seb g

Membres
  • Content count

    71
  • Joined

  • Last visited

About seb g

  • Rank
    Membre du forum
  • Birthday 10/02/74

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    26
  • ville:
    la chapelle en vercors

Contact Methods

  • Website URL
    http://vercors-passions.com

Recent Profile Visitors

353 profile views
  1. le lin est de plus en plus utilisé en matériaux composite à la place ou en complément des la fibre de carbone, de verre ou le kevlar. J'en ai utilisé dans des skis, je pense que ça serai parfait pour les dos. Je commande chez sicomin ou sf composite mais la plupart des spécialistes des composite en ont.
  2. 2m droit ça peu ce trouver (très rarement) mais sans nœud, j'arrive même pas à imaginer. sinon avec le billette idylique (miraculeuse) je pense que tu aurais un bois efficace (local en plus).
  3. après quelques recherche sur cette colle elle est classé D3 ce qui veux dire utilisable en extérieur sous abri (D4 pour une utilisation exposé au intempéries). Ces classification son valable pour une utilisation en menuiserie, je pense que ça collera tes plumes mais que ce passera t il quant elles prendrons l'eau? comme terb j'utilise de la pattex 100% c'est super efficace.
  4. la plupart des colle époxy peuvent ce passer de cuisson, il faut seulement les laisser à température ambiante plus longtemps pour obtenir une qualité presque équivalente à la même colle passer au four quelques heures.
  5. pour le poids pas de doute c'est plus léger: 200kg/m3 contre environ 600kg/m3. Dans un arc avec fibre je pense que ce type de truc doit pouvoir fonctionner si c'est fabriqué à la bonne largeur dès le départ , mais il doit falloir charger en fibre pour compenser le manque de résistance en flexion de ce matériau. j'aurai quand même des doutes sur les risques de délamination : je pense que les contraintes en cisaillement sont bien plus importantes dans un arc que dans des skis.
  6. pour faire avec le peu de connaissances que je possède: pour les noyaux b-comp les mesure en compressions sont tangentiel (faite dans l’épaisseur du ski), le cisaillement est longitudinal (dans la longueur entre le dessus et le dessous). le seul chiffre commun au deux tableau c'est le module de young (même chose que le module de flexion) 2200 MPa pour les noyau b-comp contre 14000 MPa pour le bambou d’après les chiffre que tu as trouvé. En clair ça veux dire que les noyaux b-comp (avec toute les fibres donc non réduit en largeur) c'est du chwing-gum comparé au bambou! Le cisaillement longitudinal peut nous intéresser pour résister a la contrainte entre la fibre de dos et celle de ventre mais je n'ai pas de valeur de référence pour ça.
  7. j'avais poser la question sur les approvisionnements: ils n'ont pas de stock. Pour les caractéristiques technique tu devrais contacter directement le fabricant en suisse.
  8. je ne fabrique pas que des arcs, je fais aussi des skis. Même si je ne l'ai pas utilisé je connais ce matériaux de réputation, pour alléger des skis c'est excellent avec un fibrage adapté. Une grosse différence entre les arcs et les skis: c'est que les chants en fibre, en bois durs ou en plastique des skis à noyau light reprennent un grosse partie des effort entre la couche de fibre du dessus et celle du dessous, dans un arc c'est les matériaux d’âme qui jouent ce rôle. Comme pour les skis, certains industriels font des branche d'arc avec des mousses dense dans les branches alors pourquoi pas avec ça mais j’aurai des doutes sur le vieillissement.
  9. pour la colle époxy tu peux voir chez sicomin: au moins tu es sure de l’efficacité sur le collage et en plus avec un kit tu as de quoi faire plusieurs arcs.
  10. j'aime bien la forme la forme des couteaux nordiques et puis j'avais quelques vieilles lames de raboteuse hors cote qui traînaient dans l'atelier donc je me suis lancé. Honte à moi! Je ne l'ai pas forgé: je l'ai fait par enlèvement de matière. Voici donc sur la même photo le croquis du projet, le couteau presque fini et première utilisation!! Lame de 10.5 cm, manche 10.5cm Garde et pommeaux en laiton de plomberie manche en cuir, buis, if et bois de cerf. Encore un petit coup de vernis pour le manche puis un étuis et il sera réellement fini.
  11. oui c'est bien une colle donc ce n'est pas du tout adapté pour la stratification (c'est trop épais donc ça ne mouille pas la fibre correctement, pour cela la résine doit être liquide)
  12. pour stabiliser en torsion il faut mettre un bi-axial 45/45 et il ne faut pas l’imprégner avec de la colle mais avec de la résine.
  13. j'ai du mal à imaginer les sensations de tir avec ce type d'arc mais pour l’esthétique j'adore. c'est bow! félicitation
  14. j'ai peur que ce soit une peu raide dans les branches!!! tu colles ça comment corbeau?
  15. En effet ça doit être la photo: je viens de revérifier, à l’œil ça me semble symétrique. J'ai juste un écart volontaire 3mm de tiller plus faible sur la branche basse. Sur la photo j'ai la même préférence. Le prochain aura surement une lame parallèle et les 2 autres avec de la pente, pour avoir moins de flexion en bout de branche et plus sur le premier tiers en partant de la poignée