Jump to content
Guest Harms Harm-Jan

initiation à la fabrication de moules et de fonte du bronze

Recommended Posts

on chauffe un bon coup le ventilo en 12 volts est branché sur un chargeur de batterie en position 6volts .Le four est utilisé pour le premiere fois donc on flip un peu. FEU

post-4023-1191874507.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

lorsque le cuivre est rouge on met le borax et le charbon en gos deux cuillere à café de borax une ce charbon

post-4023-1191874753.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

puis on ajoute l'étain il est préférable et même recomandé de mettre a température les métaux que l'on veut rajouter en les mettant quelques secondes au bord du four et ce que ce soit du cuivre ou un autre métal le choc thermique pourrait créer une explosion de la matiére en fusion :wacko:

avec ce four en moins de une demi-heure et par temps pluvieux et un vent nul le métal est devenu liquide sous nos yeux lunettés :nerd.: ou :105: car il va de soit que le port de lunette et de gants est le minimum

post-4023-1191875342.jpg

Edited by bowman64

Share this post


Link to post
Share on other sites

simultanément (ou presque) pendant que le métal fond on prépare le coulée

1 on prépare un bac de sable

2 on sortira le moule du feu le plus tard possible et si possible rouge

3 puis on recouvrira le moule de sable pour ne laisser sortir que le cone de coulé et les évent

4 faire attention a ne pas faire tomber des impurtées ou du sable dans le moule

en photo mon moule le cone de coulé et les deux évents

post-4023-1191875880.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

la coulée une régle d'or :Du calme autour et du calme à l'interieur ;avant couler verifier qu'il n'y a pas d'obstacle; le métal est a 1000° c'est un peu chaud pour un pied.

j'étais tellement calme que la photo a foiré :oups: c'est donc la photo d'une autre coulée

post-4023-1191876275.jpg

Edited by bowman64

Share this post


Link to post
Share on other sites

notre bon maitre (ça faisait longtemps) coule d'une main et retient les impurtées de surface avec un peigne improvisé qui a été lui aussi mis a temperature

ma photo ratée

post-4023-1191876557.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

le métal refroidi assez rapidement mais on peut mettre le moule dans l'eau (je ne l'ai pas fait )

post-4023-1191876818.jpg

Edited by bowman64

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon voilà on va démouler et j' plus de pile dans l'appareil mes bon voilà le resultat

Share this post


Link to post
Share on other sites

GENIAL !!! J'ai beaucoup appris, merci encore à vous tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

il me tarde de tenter le mien . . .

bravo pour ta réalisation bowman cool!

Share this post


Link to post
Share on other sites

petite conclusion:

je me suis éclaté, j'ai appris énormément, j'ai rencontré des gens géniaux (et en plus on a bien mangé et bu aussi).

La fusion du métal a quelque chose magique et angoissant (peur du résultat , peur de se bruler) mais lorsque l'on casse la coque et que l'objet nait enfin c'est .........

Si un jour un gentil barjo vous invite a faire un coulé n'y allez pas ou vous serez perdu a jamais pour le monde des gens qui n'ont pas joué avec l'eau de Bronze rouge.

J'aurais aimé faire des photos de toutes les piéces mais plus de pile :mad2: .Mais il est fort probable que les stagiaires mettent leurs oeuvres :06: .

il y a eu des petits ratés sans grande importance, mais les resultats son vraiment bon avec pas mal de détails,il ne reste plus que les finitions a la lime et a l'huile de coude.

et on attend la coulée de arc a hic.

MERCI MONSIEUR THIERRY BLAISE tu nous a fais vivre un moment magique et quel calme face à une équipe de clowns comme nous :115: :115: :115: cher Maître je vous salue

et si un jour vous croisez une expo de ce monsieur allez y voir

et si je faisais de la pub :06: allez aussi voir les oeuvres de ce stagiaire :thumbup: no comment

http://www.jakstauffert.com/

Edited by bowman64

Share this post


Link to post
Share on other sites
et si je faisais de la pub :06: allez aussi voir les oeuvre de ce stagiaire :thumbup: no comment

http://www.jakstauffert.com/

Très beau travail, surtout les volumes! :rolleyes:

Et merci les amis pour vos reportages qui font bigrement envie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait il y aurait eu bien plus de choses mes c'est parfois un peu compliqué a expliquer surtout lorsque l'on a que des pistes et pas de réel explication : les bulles d'air qui s'echappe de certaine coulée, la vitrification des même bulles ...

et d'autr petite chose qui me trotent encore dans la tête: L'initiation fini le stage commence :bhaoui..:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bravo ! Bravo !

Et vous allez faire des patines ?

je vais me laisser tenter :whistling: aprés la finition

Share this post


Link to post
Share on other sites
puis tube de plomberie

Contrairement à son appellation de tube de cuivre, il est souvent un peu trop "jaune" pour être pur et c'est généralement un laiton à faible teneur en Zn.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au sujet des patines sur bronze, il y en a une qui peut interesser tout particulièrement les lecteurs de ce forum: c'est le vert antique.

Compositions ultra simples:

200g de nitrate de cuivre dillué dans un litre d'eau (de pluie ou distillée, pas du robinet parce que présence de chlore), passé au pinceau sur pièce chauffée au chalumeau. La pièce verdit. re-application...Si chauffée plus longtemps sans nouvelle application et sur une patine déja présente: noir mat; Si nouvelle application par dessus le noir: bleu-vert sur fond noir: rincer et laisser sécher, puis cirer totalement ou partiellement pour foncer ou souligner le brillant de quelques arrêtes...toujours travailler en exterrieur avec un masque , des gants....et autres précautions d'usage.

On peut aussi travailler à froid au trempé-laissé séché- retrempé....2 fois par jour pendant cinq jours

mais c'est plus long

Une autre que j'aime beaucoup:

200g de nitrate de cuivre+ 200g chlorure de sodium (sel de mer), dans un litre d'eau. Imbiber avec cette solution de la sciure (de hêtre au mieux. Attention aux résineux et aux bois à tanin comme le chêne...effets incertains) mettre la mixture sous plastique et plonger la piece dedans en aglommérant bien la sciure tout autour pendant 24h. Résultat: un fond brun foncé-olive avec des taches granitées vert de gris, une surface animée, variée, et toujours une surprise ! Alors on peut s'amuser à varier de sciure en copeaux, du coton, des linges animés de textures.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest arc à hic

sinon la plus éco-no-et-logique est de mettre sa sculpture au fond du jardin et de venir uriner dessus pendant un mois ou deux ( ancienne recette éprouvée et efficace)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...