Jump to content

tom

Professionnel WA
  • Content Count

    271
  • Joined

  • Last visited

About tom

  • Rank
    Grand habitué
  • Birthday 09/24/1978

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    73
  • club, association:
    archers du roc noir
  • ville:
    chambery
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    longbow Tom, propu, sagaies, sarbacanes....
  • N° SIREN
    79322339700019

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.arctom.fr

Recent Profile Visitors

869 profile views
  1. Voici les caractéristiques de ma sagaie fétiche qui m'avait permis de passer plusieurs fois les 100 points avec 30 sagaies en cible: Canne de Provence, longueur 2m35, pointe en buis, foc 7,5%, poids 86g, deflection 9 cm (points d'appuis distants de 165cm, poids de 908 grammes). Propulseur en section en D ( issu d'une branche d'arc....) longueur 60 cm, poids 163grammes. Tom.
  2. CDF 3d par equipe, phases finales: 2 minutes de temps de tir. On passe à 1 flèche par archer ou on reste à 2 flèches comme dans la phase de qualif 24 cibles mais 3 minutes de temps de tir par equipe ?
  3. Merci Jean-Phi pour ton message et ta visite d'hier. C'est toujours très interessant de partager avec un archer technique et expérimenté pour avancer. Fabriquer c'est interessant, mais developper et evoluer... c'est ça la vraie motivation dans la facture d'arc. Jmg, bonne nouvelle pour les tirelires trouées, comme j'evolue pas mal dans mes poignees, je vais mettre en vente sous peu mon stock d'arc de demonstration.. !! Tom
  4. Tout est dans le titre ! N'hésitez pas à poser vos questions ! Tom
  5. Bingo Zeanluc , l'histoire du pied avant qui avance au debut du tir c'est exactement ca... Tir fluide on n'a pas l'impression qu'il force, et en fin de geste le corps continue a avancer doucement : pas d'arret brusque. Tir en douceur. Merci zeanluc d'imager mon discours...
  6. Je suis également un amoureux du propu... même si je n'ai pas lancé de sagaie depuis bien trop longtemps. Voici un peu mon histoire qui est a l'origine de mon 1er commentaire pronant un tir "en mouvement" et pas un tir "statique" trop facilement traumatisant. J'ai découvert le tir au propulseur en 2003/2004 et j'ai commencé par regarder un peu les autres : un pied statique au piquet et on tire. J'ai donc fait pareil. Et je me souviens de photos ou je suis quasiment plié en 2 au moment du tir. Je me souviens aussi de douleurs à l'epaule parce que je bourrinais au dela de mes capacites physiques pour tirer fort. Comme j'ai une puissance physique qui si j'avais été cromagnon m'aurait forcé à être sacrement malin pour survivre.... j'ai cherché a avoir un tir non traumatisant. Et j'ai abouti à la méthode décrite plus haut (j'avance le pied au debut de la sequence de tir). Le tir se fait sans forcer. Je pouvais tirer 150 sagaies sans douleur ni pendant, ni le lendemain. Donc objectif atteint. Et pour ce qui est des résultats, objectif atteint aussi avec plusieurs fois 30 sagaies en cibles et plus de 100 points. Pour ce qui est du materiel, je suis convaincu que sa forme et sa préhension provoquent une technique adaptée. J'avais essayé le materiel de pas mal d'autres compétiteurs et avec certains ma technique marchait bien, avec d'autres, impossible..., il fallait "faire autre chose" pour que la sagaie parte bien. C'est donc la forme de mes 1er propu qui a developpé ma technique je pense. Si je les avais fait différement, j'aurais tirer différemment... (et mon popu c'etait une branche d'arc cassé a l'équilibrage, donc profil en "D") Quant au coup de poignet j'y ai aussi beaucoup réfléchit. Mes conclusions : le coup de poignet accélère la sagaie (est ce qu'il fait plier plus la sagaie et rajoute du ressort au depart de la sagaie ou et ce que ca accélere juste la vitesse du crochet du propu, je ne sais pas trop). Je sais qu'en forcant un peu le coup de poignet en fin de geste, à 20m la sagaie se plante bien plus haut. Donc j'essayais d'avoir un coup de poignet de meme intensité pour tous les tirs. Bigfoot, je prendrais le temps de tout t'écrire un jour... et motivé je joindrais quelques vidéos... Tom (tout ca me donne envie de ressortir le propu)
  7. Les propulseurs aborigènes ont une forme tres différente de ceux qu'on voit sur notre championnat. J'ai beaucoup trop de lacunes pour connaitre leur reelle technique d'utilisation, mais j'avais entendu que leur forme tres large "en feuille" obligeait à s'en servir plutot sur le coté (moins de resistance a l'air) et avec un coup de poignet beaucoup plus important pour donner "un coup de fouet" a la sagaie. (leurs sagaies étant egalement plus longues que nos europeennes..) propulseurs européens et aborigènes sont peut être aussi différents qu'arcs mongols et amazoniens.... un meme principe, mais fabrication et techniques assez differentes... Si tu as un lien bigfoot vers des videos de tireurs arborigenes, je suis preneur...
  8. Petit point pour rendre le tir au propulseur moins traumatisant pour le corps : il est indispensable de ne pas garder le pied avant fixe collé au piquet. Il vaut mieux avancer le pied avant au debut du declenchement de la sequence de tir, le tir est beaucoup plus fluide, il n'y a plus besoin de forcer avec le bras, le corps entier initie le mouvement et le corps entier le termine et absorbe l'energie résiduelle. Le tir au propulseur ne devient ni plus compliqué, ni plus douloureux que de lancer une boule de neige. Je ne sais plus ce que dit le reglement actuel a ce sujet et s'il faut garder un pied collé au piquet, mais si c'est le cas encore, il est a mon sens urgent de le modifier pour permettre aux gabarits les moins rustiques de tirer confortablement. J'ai tiré pas mal de sagaies et cette technique fluide permet de ne pas avoir de douleur meme en tirant beaucoup de sagaies le meme jour. Le tir au propulseur est accessible à tous les gabarits et n'est pas traumatisant, il est inutile de vouloir forcer, ce n'est pas ce qui fait etre précis!! Je pense également qu'on serait plus proche de l'utilisation initiale de cette arme. Tom
  9. Bien modl !!! un beau projet mené a terme !! et la puissance est largement suffisante, t'inquiete ! Tom
  10. s'en est un autre, celui de candé c'etait poignee amarante...
  11. Laurent, un petit gaucher 34 livres, 64", poignée bubinga branches bois de violette.... prêt à tirer....:-) Et un grand merci à Savoie Archerie pour son acharnement à promouvoir un jeune facteur d'arcs !
  12. Passion, Tenacité... et résultats !!!.. des enfants heureux !! Bravo Zol !!
×
×
  • Create New...