Jump to content

Lyvelinois

Membres
  • Content Count

    2947
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

About Lyvelinois

  • Rank
    Maître Posteur
  • Birthday 04/03/1945

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    37
  • club, association:
    Compagnie des Archers d'Amboise
  • ville:
    Amboise
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Arc droit : Mistral Arc mongol : Zol + mes fabrications

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Recent Profile Visitors

2803 profile views
  1. Il s'en vend des pas trop mal en GSB, si tu y met le prix.
  2. 4 mm de bambou, c'est costaud, vu que tu as gardé les noeuds sur le ventre. Le robinier serait mieux que le robinet 😜, trop humide, car le hêtre, avec ses fibres courtes, c'est vraiment pas top pour de l'archerie.
  3. Il me semble qu'il travaille trop à la sortie des fondus. Tes lames sont-elles dégressives ou parallèles ?
  4. Ce n'est pas grave, prends au plus gros. Le roseau massette est très, très léger par rapport aux bois, au bambou. Parfois, il faut faire une point longue pour équilibrer la fèche. Sûr, ça fait un fût conique que tu utilises le gros bout à la flèche, le petit à l'encoche, mais tu feras une fixation de la pointe plus solide et ton encoche sera moins fragile.
  5. Comme Félix. Fabriquer avec plein d'entailles un espèce d'entonnoir avec des lamelles qui reçoit la pointe bien taillée côté massette sur 2 cm ou plus. Coller ensuite avec de la colle à bois en ligaturant avec du lin ou mieux avec des tendons (ils serrent en séchant) en descendant bien sur la massette. Perso, je ne mettais pas d'avant fût car je trouvais que ça rajoutait du travail et ça ne rajoutait guère de la solidité, l'avant-fût faisant office de bras de levier en cas de choc). Utiliser le jonc avec la partie la plusg rosse à la pointe. Par contre, ne pas négliger l'encoche : faire une fente, y insérer une lamelle de renfort (bois dur, os, etc) faire l'encoche perpendiculaire et ligaturer (le file de lin imbibé de colle plusieurs fois marche bien, ou colle de peau aussi. La cueillette en fin d'été, c'est bien. J'ai trouvé que les tiges de massettes faisaient de bonnes flèches, légères mais faciles à équilibrer. Certes ça reste fragile pour du tir de billebaude (elles n'aiment pas les chocs latéraux) mais pour la cible c'est bien. Il faut juste être dans la cible. 😏
  6. Très bel arc,c'est une réussite. Bravo à toi. 😍
  7. +1 comme Delphine 79. 4 flèches très bien tirées (concentration, écoute du corps, contrôle de la respiration, répétition des résultats) par volée suffisent. Si tu veux chasser, tu as droit à une flèche (après le gibier est parti). Si tu veux faire des concours, en salle c'est trois flèches en 2 mn, extérieur, c'est 2 flèches. De plus, comme dit plus haut, ça protège le matos. 😀
  8. Club de Contres, il y a peut-être quelques tireurs d'extérieur, il y a 5/6 ans, ils ont organisé un nature à Thenay, près de Pontlevoy.
  9. Si c'est pour faire des arcs, perso, je fendrai la billette au moins en 2 pour éviter que les fentes ne partent dans tous sens et ne gâchent la billette. Séchage dans un endroit un peu aéré.
  10. Très grand respect, Monsieur le forgeron - fondeur. Très beau résultat pour tout.
  11. Colle à chaud, sauf s'il fait très très chaud.
  12. A mon avis, mais je peux me tromper, si tu cherches des arcs de faible puissance, il vaut mieux des 0,8 mm, ça te laissera plus de possibilité d'erreurs 😁 dans les laminations. Après, le prix dépend aussi de la qualité et de l'aspect esthétique des laminations. Si cela n'a pas d'importance, tu prends au moins cher.
  13. +1 De plus, il faut 2 bras pour tirer à l'arc à poulie, une posture et un geste rigoureux , plus un certain talent de la mécanique que je n'ai pas. Pour tout type d'arc, pour être dans les meilleurs, il faut s'entraîner pas mal et rester zen malgré les échecs. Tu m'as grillé nono 189, un archer à la Lucky Luke, il tire plus vite que son ombre.
×
×
  • Create New...