Jump to content

Gérard Heutte

Membres
  • Content Count

    47
  • Joined

  • Last visited

About Gérard Heutte

  • Rank
    Visiteur occasionnel

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    78
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Long Bow millénium Apache

Contact Methods

  • Website URL
    http://coustil.free.fr

Recent Profile Visitors

742 profile views
  1. Gérard Heutte

    Cherche bambou français

    Le moment commence à s'éterniser... On commence à compter en mois !!!!
  2. Gérard Heutte

    Flèches navajo

    J'ai un bouquin que j'ai ramené des USA... Je regarde ce soir à la maison s'il y a des trucs qui pourraient te dépanner. Il y a peut-être des infos dans les TBB...
  3. Gérard Heutte

    Piémontais d'archer

    Oui ou alors un coté bambou, un coté ipé... J'ai cogité un peu sur des manches asymétriques faits spécifiquement pour une main (D ou G) mais il faudrait aussi prendre en compte la taille de la paluche au final ça risque de manquer de polyvalence ou de mode de préhension... Belle bête ton petit couteau !!!!
  4. Gérard Heutte

    Piémontais d'archer

    Bonjour Bruno Pour l'osage, c'est vrai qu'il est assez "pépère", mais je n'ai que celui-là... Il a poussé en France. J'ai acheté quelques plaquettes à un marchand de bois pour coutellerie qui a eu l'occasion d'un tailler un... Pour les chutes ce serait avec plaisir Pour la coutellerie, les morceaux bien veinés et tourmentés sont appréciés... Il y a bien moins de contraintes que pour la facture d'arcs... Pour les couteaux d'archers j'aime bien utiliser des bois "symboliques" principalement osage et if pour l'instant, éventuellement genévrier... Les autres bois d'arcs communs (ipé, bambou, orme, frêne, robinier) ne rendant pas super en couteau peut-être mieux sous forme de loupes... A examiner l'idée d'un couteau bambou/ipé pour appairer avec un arc bambou/ipé Salutations.
  5. Gérard Heutte

    Piémontais d'archer

    Bonjour à tous, Je ne poste pas très souvent... Voilà un petit truc : Un piémontais spécial archer La bête en position ouverte En position fermée Sur son pyjama Dans son pyjama Et pourquoi spécial archer ???? Pour ça : Et en plus manche en Osage Orange.......... Lame 97mm, acier 90MCV8, poli miroir, tranchant rasoir (zero-grind), guillochage "flèche" Manche 119mm, osage orange, Intercalaire en ébène, rivet mosaïque maison. Le tout pèse 77g, Etui cuir tanné végétal, cousu à la mano, passant 40mm, cirage à l'ancienne. Salutations et bon feu
  6. Ah Ah tu vas avoir de la concurrence pour le propulseur !!! Le mien et sa copine sagaie sont en cours de fabrication (une première pour moi) et je n'ai tiré que trois fois avec ça dans ma vie (3 tirs, pas 3 séances!!!!) Gérard
  7. Gérard Heutte

    cran forcé cade

    Bien vu, j'ai besoin de nouvelles lunettes. En effet c'est trompeur ! D'habitude les crans sont moins marqués (un peu plus haut vers le dos). Mais du moment qu'il fonctionne bien Salutations et bon feu
  8. Gérard Heutte

    cran forcé cade

    Beau travail. Simple et propre tout comme j'aime ! Par contre, d'après ce que je peux voir sur les photos, ce n'est pas un cran forcé, mais un "cran" plat... Salutations et bon feu
  9. Gérard Heutte

    Choix d'enclume

    Salut En effet, elle est nickel ! Pour la coutellerie ce sera parfait. Mon enclume de voyage fait 25kg (fixée sur un "bon" billot). A la fête du fer en 200? (me rappelle plus, mais ça date) j'y ai forgé une machette de 70 cm dans une lame d’amortisseur !!! Salutations et bon feu.
  10. Gérard Heutte

    Choix d'enclume

    Bonjour 170€ pour un 30kg, c'est un poil cher... Après tout dépend de l'état. On peut forger beaucoup de choses sur une petite enclume. Les forgerons africains travaillent souvent sur des "tas" qui ont la taille d'une canette de soda ! Et cela ne les gêne en rien pour forger couteaux, machettes et pointes de sagaies... Si l'enclume est un peu légère, il suffit de la fixer "en dur" sur un bon billot. En plus comme ça, elle ne "sonne" pas trop (c'est mieux pour éviter de se défoncer les oreilles). J'ai ça quand je fais des démos (enclume de 25kg) et ça le fait !!!! Les critères importants pour la coutellerie sont (1) une surface bien plate (2) Une arête bien nette... Aurais-tu une photo ? Salutations et bon feu.
  11. Bonjour à tous, Le WE prochain se tiendra à Dourdan une petite manifestation axée sur l'artisanat. Il y aura un belle brochette de couteliers / forgerons / ferronniers dont Fabrice Brutus et moi-même. You're welcome !!!! Le site de l'association : http://lesforgesdautricum.free.fr/ Salutation et bon feu
  12. Gérard Heutte

    Aide pour sauvetage

    Pour cela (si c'est la semelle qui te gêne) je ne vois les possibilités suivantes : (1) prendre de l'acier plus fin pour ton prochain couteau (oui je sais ce n'est pas une solution pour celui-là ) (2) Faire une plate-semelle amincie. Il faut diminuer progressivement l'épaisseur de la semelle pour avoir le plus épais au niveau du ricasso et le plus mince au cul du couteau. Pas super simple !!! (3) Faire un montage bâtard : La semelle est rétrécie sur toute sa périphérie et vient s'emboiter dans une pièce femelle de la même épaisseur en bois. Un fois collé, on ne voit plus de métal sur le dos, le cul et le ventre du couteau. D'un point de vue esthétique, c'est de loin ma solution préférée. On peut même jouer avec les contrastes de couleur de bois. Si les explications ne sont pas claires, dis-moi et je ferai une photo demain à la lumière du jour. Si ce sont les plaquettes, diminues un peu l'épaisseur, mais attention à la prise en main. A voir la photo, tu peux en enlever un tiers sans crainte. Remarque générale : Attention à tes ajustements, il un y a un jour irrégulier entre la semelle et les plaquettes... Une fois collé, on verra le joint de colle... Bon courage pour la suite
  13. Gérard Heutte

    Aide pour sauvetage

    Pas du tout ça veut juste dire que ton thermostat de four n'est pas trop mal !!!! Dans cette gamme de température, l'acier ne peut pas perdre de carbone... Pour perdre du carbone (ou en ajouter, d'ailleurs) il faut être dans les gammes de travail à chaud. Et plus on chauffe, plus le carbone circule facilement.
  14. Gérard Heutte

    Aide pour sauvetage

    Va voir sur leur site : https://www.eurotechni.com/index.php/fr/boutique-en-ligne/aciers-coutellerie/carbone-standard/xc75-30x3-detail la barre est à 4,50€. C'est plutôt les frais de port qui pique un peu Si tu en veux un bout, je peux te faire un colis où si tu connais des potes qui peuvent faire le facteur... Si tu as un moyen de convoyage, je vais à Thiers le 20 mai, je peux t'en acheter une barre ou deux... Justement NON ! Quand tu commences tu peux avoir des doutes sur tout ! En utilisant un "bon acier" tu supprimes déjà une cause potentielle de cafouillage. Et puis si tu sors une lame correcte tu seras bien content d'avoir un vrai couteau et pas un truc en acier à ferrer les ânes... Cette couleur c'est une oxydation de surface qui est visible quand tu fais un revenu sur une lame propre ou même poncée. La couleur dépend de la température : Là c'est du "jaune paille" ça correspond à la louche à 210°C/220°C sur un acier carbone. Les "vieux" avaient des noms de couleur plus poétiques comme "rouge gorge de pigeon"... La couleur étaient jadis un moyen de contrôler la température de revenu à l'oeil. C'était par exemple utilisé pour les burins pour faire trempe et revenu en une fois : Le forgeron chauffait l'extrémité du burin dur 2 ou 3cm. Lorsqu’il atteignait la température de trempe, il trempait le bout du burin sur moins de 1cm. Ensuite rapidement, il passait un coup de lime pour nettoyer la partie trempée. En attendant un peu, la chaleur accumulée dans la partie non-trempée réchauffait la partie trempée. Quand la surface avait la bonne couleur, rapidement trempette dans l'eau pour stopper le processus de revenu avant que la température ne monte trop. Salutations et bon feu.
  15. Gérard Heutte

    Aide pour sauvetage

    Bon c'est un peu loin, mais si tu passes dans mon coin (Houdan - Yvelines) n'hésite pas... Sinon je fais une démo de forge/coutellerie le 27 et 28 mai à Dourdan (91). Tu ne serais pas le premier à débarquer avec des lames à tremper C'est classique, le feu à fond ! ! ! Qui rime avec pas bon Comme pas mal d'autres choses : Ne pas aller trop vite ! Je ne suis pas un fan des aciers de récup : On ne sait jamais ce qu'il y a dedans. En conséquence si "ça merde" on ne peut pas savoir si c'est l'acier ou la méthode... Du bon acier ne coûte pas très cher (le XC75 en 30x3 coûte environ 5€ la barre de 1m) Bon courage pour tes essais.
×