Jump to content
Emiletex

Petit tuto sur l'utilisation du K

Recommended Posts

Emiletex   

Voila, j'ai l'impression que le K fait un peu peur à beaucoup de monde, et je trouve dommage de ne pas utiliser cette formule chère à Raph pour calculer au plus près la puissance d'un arc en fibre avant sa construction.

Je me suis dit qu'un petit tuto pourrait aider un peu.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

Les formules du K servent à calculer la puissance d'un arc avec fibre de verre avant sa construction d'aprés un modèle déja existant, mais d'une puissance différente. Il va sans dire que les paramètres des deux arcs doivent être similaires (longueur, échantillonage, design ).

Ces calculs sont interessants par exemple quand on a déja fabriqué un arc et que l'on voudrait en faire un suivant mais d'une puissance différente.

On va donc s'inventer une petite histoire pour mieux comprendre.

On va dire qu'on a construit un arc (imaginaire) qui mesure :

10 mm d'épaisseur en milieu de branche (le milieu de branche est compris entre la fin du fondu et les coches)

34 mm de largeur en milieu de branche

60# de puissance

Problème, il marche super bien mais je ne suis aps assez costaud et je n'arrive pas à l'armer pendant tout un parcours.

Donc je prends la décision d'en construire un plus faible, disons 45#.

Mais plutot que d'y aller au pif une nouvelle fois et de me retrouver encore avec un arc qui ne me conviens pas, pourquoi ne pas utiliser l'arc déja existant pour calculer le suivant ?

Seule condition, utiliser le même échantillonnage, la même longueur et la même forme que le précédent. Seules changeront l'épaisseur et la largeur des branches.

Et ça tombe bien, il y a tout ce qu'il faut sur Webarcherie pour y arriver. Il suffit de télécharger le fichier ci-dessous, et d'utiliser le module de calcul du K situé en haut à droite.

tables_epaisseurs_branches_arc___telecharger.xls

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

A partir de ce moment on connait le K de notre arc, c'est à dire 0,001765, soit 1,76 mK. Ca ne sert pas à grand chose en soi pour notre problème de puissance, si ce n'est pour comparer la valeur de plusieurs arcs, et de frimer un peu parce qu'on a fait un arc avec un meilleur K que le petit copain :109: . Par contre ça servira de base pour la suite des calculs.

post-52-1163947270.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

Pour fabriquer le nouvel arc (qui sera le bon), il suffit de descendre juste en dessous, d'entrer la puissance et largeur souhaitée, et le module donne l'épaisseur idéale du nouvel arc à construire.

Dans notre exemple on s'aperçoit qu'il devra avoir 9,1mm d'épaisseur. Il suffira de modifier l'épaisseur d'une ou plusieurs lames de bois en gardant le même échantillonnage de fibres:

post-52-1163947551.jpg

Edited by Emiletex

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

Mais ce n'est pas tout :104:

Si on n'a pas trop envie d'en refaire un nouveau et qu'on préfère descendre la puissance de ce #$:*{% d'arc de 60#, il suffit de descendre de quelques cases et d'entrer les nouvelles cotes dans les cellules en faisant divers essais jusqu'a obtenir la puissance désirée.

Par exemple dans de cas, si je réduit l'épaisseur jusqu'a 8mm je m'aperçoit que mon arc de 60# descendra à 30,7# ce qui ne m'interesse pas trop car pas assez puissant.

On fait en tatonnant de nouveaux essais d'épaisseurs et on finit par s'apercevoir qu'il faut arriver 9,1mm d'épaisseur pour obtenir les 45# souhaitées.

post-52-1163948094.jpg

post-52-1164127931.jpg

Edited by Emiletex

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

Ou bien en faisant varier seulement la largeur on voit qu'avec 25mm de large et en gardant l'épaisseur de 10mm on arrive aussi à 45#. On peut aussi faire varier les 2 paramètres pour arriver au résultat souhaité.

Facile non :23:

Ca marche super bien sur mes arcs en fibre (verre ou carbone) mais je n'ai jamais testé sur des tout bois. A mon avis ça ne doit pas être trop évident en tout bois, le manque d'homogeneité d'une billette à l'autre doit rendre caducs tous les calculs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Raph   

Salut emiltex,

Tres bonne explication. Simple efficace, Tout est dit....... :109:

Et ton .xls ......... :29:

Content de te relire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

J'ai trouvé une bonne explication du K par Raph dans un autre sujet. Je le remet ici pour completer les explications

Excusez moi de revenir en arriere de plusieur pages, mais je constate que la formule du K n est pas claire pour tous.

Voila la formule: P=K x L x E^3

La puissance est fonction d un coeficient par la largeur par le cube de l'épaisseur (en francais).

exemple (complètement fictif):

Mr XXX fabrique un arc de 10 livres, sa largeur en millieu de branche est de 40mm et son épaisseur de 5mm quel est son k

P=K x L x E^3

K=P/(L x E^3)

K=10/(40 x 5^3)

k=0.002

Mr XXX souhaite fabriquer un arc (de conception et donc de K identique) de 10 mm d epaisseur (doubler son épaisseur) quelle sera sa puissance ?

P=K x L x E^3

P=0.002 x 40 x 10^3

P=80

En doublant l'épaisseur, la puissance a bien été multipliée par 8.

Share this post


Link to post
Share on other sites
pierre   

et puis, je crois que je l'avais déja dit, la formule du K marche surtout pour les lamellés collés avec fibre de verre sur du tout bois, la variabilité liée à la qualité du bois est bien trop importante .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Emiletex   

complètement d'accord avec toi. Il n'y a qu'a voir déja la différence entre plusieurs lattes de bambou pourtant de même épaisseur et largeur dés qu'elles sont issues de troncs différents.

Par contre pour la fibre ça marche au poil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×