Jump to content
alain de caen

cherche conseil pour tir instinctif sans visuel

Recommended Posts

bonsoir a tous je fait appel au tireur instintif ou intuitif .

quand je tire sur un point sa va je groupe ensuite si je n ai pas de visuel precis j arose comment se reconcentré sur le coeur de la cible si aucun repaire visible .

un ours tout noir à 25m en 3d par exemple .... :pfff:

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir a tous je fait appel au tireur instintif ou intuitif .

quand je tire sur un point sa va je groupe ensuite si je n ai pas de visuel precis j arose comment se reconcentré sur le coeur de la cible si aucun repaire visible .

un ours tout noir à 25m en 3d par exemple .... :pfff:

Salut.

C'est vrai, c'est trés difficille de rester concentré sur un point bien précis situé dans une masse de couleur uniforme.

Il faudrait s'entrainer sur une vieille 122 ( pas pourrie quand même de trous au milieu, plutôt une 122 de débutant avec des trous partout ). Ensuite du fait des petits cercles ( 4 ou 6 ) au gros feutre ( pas trop visibles à 5 m ). Ensuite au pas de tir tu te rappelles où sont les petits cercles et tu tires.

C'est pas facile à faire car ça demande un effort énorme pour viser un cercle ( que l'on ne voit pas, mais on sait qu'il est là ) et ne pas se laisser tenter de " mettre dans la masse ".

Pour moi, le résultat n'est pas terrible.

Je m'aperçois que je suis tenté dans certaines cibles de mettre " où il y a de la place " donc généralement à coté de la zone tué. :107:

On peut aussi faire la même chose et retourner dans le bon sens la 122. On décide alors d'aller dans le 3 à 6h et ainsi de suite..............ça c'est peut être plus facile.

C'est mon idée, il y a peut être mieux. :oups:

@+

Edited by ketene

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que c'est un problème mais c'est tout de même assez rare que la surface soit parfaitement uniforme (ça arrive parfois).

Si tu as un open (qui sait tirer) dans ton peloton ça aide.

Sinon je recherche sur la cible une tache ou un trou de flèche sur lequel accrocher mon attention, même si c'est pas vraiment sur le 10+ :bhaoui..:

C'est pas Asbell qui disait qu'"il faut viser le pou qui se trouve sur le poil qui se trouve sur le cœur"?

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'utilise un point précis quand c'est possible, sinon c'est une zone comprise entre "entre et entre".... A part sur les trés longues ce qui reste marginal, il y a toujours quelques chose comme point de mire..

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas facile à expliquer mais moi j'essaie de travailler sur l'image mentale.

j'usqu'à 20 m par exemple je n'ai pas de repère de visée, je fixe l'objectif et je "lache mes coups"

pour arriver à ça il faut "faire sa photo" il faut aussi beaucoup travailler sur la préparation de la séquence de tir (oreintation). après le laché je reste en visée pour avoir l'image retour pour que mon ptit cerveau enregistre tout ça !

bon vous allez certainement me prendre pour original :whistling: mais en tout cas c'est l'approche que je tente d'avoir

Share this post


Link to post
Share on other sites
pas facile à expliquer mais moi j'essaie de travailler sur l'image mentale.

jusqu'à 20 m par exemple je n'ai pas de repère de visée, je fixe l'objectif et je "lâche mes coups"

pour arriver à ça il faut "faire sa photo" il faut aussi beaucoup travailler sur la préparation de la séquence de tir (orientation). après le laché je reste en visée pour avoir l'image retour pour que mon ptit cerveau enregistre tout ça !

bon vous allez certainement me prendre pour original :whistling: mais en tout cas c'est l'approche que je tente d'avoir

c'est exactement comme ça que ça se passe

le tir "dit instinctif", n'est en fait qu'un tir d'expérience, qui permet au fil des entrainements, des parcours, et ainsi de suite, d'accumuler des "points d'expérience" correspondant à des situations transitoires de l'ensemble (archer+arc+flèche+'cible en tant que point à atteindre')

en s'intégrant pleinement à cet ensemble, l'archer finit par "pré-sentir" la trajectoire de la flèche, et son tir devient déterministe, sans pour autant faire intervenir la pensée consciente ('c'est ' par opposition à 'c'est à 14,5 mètres'), d'où sans doute cette conflictuelle dénomination d'instinctif...

Edited by PhilPlessis

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est exactement comme ça que ça se passe

le tir "dit instinctif", n'est en fait qu'un tir d'expérience, qui permet au fil des entrainements, des parcours, et ainsi de suite, d'accumuler des "points d'expérience" correspondant à des situations transitoires de l'ensemble (archer+arc+flèche+'cible en tant que point à atteindre')

en s'intégrant pleinement à cet ensemble, l'archer finit par "pré-sentir" la trajectoire de la flèche, et son tir devient déterministe, sans pour autant faire intervenir la pensée consciente ('c'est ' par opposition à 'c'est à 14,5 mètres'), d'où sans doute cette conflictuelle dénomination d'instinctif...

ça fait plaisir, tu as traduit exactement ce que je voulais exprimé.

par contre, le jour ou mentalement on est moins fort ça fait mal !

il faut allier à ça la règle des 4 "C" :

Calme

Confiance

Concentration

Combativité

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le visuel, il faut se l'imaginer tellement fort, qu'on en arrive à le voir

cela mes déja arrivé d imaginé le sourire d un smile :) sur le centre d un blason de 60 .

sa aussi ce n est pas toujour évident a tiré au centre du jaune .

on va essayer sur les gros ours ou le bison tout poilu .

merci à tous pour vos remarque c est interressant comme débat +++

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dévisager seulement la cible toujours avec tous les deux yeux ouvertes, le point exact a atteindre n'est pas absolument necessair le voir mais c'est indispensable l'imaginer et se concentrer pour le toucher avec la trajectoire de la flèche que tu as sur l'arc en traction, décocher et guider la flèche avec le bras et avec la tête, en rester immobile a suivre le vol de la flèche, et tout ceci pour n'importe quelle distance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit jeu qu'il m'est arrivé de pratiquer dans mon club : à plusieurs (4archers c'est sympa, plus ça permet de progresser)

Prendre un blason de 60 ou 40 (ça dépend du niveau, même 80 ou 122 si on veut^^)

Découper le en plusieurs parties égales (4archer===>4 quarts de blason, 8archer===> 8parties...)

NE PAS mettre en évidnce les limites des parties et attribuer une part du gateau aux archers (délimiter les parties avec un crayon à papier ou un stylo de façon à ne les voirs que au moment du comptage des points)

Fixer le blason sur un carton et planter un unique gros clou au centre du tout!

à chaque volée, on fait tourner le blason de façon à changer la part qui est en haut (1/4 de tour, 1/8 .....)

Comment compter les points?

Le jaune et le blanc valent autant de point : le minimum (1, 5, 1000000 c'est vous qui voyez)

A qui vont les points? bin les flèches qui sont dans la partie de l'archer bidule lui donnent leurs points

Vous êtes sadiques à souhait? une règle en plus : s'il y a + de 4flèches dans la partie du joueur, il marque pas de point (vous pouvez limiter à 2 flèches et réserver une partie que tout le monde devra occuper d'une flèche à chaque volée pour marquer ses points

Vous êtes encore plus sadiques? donnez moi vos idées^^

Plus sérieusement : ce jeu est je trouve un très bon moyen d'apprendre à viser autre chose que des cercles mais en voyant des cercles! de plus cela met un peut de compétition ce qui peut être sympa entre ami. enfin jamais vous ne viserez le centre du blason, vous serez toujours vers l'extérieur! un peu comme la zone tuée des parcours;)

A+ et bon tir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un petit jeu qu'il m'est arrivé de pratiquer dans mon club : à plusieurs (4archers c'est sympa, plus ça permet de progresser)

Prendre un blason de 60 ou 40 (ça dépend du niveau, même 80 ou 122 si on veut^^)

Découper le en plusieurs parties égales (4archer===>4 quarts de blason, 8archer===> 8parties...)

NE PAS mettre en évidnce les limites des parties et attribuer une part du gateau aux archers (délimiter les parties avec un crayon à papier ou un stylo de façon à ne les voirs que au moment du comptage des points)

Fixer le blason sur un carton et planter un unique gros clou au centre du tout!

à chaque volée, on fait tourner le blason de façon à changer la part qui est en haut (1/4 de tour, 1/8 .....)

Comment compter les points?

Le jaune et le blanc valent autant de point : le minimum (1, 5, 1000000 c'est vous qui voyez)

A qui vont les points? bin les flèches qui sont dans la partie de l'archer bidule lui donnent leurs points

Vous êtes sadiques à souhait? une règle en plus : s'il y a + de 4flèches dans la partie du joueur, il marque pas de point (vous pouvez limiter à 2 flèches et réserver une partie que tout le monde devra occuper d'une flèche à chaque volée pour marquer ses points

Vous êtes encore plus sadiques? donnez moi vos idées^^

Plus sérieusement : ce jeu est je trouve un très bon moyen d'apprendre à viser autre chose que des cercles mais en voyant des cercles! de plus cela met un peut de compétition ce qui peut être sympa entre ami. enfin jamais vous ne viserez le centre du blason, vous serez toujours vers l'extérieur! un peu comme la zone tuée des parcours;)

A+ et bon tir

cela me parai un trés bon entrainement :29:

Share this post


Link to post
Share on other sites

t uas des livre que ce soit de JM Coche ou celui de Alain qui t'aideront vraiment et comme te la dit PhilPlesis c'est la répétition qui te rendra plus précis il te faut te servire de ton cervau comme d'un disque dure en tir instinctif seul c'est mieux pour la concentration prend une zone travail ton geste ta respiration et ouvre sans regarder reconnance prend du plaisir a chaque flèche (belle ou non) et une fois qu'elle est en cible tu oublis et passe a l'autre

je tir longbow "jmc" en ffta et tir en (relatif)instinctif avec les barbow je ne fait pas pour l'instant de gros score mais le but et de prendre du plaisir sans cela il n'y a rien a faire en instictif fait de la billebaude et autre tir cela t'apportera aussi apprend a jouer avec ton arc et tes flèches (avec la sécurité bien sur ) et cela viendra si ton mentale suit a plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

la preuve que ça marche : mardi soir, j'ai pété l'oiseau sans le lâcher du regard

j'ai à peine vu ma flèche.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
t uas des livre que ce soit de JM Coche ou celui de Alain qui t'aideront vraiment et comme te la dit PhilPlesis c'est la répétition qui te rendra plus précis il te faut te servire de ton cervau comme d'un disque dure en tir instinctif seul c'est mieux pour la concentration prend une zone travail ton geste ta respiration et ouvre sans regarder reconnance prend du plaisir a chaque flèche (belle ou non) et une fois qu'elle est en cible tu oublis et passe a l'autre

je tir longbow "jmc" en ffta et tir en (relatif)instinctif avec les barbow je ne fait pas pour l'instant de gros score mais le but et de prendre du plaisir sans cela il n'y a rien a faire en instictif fait de la billebaude et autre tir cela t'apportera aussi apprend a jouer avec ton arc et tes flèches (avec la sécurité bien sur ) et cela viendra si ton mentale suit a plus

"......et tir en (relatif)instinctif ????????????? avec les barbow ?????????????????????????????????????????????????????

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'en connais qui en sont là

je me souviens que Makaku me disais :

'je connais la fourchette de distances, et je tire "là"'

... sans pianotter

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Monsieur, le tir dit instinctif, in...etc... peut s'apliquer à tout ce qui peut propulser une flèche, un trait, une vache...heu ....

Ce que l'on dénome par instinctif, c'est le tir sans viseur, sans s'aider de la pointe d'une flèche, du repose flèche juste avec le regard qui doit être de braise..(sinon ça le fait pas)..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Monsieur, le tir dit instinctif, in...etc... peut s'apliquer à tout ce qui peut propulser une flèche, un trait, une vache...heu ....

Ce que l'on dénome par instinctif, c'est le tir sans viseur, sans s'aider de la pointe d'une flèche, du repose flèche juste avec le regard qui doit être de braise..(sinon ça le fait pas)..

ouais, ben l'instinctualiste au trébuchet, faut avoir la foi ":102:"

et beaucoup de vaches ..... :108:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui Monsieur, le tir dit instinctif, in...etc... peut s'apliquer à tout ce qui peut propulser une flèche, un trait, une vache...heu ....

Ce que l'on dénome par instinctif, c'est le tir sans viseur, sans s'aider de la pointe d'une flèche, du repose flèche juste avec le regard qui doit être de braise..(sinon ça le fait pas)..

barbow

Je demande pardon mais en Italie pour tir istinctif s'intende pas seulement sans viseur et pas absolument barbow, retenue une methode seulement de visage.

Et n'existe pas barbow sans la pointe de la flèche comme second point de repère pour s'accorder au cible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mouais....ma définition perso du tir instinctif avec un arc. Tir au jugé avec toujours le même ancrage. Si un archer commence à pratiquer le face walking, c'est plus de l'instinctif, si il commence à tricoter avec ses doigts (sauf pour ce que vous savez) c'est plus de l'instinctif. Bref en instinctif, y'a que le bras d'arc aidé du cerveau qui fait le boulot...

Edited by Nockset

Share this post


Link to post
Share on other sites

et, je le répète, j'en connais (pas tous, mais il y en a) qui parviennent à attaquer certaines cibles au jugé, sans pianoter, avec un barebow

Edited by PhilPlessis

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon

on arrête tout

ce après midi, j'ai fait le Beursault de SPM

et après avoir tenté le face walking, le gap shooting et autres astuces vaseuses dont j'avais l'habitude pour aller à de telles distances, je me suis retrouvé à tirer à mon rythme, bien droit sans crispation, les abdos en action, avec un geste bien simple, bien pur, sans affectation mais sans trainer,

ET JE METS DEDANS A 50M EN INSTINCTUITIF !!!

je vous dis pas le bonheur, et même si mon score final n'est pas fameux, j'ai fait une fin de parcours nettement plus lucrative que le début

ça va charcler au Touquet :109:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je veux jeter une boulette de papier dans la poubelle, je la malaxe bien, pour que son rapport volume/masse soit favorable à ce que je projette de faire. OK?

Je n'ai pas suivi de formation de lancer de boulettes (ces écoles sont rares), mais pourtant j'atteinds le plus souvent la corbeille, maintenant. Au début, rarement: j'oubliais de bien compacter la boulette, je ne maîtrisais pas le mouvement: erreur d'axe, geste trop large, mal guidé, etc...

Bon: j'arrête.

Pour moi, qui tire sans viseur, le tir complètement instinctif n'existe pas.

En compétiton, je tire poulie sans viseur, avec des résultats qu'on a eu la bonté de juger honorables.

Quand j'ai l'opportunité d'essayer un arc nouvellement acquis par un copain, et que donc je ne connais pas (pas le copain: l'arc! Suivez, zut!), et qu'il soit à poulies, classique, chasse ou droit (oui, l'arc, pas le copain!), mes expériences précédentes remontent et font que la flèche n'ira pas totalement n'importe où. Tout ce que je ressens en ouvrant l'arc n'a rien à voir avec un instinct quelconque: l'intuition du vol de la flèche, tirée, je le répète, avec un arc inconnu, viens des connaissances acquises antérieurement, avec d'autres arcs, comparées aux sensations ressenties avec ce nouvel arc.

Ce n'est pas de l'inné, c'est de l'acquis.

Quant à la chicane qui porte sur le pianotage, le 'face-walking', la prise méditerranéenne et autres techniques: je ne vois pas d'énormes différences: que je place le bras comme ça, que je place la main comme ça, que je prenne la corde comme ça, je le fais selon l'estimation de la distance à laquelle je suppose qu'est la cible. Quelle que soit la technique, ce n'est pas l'inné, mais l'expérience qui guide. Savoir que la cible est "là" résulte d'une série complexe d'analyses, conscientes ou pas, mais qui n'en existent pas moins.

Ben voila! Le sujet n'est pas tout neuf, mais il revient.

Je courbe le dos et j'attends la volée de bois vert... :106: :38:

Edited by 'Ibufu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...