Jump to content

Lyvelinois

Membres
  • Content Count

    2865
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Lyvelinois

  • Rank
    Maître Posteur
  • Birthday 04/03/1945

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    78
  • club, association:
    CIE D'ARCHERS DU PAYS HOUDANAIS
  • ville:
    Bazainville
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Arc droit : Modèle Blackfeet (Phoebus Archerie) Arc droit : Modèle Viper (Phoebus Archerie) Arc Zol + mes fabrications

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Recent Profile Visitors

2059 profile views
  1. A mon avis, c'est une solution pour faire un arc avec une essence et un profil que l'on teste : faire plus que prévu et améliorer doucement à l'équilibrage en réduisant l'épaisseur ou la largeur ou les deux ; on peut jouer aussi avec la longueur, le profil (un peu de déflex) , dans certaines essences en brûlant le ventre, etc. Après, quand on connaît l'essence on peut affiner un peu mieux, bien qu'il y ait, parfois, de sacrés différences entre 2 billettes venant d'arbres différents cependant de la même essence.
  2. Je réponds tardivement : donner des dimensions idéales sans avoir vu le bout de bois et sans connaître l'essence utilisée relève, à mon avis, de la divination pure (et même DIEU aurait du mal à s'avancer).
  3. Attention, la largeur et l'épaisseur des branches peut impliquer une inertie des dites branches, surtout avec des arcs longs. Tu vas perdre de la puissance rien qu'avec le poids des branches. Le frène ou le robinier (faux accacia) ont des rendements mécaniques bien meilleur que le pin. Ta dernière pièce avec les fibres verticales devrait avoir (si l'arc tient) un bon résultat.
  4. Idem, et ça fonctionne avec tous les bois. Prévoir un peu de marge car le bois se redresse un peu en refroidissant.
  5. Salut à tous Qu'en est-il pour l'année prochaine ? L'essai est-il poursuivi ? Quelqu'un a-t-il des infos ? Merci
  6. Les teinturiers utilisait du "mordant" avant la teinture. Je n'en sais pas plus. Nota bene : la teinture sur soie donne de très bons résultats, sur les plumes banches aussi, mais c'est un peu cher.
  7. Le livre de jean-Marie C. et Arc4 se complètent bien, à mon avis.
  8. +1 J'en ai fait plusieurs comme ça : après quelques jours de séchage dans une pièce chaude sur son moule, le tout dans un tunnel noir fait avec plusieurs sacs costauds noirs, et hop sur la terrasse au soleil toute la journée. Celui avec lequel je tire depuis 2 ans tient toujours bon malgré un usage intensif. La colle utilisée : colle et durcisseur Sicomin.
  9. Quel est ton but : faire TON acier ou forger des ustensiles (couteaux, limes, marteaux, etc. Si c'est faire TON acier, il faut t'attendre à beaucoup de temps passé pour redécouvrir ce que des générations de métallurgistes ont découvert. Tu peux chercher sur le Net des renseignements, mais tu ne trouveras pas une recette toute faite, car il y a beaucoup de paramètres, qualiré du minerai, température de chauffe, environnement.. Si c'est forger des ustensiles ou outils, achète de l'acier tout prêt, car les nuances ne sont pas les mêmes pour un petit couteau de poche ou un grand couteau de camp, elles seront différente pour un marteau ou une lime. Il faudra que tu apprenne les technologies qui vont avec ce travail. Il y a aussi de bons sites pour cela. Celui de Gérard est très bien fait www.coustil.fr Bon courage, mais essaie de faire les choses dans l'ordre.
  10. C'est un bon bois d'arc, ça ? 😁 Pour Pat21 et corbeau : c'est sûr que faire un arc performant demande du temps et des essais (faire un selfbow aussi d'ailleurs), mais on peut faire un arc qui ne casse pas avant d'avoir tiré une seule flèche (j'ai explosé pas mal de selfbow) assez rapidement, sans beaucoup de matos, en étant juste un peu soigneux et méthodique (les selfbow exigent peut-être plus encore, ne serait-ce que dans le choix du bois).
  11. Certes, mais n'oublions pas que les hommes ne se sont pas satisfaits de cette simplicité et ont, avec souvent peu de moyens techniques, allié d'autres matériaux à leur arc : corne, bois de cervidés fanons de baleine etc. Tout cela pour plein de raisons : que l'arc dure plus longtemps, qu'il tire plus loin et plus fort (il y a l'AUTRE et ce put.... de cerf qui ne ne laisse pas approcher assez près, etc. Pour avoir fait les deux selbow et lamellé, je trouve même que les lamellés sont plus faciles à "réussir". C'est un choix de chacun et dépend des goûts et buts poursuivis. Je ne lance aucune polémique, hein, je donne juste mon avis.
  12. Beau bazar, bien rangé cependant.
  13. C'est sûr, c'est marrant et ça fait les muscles car il faut frapper fort et longtemps. J'ai souvenir de potes qui ont essayé, passé beaucoup de temps et d'énergie et pour finir avoir un magnifique presse-papier. Pour finir, ils ont passé commande d'acier bien défini xc75 donné comme exemple et il y en a d'autres. Peut-être que Gérard dont le site est donné plus haut, te donnera d'autres indications..
×
×
  • Create New...