idée du fil soluble qui finira bien par fondre est géniale, merci, je me documente !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc le carreau ne tombe pas à la verticale, mais décrit une portion de cercle ? :28:

Ton histoire paraît compliquée à mettre en oeuvre, le type devra lâcher des milliers de ballons pour avoir un "résultat" tinostar.gif

Ben si, à partir du moment où il n'est plus accroché aux ballon. Il va bien tomber à la verticale !

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est sûr :lol: , et puis a force de désillusion , il va commencer a boire , " viser" de plus en plus mal :22: ; tiens j'en ai

de la peine pour lui .......sans compter qu'il peut tout aussi bien le prendre sur la g....son carreau ; une bien triste fin :10:

prochain épisode ,la confection de roquettes artisanales :whistling: ; c'est plus sur , plus spectaculaire ; bref plus drôle ....pour le

lanceur !!!

:37:

Je sens poindre la moquerie. Huh huh huh, rions donc ! c'est comme ça qu'en avance.

Je précise : le fou ne vise personne en particulier. Que ça tombe en Vendée, dans les Corbières ou le Saskatchewan : rien à faire. Il lance la nuit. Il FABRIQUE Lui même. Les ballons de baudruche se vendent par paquets de 100 ou 200 ! il se fiche du temps que ça prend, il a fait 15 ans de tôle, il mettra le temps qu'il faut pour toucher qq. [Avez-vous lu l'homme aux cercles bleus de Fred Vargas (titre exact ?). ]

Quand un rocher ou un arbre tombe sur une bagnole qui roule : quelle probabilité ? Et pourtant : ça arrive (malheureusement !). Un peu plus convaincus ??? quant au fil soluble, combien de temps ça va tenir en l'air ?

Merci en tout cas pour "l'étude de chute". Mais je pense que les ballons iront bcp plus loin avant de crever ou de se dégonfler (ou que le fil soluble fonde, héhéhé).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il est ou le fou?

comment dois-je prendre cette question ?

- si elle fait allusion à mon propre état mental, cela manque d'élégance (modérateur ???)

- si elle concerne plutôt (j'espère) l'intrigue du roman, voir les messages plus haut : c'est celui appelé "l'assassin".

mais quoi qu'il arrive, cette question ne fait avancer le mish, le shim, blickish, enfin, le carreau, quoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
la par contre , je trouves l'intrigue très interessante et plausible :) ; je suis pilote avion et j'ai le certif météo du PL mais les courants sont les mêmes pour tous ; je te renseignerais avec plaisir si tu veux preciser ta question ; tu veux savoir de quelle manière les

courants aeriens affecteraient le vol du ballon porteur et la chute du carreau ?

tu dois imaginer l'atmosphère comme des couches superposées dans le plan horizontal : a chaque altitude correspond un vent avec

sa vitesse et direction ; en hemisphère nord , le vent "tourne" de +10°/300m ( grosse approximation) et sa force augmente de 30%

si ton vent au sol est du nord pour 20kts , a 3000 mètre il sera environ de l'EST pour 40kts ...

cela n'est valable qu'en théorie en atmosphère standard (ISA) .....dans la réalité c'est evidemment beaucoup plus complexe ;

il peut y avoir des "inversions" , le vent est affecté par le relief , etc ....

tu devrais aller consulter un météorologue dans un "grand" aéroport , il pourra te montrer les cartes des vents en altitude ; les

isohypses ...et les cartes TEMSI

les ballons ou montgolfières se dirigent en montant ou descendant pour trouver le flux d'air qui les pousse dans la direction

souhaitée :bhaoui..: ....

... c'est donc au pilote que je m'adresse, en retenant pour le moment le principe de deux ballons de baudruche transparents reliés par un fil de pêche soluble à l'eau (20 secondes en immersion). Exepté les jours de pluie évidemment (pour le lancer, et encore, s'il veut parfois frapper à proximité...), y a-t-il suffisamment d'humidité dans l'atmosphère pour envisager que le fil se dissolve au bout d'un certain temps ? Ce serait l'idéal ! Je répète que l'assassin-fou n'a aucun souci de rentabilité. Pisqu'il est fou.. il veut juste qu'un engin plus ou moins meurtrier tombe du ciel, à n'importe quel moment, n'importe quel endroit, pourvu qu'on ne puisse pas identifier la provenance. Vengeance aveugle et patiente. Dans l'histoire, en deux trois ans, il n'y aura pas plus d'une vingtaine de carreaux récupérés. Mais deux ou trois sur quelqu'un (avec 2/3 morts) ; un à travers une maison ; un qui se plantera dans une voiture (sans mettre le feu, j'ai compris) un qui fera couler une barque (et pas une péniche), etc... L'essentiel n'est pas dans la "rentabilité", mais dans l'enquête ensuite qui va permettre, en rapprochant des faits très éloignés, de circonscrire la personnalité du fou, puis sa localisation... En tout cas, entre le fil soluble et les fléchettes de 14/18, j'aurai au moins appris des choses dont je ne soupçonnais même pas l'existence !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi s'embêter à faire des carreaux d'arbalète? De simples fers à béton épointés de 80cm feront l'affaire , avec une ficelle de 30 à 40cm comme empennage. Et on peut conclure à une attaque de près à la main, ce qui sèmera plus la panique..............

Et pas question de confondre comme tu l'as dit plus haut une blessure par balle avec une blessure par trait d'arbalète.............ca n'a rien à voir, même à l'oeil nu, alors pour un légiste............ :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi s'embêter à faire des carreaux d'arbalète? De simples fers à béton épointés de 80cm feront l'affaire , avec une ficelle de 30 à 40cm comme empennage. Et on peut conclure à une attaque de près à la main, ce qui sèmera plus la panique..............

Et pas question de confondre comme tu l'as dit plus haut une blessure par balle avec une blessure par trait d'arbalète.............ca n'a rien à voir, même à l'oeil nu, alors pour un légiste............ :bhaoui..:

Merci pour la suggestion du fer, c'est effectivement une bonne idée, mais :

- il faudra bien s'en procurer de façon continue, donc ça risque d'être plus facilement repérable, peut-être, ("il" en envoie un ou deux chaque nuit...). Du bois oeuvré à la maison sur un petit combi, n'importe quel fer, forgé pour la pointe, c'est pas identifiable (à moins d'avoir deux exemplaires sous les yeux, mais il se produira un certain temps avant que l'inspecteur curieux dont j'ai parlé fasse enfin le rapprochement).

- deux ballons ordinaires de baudruche emporteraient-ils un tel poids (trois, alors) , et suffisamment loin ?

- le carreau d'arbalète oblige d'abord la présence d'un tireur (que l'on va chercher, vainement, c'est ça le "rigolo") et un tir en l'air, avec le carreau qui retombe presque à la verticale ; alors qu'avec un fer à béton, quand on va attaquer qq'un, on va planter horizontalement dans le ventre, la poitrine, le dos, voire de bas en haut ; si le fer est planté dans le haut du crâne, verticalement donc, puisqu'il n'y a pas de géant (!) ni d'appareil à jeter en l'air 80 cm de fer à béton (faudrait un sacré propulseur...) on va immédiatement penser à un truc tombé d'en haut, d'un étage, d'un truc qui surplombe, voire d'un avion...

Autre avantage du carreau, c'est qu'il va éclater, quand il va tomber sur du dur, donc plus "anonyme".

En revanche, la ficelle pourrait-elle servir d'empennage pour le carreau de bois ? Elle pourrait même servir d'oeillet, dans lequel enfiler le fil soluble (que je vais définitvement retenir, trop bien !...)

Petit à petit, ça avance !

PS : pas question de confondre blessure par carreau et par balle, bien sûr. ""Balle perdue", c'est une expression, pour ne pas répéter "carreau perdu"

Et pourquoi "s'embêter", aussi ? passque mon gars est un peu à la masse, aussi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouais...............

un carreau de bois, c'est lourd quand c'est tiré d'une arbalète puissante à 50m, mais pas bien lourd quand ca tombe de par son propre poids par rapport à un carreau tout métal............. :bhaoui..:

Ca m'étonnerait que ca traverse un crâne..........et il ne va pas éclater, j'en jurerais.................

J'ai tiré, fut un temps, assez de flèches de plein fouet dans la muraille en grès rose des Vosges pour savoir que ca n'éclate pas.....on casse la pointe, au pire le fut se casse en deux, c'est tout.

Alors un carreau, aucune chance, même sur du béton.

Ceci dit, seuls des connaisseurs relèveront l'invraissemblance.................ce qui n'est pas le cas de 90% des gens.

A mon avis, c'est plus du côté du calcul de probabilités que tu risques les critiques.............

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mouais...............

un carreau de bois, c'est lourd quand c'est tiré d'une arbalète puissante à 50m, mais pas bien lourd quand ca tombe de par son propre poids par rapport à un carreau tout métal............. :bhaoui..:

Ca m'étonnerait que ca traverse un crâne..........et il ne va pas éclater, j'en jurerais.................

J'ai tiré, fut un temps, assez de flèches de plein fouet dans la muraille en grès rose des Vosges pour savoir que ca n'éclate pas.....on casse la pointe, au pire le fut se casse en deux, c'est tout.

Alors un carreau, aucune chance, même sur du béton.

Ceci dit, seuls des connaisseurs relèveront l'invraissemblance.................ce qui n'est pas le cas de 90% des gens.

A mon avis, c'est plus du côté du calcul de probabilités que tu risques les critiques.............

la pointe sera un peu plus lourde que pour des carreaux "industriels". mais il faut garder cette idée d'un carreau d'arbalète, qui nécessite un lanceur...

Donc le carreau va rester entier et rebondir, sur un sol dur ? pas de projection d'échardes ?

Ça traversera bien un toit de tuiles en emportant un peu de plâtre qui est juste dessous ?

le toit d'un Espace et le plancher du coffre (sans la planche cache bagage), pour s'arrêter au réservoir ?

le fond d'une barque en "plastique" ? et toute cette sorte de choses ?

Quand aux statistiques, vous avez en principe raison. Sauf que statistiquement on doit avoir un accident tous les trois ans (chiffre donné au hasard, bien sûr) - que certains en ont trois d'affilée, et d'autres jamais...

Par ailleurs, j'ai déniché un club d'archers à Carcassonne, mais pour le tir à l'arbalète, quel serait le club le plus proche de cette ville (vers l'ouest, plutôt ?) : un tireur servira de première expertise à la gendarmerie, avant la mobilisatin du laboratoire de balistique. Encore merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi s'embêter à faire des carreaux d'arbalète? De simples fers à béton épointés de 80cm feront l'affaire , avec une ficelle de 30 à 40cm comme empennage. Et on peut conclure à une attaque de près à la main, ce qui sèmera plus la panique..............

Et pas question de confondre comme tu l'as dit plus haut une blessure par balle avec une blessure par trait d'arbalète.............ca n'a rien à voir, même à l'oeil nu, alors pour un légiste............ :bhaoui..:

Un tuyau, SVP : un club de tir à l'arbalète sur Toulouse ? Au CREPS (avec Muller ?) sinon j'invente, mais c'est dommage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et à toutes.

Je me permets de prendre part à la discussion, (très intéressante et captivante au demeurant)

Pour ce qui est des carreaux en aciers, j’ai souvenir d’avoir lu un article à ce sujet.

Les carreaux de 40-50 cm de long étaient largués d’une altitude de 1000 à 1500 mètres.

Ils étaient rangés dans des caisses compartimentées qu’un système permettait de libérer lorsque ces dites caisses étaient placées sur un chasseur.

Lorsque l’avion était biplace, les carreaux étaient jetés en vrac.

Le tout était largué à l’estime sur les tranchées ennemies.

Ces carreaux étaient mortels et étaient (je m’en souviens très, bien cela m’avait frappé) capable de traverser un cheval ! :blink::wacko:

Leur conception était très simple, une tête plus lourde que le reste du fût qui devait faire +- 1 cm de diamètre et pas d’empennages.

Le tout était réalisé dans une barre d’acier.

La pointe était évidement très effilée.

La technique décrite par buckybuke pour son roman peut peut-être paraître tirée par les cheveux mais, il faut savoir que lors de la deuxième guerre mondiale, les Japonais utilisèrent une technique plus ou moins similaire.

A savoir qu’ils lâchaient des ballons transportant des charges explosives utilisant de puissants courants d’airs appelés, « Gulf-stream » qu’ils avaient découvert par hasard, pour les envoyer vers les USA.

Ces ballons ne firent qu’une victime qui eu la main arrachée par l’explosif qui ne prenait « vie » qu’après un certain lapse de temps et quant il était manipulé.

Effet psychologique fut réel, car personne ne savait d’où venaient ces ballons, n’y comment ceux-ci parvenaient sur le sol des USA.

Heureusement pour les Américains, vu le faible taux de « réussite », les Japonais abandonnèrent rapidement leurs lâchés de ballons.

En espérant avoir fait avancer le chimblic. :rolleyes:

Dédal

Share this post


Link to post
Share on other sites

...merci pour ces infos. Entr temps, j'ai consulté mon neveu ingénieur en aéronautique, qui m'a renseigné sur les vitesses atteintes en "chute libre", les résistances. On a travaillé sur les glaçons qui pourraient relier carreaux et balons (idée donnée par qq d'autre) et ça semble amrcher. Avec ce qui est dit ci-dessus, ça me suffit presque, reste à faire l'expérience du temps de fonte de glaçn, qui donnera l'altitude atteinte par les ballons. Merci !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

A savoir qu’ils lâchaient des ballons transportant des charges explosives utilisant de puissants courants d’airs appelés, « Gulf-stream » qu’ils avaient découvert par hasard, pour les envoyer vers les USA.

juste pour dire que c'est le jet stream e non le guf-stream

:whistling:

et bon courage pour ton livre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

moi l'ideal pour l'humanité c'est de lui bombarder du Chateau Haut Brion sur la gueule tien avec des tonnes de plumes et de fleurs :66: bande de joyeux destructeurs :wacko::bangin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...