Jump to content

Cécile

Membres
  • Content Count

    5668
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by Cécile

  1. L'encollage des plumes peut se faire à la colle naturelle (colle de peau par ex.) ou avec une colle moderne (la colle à bois fonctionne très bien pour les plumes). 3 plumes sont collées à 120° les unes des autres avec une plume alignée sur l'encoche. Un espace suffisant (mais pas excessivement important) est ménagé pour le placement des doigts entre fin de plume et fond d'encoche. Un fil de lin écru ou gris sert à ligaturer les flèches. La ligature peut se poursuivre jusqu'à la base de l'encoche, ce qui la renforce. (The glue used to stick the feathers may be a natural glue (i.e. skin glue) or a modern glue (wood glue is perfect to stick feathers). 3 feathers are positionned 120° from one another and one of them is aligned with the nock. There will be a sufficient (but not too large) gap between the rear of the arrow and the nock so the fingers fits. A thread of ecru or grey linen is used to tie the fletching until bellow the nock to make it stronger.) De la laine colorée, une petit ruban ou un peu de peinture peuvent être utilisés pour marquer les flèches entre l'arrière des plumes et l'encoche. (Couloured whool, a little ribbon or some painting may be used to mark each arrow between the rear of the feathers and the nock. It will help to recognize ones arrows in the field among the other arrows.) Le nombre de flèches demandé pour le Big Shoot est de 12 flèches. (The number of arrows needed for the Big Shoot is 12 arrows.)
  2. Les encoches sont normalement directement taillées dans les fûts, mais on tolère les encoches rapportées en bois ou en plastique (couleur neutre). Certains détaillants vendent des fûts avec encoche pré-taillée. (Nocks are normally cut directly in the shafts. However, separate wooden nocks or plastic nocks (neutral colour) are allowed. Some archery shops sell wooden shafts with nocks shaped in them.) Voici une méthode pour faire des encoches sans renfort de bois dur ou de corne facile à réaliser soi-même avec une min-perceuse ou vrilles à bois (on perce petit plus de plus en plus large pour ne pas éclater le bois), une petite scie, un cutter, une petite lime et/ou du papier de verre. 1 : orienter les cernes du bois à 45° environ par rapport à l'angle de perçage du trou ; c'est dans cette configuration que les encoches seront les plus solides. 2 : percer un trou de la taille de la corde (pour la corde d'un arc assez faible, 40 livres, comme le mien, 3mm convient). 3 : avec la scie faire soigneusement une saignée jusqu'au trou. 4 : avec le cutter agrandir progressivement l'encoche. 5 : finir avec une mini lime plate ou du papier de verre plié et arrondir un peu l'entrée de l'encoche pour faciliter l'encochage. Attention : il ne faut pas forcer pour encocher mais l'encoche ne doit pas non plus exagérément flotter. (DIY: Here is a method to make simple nocks without hard wood or horn reinforcement using a mini-drill or gimlets (drill first tiny holes and make them larger gradually in order not to damage the shaft), a small saw, a cutter, a small file and/or sand paper. 1: the growth rings shall make a 45° angle relatively to the hole; it will garantee the solidity of the nock. 2: drill a hole corresponding to the bow string thickness (for low poundage bows like mine, 40 lbs, a 3mm hole is sufficient). 3: with the saw make carefully a slot. 4: with the cutter enlarge gradually the slot. 5: finish the nock using the file or folded sand paper and round the end of the nock in order to make the notching smooth. Caution: notching the arrow shall not be hard, but avoid a too loose nock also.) CHOIX DES FUTS : attention à bien contrôler leur rectitude en les faisant rouler sur une surface plate et à vérifier que le fibrage est bien dans le sens de la longueur des fûts et dévient le moins possible. Plus l'arc est puissant, plus la largeur des fûts est importante. Veiller à se fournir ou à fabriquer des fûts dont le spine (la souplesse) correspond à la puissance de l'arc moins 5 à 10 livres (un arc sans fenêtre à besoin de flèches plus souples pour bien contourner l'arc et voler ensuite droit). Historiquement, on utilisait des fûts en peuplier d'au moins 1 cm de large ; néanmoins, les arcs peu puissant ne fonctionneront bien qu'avec des fûts de section plus réduite. Les bois aujourd'hui utilisés sont plutôt le cèdre et certains pins. (CHOOSING THE SHAFTS: inspect the straighness of the shafts by making them roll on a flat surface and check that the growth rings are well aligned in the shafts and that they deflect very few. The stronger the bow, the larger the shafts. Be carefull to buy shafts or make them so they have the right spine corresponding to the bow weight minus 5 or 10 lbs (bows without window need more flexible arrows so they may go around the bow and then fly straight). Historically, shafts were made of poplar wood at least 1cm wide; however, low poundage bows won't work properly unless shafts are thinner. Woods used nowadays are usually cedar and pine woods.)
  3. Par ici, je vais reprendre les points concernant les flèches utilisées pour le Big Shoot de 2015. Les flèches sont les mêmes que celles recommandées par Azincourt Alliance. (Hereafter I will sum up how arrows are expected to be for the Big Shoot in 2015. Arrows are basically the same as Azincourt Alliance recommend in http://www.azincourt2015.info/ ) Les fûts doivent être en bois non peints sauf pour le marquage discret à l'arrière de la flèche pour les reconnaître dans le champ. Attention à l'allonge plus grande qu'en tir moderne pour armer à l'oreille ou à l'épaule : laisser 1 pouce de marge environ + longueur de la pointe à pleine allonge. (Arrow shafts shall be made of wood without painting except the mark at the rear end that will be used to recognize the arrows in the field. Be carefull with the arrow length that shall be enough in order to brace the bow at the ear or the shoulder; make them longer about 1 inch + arrow point at full draw.) Les pointes doivent être solidement fixées sur les fûts pour ne pas risquer de se perdre dans le champ habituellement pâturé par des vaches. Les colles naturelles, bien qu'historiques, (colle de peau par exemple) sont donc plutôt déconseillées (décollement à l'humidité) sauf si les pointes sont vissées ou rivetées. N'utilisez pas de vert de gris pour l'encollage des pointes, car c'est un poison. Concernant les colles modernes, privilégiez les bâtons de colle spécifiques que l'on trouve en magasin de tir à l'arc ou une époxy (araldite par exemple). Colles à bois et cyanoacrylates (super glue) ne sont pas assez efficaces. (The points must be firmly fixed on the shafts in order not to risk loosing them in the field which is used as a pasture for cows. Natural glues, even if historical (as skin glue i.e.), should be avoided (moisture weaken them) unless points are screwed or pinne. Do not use verdigris in the glue because it is a poison. Concerning modern glues, use hot glue sticks for archery use or epoxy glues (araldite i.e.). Ordinary wooden glues or cyanoacrylate glues (instant glues) are not efficient enough.) Les pointes peuvent être des bodkins courtes, des pointes de practice coniques ou des pointes modernes de tir field de type ogive, field ou combo. Voir les pointes autorisée en p.j.. (Points may be short bodkins, practice cone-shaped points or modern point like field points. See the attached picture concerning authorized heads.) Les plumes peuvent être de l'oie ou du cygne, blanches ou grises. Les plumes en dinde blanches ou grises sont tolérées. (Goose or swan feathers shall be used and shall be white or grey. White or grey turkey feathers are also allowed.)
  4. Les poupées de l'arc peuvent être directement taillées dans le bois ou être en corne (voir image jointe). (Bow nocks may be directly made in the wood or made of horn (see attached picture)). Les poignées des grands arcs et longbows n'ont historiquement pas de grip. Une marque est apposée au niveau du passage de flèche ce qui donne un excellent repère pour la préhension de l'arc. Les grips en cuir sont toutefois tolérés. (The historic handles of the warbows and longbows have no grip. A mark is made where the arrow is located; this helps a lot when wielding the bow. Leather grips are however allowed.) Nous conseillons aux archers de s'équiper d'arcs correspondant à leurs capacités physiques et à leur allonge, avec toutefois des limitations de puissance. Pour le Big Shoot, il n'y a pas de puissance maximale. Pour les reconstitutions de batailles, la puissance maximale autorisée est de 50 livres avec de préférence des flèches freinantes. S'il s'agit d'empennage non freinant, nous conseillons de ne pas dépasser 30 livres. (We suggest that archers get bows fitting their physical abilities and brace height; however, the following poundage limitations apply. In the Big Shoot, there is no maximum poundage for the bows. In the reenacment battles, the maximum poundage is 50 lbs using preferably self-slowing down arrows. If the fletching do not slow down the arrows, we suggest to avoid poundage above 30 lbs.) Concernant les cordes des arcs : Traditionnellement en lin ou en chanvre, les cordes en matériaux synthétiques type Dacron sont tolérées pourvu qu'elles aient un aspect discret et proche des cordes en matériaux naturels. Concerning the bow strings: Traditionally, they are made of linen or hemp; synthetic string, In example made with Dacron threads, are allowed provided they are discreet and with a visual aspect looking like natural material strings. Joss Elin (musée d'Azincourt) : Nous pouvons ajouter qu'un check de la puissance des arcs et arbalètes sera assuré avant les tirs (We can add that a check on the power of bows and crossbows will be done before shooting)
  5. Originaux posté sur Facebook ( https://www.facebook.com/groups/190796514384409/?fref=ts ) Ici nous allons parler des arcs autorisés pour le Big Shoot et les reconstitutions de bataille (Azincourt 2015). Les archers seront équipés de grands arcs ou longbows tout bois (formes anglaises ou françaises historiques). Les arcs lamellés-collés tout bois sont tolérés. (Hereafter we will deal with the bows authorized in the Big Shoot and the reenacment battles. Archers shall be equiped with wooden longbows (French or English historical designs). Wooden laminated bows are allowed.) Les essences de bois par ordre de préférence sont : l'if, l'orme, le frêne qui sont toutes les trois historiques. Les arcs de guerre étaient en if, mais d'autres essences sont tolérées. Un bon arc en if possède relativement peu d'aubier en dos et beaucoup de duramen. (Historical woods for longbows are: yew, elm and ash. Warbows were made of yew wood, however others woods are allowed. A good yew bow have quite few sapwood on the back and a lot of heartwood.) Les longbows ou grands arcs doivent normalement, au minimum, être de la hauteur de l'archer plus une main. La section des arcs doit être de type D, carrée ou ronde/ovale (voir dessin joint). Les designs de type arc plat (flatbow) sont déconseillés car visuellement ils ne correspondent pas aux arcs de la guerre de 100 ans. La section historique correspond à un D avec une profondeur de D plus grande que la largeur du dos de l'arc. Historiquement, l'arc ploie sur toute sa longueur, y compris à la poignée, ce qui n'est généralement pas le cas pour les design plus récents. (Longbows or warbows are normally at least the height of the archer plus a hand. The coss-section of the bow shall be D type, square or round (see attached drawing). Flat-bows designs are not recommended because, visually, they are far from the designs of the bows of the 100 years war. The true historical cross-section correspond to a D where the depth is longer than the width at the back of the bow. Historicaly, the bow bends along the whole length including at the handle; that is generally not true for more modern designs.) (drawing source: http://www.mcbriens.net/greenhollowbowmen/longbow.htm )
  6. Personnellement, je tire avec un arc presque aussi lourd que le tien Jerome40 et çà me convient très bien : excellente stabilité -> au moment de la décoche, l'arc reste bien droit avant de basculer vers l'arrière et il n'y a aucune secousse dans le bras d'arc. Evidemment, j'ai un long passé en classique avec viseur et tout le tralala, alors çà aide pour tirer des arcs alourdis. Ne pas hésiter à renforcer physiquement les deltoïdes pour améliorer la tenue de l'arc et atténuer la fatigue pendant les tirs ;)
  7. Les bonnes colles à chaud pour flèches résistent à la chaleur générée lorsque le fût impacte une cible. Si tel n'était pas le cas, la pointe se décollerait. Cà m'est arrivée avec des colles bas de gamme sur des futs alu. Les inserts sont collés de la même manière que les pointes sans insert, avec le même type de colle. Je connais certains archers qui tirent puissant et encollent leur pointes à l'araldite pour ne pas être embêtés. Mais cela sous-entend, pour les fûts carbone qu'on ne s'accorde pas à décoller les pointes à volonté. Donc, attention avec les colles à chaud pour pistolet. Certains auront peut-être des retours sur le sujet ; je ne connais pas ces colles.
  8. Le carbone, quand çà casse dans les bois, çà fait des fibres dispersées dans la nature incompatibles avec la bonne santé de la faune locale.
  9. Pour les compounds aussi c'est l'allonge AMO (bord extérieur de la fenêtre d'arc) qui est utilisée.
  10. Pour un arc fait à façon, évidemment çà change les données de base. Mais les arcs "standards" sont réalisés pour des prises cigarette.
  11. Oui, prise cigarette pour les arcs de chasse qui ne sont pas prévus pour une prise de type barebow (déséquilibre dans les actions des branches). Les règlements FFTA imposent ce placement des doigts pour rentrer dans la catégorie "arc chasse" (tir nature, 3D).
  12. Il faut éviter le 3 doigts dessous façon barebow avec un arc de chasse qui n'est pas prévu pour ;)
  13. J'ai corrigé mon écrit Terb ;) Pour un arc chasse, utiliser la longueur AMO.
  14. Ne pas confondre allonge réelle et longueur des flèches. L'allonge réelle est prise du creux de l'encoche jusqu'à B ou C (la différence n'est pas significative entre les deux pour modifier quelque chose au final pour peu que ce ne soit pas le trou avant qui soit utilisé pour positionner le bouton berger). Le rajout de longueur correspond à ce que l'on rajoute pour la longueur finale des flèches, ceci afin d'avoir des flèches de la bonne longueur pour qu'en bout de traction elles ne sortent pas du repose-flèche mais du clicker (si on en utilise un). Cela correspond à l'emplacement du clicker localisé en A approximativement. Pour le choix du spine des flèches, on prend en compte l'allonge jusqu'en A (allonge AMO). Il faut faire attention à choisir une longueur adaptée car plus la flèche est laissée longue et au plus elle semble souple.
  15. Je pense que ce genre de modèle : est fiable pour début 15ème. C'est plutot très large et çà "bouffe" énormément au postérieur. Je ne connais pas ton design, qui est peut-etre tout à fait valable. Les braies plus élaborées apparaissent, en France et Angleterre, plus tard dans le 15ème siècle où elles tendent à se raccourcir avec l'usage du doublet.
  16. Super ce système ! Je vais m'en bricoler un pour tirer avec mon zol. Merci Bruno.
  17. Il y a des troupes professionnelles et des troupes amateurs. Pour intégrer une troupe, il faut savoir quel type d'activité on souhaite faire : l'époque, la civilisation, du combat, de la vraie reconstitution ou de l'évocation. Le mieux est donc de faire un tour par ici : http://federation-francaise-medievale.fr/ Demander en se présentant avec son projet dans les forums médiévaux comme celui-ci qui est un des plus sérieux : http://www.guerriersma.com/forum/ Et voir localement dans mairies et comités des fêtes s'il y a des troupes et associations connues.
  18. J'aime beaucoup le motif !
  19. Cà me vient d'un gars qui bosse au musée d'Azincourt. http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Montage_d%27un_camail_sur_bacinet.PNG
  20. Il existait des femmes guerrières, probablement en très petit nombre toutefois. Jeanne d'Arc ne serait donc pas un cas unique de soldat féminin. Y avait-il des femmes-archers ? Je ne saurais y répondre, peut-être probablement autant que de femmes-fantassins !... On peut également rajouter que des femmes suivaient pendant les campagnes guerrières pas que pour la bagatelle et qui participaient à l'intendance et aux soins.
  21. J'ai habité pas loin de Nanterre. Effectivement, s'éloigner sur la ligne de RER A est une bonne idée pour gagner en qualité de vie avec des prix raisonnables. Il y a plein de clubs et d'archers sympas par là également ! :)
×
×
  • Create New...