Jump to content

Zbrotch

Membres
  • Content Count

    35
  • Joined

  • Last visited

About Zbrotch

  • Rank
    Visiteur occasionnel

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    38
  • club, association:
    AICA
  • ville:
    Villefontaine
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Semi recurve Guy PUMA 62 livres, flèches carbone et Oneida LFM 60 livres

Recent Profile Visitors

412 profile views
  1. Je ne voudrais pas te poluer l’esprit par mes avis car mon objectif et ma façon de tirer sont un peu particuliers. Je suis chasseur à l’arc et mon entraînement doit prendre en compte cet objectif. De plus un accident m’a privé de mon œil directeur toutes les techniques que j’ai mises en œuvre doivent me conduire à mettre la première flèche au bon endroit. J’ai choisi le tir instinctif parce qu’à la chasse on n’a pas tellement le temps de réfléchir à la distance et la position de son arc.
  2. Bonjour La tenue au point d’encrage est très certainement en rapport avec la force de l’arc utilisé. Personnellement avec un Puma de 60#, je ne marque pas cette tenue mais je ralentis mon geste en fin d’armement en me focalisant visuellement sur ma cible et physiquement sur le verrouillage dorsal. Comme Picpic45 c’est avec cette méthode que mon latéral est le meilleur.
  3. Tu as raison sauf si l’on tire avec une prise de corde dite cigarette les doigts restant toujours à la même place autour du point d’encoche.
  4. Le sujet est récurrent, et il est difficile d’être péremptoire. Depuis des années et encore aujourd’hui je mets modestement le pied à l’étrier à des débutants dans le tir à l’arc. Il est vrai que quelques résultats dès les premières flèches permettent de donner la confiance nécessaire pour continuer cet apprentissage difficile. Pour cela le BB pourrait apporter un semblant de solution si ce n’était le problème que j’ai évoqué. Il suffit donc de retourner le problème en donnant un autre repère à cette ligne de visée qui permet de toucher la cible. Pour cela il suffit de faire varier l’autre point de cette ligne de visée que constitue la pointe de la flèche ( méthode du but en blanc). Cette façon de faire est d’ailleurs naturelle car beaucoup de débutants tirent trop haut alignant la cible sur cette pointe. Quelques conseils pour prendre ce type de visée permettent d’éduquer, dès le début, le nouveau tireur. Celui-ci intègrera petit à petit cette visée qui deviendra d’abord périphérique et floue puis absente lorsque la gestuelle, celle de la main d’arc, guidée par la mémoire de tous les tirs précédents, n’aura plus besoin que d’un regard sur la cible. Avec cette méthode la nécessaire rigueur sur le point d’encrage est préservée.
  5. Je n’ai pas la prétention de détenir la science exacte, mais après trente ans passés de tir instinctif, je pense qu’un des éléments importants de la réussite de cette discipline est la constance du point d’encrage. J’ai donc un gros doute sur l’intérêt du passage par la technique du BB sans vouloir porter un quelconque jugement sur cette dernière.
  6. Tout dépend ou tu te trouves, les clubs de parcours nature (ex chasse) pourront sans aucun doute d’apporter leur concours. Et puis tu te sentiras moins seul, l’apprentissage est long mais quand tu commences à avoir des résultats c’est magique.
  7. Bonjour, Deux rappels importants : Un terrain appartient toujours à quelqu’un, personne physique ou morale, et lui seul peut donner l’autorisation. Depuis 1995 la chasse à l’arc est autorisée et paradoxalement cela a réduit les possibilités de tir dans la nature. Il est donc important de prendre des précautions pour que le tir ne soit pas interprété comme un acte de chasse par un garde très pointilleux.
  8. C’est une question concernant mon dernier message ?
  9. Personnellement afin de conserver les mêmes caractéristiques de mes flèches de tir et de mes flèches de chasse, j’ajoute dans l’encoche des premières un bout de plastic que je colle à la ciano.
  10. Je pense aussi que la masse arrière joue sur le spine dynamique le remplacement d’encoche par des encoches lumineuses par exemple. Sinon le FOC a je pense un intérêt certain pour la chasse mais c’est une autre contrainte par rapport au tir sur cible. Ceci étant dit le tir de cibles 3D très dure avec un angle important pourrait éviter des refus avec un FOC élevé.
  11. Il y a quelques années lors d’une exposition à Grenoble nous avions monté un stand de présentation de la chasse à l’arc. Une visiteuse se renseignait sur les modalités de la chasse à l’arc pour je cite : ne manger que les animaux qu’elle prendrait n’étant pas en accord avec le circuit de la viande. Je n’ai pas eu de ses nouvelles depuis mais si elle a persisté, ce que je souhaite, la venaison qu’elle consomme de temps en temps doit la régaler. Je pense aussi qu’elle a dû aussi soigner son potager.
  12. Le double face pour les moquettes est très fin très solide et pas cher. Tenue irréprochable même en conditions difficiles d’intempéries
  13. Bonjour Pour marquer mes flèches ( obligatoire pour la chasse) j’utilise des étiquettes autocollantes depuis des années. Elles résistent aux intempéries et sont très raisonnables en coût. Leur taille permet de les poser entre les plumes. Voici le site : https://www.mespetitesetiquettes.com/fr/etiquettes-autocollantes/16-minis-autocollants-etiquettes.html#img Sinon il y a aussi la solution décalcomanies .
  14. Pour apporter quelques données voici la courbe force/allonge de mon arc RPM Nitro. Ćest un 35/55 # et 28 ´´d’allonge. Tiré au décocheur la vitesse de sortie ( à 2 m ) est de 240 p/s avec une flèche de 470 g.
  15. Bonjour je recherche une pince droite pour empenneuse Bitzenburger. Échange possible avec une pince hélico gauche même marque en parfait état.
×
×
  • Create New...