Jump to content
Guest Harms Harm-Jan

initiation à la fabrication de moules et de fonte du bronze

Recommended Posts

en fait il y aurait eu bien plus de choses mes c'est parfois un peu compliqué a expliquer surtout lorsque l'on a que des pistes et pas de réel explication : les bulles d'air qui s'echappe de certaine coulée, la vitrification des même bulles ...

et d'autr petite chose qui me trotent encore dans la tête: L'initiation fini le stage commence :bhaoui..:

Je me pose aussi bien des questions...je pense que les bulles qui rejettent le métal hors du moule ont deux causes possibles: présence d'humidité donc vapeur à la coulée ou manque de porosité parce que le métal en fusion dégage des gaz. La porosité optimale doit être atteinte lorsque la bouse de vache ou le crotin est totalement carbonisé. En fait, les moules devraient être amenés doucement à rouge dans le charbon de bois finalement mais en aucun cas dans le four à charbon minéral parce que ça vitrifie le moule et la couche de contact en pâtit ! ( le résultat est pas terrible...) Les bulles vitrifiées, c'est un surdosage du borax...il y en avait trop, il a coulé du creuset à la suite du bronze. (au passage, ça bouffe les creusets...)

j'essaierai une coulée sans borax, juste avec un morceau de charbon de bois flottant sur le métal en fusion pour voir....mais j'ai déja lu ça quelque part... j'ai pu voir que dans le creuset, le charbon de bois reste très longtemps à floter sur le bain et ne brule pratiquement pas. Il reste rouge mais ne se consume pas. Comme s'il n'avait pas d'oxygène pour bruler. Par le CO2 qu'il dégage et qui reste au fond du creuset, il se pourrait bien qu'un simple morceau de charbon de bois suffise à créer " l'atmosphère réductrice" qui prévient l'oxydation du bain...et dispense de borax

Edited by cyberbidouille

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne crois tu pas que le taille du cône de coulé est aussi son importance :

-Plus le liquide ira vite et avec de la pression aux endroits les plus reculé du moule et plus vite il aura pris la place de l'air en gros il faudrait que l'ai soit sorti avant la fin de la coulée. Sur ma pièce qui n'a pas fait de bulle :whistling: (trop fière) le cône et sa partie inférieur (dont je ne connais pas le nom) étaient d'un diamètre important(la partie inférieur au moins égal au diamètre de la pièce et l'entré du cône le double),

mais pour allé aussi dans ton sens il est vrai que mon moule était rouge de sa cuisson lorsqu'on l'a mis dans le sable.

il ya assurément pas mal de test a faire.

Et pour le borax est il utilisé par les africains pour faire leurs pièce ? si non qu'utilisent ils?

lors des explications sur les liants tu nous a dis que dans les fonderies on utilisé des canettes en verre , on peut aussi faire un essai avec du verre pilé :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que tu as raison sur la hauteur et le diametre du cône, ne serait-ce que pour verser le bronze sans hésiter et pour augmenter la pression. Le métal coule comme de l'eau et il ne faut pas de trop grosses cavitées d'air de toute façons mais à cause de la porosité du moule des évents ne sont pas toujours nécessaires. Voir des bronzes africain avant moulage complet (http://www.african-concept.com/bronze-africain.html)Ta pièce est bien sortie, j'étais vraiment content :rolleyes: Ya pas eu de rejet et c'est aussi surement parce que les évents étaient bien en bout de pièce. On a eu de la chance que les autres soient sortis aussi bien malgré ces rejets.

Je ne sais pas comment font les africains "en général" mais la technique Senoufo est remarquable à de nombreux points de vue. Le moule et le creuset sont cuits séparément et recollés avec de la couche 3 après avoir chargé le creuset en métal. L'ensemble est ensuite mis au four et lorsque le métal qu'on ne voit pas puisqu'il est enfermé, est liquide, (on doit le sentir en le manipulant), on retourne l'ensemble. C'est idéal comme technique parce que le métal se trouve à l'abri de l'oxygène tout du long ! C'est génial ! il reste propre et n'a besoin ni de borax, ni de charbon de bois !

C'est jacques qui parlait de bouteilles de bierre jettées dans le creuset chez un bronzier français avec qui il à travaillé...Je pense que c'est pour ramasser les crasses avant la coulée...Le verre c'est pas très liquide pour couvrir le bain mais vraiment très collant. le sable devrait le faire aussi...

On parle aussi de sel "décrépité" c'est à dire étuvé à 150° pour lui retirer son humidité pour remplacer le borax.

Tu vois, je suis toujours en stage moi aussi ! :book:

Le bronze c'est vraiment trop :génial:

Edited by cyberbidouille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

enfin voilà le petit dernier de la classe :whistling:

je vous poste déjà cette photo de mon moule sec les autres suivront dans quelques instants..

post-4677-1192952924.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

pour cyberbidouille grand maître de stage :115: :

pour introduire une photo elle doit être en jpg et peser moins de 100 ko

tu fais comme si tu veux écrire un message, tu tape un peu de texte (parfois trois points ou un seul suffisent) puis tu va dans parcourir et tu cherche l'accès à la photo que tu veux joindre puis ouvrir, puis upload (charger) et en fin ajouter ma réponse..

voilà la fonderie

post-4677-1192953139.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

quelques outils indispensables gants pinces boulettes de charbon

post-4677-1192954130.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

le foyer en plaques de poel cimenté au ciment réfractaire dans une cage de règlettes de fer soudées et tapissé de 3° mélange (isn't it sir?) Déjà testé sir? no sir! Bon on verra bien :unsure:

post-4677-1192954178.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

une entré dans la partie inférieure sur laquelle est branché un système de soufflerie "syberbidouille" et une sortie en face qu'on bouche avec ce qu'on peut qui permet d'évacuer les cendres tombant au fond du cône..

post-4677-1192954479.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

primo décirage au micro chalumeau

post-4677-1192954543.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

on évacue ce qui veut bien venir comme ça avant de chauffer les moules..

post-4677-1192954651.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

pendant ce temps là on préchauffe le four quelques branche un petit coup de soufflerie, quelques boulettes et on dépose les moules à l'intérieur dedans

post-4677-1192954810.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

photo précédente on décrasse le creuset

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

trop fort! le four monte trop haut en température avec des boulettes pour des moules primitifs zont vitrifié et la première couche a été endomagée par endroit.

post-4677-1192955070.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

le moule du maistro

post-4677-1192955108.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

le creuset nettoyé est déposé dans un nid de boulets de charbon avec le cuivre et rien que le cuivre dans un premier temps

post-4677-1192955348.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

on referme le couvercle percé et on lance la soufflerie. En moins de temps qu'il n'en faut pour le taper :whistling: le four est à plein régime:

post-4677-1192955523.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic
on referme le couvercle percé et on lance la soufflerie. En moins de temps qu'il n'en faut pour le taper :whistling: le four est à plein régime:

sur cette photo on voit en haut à gauche nos moules calés dans un seau rempli de sable

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

on préchauffe les pièces de cuivre plus importantes avant de les plonger dans le bain

post-4677-1192956333.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

une fois le cuivre fondu, on ajoute 3% de borate et 3% de charbon de bois pilé (environ) puis un peu d'étaing la plus de photo parcequ'on avait besoin de nos 4 mains: on soulève le couvercle et verse le contenu du creuset dans les moules en essayant de retenir les impuretés dans le creuset ce qui n'est pas facile et peut s'avérer comporter quelques risques..

Bon en attendant de vous montrer le résultat de nos fonderie une dernière image de l'incandescance du foyer c'était aveuglant mieux vaut prévoir de bonnes lunettes de soleil :blink:

post-4677-1192956695.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

voilà pour the master

post-4677-1192956804.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

quand à mon rahan lanceur de sagaies en cours de pâtinage :whistling: voilà ce que ça donne:

post-4677-1192957330.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

après quelques bidouilles:

post-4677-1192957820.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

et pendant ce temps cyberbidouille se mettait à la taille c'est qu'il apprend vite le bougre :blink:

post-4677-1192957886.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...